Page blanche…

C’est un samedi gris et pluvieux. Pas d’énergie. La veille au soir, repas de fin d’année dans un excellent restaurant, offert par le patron. Ce doit être la truffe qui me pèse, je ne sais pas…

Samedi 13 décembre, je réalise que je n’ai pas pris le soin de programmer mon post du samedi, puisque je poste un jour sur deux, sauf exception.

Il faut que je poste. Je me dois à mes lecteurs (qui s’en foutent le samedi, à un point que je n’imagine même pas…)

Page blanche…

Si j’écris ça et que je le poste, Pulchérie va surgir telle un diable de sa boîte. Car elle a bien sûr toujours accès à tout. Et elle va me dire : » non mais tu te moques du monde ? Tu as 96 brouillons sur wordpress, et encore 116 brouillons sur canalprout, et tu déclare page blanche ? »

Ben voui.

Il fait morne et gris, il pleut, et ce que j’ai écris, c’est morne et gris, moche et mal tourné, ça ne peut intéresser personne. Moi à me relire, je me trouve nulle. Pour un peu je fermerais mon blog. Ca m’esclave de relire l’humour (même pas drôle), l’histoire (trop triste), et le reste. Qu’est-ce que j’écris comme conneries ! Du coup, un seul post trouve grâce à mes yeux : le couscous de mes parents. Délicieux, mais que je vous donne la recette et que si vous la réussissez, et bien chapeau !

Et puis tout à coup un tilt dans ma tête, alors que je pars acheter des croquettes pour le chat après avoir posté ma recette (nulle).

Ben VI, hier j’ai mal profité du dîner, et aujourd’hui ce n’est pas ça…

Je devrais le savoir que depuis toujours la pleine lune ne me vaut rien… J’avais bien percuté hier matin que si les hommes s’engueulaient à n’en plus pouvoir dans ma boîte, c’est parce que c’était pleine lune, mais je me suis oubliée au passage…. Moi, elle m’anéantit tous les mois, la garce…

Et vous, la pleine lune, ça vous fait quelque chose ? Car je connais pas mal de personnes que cela influe : trop d’activité, morosité ou le contraire. Je ne vous parle pas des accouchements, ce n’est plus de mon âge, mais cela a une incidence apparemment évidente… (la lune influe sur les marées et nous sommes tout petits à côté de l’océan Atlantique)…

0 réponse sur “Page blanche…”

  1. Oh que oui! la Lune interfère sur le caractère de la plupart d’entre nous. Même si nous ne nous en rendons pas toujours compte…
    Nous avons eu un locataire, il y a longtemps, qui hurlait comme un loup les soirs de pleine Lune. Et se cachait sous son lit ensuite…

    Et les soirs de grande eng…, quand est-ce donc??? les soirs de pleine Lune.

    Cela dit, tes pages blanches se lisent toujours avec autant de plaisir. Tu es d’ailleurs mon n° 1 (comprendre que je lis en dernier) sur ma tournée de lecture des blogs du matin…

  2. La lune ,le temps moche,la crise en boucle dans les medias,c’est pas le moment de nous fermer ton blog ,tes ecrits sont d’utilité publique par ces temps moroses et non tu n’es pas nulle et j’adore venir te lire.

  3. Mauvaise humeur, et apparement je ne suis pas la seule. En effet, on a eu la bonne idée de mettre l’assemblée generale de l’immeuble (à la base chiant comme la pluie) le soir de la pleine lune. Et ben j’avais jamais vu ça, des vieux de 80 ans qui se tapent, qui s’insultent, ça vole de partout, bref, la plein lune c’est chaud!

  4. Rooh ! Ben qu’est qui t’arrive reprends toi ! Mais non c’est pas nul ce que t’écris ! Et personne ne t’en voudra si tu ne postes pas un jour sur deux !
    Fais grève le week-end ! Moi la première, je suis une feignasse les samedis et dimanches, même pas le courage de lire mes blogs préférés ! Alors pour ce qui est de poster !

  5. Je ne sais pas si c’est la lune ou autre chose, ou le manque de lumière, mais l’humeur varie chez tout le monde non ? ou bien seuls quelques privilégiés s’en sortent ?
    Quand c’est down, ben c’est down et j’attends juste que cela remonte.

  6. On adore te lire.. mais pour autant on ne t’en voudra pas si ta vie, tes humeurs ou même pourquoi pas mais là je fantasme ..ton manque d’inspiration… 😉 t’empêche d’écrire…

    Toute chose doit être un plaisir… même le blog 🙂 je dirais même surtout le blog…

    Quand à la pleine lune.. je pense que c’est ce qui a provoqué pou moi aussi le coup de mou d’hier soir……..

    Alors dis toi que tu es d’autant plus comprise que pas la seule…

  7. Sincèrement je n’en sais rien ! Je n’ai jamais porté attention à une éventuelle corrélation entre la lune et mon état d’esprit.
    Par contre, comme beaucoup, en ce moment c’est plutôt le manque de lumière qui m’assombrit l’esprit ;o((

  8. Réponses en vrac !

    Angèle : hurler à la mort les soirs de pleine lune, là, faut se faire soigner. Merci sinon !

    Vannina : c’était une pensée fugitive, car je ne trouvais rien de valable à poster… Et sinon pour la morosité ambiante, je boycotte les infos, ça aide un peu…

    Olivia : quand Delphine habitait encore avec moi, quand j’avais mon coup de morosité, elle me disait « c’est normal, c’est pleine lune… »

    Louisianne : c’est ce que pensais vendredi soir et samedi matin… Même pas un vrai coup de mou d’ailleurs. De réaliser que j’étais victime de la lune m’a ravigorée…

    Dom : oui c’est ce qu’il faut faire. Mais généralement, en plus, l’approche des fêtes ne m’aide pas trop, ce n’est plus une période que j’apprécie…

    Marie : je vois ça que je ne suis pas la seule ! Et c’est vrai que je me fais peut-être trop une obligation quant à mes posts…

    shalima : pour certains, la pleine lune énerve, d’autres comme moi dépriment un peu…

    Marie-Christine : ça a été vraiment furtif, mais bon sang, je ne trouvais rien à poster de valable. Quelle rhorreur !

    Marcus : l’insomnie c’est classique aussi ! Et je t’admire de poster aussi souvent !

    Vladyk : pour avoir jadis travaillé dans un hôpital, j’ai pu constater qu’elle y avait mauvaise réputation cette pleine lune !

    Manou : assez curieusement le manque de lumière ne me gène pas spécialement, alors que son excès l’été si… Mais j’ai la phobie du crépuscule qui me déclenche parfois des crises d’angoisse ridicules !

    Pam : quand le terme est proche, pour les accouchements c’est souvent radical !

  9. Coraline, si tu ne postes plus (du tout) ma vie ne sera plus qu’un long calvaire !! ;-))
    à part ça, elle m’énerve, elle me déprime, elle m’empêche de dormir… mais elle est si belle !!

  10. Oui… mais c’est d’une qualité très inégale. Si si !

    Et j’ai rarement un article d’avance.
    Donc une fois épuisé les souvenirs…
    « Et maintenant que vais-je faire », chantait Bécaud.

  11. Jamais remarqué quoi que ce soit les nuits de pleine lune, à part que c’est plus pratique pour se balader en forêt la nuit…

    (Maintenant que tu le dis Macaron, c’est vrai que les dents et les poils ont tendance à bien pousser)

  12. Réponses en vrac !

    Pam : c’est tout à fait ça !

    Nita : et bien au moins mon petit coup de page blanche m’a fait savoir que je ne suis pas la seule à ne pas supporter la pleine lune d’une manière ou d’une autre…

    Marcus : non, tu as des catégories variables et j’aurais parié que tu avais au moins 100 posts d’avance (quand je suis en dessous de ce seuil, je balise)

    macaron, tu es sûr que les dents et les poils qui poussent ce n’est pas dû à un excès de fumaison de moquette ?

    JR : c’est vrai que certaines pleines lunes d’été sont magnifiques et ne provoquent rien chez moi sauf une certaine admiration. Mais là, c’était gris, voilé, bof. Et les poils poussent toujours c’est bien connu, donc, même pendant la pleine lune…

  13. Pleine lune c’est sûr rime avec problèmes (bon ça ne rime pas mais je ne trouvais pas désolée^^). Une de mes amies est infirmière psy et je peux te confirmer que ça agit beaucoup, non seulement sur le physique (accouchements) mais aussi sur le mental. A son taff c’est la folie pendant 3 jours à chaque pleine lune!

    1. Quand j’ai un coup de mou supplémentaire (par rapport à ma normale), je vérifie tout de suite et je suis certaine que c’est bien pleine lune !
      La vilaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.