Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

La tête à l’envers…

sanglotsC’est un truc qui peut arriver facilement,  plus facilement que l’on ne le pense : avoir la tête à l’envers, à savoir ne plus l’avoir correcte (si tant est qu’elle le soit de temps à autres).

Là deux cas de figure :

  • Soit on l’admet et on va même jusqu’à pousser l’insolence à le dire, dans un monde où l’on devrait être théoriquement toujours au top,
  • Soit on ne l’admet pas, faisant du “il faut bien” à la question “comment ça va ?, un mode de vie.

L’avantage du premier cas c’est que généralement on se retrouve avec un réseau amical qui prend, même uniquement par téléphone, des nouvelles régulièrement, et essaye de nous remonter le moral. Si certains jours le moral est bon, ou passable, on passe à d’autres choses.

L’avantage du deuxième cas est que l’on passe pour une personne formidable, quitte à se retrouver quelques mois plus tard, dans le fond de son lit, avec plein de trucs psychosomatiques (mais on est  tout de même réellement malade), à se demander ce qu’il nous arrive tout à coup, vu qu’on a été tellement formidable…

(Lire la suite…)

Posté le 16 octobre '17 par , dans Ah je l'aurai méritée ma place au Sénat !. 5 Commentaires.