Tempéraments différents…

Temp_raments_diff_rentsOn espère élever nos enfants avec égalité et on a tout faux… Il faut compter avec la place de l’enfant dans la famille et surtout, son tempérament profond.

Pulchérie qui pourtant ne s’est jamais laissée abattre a été la seule des deux à terminer dans un pommier à l’école maternelle (on attendait les pompiers pour la descendre, 2 mètres j’hallucine, les maîtresses n’étaient vraiment pas à la hauteur elles).Jamais Delphine ne serait grimpée dans un pommier avec son manteau neuf… (déjà, nuance…). D’ailleurs elle n’aimait pas particulièrement grimpouiller partout, elle préférait se couper les cheveux (en commençant par le dessus de la tête c’est mieux)… et ratiboiser au passage les barbies, consternée de découvrir que non hein, chez les barbies les cheveux ne repoussaient pas…

J’habillais Pulchérie pour une soirée, deux minutes après elle ne ressemblait plus à rien. Elle était décoiffée de partout, sa jupe descendait, son collant était filé, bref, c’était l’horreur (et maintenant elle fait du shopping à tout va…). Delphine dûment habillée allait, elle se poser dans un fauteuil sans même remuer un sourcil et restait présentable à la fin de la soirée (et maintenant elle fait du shopping à tout va…)

Et voici Pulchérie rentrant en larmes un beau jour de l’école. De vraies larmes, sanglots et tout et tout. Le coeur d’une mère se brise, c’est évident.

  • « Ma chérie, qu’est-ce qu’il se passe ? »

  • « Eh bien Vincent il m’a proposé 3 bonbons pour voir ma culotte« 

  • « Le salaud et alors ? »

  • « Eh bien je lui ai fait voir ma culotte, mais j’ai pas eu les bonbonnnnnns !!!!! »

  • « Ma pauvre chérie… Les hommes sont tous des rats et Albert arrête de ricaner… » (corvée de bonbons en plus et ça vous fait rire ?)

Delphine retrouvant l’école maternelle également après son opération de l’appendicite…

  • « Maman, Charles Louis m’a proposé 4 bonbons pour voir ma cicatrice, je suis super contente »

  • « Oh ma chérie, tu la lui a fait voir ? »

  • « Non j’attends qu’il me propose plus de bonbons » (à noter elle a tenu jusqu’au paquet et l’a ramené à la maison…)

Bref on se dit qu’élevés pareils, nos enfants ont tout de même des tempéraments différents. Exemple : Delphine a eu les bonbons une autre fois, et jamais montré sa culotte : ce jour là elle avait oublié de la mettre. Comment qu’ils se sont fait avoir… (mais bon elle avait à l’avance ses paquets de bonbons, elle est du genre « on paye d’avance, la maison ne fait pas crédit », Pulchérie faisant confiance pour relever le défi)

Adultes (!) laquelle est la plus débrouillarde des deux ? j’hésite… C’est quoi se debrouiller finalement ? Pulchérie gère très bien les finances et les papiers, Delphine gère autre chose mieux que sa soeur et ça s’engueule du coup à coup de « TAVEKA ! » (les soeurs qui s’aiment faut que ça s’engueule) (à cliquer absolument…).

Et moi maintenant je ricane en douce quand je les entends s’étrangler avec une écharpe… (mère indigne)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.