23 réponses sur “Blog en deuil…”

  1. Je pense bien à vous et vos filles . Que la force vous accompagne pour affronter cette nouvelle épreuve. Avec toute mon affection si je peux me permettre . ( il y a longtemps que je vous lis et j’ai l’impression d’une certaine proximite à travers l’écran de ma tablette )

  2. Toutes mes condoléances à vous et votre famille. Les mots sont bien futiles dans cette situation, mais vous saurez que je pense à vous.
    Prenez bien soin de vous.

  3. Bonjour Calpurnia,

    Je suis sincèrement désolée de ce deuil qui vous frappe de nouveau. Toutes mes condoléances.

  4. Pas vraiment de mots…très dure la vie parfois ! On ne peux que penser à toi et ta famille, de bien loin derrière nos écrans…Courage.

  5. Très sincèrement navrée par la triste nouvelle, je vous souhaite le courage nécessaire pour affronter cette nouvelle épreuve et suis de tout cœur avec vous.

  6. Je suis très attristée par cette nouvelle. Tu parlais souvent de ta Maman sur ce blog, j’avais l’impression de la connaître un peu. Je pense très fort à toi !

  7. Après quelques jours d’absence , je venais aux nouvelles, partagée entre espoir et appréhension …
    Hélas …
    Comme toutes tes lectrices, je suis de tout cœur avec toi, je te souhaite beaucoup de courage et un peu de sérénité. J’espère que ta maman n’a pas souffert, j’espère que tu trouveras du soutien parmi tes proches …
    Je t’embrasse .

  8. Je t’embrasse bien fort.
    Le chagrin c’est uniquement pour les vivants. Ta maman a enfin cessé de souffrir et c’est tant mieux pour elle, même si pour toi c’est une perte irrémédiable.
    Je n’ai pas de mots d’espoir ni de courage, il n’y en a pas et y en a marre d’être courageuse tout le temps, hein…. Mais je t’embrasse bien bien fort.

  9. ca fait quelques temps que je ne suis pas passée ici, je cours un peu après le temps.
    Je te présente mes sincères condoléances et t’envoie toute ma tendresse.

  10. Je reviens sur le blog après une (très) longue absence… et je découvre tout à la fois la mort du petit chat, la maladie et le départ. Que te dire ?
    C’est très dur de perdre sa maman, déjà plus de huit ans que j’ai perdu la mienne et on dirait que c’était hier.
    J’espère qu’ils ont su soulager la douleur jusqu’au bout et que ça n’a pas été trop dur.
    Dis-toi, même si tu n’y crois pas, qu’elle a rejoint ton papa, la mienne a dû rejoindre ma sœur.
    De tout cœur avec toi dans cette nouvelle épreuve.
    Courage. Je t’embrasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *