Honte à moi… J'ai raté ma vie

Abstention_jf9738_001J’ai toujour été très fière de mes filles. Si, si, vous l’aviez sans doute remarqué. En plus je les ai élevées toute seule ou presque…

Je les regarde avec fierté et je me dis que ma vie n’a pas été qu’un long calvaire. Elles sont belles, elles sont cultivées et intelligentes. J’y suis un peu pour quelque chose tout de même.

J’ai réussi cela dans ma vie : mes filles. J’ai fait de mon mieux avec l’aide de mes parents pendant les périodes difficiles, j’ai eu mes ratés, mes loupés, mes gaffes, mais au bout du compte, elles tiennent vachement bien la route mes méchantes pesteuses…

Là c’est la première fois que quelque chose foire et je me suis remise en question à un point pas possible.

Delphine a refusé de venir voter au deuxième tour des présidentielles…

Elle m’avait plus ou moins avertie qu’elle ne viendrait pas, mais elle devait faire une procuration à sa soeur. Sauf qu’elle s’y est prise trop tard. Sauf que son chéri repartant dimanche soir (en loupant le deuxième tour également) elle n’avait pas envie de se coltiner 3 heures de déplacement juste pour voter. Sauf qu’elle le savait bien, elle n’avait qu’à se faire inscrire à Paris pour s’éviter ce déplacement. Sauf que, et bien elle ne viendrait pas voter et point final. « Je suis majeure, je fais ce que je veux« . Je l’ai bien sentie se sentant coupable sur ce coup là, mais elle a persisté et signé. Et bon c’est vrai qu’elle est majeure et qu’elle fait ce qu’elle veut… Sauf que moi aussi je suis majeure et que mes parents ont toujours le droit de me critiquer…

J’ai tout fait pour qu’elle se déplace. Merde c’est important ! Comment l’ai-je élevée ? Ne lui ai-je pas dit et répété que le vote était un droit mais aussi un devoir ? N’a-t-elle pas senti ses arrières grands parents se retourner dans leur tombe d’horreur ? N’a-telle pas senti le frisson qui parcourait l’échine de ses grands parents que sa défection a réellement plus que chagrinés ? Se souvient-t’-elle des soirs où elle avait le droit de se coucher plus tard parce que je partiicipais au dépouillement ?

Sa soeur s’est elle déplacée car elle n’a jamais raté un scrutin (en me rappelant au passage que moi j’en avais loupé un, c’est exact, c’était Charles Hubert qui était parti gambader je ne sais plus où car nous étions partis en excursion, que j’ai attendu pendant une heure, et moralité je suis arrivée au bureau de vote  à 20 H 05 : trop tard : il en a entendu parler cet incivique !).

Pulchérie ne s’est pas trop étendue sur la défection de sa soeur, se contentant de me dire « elle a dû être contente de tomber sur mon répondeur quand elle m’a téléphoné pour dire qu’elle ne viendrait vraiment pas ». Car Pulchérie est très capable et miieux que moi, de faire la morale à sa soeur…. Faut dire que pour  le lendemain, il y a la surprise préparée par les deux filles. Pas la peine de se friter ce soir là pour une histoire de vote… Non, mais elle va s’en rappeler de son abstention la Delphine…

Ma fille s’abstenant, refusant de se déplacer, confondant « droit » avec « corvée ». Et son copain idem…

Je pense qu’ils en entendront parler pendant longtemps… Moi j’en ai gros sur la patate.

Ma fille s’est abstenue, j’ai raté ma vie, et son éducation…

La vie n’est qu’un long calvaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.