Le bilan 2007

EndoraCompte à rebours commencé pour 2008. L’année dernière, j’avais décidé d’y croire, après avoir lu un billet de Katia (ici) qui m’avait remonté le moral (j’en ricane).

Je reprends donc mon post concernant 2007.

Car 2007 rimait avec plein de trucs sympa, dont « chouette » (je ne vous parle pas de l’oiseau de nuit…) et galipettes (je parle de sport, vous avez mauvais esprit)

  • 2007 donc sera une année chouette : raté ça a été une année grave merdique et je sais que ique ne rime pas avec 2007 mais c’est comme ça (le premier qui me dit que ça rime avec nique s’en prend une).

  • 2007 pourra même être croquignolette : ça dans le genre croquignolette dans la série « film d’horreur » ou « film d’angoisse », elle a été croquignolette.

  • 2007 sera peut-être l’année où je terrasserais enfin la cigarette (je vais être d’une humeur de dogue si ça marche, je ne vais pas arrêter de rouspéter, vous êtes prévenus, pendant au moins 3 semaines) : je n’ai pas été d’une humeur de dogue du tout, cherchez l’erreur. J’ai juste été abattue par un con de patron (là ça rime)

  • 2007 verra enfin la mère et la fille arrêtez de se disputer à en être bêtes : ah ça a marché !

  • Pour 2007 j’arrête de me prendre la tête : là c’était l’illusion la plus complète, parce que me prendre la tête je n’ai fait que ça, avec de l’aide bien entendu : on remercie Truchon pour sa prestation ! clap clap clap !

  • Dès début 2007 je signale à tous qu’il est inutile de me prendre la tête (ça marchera plus, c’est cassé) : bien si, ça marchait encore, fallait trouver le bon bouton et certains sont doués pour ça (et revoilà Truchon !!!! sur le ton de « et revoilà la sous-préfète » dans le film des nuls) car ils ont pris des cours…

  • En 2007 je me remets à faire moi même des chouquettes : était-ce d’une importance si capitale ?

  • En 2007 je me damne peut-être, mais je fais tout pour changer enfin ma moquette ou la recouvrir de carpettes : la carpette c’était moi, je ne pouvais pas trouver plus joli à acheter en boutique…

  • En 2007 j’apprends à faire la différence entre tournevis et clef à molette : pari gagné également, étagères démontées avec succès (et blessures, et alors ?)

  • J’AVAIS DRAMATIQUEMENT NON ENVISAGE LE : du boulot je passerai aux oubliettes : j’avais tort, mais c’est chose faite !

Pour 2008, pratique je n’ai rien trouvé de valable qui rime avec. Mais j’ai intérêt à faire gaffe, mon horoscope me prédit une grande opportunité pour le travail avant la fin de l’hiver. J’ai intérêt à ne pas la laisser passer (à condition de la reconnaître, surtout si je suis sur deux voire trois pistes). Je m’en vas garder ce fabuleux horoscope pour le relire avec délectation en décembre 2008, quand je serai sous les ponts…

En attendant comme la fin 2007 sur la blogosphère n’est point trop chouette (c’est même un mortel désert), je m’en vais vous laisser jusqu’au 2 janvier vous prélasser sur vos canapés (moi j’ai du boulot de fin de remise en état chez moi). Bonne fin d’année à tous et attention à vos foies ! (Noël et le jour de l’an sont trop rapprochés, on ne le dira jamais assez !)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.