Une bien vilaine farce…

Oui, maintenant nous en rigolons… mais à l’époque cela failli déclencher un incident diplomatique…

Ma grand-mère (Mrs tricots) et son frère, avaient décidé de réunir toute la famille. Cela faisait un paquet de monde, et il fut décidé de louer une salle des fêtes dans le bled de leur jeunesse (de mes parents et de moi-même également)

Mon père s’occupa de louer la salle, et de trouver un traiteur. Tatie chérie (Pour une raison que j’ignore) s’occupa entre autre, de contacter mon frère, pour une cagnotte destinée à faire deux beaux cadeaux aux deux organisateurs…

Et évidemment c’est ma belle-sœur qui décrocha :

« Allo Julienne ? C’est Nicole »…

« Oh Nicole comment vas-tu ?»

« Ça va mais je trouve que tu as une drôle de voix»

« Ça va, mais je suis enrhumée»

« Ah bien… Et comment vont les enfants ? »

« Oh ils vont très bien, toujours un peu turbulent »

« je t’appelle pour le cadeau que nous allons faire à maman et à tonton Robert. Combien comptez-vous donner ? »

« Oh et bien 1000 Fr. »

Tatie chérie stupéfaite (cela représentait une grosse somme à l’époque) : «Ooooh !»

« Ce n’est pas assez ?» (ton inquiet)

« Oh si bien sûr »

« Écoute Nicole, il faut que je te laisse, les enfants ont faim, gros bisous »

« À bientôt, gros bisous »

Et elle raccroche. Une semaine plus tard elle rappelle :

« Allô julienne, c’est encore Nicole : à quelle heure comptez-vous arriver ? »

« Eh bien à l’heure que tu me diras !»

« Eh bien normalement nous attendons tout le monde vers 19 heures »

Et bla-bla-bla et bla-bla-bla jusqu’à ce que Tatie chérie raccroche…

arrive le jour J. Embrassades multiples, buffet joyeux et avant le « bal » nous décidons tous d’offrir les cadeaux aux deux organisateurs de cette fête (qui restera dans les mémoires, c’était plus sympa que de se retrouver tous à l’occasion des enterrements) (et encore tous ne pouvaient pas être là à ces occasions)

Et voilà mon frère et ma belle-sœur, qui me demandent l’oeil mauvais pourquoi ils n’ont pas été conviés à la cagnotte commune, et de quoi ils ont l’air avec leurs deux cadeaux minables…

J’appelle Tati chérie, qui ne comprend pas, qui explique qu’elle a eut ma belle sœur deux fois et que d’ailleurs ils lui devaient 1000 francs…

Ahurissement des deux, julienne nie avoir eu ma tante au téléphone, cela sent le roussi…

finalement tatie chérie va prendre son sac, exhibe son carnet d’adresses et PAF elle avait un chiffre de faux dans le numéro de téléphone…

Soulagement de part et d’autres… mais indignation : cette femme (dont on admire au passage la présence d’esprit) a vraiment fait une sale blague…

Bien évidemment nous avons son numéro de téléphone (et pour cause) (même si tatie chérie a noté immédiatement le nouveau numéro), mais comment se venger d’elle ?

Et il y a le problème des 1000 Fr., que Tatie chérie ne peut pas assumer toute seule… Nous décidons donc tous de la rembourser, cela représente peu pour chacun car nous sommes nombreux…

Tout est bien qui finit bien, mais nous avons jamais trouvé l’auteur de cette force douteuse, car elle était sur liste rouge…

Impossible donc de lui faire une blague au téléphone (cela ne prendrait pas), ni d’avoir son nom et son adresse… Sinon je pense que mon frère et ma belle sœur se seraient fait un plaisir de lui faire une sale blague à elle aussi…

Genre lui peindre sa porte en rose vif, ou bien commander un buffet bien cher à faire livrer chez elle, ou bien les deux pourquoi pas ?

La vie n’est qu’un long calvaire…

Une réponse sur “Une bien vilaine farce…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *