La Grande Motte 2014 (1)

DisputeL’année dernière, papa n’avait pas voulu que nous partions à la Grande Motte, comme mes parents le font depuis une éternité, et moi avec eux depuis 2009.

Il faut dire qu’il avait eu pas mal d’ennuis de santé : hypothyroïdie à soigner en urgence à l’hôpital (pour un cardiaque on ne met pas le traitement en place en ambulatoire), + la pose d’une prothèse contre un anévrisme de l’aorte qui avait atteint sa croissance maximale avant décès post explosion. Continuer la lecture de « La Grande Motte 2014 (1) »

DOUDOU OR NOT DOUDOU – réponses

Le Tout BeauJe suis désolée, j’ai été un peu absente, je n’ai pas répondu à tous vos commentaires, mais Delphine partait à Berlin (SNIF), et j’ai été un peu perturbée.

Du 1er au 12 août…

Après je me suis débattue avec la sécu, les impôts et Pôle emploi. Plus c’est simplifié et plus c’est compliqué. J’aurais pu en bouffer ma souris…

Je suis ravie de voir que tout le monde était presque d’accord avec moi.

J’ai adoré le coup de la battue nocturne dans un champ de blé, et tout le reste, mais pour la battue nocturne, j’ai tellement bien visualisé, que si je n’avais pas été en train de pleurer sur le départ de ma fille, j’aurais bien rigolé… Continuer la lecture de « DOUDOU OR NOT DOUDOU – réponses »

Celle-là, c’est la meilleure…

Vide ordureEn rentrant de vacances de LA GRANDE MOTTE en 2012,  je vous avais fait part de mon indignation, quant à la manière dont avait été bouché mon vide ordures, et ceux des autres, d’ailleurs… (ICI) et (ICI).

Et je reçois ce soir, un commentaire exquis, que je n’ai pas encore approuvé, car je m’en vais vous le commenter…

En effet, après relecture (on ne sait jamais dès fois que mes DEUX articles aient été écrits pendant que j’étais sous l’emprise d’un stupéfiant quelconque), je me demande ce qui, chez ce qui me semble être un homme m’a mérité un tel commentaire. Continuer la lecture de « Celle-là, c’est la meilleure… »

L’esprit de Noël… (2) (la théorie du complot)…

Lumières Noël 2DONC, Delphine m’appelle un beau jour de mi-septembre pour me demander où ON en est pour Noël. Parce que c’est le moment ou jamais de prendre des billets de train pour Arcachon…

Après il sera trop tard et les billets trop chers…

Et qu’elle va au passage appeler l’arlésienne pour en discuter avec elle. PISQUE J’SUIS PAS ASSEZ GRANDE POUR ME DEMERDER AVEC SES GRANDS PARENTS !

Je suis la seule à passer voir les parents tous les jours, et le meilleur moment pour coincer Mrs Bibelot c’est pendant qu’elle touille son thé après sa petite sieste en reprenant ses esprits. Ceci pendant une période de calme relatif, ce qui nous mène à la fin septembre à peu près. Continuer la lecture de « L’esprit de Noël… (2) (la théorie du complot)… »

L’esprit de Noël… (1) (la théorie du complot…)

Lumières Noël 1En août, l’anniversaire de Delphine (12 octobre) approche à grands pas (depuis ses 3 ans elle nous fait chier avec son anniversaire dès le mois de juin), et par conséquent, Noël (deux mois plus tard) approche à grands pas également…

Ce qui fait que cette année, c’est aux alentours du 15 août, qu’elle a agressé Mrs Bibelot et Jean-Poirotte en leur demandant comment allait se passer Noël cette année… Continuer la lecture de « L’esprit de Noël… (1) (la théorie du complot…) »

Tu vas-tu monter dans ta charrette ou j’te cogne ? (oui, le post annoncé précédemment attendra un peu…)

scene-de-menageCe jour, à U, où je n’avais pas mis un pied depuis le 29 octobre (je vous raconterai mes galères… un jour…), alors que je suis la caisse avec mes déboires habituels (il suffit que je choisisse une caisse et la caissière a un truc à faire ou son rouleau à changer), je sursaute en entendant dans le hall, la phrase titre, criée bien fort.

Je viens de relire avec plaisir « sous les vents de Neptune » de Fred Vargas, polar dont une bonne partie se déroule au Québec, et les dialogues font toujours ma joie. Je veux savoir parler comme ceux du Québec un jour ! (d’ailleurs limite je songe à m’y exiler, mais il n’y a pas de muguet là-bas je pense…) Continuer la lecture de « Tu vas-tu monter dans ta charrette ou j’te cogne ? (oui, le post annoncé précédemment attendra un peu…) »

Les réunions « bonne conscience »… (Pôle emploi : le retour) (2)

femme-dedaigneuseAlors que certaines pianotaient d’un air agacé sur leur bureau, en tripatouillant vaguement leurs CV ou en papotant avec les voisines, est arrivée la conseillère qui devait tenir la réunion, et un silence de mort s’est fait entendre dans la salle.

Jolie femme, bien foutue, bien habillée (les conseillères Pôle emploi le sont toujours) elle avait de quoi agacer légèrement s’il en était besoin, les 20 ménagères de plus de 50 ans avachies sur leurs chaises et dont elle allait devoir retenir l’attention pendant une matinée entière. Continuer la lecture de « Les réunions « bonne conscience »… (Pôle emploi : le retour) (2) »