Comment se disputer correctement.

Dispute_2_53272239Vous vous ennuyez ?

J’ai un truc pour vous. La dispute.

C’est super, c’est la vie, ça met de l’ambiance. Vous pouvez même vous disputer tout seul si vous le souhaitez en vous traitant de tous les noms devant la glace (« pauvre con ! » ou « sale pétasse » restant le top du top) (faites gaffe tout de même de ne pas vous faire surprendre par un laveur de vitres au boulot, ou par votre voisin, les salles de bain ce n’est pas discret, il y a des conduits d’aération, et une réputation perdue ne se retrouve jamais).

La dispute peut être constructive. Berk, on va passer là dessus, c’est chiant au possible. Si c’est constructif, je ne vois pas l’intérêt. La dispute c’est la dispute. Certains sont champions pour ça. De la bonne vraie dispute. Si elle peut être à répétition c’est encore mieux. Moins c’est constructif et plus ça peut durer dans le temps, et mieux c’est. Choisissez le bon thème.

Choisir donc : un thème à épisodes. Genre la mutuelle qui rembourse avec deux mois de retard en égarant les papiers 3 fois, les impôts, les pneus et la vidange de la voiture que personne ne fait jamais, la clope sur laquelle l’autre tire (ou inversement), la pelouse qui ne se tond pas toute seule, le voisin à qui il faut signaler qu’il est chiant (moi non, je ne peux pas, c’est toi l’homme), le sport de l’autre qui nous laisse les mômes sur les bras, j’en passe et des meilleures. Bref le truc qui va finir en eau de boudin, c’est forcé et revenir régulièrement sur le tapis, c’est obligé. Faut que tout le monde s’en souvienne et comprenne qu’il y aura une suite, forcément. Quitte à faire chier, faites le un max.

Attendre le bon moment. Le moment où vous vous emmerdez par exemple, même si l’autre lui, est très à l’aise avec son sudoku, ses mots fléchés ou les informations qu’il écoute religieusement. Vous n’allez tout de même pas déclencher une dispute quand vous êtes zen et franchement bien dans vos baskets. Faut surprendre l’ennemi bien tranquille (lui) dans son coin et attaquer direct. Pas de fioritures surtout, l’autre pourrait ne pas comprendre. Il faut qu’il sache qu’il est agressé et qu’il soit démuni, donc manquant de réplique !

  • Au fait (importante introduction) c’en est où les remboursements de la MACRIF ? Parce que tu comprends, c’est bien sympa ta mutuelle, mais moi j’attends mes 150 euros

  • …. Ca suit son cours (avec la MACRIF faut compter 3 mois, on atterrit doucement)

  • T’en a rien à foutre de moi (mais si ! aucun rapport avec la mutuelle !). Si c’était ton argent, tu te bougerais le cul

  • Je vais les rappeler pour la 4ème fois, j’ai déjà renvoyé les papiers (après avoir passé 1 H en ligne à écouter le disque délicieux « une voix amie va vous répondre ») (ça ne sert à rien de les rappeler, la mutuelle survit à ce qu’elle dit, avec des stagiaires qui ne sont au courant de rien et égarent tous les papiers, il n’y a que pour encaisser qu’elle a de vrais pros)

  • Te fous pas de ma gueule. T’en a rien à foutre de moi !!!! Si c’était tes sous comment que tu les harcèlerais. (Non, ce n’est pas mon truc, mais chacun son truc…) Donnes moi leur numéro de téléphone et ton code, je vais les appeler moi ! (pas folle, je ne veux pas être fichée chez eux moi…)

  • …Ce n’est pas grave. Je vais te faire le chèque de ce qu’ils te doivent. Comme ça tu auras tes sous tout de suite (et moi la paix)

Alors là, refusez le chèque surtout. Dans un moment grandiose, déchirez le. C’est mieux, et jetez les morceaux sur l’innocent qui sort des toilettes où il lisait une BD, et se pointe sans avoir tout suivi. On se dispute ou pas ? Finalement la victime prend le chèque et menace de l’encaisser. Ben qu’elle l’encaisse et qu’elle nous foute la paix. L’encaisser ? Trop facile, ça fait louper des épisodes… (Si la MACRIF met 5 mois, ça fait 10 épisodes). On croit être débarassé du problème, et ben non (et on sacrifierait bien 150 euros pour avoir la paix). Une de mes belles soeurs avait comme spécialité de déchirer les billets de banque (de 500 F) que son père lui avait jetés à la figure, comme dans une tragédie antique, et de les recoller après en sanglotant tout un dimanche après midi pour aller les changer (fichée à la banque ?). Vous avouerez que cela a du panache ! (moins que de brûler les morceaux et de piétiner les cendres après…)

  • Au fait pour la voiture t’en es où ? de tes pneus ? Tu as fait la vidange ?

  • …. J’ai toujours les mêmes (il me manque un 7, le sudoku c’est n’importe quoi) et la vidange bof, elle attendra que j’ai changé les pneus…

  • Tu est FOLLE tu vas te tuer avec cette merde !

  • (Si je me tue au moins je ne l’entendrais plus, j’espère mon dieu que du fond de ma tombe je n’entendrais plus ses lamentations). J’ai rendez-vous mardi (même que c’est vrai, une illumination au passage)

  • Mardi il sera trop tard ! Tu seras morte avant ! D’ailleurs tu mens, je le sais !

  • Et toi mardi tu seras toujours aussi con ? Comme voyant tu repasseras ! et gnagnagna…. D’abord que je te signale au passage mais c’est aussi TA voiture et les pneux sont aussi à toi, c’est pour me les faire payer que tu m’emmerde ? et gnagnagna

Voilou la clope. Un sudoku de plus en moins…

  • Tu vas arrêter de fumer quand ?

  • … Hein ? (quand je serais morte)

  • C’est insupportable (ben voui mais je suis chez moi, j’y fume si je veux)

  • Tu pourrais répondre !

  • Ecoute, j’arrêterais quand je pourrais, si ce n’était pas une drogue dure, ça ferait longtemps que j’aurais arrêté…

  • Tu parles ! tu as toujours des excuses ! Tu vas mourir de ça c’est sûr et je ne viendrais pas te voir à l’hôpital si tu es malade de la cigarette, ça je peux te l’assurer… Tu pourras m’appeler, viendrais pas, t’es prévenue, et gnagnagna….

  • ….

  • Et tu termines ta cigarette en plus ?

  • ….

  • Tu es vraiment insupportable ! ON EN REPARLERA (on étant généralement toujours l’autre, il faut le savoir dès ses 12 ans)

V’là le voisin.

  • Chéri le voisin recommence à faire des claquettes
  • … Tu es sûre ? (merde j’avais la réponse à la définition des mots fléchés, réponse perdue à jamais)
  • Tu es sourd ou quoi ? Ca fait un moment que je te dis que tu deviens dur d’oreille..

  • Il habite à 100 mètres il a bien le droit de faire des claquettes, ce n’est pas non plus un bruit épouvantable, d’ailleurs j’entends à peine…

  • Moi je l’entends bien. Moi je ne suis pas dure d’oreilles, d’ailleurs je me suis fait contrôler.

  • A propos de contrôle, tu as pris rendez-vous avec ton cardiologue ?

  • Oui…

  • Menteur, j’ai téléphoné, la secrétaire m’a dit qu’elle te croyait mort…

Sinon, il y a plein de sujets si vous manquez d’inspiration : la moquette à refaire, le buffet à déplacer, la télécommande qu’il (elle) squatte, le linge qui ne s’étend pas tout seul, l’aspirateur qui boude si on ne le sollicite pas, etc… C’est sans fin… Bon d’accord on ne se dispute jamais normalement au sujet de la nitro glycérine qui a été rangée sous l’évier et non pas dans la cave… (ça fait toujours un sujet de moins !)

Paix sur terre aux hommes de bonne volonté…. Et vous, c’est quoi la dispute qui tue ? (parce que moi perso, certaines me font pleurer pendant des jours…. Parce que ce sont les disputes avec ceux que l’on aime le plus qui nous font le plus mal…

Une sorcière qui poste à nouveau le soir, vu que la programmation merdouille légèrement…

Ceci est bien évidemment une réédition, d’un article posté le 31 janvier 2007, quand que Truchon programmait de me rendre folle…

5 réponses sur “Comment se disputer correctement.”

  1. Moi je suis nulle en dispute! je fais plutôt la gueule pendant trois jours..C’est beaucoup moins drôle je reconnais, mais je ne sais pas crier et les conflits me stressent alors j’évite…
    C’est vrai que c’est assez calme ici,cela sent les vacances.Ils sont tous sur les plages ou ailleurs…Pour ceux qui ne partent pas, un petit thé au jasmin sous le platane avec quelques chouquettes « maisons » Cela vous dit? c’est l’heure! Bon après-midi.

  2. Ba moi non plus je ne me dispute pas ou très peu: je n’aime pas les conflits, ça m’angoisse d’autant que je suis une vraie éponge: « j’absorbe » aussi le stress de l’autre..Bref ça me ruinerait la santé de me disputer!!!
    Parfois quand même, j’explose: une vraie cocotte-minute…J’encaisse, j’encaisse, j’encaisse et un beau jour c’est la sur-pression et alors là……Imagine les dégâts d’une cocotte-minute qui explose..Ben pareil!!!

  3. et la belle-famille alors ? je suis surprise que vous n’ayez pas cité cette source inépuisable de conflits conjugaux ! d’ailleurs je ne sais comment j’arrive toujours à faire apparaître la mienne au milieu de n’importe quelle dispute de gros calibre…

  4. Réponses en vrac !

    macaron : j’arrive à me disputer avec le chat…

    Cathe : je ne suis pas à faire la gueule, mais je n’aime pas spécialement les disputes qui sont rarement constructives…

    felicity : je serais un peu pareil. Comme cela ne m’arrive pas souvent, généralement ça marque…

    Marie-Christine : c’est pour demain, via la dispute en voiture…

    :-)))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.