Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

'Trucs de filles'

Test refilé par Dom et Manou…

J’ai un peu attendu pour répondre, dans la mesure où il y avait trop d’affluence sur mon blog en août et que c’était invivable… (et puis surtout que mes légatrices n’étaient pas là pour constater que j’avais tout bien répondu)

Maquillage à quel âge ?
J’ai tenté le coup vers 13 ans, mais mon père était résolument contre. Il faut dire que je donnais dans le non discret : beaucoup de blanc piqué à maman (c’était la mode), trop de mascara (en cake), surtout sur mes sourcils d’albinos…

Et depuis c’est tous les jours ?
Quand je bosse : le minimum : sourcils (plus discrets que jadis, parfois j’ai le courage de faire une teinture), et mascara. Quand je sors c’est le grand jeu. Pendant les vacances… heu… Ben non, faut que ça repose…

J’ai toujours dans mon sac :
Du paracétamol et un anti gastro… Quand je sors vraiment, un crayon khôl pour faire un raccord, mais rapport au maquillage, rien du tout. Sinon j’ai une brosse à cheveux, mais ça reste banal…

Budget beauté par mois :
Très variable, surtout depuis que Pulchérie m’a des produits avec de trèèèès intéressantes réductions. Je peux rester des mois à vivre sur mes réserves (ce qui risque fort d’arriver vu l’état actuel de tout ce que j’ai) ou craquer pour de préférence des gélules pour être belle directement de l’intérieur… (je prends de l’huile d’argan, d’onagre, et plein de trucs… Ca doit marcher puisque je le pratique depuis mes 30 ans (19 ans) et que je ne fais pas mon âge alors que je fume… Ou alors c’est l’hérédité…

Un produit fétiche :
L’eau de beauté Caudalie : plus chère qu’un champagne millésimé… Mais bon 2 flacons par an, ça se gère… Surtout quand on la mélange avec du vinaigre de la Reine de Hongrie fait maison… Sinon vinaigre anti-calcaire pour les cheveux, à la camomille et à la sauge (maison bien sûr, sorcière ou non ?)

Au saut du lit :
Je vérifie qu’on n’est pas samedi (une distraction)… La douche et après un pshiit de l’eau de beauté façon sorcière… Avant le thé salvateur, le reste venant après…

Avant de me coucher :
Démaquillage total + sérum + crème éventuelle, sauf 1 soir par semaine où je remets juste un pshiit de l’eau de beauté (et les dents bien entendu…)

Une super astuce beauté :
Sorcière pure et dure : du vinaigre de la Reine de Hongrie que je fabrique moi-même, et dont un flacon contient un adjuvant naturel pour matifier le teint… (me contacter pour la recette, c’est peu donné de débourser 2000 euros pour rester belle à vie. Et la recette vient de la tante Alphonsine)…

Un beauty faux-pas (ou faut-pas, je ne sais pas…)
Le blanc quand j’ai commencé à me maquiller. Une horreur, je comprends l’horrification de mon père. Il a fallu que Mrs Morgan passe par là et me donne un cours pour qu’il accepte enfin que je me maquille. Et puis un orange hideux sur les zongles, à faire fuir Dracula que je n’ai d’ailleurs jamais revu depuis…

Un truc qu’il faut faire et que je ne fais pas :
Un lifting complet… Une épilation au laser…, la totale sous anesthésie générale donc…

Ce que j’aimerais qu’on m’offre à part des diamants :
Je ne veux pas faire beurk mais je n’aime que les perles et l’or jaune ou rouge en terme de bijoux… Donc je prends les diamants, je les revends et après j’avise… (probablement l’anesthésie générale…)

 

 

Merci les filles ! J’ai répondu le plus honnêtement que j’ai pu car l’eau Caudalie va AVEC le vinaigre de la Reine de Hongrie, mais il est compliqué d’expliquer comment je fais le mélange (de sorcière…)

 

 

Tiens je refile le BB à ma méchante et à toutes ses copines… (coucou les filles !)

Posté le 29 août '07 par , dans Trucs de filles. Pas de commentaire.

Fait ou pas ?

SourireRécupéré chez les ménagères qui le tenaient de Okatarinabella ce que j’ai fait (en bleu) ou non… (j’adore les tests)

1 – Payer votre tournée dans un bar : (je ne rentre dans un bar qu’accompagnée ou quand il fait aussi “tabac”)
2 – Nager avec des dauphins dans l’océan (mon rêve)
3 – Escalader une montagne (une montagnette) : (contrainte et forcée, je déteste la montagne)
4 – Conduire une Ferrari (pour me tuer ?)
5 – Visiter les Grandes Pyramides : (ça valait le coup mais que de monde et quelle chaleur !)
6 – Porter une tarentule (ça ne va pas la tête ? une toute petite araignée déclenche déjà chez moi une crise de panique absurde)
7 – Prendre un bain avec quelqu’un à la lumière des bougies (ça me regarde)
8 – Dire « Je t’aime » en le pensant vraiment, chaque fois… (ben non, parfois on ne le pense pas vraiment…)
9 – Prendre un arbre dans vos bras (oui je sais c’est ballot, mais j’adore ce chêne)
10 – Sauter à l’élastique (…)
11 – Visiter Paris (faut déjà que j’aille y voir les filles !)
12 – Regarder un orage sur la mer (pas eu trop le choix, mais ça valait le coup)
13 – Rester éveillée toute la nuit pour regarder le lever du soleil (quelle idée saugrenue !)
14 – Voir une aurore boréale (hélas non !)
15 – Aller dans un grand événement sportif (Pulchérie faisait de la GRS et elle a eu la médaille d’or intra départementale)
16 – Monter les marches de l’Oratoire Saint Joseph (c’est où ?) (je sais maintenant, j’irai pas tout de suite…)
17 – Faire pousser et manger vos propres légumes (j’aimerais bien)
18 – Toucher un iceberg (comme je regrette de ne pas avoir étée sur le Titanic…)
19 – Dormir sous les étoiles (avec la porte de la tente ouverte pour admirer)
20 – Changer la couche d’un bébé (des milliers de fois, et de plusieurs bébés)
21 – Faire un voyage en montgolfière (pour tomber ? douée comme je suis…)
22 – Voir des étoiles filantes (voui, une nuit des étoiles filantes, installée dans un transat sous une couette, avec Mrs Bibelot en jacassant comme deux pies. Aucun voeu ne s’est réalisé)
23 – Être grisé(e) par le champagne (ou par autre chose)
24- Donner plus que vous ne pouviez à une œuvre caritative (je suis monstrueuse, je ne donne qu’à l’Unicef)
25 – Observer la nuit avec un télescope (c’est magique)
26 – Participer à un record du monde (je laisse le record du monde de la connerie à d’autres)
27 – Faire une bataille avec de la nourriture (et ben non, je n’ai jamais mangé à la cantine de ma vie étant petite !)
28 – Parier sur le cheval gagnant (c’est truqué, mon frère me l’a dit…)
29 – Demander votre chemin à un étranger (souvent, quand on est perdue on n’a pas le choix)
30 – Faire une bataille de boules de neige (évidemment !!!)
31 – Crier aussi fort que vous le pouvez (oui, dies irae)
32 – Porter un agneau (pour faire quoi ?)
33 – Voir une éclipse totale (non j’ai loupé la dernière, mon patron m’ayant refusé ma journée de congés alors que j’étais déterminée à aller dans la zone du total vrai)
34 – Escalader une dune (on ne m’y reprendra pas j’avais les mollets ruinés)
35 – Écraser un animal en voiture (un idiot de lapin qui a déboulé, rien pu faire, un mignon écureuil idem)
36 – Danser comme un fou sans se soucier de qui vous regarde (enfin bon, rarement tout de même et plutôt quand j’étais ado)
37 – Adopter un accent pour une journée entière (non mais c’est une idée à retenir, je fais très bien l’accent espagnol (alors que je n’en ai jamais fait)
38 – Se sentir vraiment heureux, même un court moment (oui et on ne sait même pas pourquoi en plus)
39 – Avoir deux disques durs sur votre ordinateur (ça me fait penser qu’il faut que j’en achète un de secours)
40 – Prendre soin de quelqu’un qui est ivre (je sais prendre soin de moi de temps à autres…)
41 – Danser avec un inconnu (si on ne dansait qu’avec les gens que l’on connait on ne rencontrerait pas grand monde)
42 – Observer les baleines dans l’océan (on fait ça tous les jours ou bien on est nul…)
43 – Voler un panneau (j’aurais du piquer un sens interdit à poser sur la porte de ma chambre quand les filles étaient encore là, mais cela les aurait-elles découragées)
44 – Voyager « sac au dos » au Canada (ou en Finlande, pourquoi pas…)
45 – Entreprendre un long voyage sur la route (800 bornes avec deux gamines et un chien hystériques, c’est un long voyage)
46 – Escalader des rochers 
47 – Faire une balade de minuit sur la plage (et se faire surprendre par la marée montante dans je ne vous raconte pas quelle position)
48 – Faire du parapente (pfuiit)
49 – Visiter l’Irlande (c’est zoli, dommage, j’avais le furoncle et ses commentaires)
50 – Avoir le cœur brisé plus longtemps que vous n’aviez été amoureux (hélas oui)
51 – Au restaurant, vous asseoir à une table d’inconnus et manger avec eux
52 – Visiter le Japon (ça ne me tente pas)
53 – Traire une vache et aussi des chèvres (et pourquoi pas un bouc, comme dans “Hatari” ?)
54 – Trier vos CD par ordre alphabétique (ça ne vas pas la tête ? Je les classe par genre)
56 – Chanter dans un karaoké (oui expérience qui ne sera pas reconduite)
57 – Traîner au lit toute une journée (oui, sans être malade)
58 – Jouer au football (sans commentaire…)
59 – Faire de la plongée sous-marine (j’ai immergé le tuba et bien respiré, d’où l’arrêt de la chose)
60 – S’embrasser sous la pluie (faut dire qu’on s’embrassaient n’importe où avec Albert)
61 – Jouer dans la boue (ma mère était ravie)
62 – Jouer sous la pluie (jétais ravie que les filles aient eu cette idée)
63 – Être dans un théâtre de plein air( Hamlett y reste moyen même en Arles)
64 – Visiter la grande Muraille de Chine (l’Asie ne me tente pas)
65 – Créer votre entreprise (ressembler un jour à Truchon non plus)
66 – Tomber amoureux sans avoir le cœur brisé (ça peut peut-être m’arriver encore ?)
67 – Visiter d’anciens monuments (j’adore)
68 – Suivre un cours d’arts martiaux (c’est Kill Bill ou rien…)
69 – Jouer à la XBox pendant 6h d’affilée (non, mais au spider solitaire si…)
70 – Être mariée (deux fois !)
71 – Tourner dans un film
72 – Organiser une fête surprise
73 – Être divorcé (deux fois !)
74 – Ne pas manger pendant 5 jours (j’avais perdu l’appétit complètement)
75 – Faire des biscuits à partir d’un sachet tout prêt (même pas bons on a cru que c’était de moi…)
76 – Gagner le premier prix à un concours de déguisement (j’avais 3 ans, j’étais déguisée en hortensia géant, et j’ai eu une trouille bleue quand le monsieur m’a prise dans ses bras pour me présenter à la foule)
77 – Conduire une gondole à Venise
78 – Être tatouée (eye liner sur les paupières supérieures, devait tenir 3 ans, est toujours là depuis 1993)
79 – Faire du canoë-kayak
80 – Être interviewée à la télévision
81 – Recevoir des fleurs sans raison particulière (si une fois, mais c’était pour l’anniversaire de la voisine partie en vacances…)
82 – Jouer sur une scène (gala de danse annuel)
83 – Être à Las Vegas (je ne suis pas Joé dans Friends)
84 – Enregistrer de la musique (passons sur cet épisode peu glorieux)
85 – Manger du requin (quand on voyage beaucoup…)
86 – S’embrasser dès le premier rendez-vous (ben quoi, faut préparer l’avenir…)
87 – Être en Thaïlande (l’Asie j’ai dit non)
88 – Acheter une maison (je pourrais vous raconter le coup des travaux un jour…)
89 – Enterrer un de vos parents (je ne suis pas pressée)
90 – Faire une croisière (en fait 4)
91 – Parler plus d’une langue couramment
92 – Élever des enfants (2 = 20)
93 – Suivre votre chanteur favori en tournée
94 – Faire une randonnée en vélo dans un pays étranger
95 – Déménager dans une autre ville pour une nouvelle vie (la vie n’est jamais nouvelle, elle continue tout simplement)
96 – Manger des fourmis (je suis allergique)
97 – Marcher sur le Golden Gate Bridge
98 – Chanter à tue-tête dans votre voiture et ne pas avoir arrêté alors que vous saviez qu’on vous regarde
99 – Subir de la chirurgie esthétique (honnêtement si je pouvais je me ferais rectifier une ou deux bricoles)
100 – Survivre à un accident auquel vous auriez pu ne pas survivre (je jette du sel par dessus mon épaule)
101 – Écrire des articles pour une grande publication
102 – Perdre plus de 18 kg
103 – Soutenir quelqu’un qui perdait connaissance (vachement évident quand c’est un grand gaillard d’1m90 100 kg…)
104 – Piloter un avion
105 – Toucher une raie vivante (quand elle est morte la pauvre bête je l’aime bien au beurre blanc)
106 – Briser le cœur de quelqu’un (ça arrive à tout le monde un jour)
107 – Aider un animal à donner naissance (et on pleure comme pour un humain, on est très bête)
108 – Gagner de l’argent à un jeu télévisé
109 – Vous casser un os (le chirurgien s’en est chargé lui-même pour me rectifier une épaule)
110 – Percer une autre partie de votre visage que les oreilles
111 – Utiliser un revolver ou autre arme à feu (élevée dans une famille de chasseurs)
112 – Manger des champignons que vous aviez récoltés (sans mourir et sans garder le mortel pour beau papa, l’exploit du siècle)
113 – Monter un cheval (pauvre bête)
114 – Subir une importante opération
115 – Avoir un serpent comme animal de compagnie (non j’ai un chat, mais à y bien réfléchir, un serpent c’est peut-être moins chiant)
116 – Dormir plus de 30h d’affilée (on aurait mis 20 H j’avais tout bon)
117 – Visiter tous les continents
118 – Faire une randonnée en canoë de plus de 2 jours
119 – Manger du kangourou (non mais j’ai mangé du crocodile au “carnivore” à Nairobi)
120 – Manger des sushis (le pire c’est que je n’aime pas)
121 – Avoir votre photo dans le journal
122 – Changer l’opinion de quelqu’un à propos de quelque chose qui vous tenait vraiment à cœur (l’autre était bourré)
123 – Reprendre vos études
124 – Faire du parachute
125 – Porter un serpent (au Maroc, pendant une distraction club med… Je n’étais pas fière mais bon c’est faisable pas comme l’araignée)
126 – Construire votre PC à partir de différents morceaux (quels morceaux ?)
127 – Vendre une de vos créations à quelqu’un qui ne vous connaissait pas
128 – Teindre vos cheveux
129 – Raser votre tête (non mais ça va la tête ?)
130 – Sauver la vie de quelqu’un (sans doute un jour, mais je ne le sais pas, il paraît que l’on sauve tous une vie un jour, sans le savoir)
131 – Voler quelque chose (un CD à une époque de vaches très très maigres, et même pas honte mais tellement peur que plus jamais…)
132 – Louer un avion
133 – Vivre dans un pays placé sous la protection des Casques Bleus
134 – Dire oui lorsqu’on a envie de dire non (j’ai épousé Charles Hubert et renoncé devant la foule…) 
135 – Travailler à l’étranger pour une courte durée
136 – Lire un roman en une journée (là dessus je suis imbattable)
137 – Skier dans la poudreuse (je hais la montagne, sa neige, et surtout le ski sur lequel je ne sais pas tenir)
138 – Allaiter son bébé (les deux)
139 – Accrocher un asticot au bout d’un hameçon
140 – Prendre un cours de cuisine auprès d’un professionnel
141 – Tricher à un examen (trop peur de me faire prendre, et puis j’étais bonne élève nananèreu)
142 – Aller dans un lieu nudiste 

 

A qui le tour ?

Posté le 28 mai '07 par , dans Trucs de filles. 1 Commentaire.

Ma première soirée blog…

Ma_premi_re_soir_e_blog_2__AB05370J’avais vu passer au boulot en vitesse, une annonce d’Hélène pour une soirée troc le 28 octobre. Je savais bien que rentrant chez moi le soir je ne pourrais pas m’inscrire ou bien trop tard, genre dans la file d’attente, 172ème position.

Du boulot en effet, je ne blogue pas, je ne réponds pas sur les blogs des autres ou le mien, même pendant la pause déjeuner où théoriquement je fais ce que je veux. Il suffit que Truchon apprenne que je vais sur canalblog et il pensera forcément que j’y passe ma journée, alors que je n’ai pas assez de 8 heures pour faire mon boulot.

Et voici Pulchérie qui m’envoie un mail au boulot toujours, bravant Truchon, “je t’ai inscrite pour la soirée troc”. Mince, me voilà inscrite : émotion… Deuxième émotion : j’irai pas toute seule j’ose pas. Pas de soucis, elle s’est inscrite aussi, je dormirai chez elle, elle va me cornaquer pour cette soirée et s’il le faut viendra me chercher chez moi avec un harpon pour m’y traîner (on aurait eu l’air chouettes !).

Ne pensant pas utile d’en arriver là je dis OK. Grosse crise d’angoisse. Je pourrais être grand mère (d’ailleurs je le suis, faut suivre), mes fréquentations parisiennes sur blog sont des jeunesses, qu’est-ce que je vais bien faire là dedans ?

Stupéfaction : on a envie de me rencontrer m’assure Pulchérie, j’en suis rouge. Je vide mes placards, je charge une valise à mort pour la soirée troc, et je quitte mon appartement qui ressemble à Berlin en mai 1945 après mon tri. Je découvre au passage qu’il est hallucinant que je puisse avoir autant de fringues noires et je me mets un post it sur ma carte bleue “ne pas acheter de noir avant l’an 3000″. Me voilou partie avec ma valise contenant en plus du reste un litre de sangria, et dans mon sac un pain à l’ail. A la maison cela sentait bon, pendant 45 minutes dans le train on m’a regardée d’un drôle d’air, du coup j’ai pris l’air soupçonneux également (c’est pas moi, qui cela peut-il être ?).

Pas le temps d’appréhender, arrivée à la bonne station grâce à Pulchérie (sinon je pense que je tournerai encore vers porte des Lilas avec mon litron et mon pain à l’ail, l’air hagard), nous voici rejointes par une blogueuse connue de Pulchérie et de moi également mais juste via blog pour moi… Présentations. Je me sens mieux, tout ira bien. Arrivée pour découvrir Hélène en train de se ruiner l’index avec du saucisson et les autres, petit à petit… Quelle gentillesse, quelle spontanéité, quelle féminité ! Et moi avec ma mémoire en vrac, impossible d’en remettre plus de 3 ou 4, donc je ne citerai personne pour n’en vexer aucune qui ne le mérite pas !

Cela a été SUPER ! Moi voyez vous, je suis arrivée à 48 ans en me disant que les femmes sont peut-être des chieuses, mais que dans la vie la solidarité féminine joue toujours à fond et qu’on n’est jamais mieux qu’entre femmes (ou filles).  Et les réunions féminines j’adore. Parce qu’on a peut-être l’air futile et tout, mais en tendant bien l’oreille on en entend des choses intelligentes après le “ce gloss est à tomber”.

Moment exhaltant où tous les produits de beauté et de maquillage sont tombés sur le sol. Fouille discrète. J’ai beau savoir que j’ai le droit de prendre ce qui me tente, je n’ai pas envie d’en voler une autre. J’espère avoir apporté ce qui fera plaisir (je n’ai retrouvé que peu de mon arrivage d’origine). Pour les fringues j’hésite à chercher, je préfère les discussions autour de la table basse. J’arrive en fin de parcours, certaine de ne voler personne (je n’ai pas l’air mais ma timidité me tuera). J’ai une soeur handicapée mentale qui vit dans un centre très bien, mais avec des personnes qui parfois n’ont pas de famille et pas grand chose pour se fringuer. Je donne régulièrement et là du coup, je repars avec ma valise pleine à craquer.

Je me suis ruinée les deux bras et les jambes dans les couloirs du métro avec ma valise 15 tonnes, mais cela valait le coup. En plus je n’ai rencontré que des personnes sympas.

Les filles, les blogs de filles, c’est top !

Par contre en France se déplacer dans le métro ou les transports en commun tout court, avec un poussette, un fauteuil handicapé, cela doit être l’horreur, on est vraiment nuls et ça c’est pas top ! (je ne me plains pas pour moi, ma valise je l’ai choisie…)

Posté le 30 octobre '06 par , dans Trucs de filles. Pas de commentaire.

ANTIRIDE EDITION 2

J’ai découvert tout à fait par hasard plusieurs masques supers contre les rides. J’adore me faire des masques même si cela fait peur à mon chat qui est une chochotte.

Le premier je l’avais acheté pour ma fille cadette et ses boutons (elle refuse d’aller chez le dermatologue, ses boutons c’est sa manière de me faire suer).

Je l’ai testé bien sûr… Masque autochauffant de chez Garnier. Deux heures après arrive mon autre fille qui me dit “tiens, qu’est-ce que tu t’es fait ? Tu as la peau toute rajeunie”.

Je m’en fais un deux fois par semaine et franchement on voit la différence.

Le deuxième est également destiné aux peaux de jeunes acnéiques. C’est visibly clear de Neutrogéna. Îl a deux fonctions : nettoyer uniquement, ou en masque : impec également.

Le troisième est une recette perso. Comme toutes les sorcières je fais mes petits bouillons et autres, je vous donnerai d’autres recettes : argile que l’on mélange à de l’eau de rose jusqu’à consistance d’une pâte épaisse. Comme j’en avais marre de l’argile qui sèche un jour j’ai rajouté du miel… Miracle : un vrai teint de jeune fille et le miel empêche l’argile de durcir….

A utiliser strictement seule….

Posté le 18 juin '06 par , dans Trucs de filles. Pas de commentaire.

ANTIRIDE POUR JEUNES ET MOINS JEUNES

Eh oui… 48 ans… Il y a 30 ans je quittais le lycée et j’ignorais qu’il me manquerait un jour.

Vendredi une de mes collègues m’a fait super plaisir. Elle vient d’avoir 40 ans et elle m’a demandé, timidement quel était mon truc. Quel truc ? me suis-je demandé sur le coup. Eh bien mon truc pour ne pas faire mon âge. “Tu ne fais pas du tout ton âge, c’est quoi ta crème lotion ou autre ?”.

J’étais d’autant plus contente que je fume et que chacun sait que cela rajoute 10 ans. Je me suis dis “youpeee, le jour où je réussis à arrêter de fumer je vais faire ENCORE MOINS”.

Alors mon grand truc, hormis une hérédité complaisante, c’est que je suis blonde et que je ne supporte pas le soleil.

Lorsque j’avais 18 ans, j’ai lu le livre du dermatologue “Aron Brunetière”, qui a été le premier à tirer la sonnette d’alarme concernant les ravages causés par le soleil sur nos peaux. De ce jour là, je l’ai évité comme la peste.

D’une part il me faut 10 minutes pour prendre un coup de soleil, si j’en prends un je vire violet, et quand il est parti je suis toujours aussi blanche. Aussi ai-je pris la décision il y a 30 ans de ne pas me ruiner la peau pour un bronzage qui reste si peu….

J’utilise toujours de l’écran total, bien opaque de préférence. Quand il y a beaucoup de soleil, je mets un chapeau en plus. Lors de mon dernier voyage avec ma tante qui bronze super et a une super peau, je faisais partie d’un groupe très sympa qui a sourit le premier jour en me voyant bien blanche, mon chapeau sur la tête (l’Egypte ça craint pour ceux qui brûlent). Le deuxième jour tout le monde souriait nettement moins, la moitié étant carrément cramé. Le troisième jour tout le monde s’était acheté un chapeau et recherchait l’ombre.

Malgré tout ce que l’on peut vous raconter, le soleil esquinte et aucune crème solaire hormis l’écran total ne vous empêchera de vous rider. Si vous êtes bronzée c’est que votre peau a essayé de se protéger du soleil en faisant remonter de la mélanine (quand on en a) et donc qu’elle a morflé.

Une fois par an quand je vais voir mon dermato, je lui précise “vous savez je ne me mets pas au soleil” et il me répond systématiquement “ça se voit, je repère immédiatement les accros au soleil”.

Alors il n’y a pas d’âge pour arrêter…. LE SOLEIL N’EST PAS QUE NOTRE AMI

Posté le 18 juin '06 par , dans Trucs de filles. Pas de commentaire.