Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

La tête à l’envers…

sanglotsC’est un truc qui peut arriver facilement,  plus facilement que l’on ne le pense : avoir la tête à l’envers, à savoir ne plus l’avoir correcte (si tant est qu’elle le soit de temps à autres).

Là deux cas de figure :

  • Soit on l’admet et on va même jusqu’à pousser l’insolence à le dire, dans un monde où l’on devrait être théoriquement toujours au top,
  • Soit on ne l’admet pas, faisant du “il faut bien” à la question “comment ça va ?, un mode de vie.

L’avantage du premier cas c’est que généralement on se retrouve avec un réseau amical qui prend, même uniquement par téléphone, des nouvelles régulièrement, et essaye de nous remonter le moral. Si certains jours le moral est bon, ou passable, on passe à d’autres choses.

L’avantage du deuxième cas est que l’on passe pour une personne formidable, quitte à se retrouver quelques mois plus tard, dans le fond de son lit, avec plein de trucs psychosomatiques (mais on est  tout de même réellement malade), à se demander ce qu’il nous arrive tout à coup, vu qu’on a été tellement formidable…

Là j’ai la tête à l’envers. Le premier symptôme se manifeste par des post-it sur ma porte d’entrée. Certains font des listes et rayent, mais je vais manquer de papier…

  • Avantage : je ne peux rien louper quand je dois sortir.
  • Inconvénient premier, je ne sors plus tous les jours.
  • Inconvénient second : je ne note pas tout, donc, j’ai oublié que meilleure amie devait venir jeudi en prenant mon RV avec mon médecin, mais de toutes manières, j’étais persuadée que j’avais RV avec mon médecin le mardi 17.
  • Autre inconvénient : ne pas regarder les post-it, même quand je sors… Donc j’ai loupé de peu de me pointer chez le toubib demain.
  • Enfin, et c’est important : la taille de la porte d’entrée (ou là, en l’occurrence de sortie) risque de devenir problématique si les symptômes persistent.

J’ai organisé mes papiers en tas :

  • Le tas du “à traiter urgemment”
  • Le tas du “à ranger”
  • Le tas de maman
  • Question existentielle : URGEMMENT c’est quand ? J’ai deux chèques à déposer à la banque dont un depuis le 1er septembre. Et la CRAMIF me fait chier parce qu’à eux, on ne peut pas envoyer de scans…
  • Le “à ranger ou classer” a-t-il une priorité particulière  sur le rangement de mes livres qui avance petit à petit ? (vous n’imaginez pas quel travail cela a été et sera encore quelques temps, quand en allant “chez maman”, j’aurai un vieux remord sur un bouquin à donner…
  • Le tas de maman ne comportant rien d’important, pourquoi ne pas le mettre dans une chemise ?
  • Faudrait retrouver les chemises… Je n’ai jamais eu la frénésie d’entasser les fournitures de bureau…

Sinon j’ai trouvé un truc super : je m’envoie des mails.

J’ai 3 boîtes, donc je prends celle que j’utilise le moins et je m’envoie des rappels sur celle que j’ouvre tous les jours (celle où atterrissent vos nombreux (hem) commentaires).

C’est ainsi que ce matin, lundi 16 j’ai lu qu’il me fallait régler ma taxe foncière. Font chier, nous payons vraiment dans ma commune des sommes extravagantes et mal utilisées (authentique, les habitants des communes voisines payent la moitié en gros).

Donc je devais faire un chèque faire une enveloppe, et comble de l’horreur, sortir la poster.

Du coup je me suis attelée à régler en ligne, sans me tromper, j’étais ravie. Vous allez me dire qu’il m’en faut peu, mais actuellement, effectivement, il m’en faut peu (j’ai rangé 5 tagada christine que je n’avais pas : youpee !).

Dans le même élan j’ai fais ma réclamation annuelle de dégrèvement sur ma taxe d’habitation. 3 ans qu’on m’en fait cadeau, en précisant (j’adore) “il vous a été accordé un dégrèvement d’office”. Dégrèvement d’office faisant suite à 7 mails. Dans le dernier je demande à ce que l’on m’envoie un inspecteur pour qu’il constate la valeur locative réelle de mon logement où tout est à refaire. Là j’ai devancé l’appel et demandé tout de suite la venue de cet inspecteur au cazou finalement ce serait l’état qui me devrait encore du fric.

Cette simple hypothèse, vous avez raison, sort bien d’un cerveau en vrac et d’une tête à l’envers…

Car la vie n’est qu’un long calvaire.

Posté le 16 octobre '17 par , dans Ah je l'aurai méritée ma place au Sénat !.
Tags : , ,

5 commentaires »

Comment par manoudanslaforet
2017-10-17 06:23:21

Te coller des post it avec des choses “fun” à faire ! Indispensable à côté des choses obligatoires à faire… Et ose dire que ça ne va pas! Courage bises

 
Comment par Eldoé
2017-10-17 07:32:41

J’ai essayé une fois aussi et j’ai préféré retourné à la liste globale! Je regardais jamais la porte!
Il y a également une 3é possibilité : ça ne va pas et on n’arrive pas à en parler. C’est alors compliqué d’aider les gens… Très chère amie est dans ce cas et je ne sais que faire…
Courage à tous!

 
Comment par Angele2b Subscribed to comments via email
2017-10-17 07:58:01

Les post-it sont sur le frigo et “j’oublie’ de les regarder! Je note plutôt les trucs importants sur mon téléphone et là, pas moyen de les louper! A moins de panne dudit téléphone…
Quant au cerveau en vrac, tout le monde autour de moi sait depuis longtemps que je n’ai plus qu’un demi-neurone et que celui-ci ne fonctionne qu’à temps partiel.
Hier soir, mon mari me parlait de Cybèle, que j’ai bien connue dans mon jeune temps, mais là, plus rien! tout oublié! Ce matin, je suis allée relire en vitesse sur Wikipedia, grande source de tout savoir!!!
Bon courage et bisous.

 
Comment par Mona
2017-10-17 18:51:56

Je pratique la check list, mais ma mémoire me joue des tours en ce moment.
La semaine dernière, en arrivant le matin, pas de badge, l’accueil me dépanne, j’arrive devant le bureau, pas de clefs… Je retourne chez moi : rien (1h de trajet AR). De retour au bureau, je retrouve le badge et les clefs, oubliées la veille (suite au plantage d’ordinateur qui m’a un tantinet perturbée, je me rassure comme je peux).
Lundi matin, fière de moi, j’ai le badge et les clefs. Je suis sure d’avoir mes papiers, je les ai manipulés avant de partir. Sur la pause du midi, je vais faire du sport. Au retour, ni papiers ni carte bancaire … je fouille la voiture, le bureau, les sacs, rappelle la salle de sport. Et pousse un ouf de soulagement en rentrant le soir à la maison : laissés bien en évidence sur la table pour ne pas être oubliés…
Ce matin, j’avais mes papiers, ma carte bancaire, mon badge mais pas les clefs du bureau … au secours !
cerveau en vrac, tête ailleurs, j’ai du mal en ce moment.
Bises et bon courage !

 
Comment par Jane B. Root
2017-10-22 08:12:09

Moi aussi j’ai la tête à l’envers. Alors je me suis mise au BUJO (bullet journal) mais version ultra simplifiée, sans frises, dessins et trucs qui font pseudo joli. Le BUJO pratique. Et ça me sauve la vie. Deux pages seulement : une page mensuelle + une page hebdomadaire et c’est tout. La mensuelle planifie à long terme : rendez-vous annuels à reporter chaque année genre ophtalmo, anniversaires, … + rendez-vous mensuels (quand le rendez-vous dentiste est pris par exemple). Puis chaque semaine, le dimanche, je reporte sur l’hebdomadaire. Je n’ai donc qu’une seule page hebdomadaire en cours où j’organise toute ma semaine. En fin de semaine toutes les tâches doivent être barrées. Si je reporte quelque chose, je le reporte le dimanche sur ma semaine suivante. Pour une visibilité immédiate j’ai un code couleur simplifié : vert=chevaux, bleu=lycée, brun=famille. Bon je ne sais pas si c’est clair mais ça me sauve la mise et depuis je n’oublie (presque) plus rien. Biz d’étêtée.

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI