Le chômeur…

Se_pourrir_la_vie_5680079532 jours…

Le chômeur serait une espèce à part. Nous sommes si peu nombreux… D’ailleurs les Assedics en radient 50 000 par mois environ (véridique) pour ne pas faire exploser les statistiques (si vous êtes arrivé en fin de droit vous ne faites plus partie des statistiques, bien fait pour vous ! Vous n’êtes même plus chômeur, vous n’êtes plus rien, la case qui vous correspond n’existe pas !).

  • Le chômeur a du temps pour lui. Pour ruminer donc, devant la néantitude des petites annonces quand on ne lui a pas encore coupé l’électricité donc Internet. Sans compter avec le site ANPE qui se met en repos le samedi et le dimanche. Et si je veux trouver du boulot le WE moi ? Ben non, je glande…

  • Le chômeur ayant du temps pour lui, est prié de faire ce qu’il a laissé en plan au cours des dernières années. C’est bien beau d’avoir le temps : manque l’argent.

  • Le chômeur est prié de se rendre régulièrement au cabinet chargé de son reclassement où on l’infantilise gravement. Il y rencontre d’autres chômeurs et ils se racontent des histoires de chômeurs. C’est poilant, hilarant, absolument gondolant (d’ailleurs tout le monde est prié de se gondoler). Je n’arrête pas de me gondoler, du coup de je suis vrillée 2 côtes alors le Dr Acromion a préféré m’arrêter : si j’ai une opportunité je n’ai qu’à appeler la SS (la SECU !) pour dire que je reprends le boulot, mais pendant l’arrêt le cabinet de reclassement me fichera la paix (quelle perspective agréable et réjouissante, j’en plane…)

  • Le chômeur surveille de près son téléphone portable, essaye de lui envoyer de bonnes ondes pour qu’il sonne enfin pour une mission intérim, un job, n’importe quoi qui le fasse rentrer dans le rang

  • Le chômeur surveille de près également son téléphone fixe sur lequel appellent les amis et la famille, pour peu qu’il en ait (des amis, de la famille, et un fixe). Le moindre appel est le bienvenu « comment-vas-tu ? » « tu veux passer prendre un verre ? » « je voulais juste prendre de tes nouvelles et te dire que je pense à toi ». Oui le moindre appel est le bienvenu, de qui que ce soit que l’on aime et apprécie. Les jours sans appel sont comme un jour sans pain. Il y en a beaucoup.

  • Le chômeur s’achète un deuxième chargeur de téléphone portable pour recharger le dit engin n’importe où et chez n’importe qui.

  • Le chômeur emmène son téléphone portable même aux ch…. Surtout ne pas tirer la chasse d’eau pendant un appel important (il a mis un post-it sur la porte des WC pour ne pas commettre cet impair). D’ailleurs dans les toilettes il y a un crayon et du papier pour prendre des notes (en plus du reste bande d’ironiques…)

  • Le chômeur a trois cierges : un pour protéger l’ordi de la panne, un pour protéger le portable de la panne, un pour la sainte des causes désespérées (je crois que c’est Rita mais je ne suis plus certaine)

  • Le chômeur qui a une famille aimante et proche s’entend toujours poser la même question « quoi de neuf ? » S’il y avait du neuf le chômeur se serait rué sur tous ses téléphones à la fois pour dire « j’ai un taff !!!! »

  • Le chômeur reçoit plein de conseils du cabinet spécialisé dans le retrouvage de travail. Par exemple : ne pas zoner au lit le matin pour se lever à pas d’heure. Il faut garder un rythme de vie normal. C’est aisé quand on se réveille chaque nuit à 1 ou 2 heures du matin pour cogiter (noir) jusqu’à 5 heures voire 6.

  • Le chômeur se lève souvent la nuit quand il en a marre de refaire son relevé de compte en banque, pour aller consulter les petites annonces. Dès fois qu’entre 18 heures et 3 heures du matin, il y ait du nouveau sur monsteeeer et autre

  • Le chômeur a un médecin qui s’arrache les cheveux, vu qu’il lui a prescrit le somnifère le plus fort et que le chômeur s’obstine à refaire son compte en banque entre 2 et 6 heures du matin

  • Seul avantage du chômeur : pour beaucoup il est en congés grassement payés par l’état, à croiser les doigts pour ne jamais retrouver d’emploi. C’est ce qui lui plaît le plus : au chômeur : que l’on pense cela de lui…

0 réponse sur “Le chômeur…”

  1. C’est plutot bien résumé dans l’ensemble et la situation profite assez bien aux cabinets « chasseurs de tete » qui font dans la cellule de reclassement…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.