La scandaleuse NEANTITUDE du mois d'août…

aout1L’épidémie de grippe H1N1 a-t-elle réellement frappé, faisant des millions de morts ?

Non, c’est le mois d’août… Et plus le temps passe et plus cela sent pire… (je sais, elle est facile, mais je le pense vraiment)

Si que j’avais été dans le coma jusqu’au 1er août, j’aurais pu me situer dans l’année, en me réveillant, rien qu’en regardant le parking de ma résidence. 3 voitures sur 4 manquent à l’appel, ça fait vide. Moralité on perd l’habitude de faire un créneau et à la rentrée on conduit comme une quiche…

Je ne vous parle pas de la semaine du 15 août, la pire de l’année.

Sur les petites routes, quasi personne. On arrive dans un petit village qui semble désert. Supérette fermée, pharmacie fermée, boulangerie fermée, tout, sauf le café tabac qui assure généralement pendant toutes les vacances. Là encore, les rues sont quasi désertes, les volets fermés partout, on se croirait dans « the day after », destruction de la faune et de la flore en moins.

Se ravitailler en bonne viande est mission impossible pour ceux qui n’aiment pas l’acheter en grandes surfaces : tous les bouchers des alentours sont fermés. Mes parents sont exclusivement au poisson. Vous me direz qu’il y a pire comme sort, mais bon…

On a beau le savoir, année après année le mois d’août devient un mois au cours duquel on entend régulièrement : c’est un scandale.

Surtout quand il s’agit de la santé…

Je passe sur celle qui accouche en boulet de canon avec votre aide tremblante, les pompiers sont toujours en action EUX. Mais quelle idée d’accoucher en août. On hallucine…

Car il y a le reste.

Faut pas tomber malade au mois d’août. Surtout pas. Le seul médecin en exercice par chez moi est débordé, et un seul autre a pris un remplaçant en son absence. Moralité les urgences sont débordées par ce qui n’est pas forcément l’urgence telle que définie par la loi, mais à soigner tout de même. Et le personnel est réduit, on en a eu la preuve pendant la canicule de 2003… Devoir aller aux urgences pour une angine, otite purulente du petit, gastro du nourrisson, c’est tout de même exagéré…

Les statistiques prouvent d’ailleurs que le taux de mortalité chez les vieilles personnes, est supérieur en août, par rapport aux autres mois… Est-ce normal que l’on refuse un « entrant » faute de « lit de disponible », pour l’accueillir quand il est trop tard ?

22 coups de téléphone pour une angine, avant de trouver un médecin qui n’est pas parti en congés… Il est à 32 km, c’est juste un détail…

Mrs Bibelot choisit bien évidemment le mois d’août pour avoir une rage de dent. Cabinet voisin avec 4 dentistes : fermé. 18 coups de téléphone pour trouver une dentiste qui débute et n’est donc pas fermée, et accepte de la prendre en urgence. D’ailleurs elle ne fait que cela, des urgences, et elle construit sa clientèle car tous ceux qui ont une chique comme ça, lui sont reconnaissants. Dans 4 ans, elle aura suffisamment de clients patients pour les planter au mois d’août…

Ne peuvent-ils tous s’arranger entre eux, comme cela se faisait il y a quelques années, où l’on n’avait pas totalement l’impression que toute vie s’était arrêtée pendant ce fichu mois ?

Il y a 5 ou 6 ans, Rambouillet, ville assez conséquente tout de même, s’est retrouvée avec une seule boulangerie d’ouverte. La mairie a été dans l’obligation de s’occuper du pain pour les quartiers les plus éloignés de cette boulangerie, de ravitailler les vieilles personnes, et désormais le maire prend un arrêté annuel pour obliger chaque quartier à avoir une boulangerie d’ouverte.

Et je me demande toujours : pourquoi août ? Perso j’ai toujours préféré partir en juillet, et une fois les filles sorties du circuit scolaire classique, en juin ou en septembre. C’est moins cher, il y a moins de monde, le temps n’est pas forcément moins beau (je me souviens de 2007 où Truchon m’avait imposé 3 semaines en août où il n’a fait que pleuvoir, alors que septembre avait été magnifique).

Parfois c’est le serpent qui se mord la queue : la municipalité de mes parents assure un service de car pour les gens se rendant à la gare. Ce service s’arrête en août, donc certains sont dans l’obligation de prendre leurs congés à cette période, contraints et forcés, car tout le monde n’a pas 2 voitures. Du coup la pharmacie voit son chiffre d’affaire baisser, la supérette aussi, et hop : tout le monde fermé en août…

Et ne parlons pas des entreprises qui se voient dans l’obligation d’assurer services et dépannages toute l’année : leurs fournisseurs ne suivent pas… Jamais été aussi tranquille que quand je travaillais en août pour Truchon, c’est le rêve, on se demande pourquoi il n’y a pas plus de monde à vouloir en profiter… Naturellement j’occulte la colère de l’ingénieur à qui on a livré une pièce défectueuse qu’on ne peut pas changer dans les délais les plus brefs parce que c’est le mois d’août, et qui frappait sur son bureau en hurlant : « putain, on dirait que la terre s’est arrêtée de tourner ! ». Dans le traitement des eaux, la mise en service c’est généralement en août…

Enfin quoi que je dise, je ne changerai rien à l’affaire, mais bon c’est un mois que je finis par appréhender, mes parents prenant de l’âge, sur le plan de leur santé je m’inquiète souvent. Et je ne suis pas la seule !

Je suis tombée sur un article intéressant : les forçats du mois d’août. Comment se fait-il qu’il y ait des personnes qui travaillent en août  ?

Arrêtons tout, réglons le problème, faisons cesser ce scandale :

  • Plus de médecins
  • Plus d’urgences
  • Plus de pompiers
  • Plus de dentistes
  • Plus de dermatos (dans mon secteur faut pas avoir un problème dans ce genre…)
  • Fermeture des hôpitaux
  • Plus de gynécos
  • Plus d’accouchements (avec implantation d’une puce dans le cerveau pour sanctionner la copulation de novembre prohibée désormais)
  • Plus de SAMU
  • Plus de pharmacies
  • Plus de cinémas
  • Plus de restaurants
  • Plus d’achats possibles OU que ce soit ! Et pour QUOI QUE CE SOIT !
  • Plus d’essence en vente
  • Plus de garagistes
  • Plus de serruriers
  • Plus d’huissiers (OH OUI !)
  • Plus de syndic
  • Plus de Pôle emploi
  • Plus de poste, exit la distribution de courriers
  • Plus de connexion internet : car plus de téléphone et plus personne pour gérer les sites
  • Plus de banques et de distributeurs
  • Plus d’impôts (vous remarquerez qu’en août ils sont silencieux de manière louche)
  • Plus de notaire : on n’achète pas en août.
  • Plus de CRS ou sauveteurs sur les plages ou ailleurs
  • Plus de flics d’ailleurs, mais comme il n’y a plus d’essence, ce n’est pas grave !
  • PLUS RIEN ! INTERDICTION DE TRAVAILLER EN AOUT SOUS PEINE DE… BEN NON, PLUS DE TRIBUNAUX, PLUS DE PRISONS, J’AI DIT : PLUS RIEN !!!
  • TOUT LE MONDE EN CONGES, PAYES OU NON, NOM DE DIEU ! (qui s’en tape mais à un point qu’on ne peut même pas imaginer…)

On se démerde tous du 31 juillet minuit, au 31 août idem. Après avoir fait des réserves…

Malgré la crise, on a l’impression d’y aller direct ! Moi je me sens isolée sur ce coup là, mais ça me gave, alors je m’insurge…

Je fais ce que je veux ici, les bloggeurs sont en Congés Forcés AUSSI… Enfin c’est l’impression que cela donne, malgré les bonnes volontés qui font comme si on était déjà en septembre…

Sinon, je n’ai rien contre une ambiance « estivale ». Mais entre la TV qui rediffuse et le néant ailleurs, et une ambiance, il y a un gouffre…

41 réponses sur “La scandaleuse NEANTITUDE du mois d'août…”

  1. Moi j’aime bien partir en août, parce que comme ça je ne voit pas les autres partir alors que mes vacances sont terminées 😉
    Mais bon quand la puce n’était pas à l’école on partait un peu juin et/ou un peu en septembre/octobre, pis un peu en décembre/janvier, pis encore un peu mars, pis… ah non y avait pas assez de congés même si là où je travaille j’ai droit à 6 semaines de congés. Honnétement la semaine de mars, hors vacances scolaires on l’a gardé même pour ses années de maternelle car passer une semaine sous le soleil (en général) à cette période ça vaut le coup sans compter que c’était la semaine des fallas une fête qu’on adore en Espagne donc…
    Mais bon cette année pas de vacances pour moi de tout l’été et je pense que je n’en prendrais pas avant la semaine obligatoire de Noël. Et je vois plein de trucs ouverts, mais bon je triche on est en zone touristique et je bosse aevc les organismes de tourisme donc…

    1. Donc tu triche effectivement.
      Loin des zones touristiques c’est franchement à se pendre.
      Merci de ton témoignage qui n’explique pas le « pourquoi Août ».
      Ma soeur disait « je ne veux pas revenir alors que tout le monde va partir ».
      Pour cela, septembre c’est l’idéal…

      1. T’inquiétes, pour ce qui ne relève pas réellement du tourisme c’est pareil, ma toubib est en vacances, le bureau de tabac d’à côté aussi ainsi que la pharmacie, mais sur une ville comme Bordeaux t’a delamargepour trouver des « remplaçants ».
        Quand au départ au mois d’août j’ai le même raisonement que ta soeur, et septembre c’est chouette mais quadn tu aimes la photo la durée quotidienne d’ensoleillement ou de bonne luminosité est bien plus brève, même si la lumière est souvent plus jolie, mais comme en vacances on n’aime pas se lever à l’aube…

        1. Tu te contredis (la sorcière infernale)
          En septembre tu te lève moins tôt et tu te couche moins tard pour avoir une belle lumière.
          Et la lumière reste plus douce et meilleure en septembre, car les rayons du soleil sont plus obliques…
          Et la durée d’ensoleillement est moins bonne qu’en JUILLET, mais bon, en JUILLET ce n’est pas le top ! la lumière est longtemps trop forte !
          Sans rancune… J’attends de récupérer mon scan pour faire mes preuves (saloperie de disquette vendue avec l’appareil qui merde….)

        2. Je sais mais je pars jamais en juillet, j’ai horreur de ça tout comme de me coucher et me lever tôt, ça se voit non ?
          Quand à la lumière de septembre elle est idéale sur les murs de notre bonne ville aux pierres blondes, donc pas besoin de partir 😉

  2. Mmm par cheu nous y diront qu’ya point différence ent’ l’août et ceux zaut’ mois.
    Pour traduire, nous sommes dans un coin tellement paumé (non c’est pas la Creuse, même ça c’est connu à côté) que même pendant les grands mois de travail intensif pour avoir une pièce, un outils sur commande il faut en moyenne deux à trois semaines.
    Sinon question vacances ici ya pas puisque nous vivons aux rythmes ancestraux de l’agriculture. Nous cul terreux étant là, le boulanger, le mécano, le médecin… aussi. Il n’y a pas de fermeture systématique estivale.
    Nous avons bien plus de problèmes pendant la trêve des confiseurs.
    En matière d’urgence hospitalière, je me demande comment les services d’urgence sont sensés pouvoir prendre en charge des malades quand il n’y a plus un lit, brancard, table, fauteuil… disponible. Oui maintenant on est obligé de refuser des gens parce qu’un hôpital n’est pas extensible. Rassurez-vous, bientôt on refusera des gens pour d’autres raisons moins avouable.
    Le département dans lequel je travaille ne possède plus qu’une maternité et un service d’urgence. Que font les gens, bin ils ont tous une voiture… En cas d’urgence, allo le centre de tri qui évalue la gravité et ÉVENTUELLEMENT vous envoie SMUR, ambulance, médecins de garde, rien (pour les pompes funèbres débrouillez vous).
    Et ça c’est toute l’année.
    Et je ne déménagerai pas car cela donne un certain sens à la vie et nous permet d’apprécier certains luxes que d’autres peuvent considérer comme un droit acquis.

    1. Il y aurait beaucoup à dire sur les carences dans certains secteurs, comme si les gens n’avaient pas le droit de s’y plaire…
      Entre les maternités qui ferment, les services d’urgence qui se restreignent, la poste qui disparait…
      On entend cela à longueur d’année…
      Douce France…

  3. Hinhinhin, c’est marrant, j’ai écrit un billet sur le même sujet y’a pas longtemps : http://unefillealyon.blogspot.com/2009/07/comment-ne-pas-deprimer-quand-on-bosse.html
    (comment ça, j’en profite pour faire ma pub ???).
    Moi ma chef bien aimée est parties en vacances en me confiant la lourde tache de continuer à publier un journal interne par semaine (obligé sinon on en respecte plus notre référentiel ISO, qu’est-ce qu’ils me font ch*** avec leurs certifications…). Publier un journal interne quand il y a personne dans l’usine pour le lire et qu’il ne se passe rien à écrire, c’est plus que pas évident. Alors je gruge : j’augmente la taille de la police et je mets plein de jolies photos…

  4. Moi j’aime ne pas partir en vacances au mois d’août… A Paris c’est le seul mois où on peut aller travailler en moins de 30min au lieu de plus d’1 heure. Du coup on se lève plus tard et on rentre plus tôt… Et au boulot beaucoup moins d’appels clients…. ah… pouvoir discuter entre chaque appel, prendre des pauses sans avoir besoin de se mettre informatiquement en pause… le luxe… Moi j’aime le mois d’août à Paris…!!! (enfin bon je préférerais vivre ailleurs mais ça c’est une autre histoire!!)

    1. Paris c’est tout de même différent, même si le rythme ralentit beaucoup, il y en a un tout de même.
      Sur que pour les parisiens il doit être agréable de moins cavaler !
      Dans certains coins, ils n’y a plus de rythme du tout, du coup on cavale pour l’essentiel !

  5. Quand j’habitais chez mes parents on partait en août pour cause de fermeture de société qui employait ma mère ce mois là.
    Et comme Cécile quand j’avais le choix je prenais août pour ne pas avoir à revenir quand les autres partent.
    Maintenant j’habite une région très touristique ça m’est égal j’ai l’impression d’être tout le temps en vacances. Si j’avais le choix je partirais bien en septembre, il fait moins chaud, moins de monde, moins cher, c’est bien.

    1. Ca quand l’entreprise ferme, pas trop le choix…
      Mes dernières vraies vacances c’était septembre. Là, tu pars alors que tout le monde revient, c’est super !
      Mais comme tu le dis, il faut avoir le choix…

  6. En fait tous ceux qui ferment/partent/ sont en congés, se retrouvent sur les même lieux de vacances (au hasard: le sud de la France?) où les magasins se doivent d’être ouverts très tôt le matin et tard le soir, et où on a l’impression de retrouver les embouteillages parisiens jusque sur la plage..
    Si tu as l’impression de vivre dans le désert, ici ce serait plutôt… empilage et encombrement, avec parkings pleins toute la journée, et prix qui chauffent!
    C’est bien simple remplir son caddy au mois d’aout relève de l’opération commando à éviter impérativement§ Et je te parle même pas de faire l’essence….

    1. J’ai eu la chance de ne jamais partir dans des endroits trop touristiques, donc pas d’embouteillages et de problème de caddy…
      Les prix qui chauffaient, on a connu tout de même…
      Ca, c’est partout !
      Par ici les petits commerçants profitent de leur réouverture pour augmenter leurs prix…

  7. Juilletiste convaincue, mais c’est de plus en plus dur chaque année, car de plus en plus de boite cherchent à imposer la fermeture du mois d’août. Déesse merci, cette année encore, zhom et moi avons pu nous glisser dans l’équipe « de garde » de nos boites respectives …
    Juillet, c’est génial, la grande agitation qui prend tous les salariés au rythme de : « je n’aurais jamais fini avant mes vacances », ben tu n’es pas là, et quand tu reviens au boulot, les autres sont partis, tu peux enfin bosser tranquille. Les jours sont plus longs, les vacanciers moins nombreux et moins stressés, et au mois d’août la ville (Oh, ça va les parisiens, pour ici, c’est une ville, pas la bien de se moquer 😉 a plein de place de parking libre.
    Sur France Info, j’ai entendu que l’habitude du mois d’août vient des 1eres congés payées, obtenues le 1er août …

    ksk : hum, nous devons être du même coin, je pense ! Le seul département français où il n’y a plus de train de voyageur, c’est ça ?

    1. Tu explique très bien mes arguments personnels concernant juillet, avant que je n’adopte juin ou septembre…
      Sinon, je suis dans les Yvelines, mais pas dans un endroit surchargé…

    2. Un train ? C’est quoi ça ? Aaah les trucs qui font Paris-Clermont-Ferrant sur rail ?! Des fois les omnibus (une fois par semaine) « oublient » de s’arrêter.
      Possible que nous soyons du même coin, il y a qq no man’s land en France.

      1. Par chez moi (Yvelines), les trains s’arrêtent encore tout de même.
        On a déjà supprimé la poste aux petits bleds, manquerait plus que le train ne s’arrête plus…

  8. Moi j’ai la réponse à ta question!!
    si si!!

    C’est au mois d’août qu’on met les bouts
    Qu’on fait les fous, les gros matous, les sapajous
    C’est l’été les vacances le soleil doux, doux, doux, doux…

    et si l’air te revient pas, t’as la suite là:

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/c%27est+au+mois+d%27aout+perret/video/x9l68c_pierre-perret-cest-au-mois-daout_music

    Blague à part…les touristes qui sont à l’hôtel dans mon quartier doivent se dire qu’ici, c’est la tanquillité tellement y’a pas un chat… mais c’est chiant, de voir tous les rideaux des boutiques baissés!! Bon, ils se rattrapent sur les lieux touristiques mais c’est pas la véritable image d’une vie de quartier…

    Perso, ça m’va bien…un peu de calme, ça fait du bien!! Courage….;-)

    1. Un peu de calme fait effectivement du bien.
      Trop de calme, c’est trop…
      Juste 2 banques d’ouvertes dans mon bourg et le petit arabe qui fait fortune et s’en frotte donc les mains.
      Car à Rampion bien sûr ils ne ferment pas, mais le réassortiment ce n’est pas ça…
      Donc pour voir un peu de vie, on se retrouve chez le petit arabe qui offre sympatiquement un jus de fruit à tous ses clients !

  9. J’ai toujours trouvé cela drôle de voir que dans certaine partie du monde le mois d’aout était comme la fin du monde…

    Nous au Québec, c’est surtout les 2 semaines de la construction où c’est la folie furieuse (fin juillet) et pourtant depuis 2-3 ans c’est que du mauvais temps de début juin à fin juillet… Cette année pour dire on a eu 5 jours de soleil en juillet c’est donc dire !

    L’été semble être rendu en aout et septembre dans mon coin du monde… Pour ma part les vacances cette année sont à la rentrée scolaire :o)

    1. C’est quoi les deux semaines de la construction ?
      Il est vrai que ce mois d’août fait toujours un peu « fin du monde ».
      Parfois c’est désespérant, d’où mon petit coup de gueule…

  10. Je bosse aussi au mois d’Aout et c’est vrai que cette semaine, il y a particulièrement moins de monde. Maintenant, au travail, on est encore nombreux, plus de la moitié des effectifs.

    Mais j’imagine que demain et vendredi surtout, ça va être plus calme encore.

  11. A l’epoque ou j’avais postuler pour venir aux USA, j’ai eu un entretien avec un mec dans le New Jersey et il me dit « Par contre, vous savez, ici on travaille AUSSI au mois d’aout… ». Bonjour la reputation!!! Remarque depuis que je suis ici, force est de me rendre compte qu’ils bossent plus (puisqu’ils ont 2 semaines de vacances par an en moyenne…) mais ils sont aussi BEAUCOUP a etre BIEN moins productifs qu’en France…

    1. Merci de tes précisions et de notre réputation. D’un autre côté j’ai déjà entendu parler de la productivité outre Atlantique…
      Le salarié français a mauvaise réputation, mais de ce que j’ai pu vivre dans mes précédentes boîtes, elle était totalement usurpée…
      Chez mon avocat tordu, chez Truchon, chez Trucmuche, les gens se donnaient à fond et bossaient comme des dingues sans être rétribués de leurs heures sup.
      Du coup je me garde bien de généraliser !!!

      1. loin de moi l’idee de generaliser! Ce que je constate c’est que de nombreuses sont fatiguees, s’essoufflent et donc n’ont pas la tete au boulot! qui les en blamerait??? deux semaines… pitain c’est pas humain…

        1. Ca je suis d’accord :2 semaines de congés par an c’est inhumain.
          Et le français rouspète.
          Mais c’est peut-être parce qu’il a rouspété qu’il a obtenu…

  12. Moi, je travaille au mois d’août, et surtout cette année pour cause de création d’entreprise. J’ai même pas le temps de prendre une pause pour aller à la plage, et surtout y a trop de monde et ça m’eneeervee…
    Le paradoxe des vacances du mois d’aout, c’est que les vacanciers sont supers énervés. Les couples passent leurs temps à s’engueuler, à crier après leurs petits. Y a tellement de monde, que les gens pètent les plombs en vacances !!! De toute façon les vacances au mois d’aout pour moi c’est exclu. J’adore juin, juillet ou septembre.

    PS : Je te remercie pour ton mail de la dernière fois, pas eu le temps de te répondre avant. Beaucoup de boulot. Merci .

    1. J’ai bossé pendant 3 ans dans une boîte qui fermait en août.
      Donc, pas le choix.
      J’avais trouvé les vacanciers effectivement plus stressés que ceux de juillet !
      Nous choisissions donc des destinations « calmes »…

  13. C’est curieux quand même, ces dernières années les départs en vacances s’étalaient de plus en plus de juin jusqu’à octobre. La tendance aurait changé?
    Pour ce qui est de cesser toute activité il faut aussi être fermer sur:
    – la coupure de l’électricité (et des téléphones)
    – la coupure de l’eau (adieu séances de toilette sans fin)
    – la coupure du gaz (adieu les risques d’explosion)
    De quoi inciter les gens à passer leur brevet de secourisme et à se consacrer à l’essentiel (nonnonnon, un homme sans déo ça sent bon).

  14. Cela fait un bout de temps qu’août c’est l’horreur horrirrifiante !
    Merci des précisions, j’avais oublié l’électricité, l’eau, le gaz.
    A nous deux je suis sure qu’on en oublie encore !
    PLUS DE TRAIN TIENS !
    Comme ça pas mal de personnes ne pourront pas partir…

  15. J’habite a Londres et les anglais appellent ca le ramadan francais. Tout s’arrete, personne ne reponds au telephone au travail, ils n’en reviennent pas. Ici prendre 2 semaines de conges est un luxe, a reserver aux grandes occasions, et certainement pas tous les ans!

    1. Le ramadan français… hi hi !
      2 semaines de congés c’est bien peu.
      Entre un minimum anormal et le « tout s’arrête », il y a certainement un juste milieu…

  16. Les 2 semaines de la constructions pour répondre à ta question, sont les 2 semaines obligatoires où la plupart des chantiers de constructions sont fermés lors des 2 dernières semaines complète de juillet.

    Donc en plus du grand nombre de gens qui travaille dans ce domaine et en dépendent à l’entour… Il y a une grande part de la population qui prend ces vacances en même temps car jadis (il y a bien 4-5 ans au moins), c’était la plus belle période de l’été au Québec…

    Par contre depuis c’est de la pluie, du vent, du mauvais temps et j’en passe… Comme on est pour une grande part des « nigauds » et que l’on se fit bien trop souvent sur les météorologues qui nous disent: « L’an prochain le mois de Juillet sera superbe… » Alors plusieurs reprennent leurs vacances en Juillet en croisant les doigts… Pauvre fou je dis… 5 jours de soleil cette année en juillet :os

    Voilà, moi je crois que mes vacances resteront plus en aout désormais, mois de monde à être parti, surtout fin aout, prix plus bas et surtout moins de pluie…

  17. Houla j’arrive après la tempête! Faut dire que j’ai profité de mon UNIQUE semaine de vacances pour oublier jusqu’au mot « ordinateur »! Mais c’est vrai qu’en août y a plus personne, au boulot, on est entre 3 et 4 travailleurs sur un effectif de 30 d’habitude… Calme silence et volupté… Euh non, pas volupté!

    Pauvre Mrs Bibelot, comme je la comprends! Il m’est arrivé la même chose il y a 2 ans… Remarque, tu sais comment j’ai résolu l’affaire… Tu as donné ma technique à Mrs Bibelot? Très efficace! A condition qu’il y ait quand même un dentiste qui soit resté dans le secteur!
    Et sinon, tu as encore oublié un truc: les usines automobiles! Une année, ma mère a cassé le Neimann (c’est comme ça que ça s’écrit? Bon en tout cas là ou tu mets ta clé de contact pour démarrer) de sa voiture un 2 août… et le garagiste « Ah ben non, les usines Peugeot sont fermées, j’aurais pas la pièce avant septembre! » QUOIIII! Effectivement, il n’y a pas à tortiller, la bagnole est restée immobilisée un mois chez nous! Et bien sûr, au bout de tout ce temps, la batterie était morte, et des herbes poussaient dans le moteur! Si si je te jure!

    Alors le désert du mois d’août, j’ai donné… Et ça continue!

Répondre à Calpurnia Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.