Décrypter les petites annonces…

EndoraQuand comme moi on consulte les petites annonces tous les jours (Waterloo morne plaine…), que l’on se renseigne surtout, on apprend à décrypter les dites petites annonces et à voir où sont les pièges.

  • Bonne gestion du stress nécessaire : vous allez bosser avec une bande d’emmerdeurs eux-mêmes stressés, dont vous deviendrez le puching ball, tout en gardant le sourire, nécessaire à la bonne cohésion de l’équipe. Je le sais j’ai donné chez Truchon sur la petite annonce duquel il y avait la même requête.

  • Savoir gérer les plannings est essentiel : les techniciens se bouffent le nez pour ne pas aller chez Trucmuche et vous allez devoir vous en mettre un à dos régulièrement, parce qu’il faut assurer l’après vente même chez Trucmuche.

  • Bonne orthaugraphe exigée : ça paraît effectivement nécessaire, sauf que le type corrigé, ne comprendra jamais que vous avez passé 4 heures sur 120 pages et trouvé 499 fautes. Il croit que vous avez glandé devant Internet.

  • Horaires : 39 heures sans récupération ou heures supplémentaires (pour un salaire de misère) : c’est un négrier, courage fuyez.

  • Vous aurez à gérer les notes de frais : avec une comptable sadique qui refuse de rembourser une bière un soir à l’hôtel. Vous ferez donc le tampon entre la comptable sadique et les techniciens, ingénieurs ou autres, qui la détestent de leur refuser une Kro quand ils sont en déplacement toute la semaine. L’ambiance se dessine déjà

  • Ambiance conviviale, voire familiale :  en famille on peut bosser 12 heures par jour. Et on ne s’engueule jamais plus qu’en famille dans certains cas…

  • Grande disponibilité exigée : faudra de temps à autre y aller le WE (toujours pour un salaire de misère), rester le soir jusqu’à 22 heures ou pointer à 6 H 30.

  • Petit standard à gérer : 200 appels par jour à filtrer, répartir, noter : vous aurez une crampe de l’écrivain à force de rédiger des post-it, et frôlerez l’otite purulente parce qu’on vous aura hurlé dessus via téléphone toute la journée.

  • Forte possibilités d’évolution : vous commencerez par faire juste du standard et de la frappe, puis vous ferez 8 heures de dactylo-magnéto par jour, puis vous vous mettrez au technique, puis vous vous mettrez à la sécurité, avec une augmentation de 15 euros par an. Enfin, un an sur deux…

C’est marrant, je viens de retrouver la petite annonce de Truchon datant de septembre 1998… Vous allez me dire que je suis timbrée, mais je l’ai scannée et je la lui ai envoyée avec commentaires…

Heu non, ce n’est pas marrant, la vie n’est qu’un long calvaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.