Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

'Des nouvelles du front'

“Le petit chat est mort”… (la cellule du condamné)

FilouIl y a des jours comme cela, où l’on se réveille en pleine forme (chez moi c’est rare, vu que je souffre de problèmes chroniques de sommeil, avec du somnambulisme dont il faudra que je vous parle un jour), où l’on sent que la journée va bien se passer et crac, non en fait c’était faux.

Inversement on peut se réveiller patraque et tout et tout, et PAF, la journée va être excellente.

Pour un premier avril, Filou, en photo, nous a fait bien du mal, sans le vouloir ce petit père.

Comme poisson, on pouvait faire mieux. Lui qui adorait le poisson nous en avait concocté un carabiné pour ce premier avril (Lire la suite…)

Posté le 1 avril '17 par , dans Coup de blues, Des nouvelles du front. 8 Commentaires.

Demain je rentre chez moi !!!

femme-heureuse-copierDemain, je rentre chez moi. C’est moche, pas pratique, mais j’y suis chez moi. J’ai hâte de rouspéter contre mon four qui n’a plus que la plaque du bas qui fonctionne, contre mes plaques HS, mon bordel que j’avais commencer à ranger avant de m’occuper de celui de maman…

JE SERAI ENFIN CHEZ MOI. à vivre à mon rythme, même si maman n’a pas l’impression que je ne fais que ce que je veux ce qui est totalement faux. ADIEU LES CLOCHES DE L’EGLISE ‘(50 m) pour moi qui suis si sensible au bruit, et qui passent leur vies à pourrir celle de ceux qui entendent trop bien (le coup de minuit c’est le top).

Si je dis adieu les cloches ce n’est pas pour rien. J’ai des problèmes graves de sommeil, alors, ne dormir qu’en pointillés, en attendant le seul coup de la demie, pour transpirer au moment de l’angélus de 8 H, j’ai donné. Maman s’en fout, elle retire ses appareils et du coup, elle est quasi sourde.

Ah, de l’ancienne maison, la nôtre, que nous avons perdue, les cloches n’étaient que dans le lointain, comme une berce rassurante, mais là… (les contres-poids qui se mettent en route 10 mn avant, et 10 mn après, bref…).

Il parait que l’on s’y fait, pour moi c’est impossible.

Terminée la maison pourrie où maman n’est qu’en transit, terminée la baignoire ridicule devant laquelle on se demande si l’on va faire cradouille ou pas., Terminé le froid dans la chambre, terminées les corvées imposées par maman que j’ai petit à petit abandonnées, pour qu’elle se sente enfin indépendante et moi avec après mon départ (je vous raconterai).

Enfin, terminée la fille indigne qui en a fait de trop, mais c’est une autre histoire…

Le chat peut crever, ma mère se blesser à nouveau (bien entendu je plaisante) je rentre chez moi. ET je peux vous dire qu’il y aura toujours une autre solution que moi, trop facile pour tout le monde, mais qui est responsable de ne pas avoir senti le piège se refermer petit à petit, coup de téléphone après coup de téléphone (ma chérie, tu n’es pas venue aujourd’hui, que ce passe-t-il ? (papa, en 2009)

J’en ai assez fait, j’en ai trop fait, depuis trop longtemps, en pensant bien faire. Mais il faut du temps justement pour réaliser et mettre ses idées en ordre.

Demain, je rentre chez moi, à pied, s’il le faut. Je pourrai mettre de l’ordre chez moi, comme j’en ai mis dans mes idées, donc, c’est dire…

BONNE ANNEE !

Posté le 25 janvier '17 par , dans Chroniques d'une vie ordinaire, Des nouvelles du front. 16 Commentaires.

Des nouvelles du front… (8) ET BONNE FIN D'ANNEE

Ce sont les dernières pour 2012…

Sur la photo, c’est toujours ma soeur…

  • Sur le plan de la cigarette, je reste toujours coincée quelque part entre l’arrêt total et 2 par jour dont je n’arrive pas à me passer. Celle du matin, et une le soir (ou deux…).
  • + les tafs que je pique à ma mère, mais cela ne compte pas
  • En fait le point zéro a disparu.
  • Je découvre d’ailleurs avec cette histoire de clopes, que l’on est généralement d’une mauvaise foi pas possible avec soi-même...
  • 2012 ne sera donc pas l’année de l’arrêt de la clope pour moi, mais je pense que 2013 pourra l’être, car je persiste, je vais forcément y arriver…

Laissons la cigarette de côté…

  • La fin du monde n’est pas arrivée. Pourtant je pensais éventuellement avoir la possibilité d’aller piller le stock de ma voisine du dernier étage ou m’installer carrément chez elle…
  • Voisine qui se plaint d’ailleurs de ne plus pouvoir mettre un pied devant l’autre dans son appartement (à deux cabas pleins par jour pendant 60 jours, cela doit prendre de la place même dans un cinq pièces). Elle m’a confessé (en venant me demander un service, comme d’habitude) avoir dépensé plus de 4000 euros en prévision de…
  • Cela m’a crispée un peu, parce que si elle m’avait refilé ces 4000 euros, j’en aurais eu l’usage, et autrement plus intéressant que d’acheter de quoi survivre quand on est mort…
  • On ne peut compter sur personne, pas plus sur les anges annonciateurs que sur le reste des gens, plaignons là (si elle me propose certaines denrées à demi prix, je suis preneuse, mais elle n’en est pas encore là…)
  • Je souffre comme une malade sur une lettre de contestation aux impôts (appelez le ministère des finances comme vous le voulez, pour moi cela reste “les impôts”). Je m’énerve tellement que j’ai peur de ce que je vais envoyer :
  • Soit ce sera vraiment hargneux…
  • Soit ce sera trop ironique pour être compris…
  • Parce que cela fait 3 fois que j’écris, et que je ne reçois aucune réponse… Quand je téléphone on me dit que “l’application informatique est inactive à ce jour” (le hasard faisant parfois formidablement bien les choses), et que donc on ne trouve pas trace de mes courriers archivés on ne sait où…
  • Le jour où je me suis déplacée (mai 2012), je n’existais plus temporairement.
  • Puis j’ai ré-existé à nouveau...
  • Je n’ai pas trouvé la résurrection grandiose, mais ça doit venir de mon mauvais esprit, et surtout au fait qu’aucune sainte femme n’a pu la constater et en parler à tout le monde.
  • Et l’application informatique étant très active au moment de cette résurrection, et bien on m’a demandé le même argent deux fois : une fois sous mon bon nom avec la bonne adresse, et l’autre fois, au nom de Charles Hubert à l’adresse incomplète…
  • Forcément je n’ose plus me déplacer, dès fois que je devienne trois personnes en une, il ne manquerait plus que cela…
  • Du coup, là, à vous écrire ça, je m’énerve encore plus.
  • Et du coup je vais faire un mail avec demande d’accusé réception, puisque sur un courrier post résurrection il m’est précisé que je peux utiliser ce moyen actif de communication, sans soucis (et mon cul c’est du poulet concernant le “sans soucis”).
  • L’argent que je pensais pouvoir consacrer à un achat informatique important (pour moi) va devoir passer dans un nouvel embrayage, je hais ma voiture presque autant que ma voisine…
  • 2012 agonise : je n’aime plus trop la nouvelle année désormais : elle vient trop vite après la précédente, alors que quand j’étais enfant, le temps se traînait…
  • La TV, toutes chaînes confondues (enfin, je n’ai que la TNT classique) passe son temps en rediffusions multiples. Ce qu’il y a de bien avec le zapping, jusqu’alors assez drôle, c’est qu’on vous colle une rediffusion des rediffusion en plus (alors je lis, d’ailleurs le programme TV finit par me donner de l’urticaire).

Je vous souhaite à tous une bonne fin d’année.

Je suis d’une banalité affligeante, mais j’attends le retour de l’inspiration (c’est la faute aux impôts, ne pas chercher plus loin).

A l’année prochaine qui, comme l’anniversaire de Delphine tous les ans “approche à grands pas”*

*Private Joke…

PS : AH si, comme une andouille je me suis proposée pour faire des blinis maison pour 7 personnes le 1er janvier, forcément cela fera quelque chose à raconter pour le début d’année (mes parents m’ayant plutôt encouragée sur ce coup là, ce qui est louche). La seule chose que je peux prédire avec certitude, c’est que je vais puer la friture toute la journée…

Posté le 30 décembre '12 par , dans Des nouvelles du front. Pas de commentaire.

Des nouvelles du front… (7)

Bientôt il y aura des nouvelles du front une fois par semaine…

Sur la photo, je vous mens depuis le début, en fait c’est ma soeur…

  • Sur le plan de la cigarette, je suis coincée quelque part entre l’arrêt total et 2 par jour dont je n’arrive pas à me passer. Celle du matin, et une le soir.
  • Ou : juste une par jour : celle du soir.
  • Je considère cela comme un échec total même si tout le monde me serine que passer de 30 cigarettes (incomplètement fumées, ma mère fumant même mes mégots, mais tout de même) par jour à 2 parfois 1, avec des jours sans, est tout de même une victoire.
  • Je découvre que le sevrage tabagique (puisque c’en est un quand même) déprime. Ca tombe mal j’étais déjà très déprimée même si je me soigne. Dans un mois je m’ouvre les veines si cela continue comme cela, donc il va falloir faire comme sur certaines notices “consultez votre médecin” (le pharmacien s’étant déclaré incompétent)
  • Le coup du “envie d’une clope = un verre d’eau” c’est très bien pour nettoyer l’organisme qu’on dit. C’est évidemment le moment où la chasse d’eau se met à faire des siennes… (et pour une femme, pisser dans le lavabo, c’est trop sportif pour moi désormais).
  • J’ai de nouveaux voisins en dessous. En face cela ne saurait tarder et je constate une fois de plus qu’il y a les avantages et les inconvénients à avoir de nouveaux voisins :
  • Les avantages : que ce soit en dessous ou en face de chez moi, les gens ne peuvent qu’être plus sympathiques (ceux du dessous le sont en tous cas, les prochains d’en face ne pourront pas être pires sauf s’ils ont 4 mômes qui jouent chacun d’un instrument bruyant et en plus ne disent pas bonjour, mais on n’en est pas là…)
  • L’inconvénient majeur du nouveau voisin, est qu’il fait des travaux chez lui. Avec une perceuse généralement, ou une meuleuse, ou les deux, quand il ne pète pas carrément le carrelage de la cuisine et de la salle de bain.
  • Et en plus, le voisin du dessous en travaux, est terriblement grossier, bordel de merde de putain de sa race, c’est insoutenable ces “merde” à longueur de journée… (Sauf que je ricane parce que cela suit généralement le coup de la perceuse et que je pense qu’il s’est tapé sur le pouce avec un marteau HI HI !)
  • Je constate une fois de plus que le bruit m’insupporte anormalement.
  • Accidentellement j’ai découvert qu’une lectrice m’avait inscrite sur “Hellocoton”. Je ne savais pas ce que c’était, j’ai constaté que j’avais des abonnées (chic !) donc j’ai confirmé mon inscription…
  • C’est bien sympa tout cela, mais si quelqu’un décide de m’inscrire ailleurs, il faudra tout de même me prévenir, surtout si cela me fait gagner des sous, cela m’évitera la crise cardiaque :-)

Ce sera tout pour aujourd’hui…

Excusez-moi pour ce qui aura pu vous choquer : j’ai des excuses (enfin, A MON AVIS MOI JE…)

Posté le 17 novembre '12 par , dans Des nouvelles du front. 16 Commentaires.

Des nouvelles du front… (6)

Heureusement qu’il n’y a pas une chronique à faire tous les jours… Mais cela me manquait…

Sur la photo, c’est toujours moi :-) (évidemment…)

  • Officiellement je commence le sevrage tabagique lundi 8 octobre
  • Du coup j’écrirai ma lettre de contestation aux impôts le mardi 9 (ils me doivent leurs erreurs de 2009 et 2010 + la remise à jour de la taxe d’habitation du coup. Cela fait du remboursement en vue…)
  • Pour relecture le mercredi 10
  • Et pour envoi le jeudi 11 (si je ne vais pas la déposer là-bas directement avec un fromage corse (faut suivre))
  • Le vendredi 12 étant l’anniversaire de Delphine, c’est le jour où je vais me pointer chez le syndic car :
  • Je sens déjà que je vais être d’une humeur exquise (mon dieu, déjà 28 ans !), alors autant que ma causticité naturelle s’exerce à bon escient (je commence déjà à débloquer…)
  • Je vais vraiment, vraiment être de mauvaise humeur, car, si j’arrive à rester 4 heures sans cloper, en ayant diminué désormais des 2/3, la cigarette du matin c’est dès que je me lève et sans délai, et que donc lundi, je me lève à 15 H 30 pour RV avec le tabacologue à 16 H 15
  • Si je peux dormir, mais comme je compte me coucher à 6 H 30 en me disant que ce sera toujours dimanche…
  • L’anniversaire de Delphine approche à grand pas donc. J’ai trouvé le cadeau.
  • Hé Hé Hé…
  • Mes parents se boutiquent toujours concernant des recettes de cuisine. Pourquoi attendre que je sois là et me prendre à témoin ?
  • D’un autre côté cela va peut-être leur passer dans les deux semaines si je suis de mauvaise humeur.
  • Donc cela va certainement leur passer
  • J’ai une rhinopharyngite doublée d’une otite/angine et les jeunes médecins devraient se méfier du “à votre âge” en semblant ignorer qu’ils jouent avec leur vie à eux.
  • Oui parce qu’Acromion a désormais 2 médecins associés aussi charmants que lui (à part le : “à votre âge” (qui lui évite parce qu’il est plus vieux que moi)) que nous avons connus lorsqu’ils étaient internes, l’un et l’autre ayant sauvé la vie de papa l’un il y a 3 ans, l’autre il y a 5 ans
  • Je savais que vous seriez heureux d’apprendre le truc de la rhinopharyngite à mon âge, et je regrette de ne pas vous avoir informés dès hier soir…
  • Madame Van Den Connasse se révèle encore plus conne que je ne le pensais. Du coup, nous verrons bientôt la Nouvelle Zélande, car comme elle a touché le fond : elle creuse.
  • Seule bonne nouvelle (la mauvaise nouvelle concernant la totale incompétence du syndic méritant son propre post) : mes nouveaux voisins du dessous sont charmants, discrets, et souhaitent de tout coeur me conserver longtemps au dessus de leur tête car je suis tellement discrète également que c’est un rêve (eux aussi ont connu : un sourd au dessus, un sourd en dessous, d’où leur déménagement)
  • Autre bonne nouvelle : j’ai appris que l’ex emmerdeuse du dernier étage qui accouche en moins d’une heure a été accouchée par son plombier dans sa nouvelle demeure. Plombier qui a terminé aux urgences… (tout se sait dans ma résidence…)
  • Car là, c’est lui qui est tombé dans les pommes, alors que j’étais restée tout à fait digne (si, si !)
  • Dans cette série des nouvelles du front, vous suivrez pas à pas ma désintoxication (il y a eu des demandes). Cela sera toujours plus sympa que 14/18… (ou 39/45)
  • Sinon je me demande toujours pourquoi des inconscients confient à mes parents de pauvres chiens ou chiennes, animaux en gros, alors qu’ils sont littéralement martyrisés chez eux (la preuve, ma mère s’oblige à prendre la voiture tous les jours pour promener Tibère, en séjour pour 3 semaines, jusqu’à mardi prochain. Ma soeur et mon ex belle-soeur ayant laissé chez eux leurs deux chiennes pour une semaine, je ne vous raconte pas le carnage…)

Je remercie du fond du coeur tous ceux qui m’ont déjà envoyé un message de soutien. Je croise les doigts, et je reviens très bientôt.

La vie n’est qu’un long calvaire…

(Et priez également pour les pauvres animaux qui leur sont confiés, coutiou coutiou le petit pépère à sa tantante…) (la tantante c’est ma mère quand elle ne peut pas dire “sa grand-mère”).

BREF…

Posté le 6 octobre '12 par , dans Des nouvelles du front. 7 Commentaires.

Les ouacances !!!

femme-heureuse-copier1

Bon, c’est officiel, je pars samedi 25 dès l’aube, pour la Grande Motte.

Les vacances ne pourront qu’être meilleures que celles de l’année dernière !

Je vous laisse donc pour 3 semaines, en espérant avoir plein de choses à vous raconter à mon retour…

En mon absence, soyez sages, et si vous sortez : FAITES ATTENTION EN TRAVERSANT…

Je n’ai pas bien tenu la barre en juillet et août, mais promis, je ne le referai plus !

C’est juste que genre j’ai en fait été un peu dégoutée grave par la mornitude sur les blogs en fait

Youpi !

PS : les voisins du dernier déménagent, comme elle est en cloque à nouveau, cela fera toujours une emmerdeuse de moins à accoucher dans l’urgence… (voir août 2009, je n’arrive pas à faire un lien…) (ah si LA)

Posté le 24 août '12 par , dans Des nouvelles du front. 6 Commentaires.

Des nouvelles du front… (5)

Heureusement qu’il n’y a pas une chronique à faire tous les jours…

Sur la photo, c’est toujours moi :-) (évidemment…)

  • Je n’existe toujours pas pour les impôts, patin couffin, séraphin, tout le tintouin, peut me chaud le vrai nom de l’institution…
  • Sauf que j’existe quand il s’agit de prélever directement à la source (ma banque quoi), ce que je leur dois (parait-il, mais comme je n’existe que pour l’étage “ponction”, on ne peut pas vérifier qu’en fait c’est ON qui doit me rembourser car ON s’est trompé pendant 3 ans)
  • Et ils s’imaginent sans doute que je vais m’asseoir sur 570 Euros…
  • Mon filleul, un des fils de meilleure amie, se marie demain. Ca va nous rajeunir tous,  surtout elle et moi qui nous connaissons depuis nos 12 ans.
  • D’ailleurs le coup de vieux c’est de se dire “merde il y a 42 ans que nous nous connaissons”.
  • Déjà que cela nous avait fichu le blues de nous dire “déjà 20 ans”…
  • Donc je me gausse, en pensant au “déjà 20 ans”.
  • Je songe à faire un article sur les coups de vieux…
  • J’ai découvert que ma voisine au dessus, par ailleurs charmante, avait un amant et orgasme à décibels…
  • On félicite le monsieur…
  • Ou la dame, si c’est du chiqué…

Petite annonce de rigueur : pour gazer ou faire exploser le centre du Ministère des finances publiques en pouvant plaider “non coupable”, cherche lecteur pouvant m’envoyer un fromage corse, par la voie la plus lente possible pour maturation extraordinaire du colis, que j’ouvrirai d’un air réjoui, lors de ma prochaine visite en ce centre… (j’aurai des feuilles de menthe dans les narines)

En attendant que mon ticket s’affiche avec un BIIIIIIP !

C’est tout pour aujourd’hui.

La prochaine complainte, c’est la SS (LA SECU !)

La vie n’est qu’un long calvaire…

Posté le 1 juin '12 par , dans Des nouvelles du front. Pas de commentaire.

Des nouvelles du front… (4)

Heureusement qu’il n’y a pas une chronique à faire tous les jours…

Sur la photo, c’est toujours moi :-) (évidemment…)

  • Le genou de papa va mieux du coup, il ne peut pas plus nous faire le coup de “je ne veux pas aller à la Grande Motte en septembre, ça me rappellerait de trop mauvais souvenirs (et un coup de béquille dans le genou à la maison, cela sera un bon souvenir ?)
  • J’ai fait les comptes du peu d’avantages que j’ai perdus lors du quinquennat du petit Nicolas…  Je vous passe les détails. (mais j’y reviendrai…) et comme je n’ai pas de couilles, je m’en bouffe les poings…
  • L’hôtel des impôts n’est pas responsable du fait que mon facteur soit incapable de me délivrer mes courriers, sauf quand je pointe du doigt l’absence d’une adresse exacte… Ce qui mobilise la chef, l’archi chef, et le reste…
  • Quand je prononce le nom du “médiateur des impôts” tout le monde devient livide. J’ai hâte le le rencontrer. Il doit être bien ce mec là…
  • Je suis prisonnière d’un cercle infernal administration/administration/administration… Je vous raconterai… (5 posts au moins)
  • Sinon, RAS sauf que j’ai mal à la hanche gauche et que pour aller au muguet, c’est pas top !

Ah, si, j’irai voter dimanche. Je ne suis pas du genre (coucou Pulchérie rapport à une engueulade mémorable) à me dire que ce n’est pas la peine que je me déplace, vu les statistiques…

Les statistiques je m’en torche royal et je m’en bats les ovaires, en souvenir de mes ancêtres qui sont morts pour avoir le droit de vote. En souvenir de mes grand-mères qui ont voté pour la première fois en 1945, alors que leurs hommes, privés de ce droit de vote pendant toute l’occupation, ne délogeaient pas plus qu’elles de la file d’attente.

En bref : la vie n’est qu’un long calvaire….

Mais ce n’est pas une raison pour ne pas aller voter. On sent bien l’intox sur ce coup là, mais il est réel que j’ai été élevée au son de “voter est un DEVOIR”

Et un hommage à nos ancêtres….

Ne jamais se dire que c’est plié, torché, et que l’on peut se passer de nous…

Posté le 5 mai '12 par , dans Des nouvelles du front. Pas de commentaire.

Des nouvelles du front (3)

Heureusement qu’il n’y a pas une chronique à faire tous les jours…

Sur la photo, c’est toujours moi :-)

  • Fille ainée me nargue via mail (vu qu’elle est partie UNE FOIS DE PLUS en voyage) : j’ai fais Paris/Madrid. Après je vais faire Madrid/Tenerife et pour le retour du 21 je vais faire Tenerife/Madrid et Madrid/Paris en avion !
  • D’ailleurs le dimanche de Pâques, elle m’avait dit “je n’ai pas cru utile de te dire que j’allais à Milan en avion !) (elle a bien fait d’ailleurs, je l’ai su trop tard, mais je le savais quand même)
  • Grumph parce que Delphine et Gendre n° 2 ont enfin leurs billets d’avion pour Berlin, départ le 9 août prochain (mais qu’est-ce que j’ai fait au ciel ?)
  • Il y a de la distraction dans la famille. Le vendredi 13 je dis à ma soeur au téléphone “à demain” et elle me demande pourquoi je vais l’appeler le lendemain : on se demande bien pourquoi je lui souhaiterais son anniversaire…
  • Le même jour mon neveu m’appelle : “je suis bien arrivé de Berlin (authentique), plus tôt que prévu, alors c’est maman qui m’a récupéré à 12 H 30″. Cela tombait bien, j’avais zappé totalement que je devais être sur le pied de guerre vers 14 H devant le collège…
  • Ma mère n’a toujours pas retrouvé les photos qu’elle m’avait piquées pour me les rendre dans 15 jours (il y a environ un an) après les avoir données au photographe pour duplication, par contre elle a retrouvé une plaquette de pilules qui avait dû bien lui manquer vers 1975, dans une boîte de chocolats recyclée pour ranger des rubans… Seule conclusion : “comme quoi on retrouve toujours tout” (sous entendu : je vais bien retrouver tes photos un jour (oui mais lequel?))
  • Mon père a retrouvé l’usage normal de sa main gauche opérée du fameux machin légué par les vikings (ces rats) et du coup fait la tronche parce qu’on lui a mis sa guitare bien en évidence vu que maintenant, il n’ a plus d’excuses… Et qu’il est prié de se remettre à répéter, n’est-ce pas…
  • Pour la deuxième année consécutive, les impôts avaient égaré ma déclaration. Dûment remise par moi en mains propres, en novembre (j’avais même mis du désinfectant sur mes mains, c’est vous dire…). A l’aube du cinquième jour de la mi-avril, je n’ai toujours par reçu mon avis de non imposition réclamé par un autre organisme qui méritera son post… Du tout, tous mes règlements sont bloqués…
  • Aucun candidat ne se mobilise pour lutter contre les tracasseries la tyranie administratives avec lesquelles nous sommes régulièrement confrontés. Je m’insurge.
  • Maman concocte un panneau très spécial, mais ça, je vous en reparlerai plus tard. J’ai juste un gros carton à lui emmener ce samedi 14 avril, sous peine de privation de thé quotidien…

Je vous demande par ailleurs de vous unir à moi pour prier pour cette pauvre Françoise Hardy qui craint le pire concernant l’ISF, songeant à quitter la France parce que personne ne comprend la détresse de ceux qui règlent cet impôt. Que va-t-elle devenir, malade et à 70 ans, avec 150.000 Euros par an, si on lui en pique 2 % de plus… (voir sur FB, Dom l’ex ménagère, ne l’a pas loupée)…

Françoise, tu me files ton blé, je te file le mien, et je me débrouillerai avec l’ISF…

Parce qu’il y a des personnes qui, sans être ravis de régler cet impôt supplémentaire, préfèrent le faire plutôt que d’avoir beaucoup moins et ne rien devoir à ce titre.

La vie n’est vraiment qu’un long calvaire

Posté le 13 avril '12 par , dans Des nouvelles du front. Pas de commentaire.

Des nouvelles du front (2)

Heureusement qu’il n’y a pas une chronique à faire tous les jours…

  • La blonde en photo c’est toujours moi. Pour la prochaine note, il faudra que je me trouve un sosie défiguré par le bistouri d’un chirurgien sadique…
  • Car le 31 janvier, 17 H, je serai allongée sur une table, à me faire charcuter ce qui n’était rien soi-disant (mais vous le savez déjà)
  • Donc je vais y aller à reculons…
  • D’ailleurs je marche déjà à reculons chez moi, c’est vous dire…
  • Heureusement qu’il me faut être accompagnée, parce que 50 bornes à faire en marche arrière, ce n’est pas gagné.
  • Je n’ose envisager de m’installer dos tourné à la route, à l’arrière de la voiture.
  • D’un autre côté cela nous donnerait un genre, à mon accompagnatrice et moi-même :-)
  • Je ne sais pas ce que je peux proposer au chirurgien après l’intervention concernant son dépassement d’honoraires…
  • 4 chèques de 20 euros en lui faisant confiance pour les déposer aux dates prévues ?
  • 8 chèques de 10 euros ?
  • 80 chèques de 1, il ne voudra jamais…
  • Quelqu’un tient le pari pour la troisième option ?

Petite annonce :

  • Cherche tueur à gages discret, économique et éventuellement polyvalent (voir plus bas), pour expédier sans douleur ad patres dermato sadique, désagréable et incompétente.
    Discrétion assurée.
    Dépassements d’honoraires s’abstenir…
    S’il est peintre ce serait un plus : j’ai ma cuisine à lessiver…
    S’il est plombier adorant bricoler gratos, ce serait un plus plus : j’ai ma salle de bain et ma cuisine à réviser.
    S’il est les deux, je propose mariage blanc…

La vie n’est qu’un long calvaire…

PS : un grand merci à ceux qui très gentiment sont venus me souhaiter bon courage pour demain, sur mon mail.

Posté le 30 janvier '12 par , dans Des nouvelles du front. Pas de commentaire.