Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Archive pour octobre, 2017

La tête à l’envers…

sanglotsC’est un truc qui peut arriver facilement,  plus facilement que l’on ne le pense : avoir la tête à l’envers, à savoir ne plus l’avoir correcte (si tant est qu’elle le soit de temps à autres).

Là deux cas de figure :

  • Soit on l’admet et on va même jusqu’à pousser l’insolence à le dire, dans un monde où l’on devrait être théoriquement toujours au top,
  • Soit on ne l’admet pas, faisant du “il faut bien” à la question “comment ça va ?, un mode de vie.

L’avantage du premier cas c’est que généralement on se retrouve avec un réseau amical qui prend, même uniquement par téléphone, des nouvelles régulièrement, et essaye de nous remonter le moral. Si certains jours le moral est bon, ou passable, on passe à d’autres choses.

L’avantage du deuxième cas est que l’on passe pour une personne formidable, quitte à se retrouver quelques mois plus tard, dans le fond de son lit, avec plein de trucs psychosomatiques (mais on est  tout de même réellement malade), à se demander ce qu’il nous arrive tout à coup, vu qu’on a été tellement formidable…

(Lire la suite…)

Posté le 16 octobre '17 par , dans Ah je l'aurai méritée ma place au Sénat !. 5 Commentaires.

Des retrouvailles qui font plaisir…

6222-000049Actuellement je suis plutôt dans le creux de la vague par tempête de force maximale sur l’échelle du dauphin. N’empêche QUE…

Il y a quelques semaines, peu en fait, car maman n’est jamais morte que depuis à peine 1 mois 1/2, j’ai réalisé que je n’avais pas prévenu Evelyne.

Evelyne est une fille d’une petite cousine de mon grand-père maternel, côté Benoist (le coureur automobile), sa mère étant la nièce de ce dernier.

La dernière fois que je l’avais vue, avec maman, c’était pour les 100 ans de son père en 2012. Je n’avais pas son adresse, mais son n° de téléphone, et je l’ai donc appelée pour lui apprendre la triste nouvelle.

(Lire la suite…)

Posté le 12 octobre '17 par , dans Chroniques d'une vie ordinaire. 2 Commentaires.