La grippe A et tout le bataclan ! (ça me gave grave docteur)

grippe-copierMe gonflent avec la grippe A. Sérieusement. J’en ai marre d’entendre parler de la grippe A, H1N1, ZZ si vous voulez, et je ne suis pas la seule…

Vendredi dernier, j’suis allée voir les filles à Paris (on m’admire). En toussant.

Actuellement une subtile association d’allergies aux poussières de cèdres, cyprès, et le même genre de trucs, et de tabac, fait que je n’arrête pas de tousser.

Ca me gratte dans la gorge, dans les yeux, et si je reçois un coup de jaune d’un cèdre, je gonfle en plus.

Donc j’ai pris le train en toussant. Pratique pour avoir de la place autour de moi, regards inquiets vers ma personne, chuchotement dont j’imaginais bien la teneur « oui c’est un scandale d’exposer les autres comme cela… » « on devrait interdire l’accès au train aux personnes qui sont susceptibles d’avoir la grippe A » et gnagnagna.

Au retour j’étais assise face à un monsieur zen qui lisait son journal. Ayant passé pas mal de temps dans la pollution parisienne sans tousser, j’ai été rattrapée après Versailles par mes allergènes et j’ai cru que j’allais me transformer en Méduse (la Gorgone)… Sourire du monsieur :

  • Grippe A bien sur ?
  • Evidemment !
  • Ah, si vous pouviez me la refiler, je serais bien content d’être mis en quarantaine tout en étant payé, je travaille dans un laboratoire !
  • Désolée, en fait c’est de l’allergie, et ce n’est pas contagieux…
  • Je plaisantais madame ! cette alerte à la grippe A est une vague fumisterie. Figurez vous que mon petit fils de 5 ans, et tous ses camarades de garderie du soir, ont bu avec leur gouter, leur soluté hydro alcoolique. Vous trouvez normal de confier cela à un jeune enfant ?!!! (première nouvelle, ça se boit. Moi comme je me lave les mains classiquement, je n’ai pas de soluté hydro alcoolique…)

Hier, allant consulter ma psy chérie (on se connait depuis un bon moment, et elle a toujours le mot qu’il faut…), j’ai dû remplir un questionnaire de satisfaction, à l’accueil, en toussant. Là encore j’ai précisé que je n’avais aucun symtômes grippaux, et au passage, pourquoi n’y a-t-il plus de lecture dans le salon d’attente. Levage des yeux au ciel par l’infirmière tenant l’accueil en l’absence de secrétaire clouée au lit par une sciatique (on finit toujours par tout savoir).

  • Les magasines sont interdits à cause du risque de contamination pour la grippe A. Vous ne pouvez pas savoir ce qu’on nous GONFLE avec les protocoles divers, les contrôles. Finalement on aimerait tous l’avoir pour qu’on nous fiche la paix ! (dont acte).

Et puis petite visite au pharmacien pour l’anti allergique de rigueur. Il a un panneau précisant qu’il est en rupture de stock pour le gel machin. Quel dommage j’allais craquer et lui en acheter un flacon !

  • C’est d’un ridicule achevé tout ce pataquès fait autour de cette grippe, nettement moins grave que la grippe « classique », même si plus contagieuse, me dit-il en levant les yeux au ciel. C’est bien utile tout cela : actuellement il y a une épidémie galopante de varicelle à l’école (la varicelle est la maladie infantile la plus contagieuse. Dans 90 % des cas elle survient entre 3 mois et 10 ans. La varicelle est une infection provoquée par le virus varicelle zona ou VZY qui appartient au groupe des virus Herpès) , et les instits se demandent bien à quoi riment les protocoles drastiques qui leur sont imposés, puisque cela ne permet pas de stopper cette épidémie de varicelle (virale donc) (ce n’est pas moi qui le dit c’est le pharmacien qui me précise que les médecins du secteur en ont ras le bol aussi, de la grippe A, et de la varicelle autrement plus présente).

Il paraîtrait qu’en fait nous subirions une répétition générale pour le cas où un truc vraiment grave ferait son apparition. J’ai des doutes, sincèrement, sur l’efficacité de la répétition car si au bout du compte on se rend compte qu’on nous a pris la tête pour rien, il y a fort à parier que le jour où cela sera vraiment grave, personne n’y croira.

On le sait bien pourtant que crier « au loup » pour rien c’est dangereux ! Et pendant ce temps là (à Carracas) on vote n’importe quoi. La loi fiscale passe en même temps que la mort suspecte d’une adolescente, dont rien ne dit que c’est de la grippe A, mais bon, faut faire passer la loi fiscale pour 2010 qui va faire des modestes, des gens de plus en plus modestes et non protégés contre la connerie gouvernementale (pas de vaccin).

Un train peut toujours en cacher un autre… (mais j’ai mauvais esprit)

(Je n’ai pas dit qu’il s’agissait d’une maladie bénigne, mais de l’avis de plus en plus général y compris du corps médical, l’état d’alerte ne se justifie pas et est abusif. La règle serait de s’alerter pour toutes les personnes fragiles, mais il n’y a pas que pour la grippe que c’est valable…)

Seul avantage de la grippe A (vous allez rire !) : plus de RV au pôle emploi pour limiter les risques de contagion, les RV auront lieu par téléphone… Au moment où l’on passera sous un tunnel, c’est bien connu.

Moi j’attends le vaccin contre la connerie, mais aucun laboratoire (et à tort) ne se penche dessus… Par contre ils ont bien sorti le vaccin contre la grippe A, espérant en vendre des millions, pour quasi rien…

Et l’on s’étonne que certains s’élèvent de temps à autre contre les laboratoires pharmaceutiques…

0 réponse sur “La grippe A et tout le bataclan ! (ça me gave grave docteur)”

  1. La grippe et la varicelle n’ont pas le même mode de contagions. Les précautions réduisent les risques (ne les annulent pas) ce qui ralentit la progression. Après, c’est vrai que, pour des gens avec une hygiène correcte, le message concernant la grippe A est un peu trop matraqué. Cela finit pas être soulant et cela risque de finir comme avec les spot pour le SIDA… OU-BLI-ES!

    1. Je ne sais pas si les précautions ralentissent la progression : à l’école pour la varicelle ils n’ont rien remarqué.
      Et comme tu le dis si bien, le matraquage a un effet pervers : on oublie.

      1. En Asie, où les gens se baladent en permanence avec des masques (non pour se protéger, mais pour protéger les autres, sympa!), la grippe s’est propagée comme partout ailleurs… Les masques sont inefficaces dans ce cas de figure.

  2. Bien d’accord avec toi ! Mon mari est directeur d’une école primaire de 300 âmes. L’autre matin est arrivée devant le portail à 8h30, une maman masquée et son rejeton non moins masqué mais penaud. Elle a expliqué qu’elle voulait protéger les autres car son mari toussait depuis la veille et avait de la fièvre. Pouvait-elle laisser le gamin à l’école ? (sachant qu’il n’avait aucun symptômes) Mon mari l’a laissé entrer (masque ôté). Le gamin est entré sous les murmures désaprobateurs de la foule en colère ! Certains parents sont repartis avec leur enfant ! Le téléphone n’a pas arrêté de sonner toute la journée, des gens ont prévenu la mairie !!!!!!!!! Pour finir, le mari avait une grosse rhinopharyngite !!!!
    Si c’est pas de la manipulation des foules ça ! Ils sont en train d’installer une psychose !
    Encore faut-il vouloir se laisser manipuler !!!!!!!!

    1. Le problème c’est que si certains essayent de s’informer autrement qu’en regardant les informations, d’autre avalent tout, comme toujours et en toutes circonstances.
      La psychose va être horrible avec le retour de la rhino saisonnière…

  3. Ce que je trouve affolant dans cette histoire c’est qu’on va vacciner -préventivement- à tour de bras avec des vaccins dont on ne sait pas s’ils sont dangereux car les test avant mise sur le marché n’ont pas été fait (ou bâclés) Autrement dit on va faire cobaye grandeur nature, et puis si c’est pas bon, ben tantpis!
    Ca pue le gros fric cette histoire-là et CA c’est le scandale
    Quant au soluté hydroalcoolique, j’en reste au savon de marseille, imbouffable, lui au moins!

    1. Bien sûr que ça pue le gros fric ! On connait les laboratoires et leurs méthodes !
      Et comme toi, je me lave les mains classiquement.
      Seul avantage du matraquage : réapprendre à beaucoup ce geste simple du lavage des mains, qui a tendance à se perdre.

  4. Tout à fait d’accord avec vous, à quand un vaccin contre la connerie et contre l’appétit du gain !!!
    que les gens peuvent être idiots. Effectivement il y a plus de morts avec la grippe saisonnière et ça ne gène personne.

    1. Tout à fait! C’est bien pourquoi, bien qu’asthmatique, j’ai toujours refusé de me faire vacciner contre la grippe, à fortiori pour cette grippounette-ci!
      Et d’ailleurs, le vaccin contre le grippe saisonnière, c’est vraiment de l’arnaque: ce n’est pas parce que le virus mute légèrement tous les ans que le vaccin de l’an dernier te laisse sans la moindre immunité! Tout ça c’est pour fourguer leur came!

      1. Zut j’ai cliqué trop tôt…
        C’est là qu’on voit l’hypocrisie des labos: un coup ils te disent que, le virus mutant sans cesse, il faut se revacciner tous les ans, un coup ils affirment que les personnes d’un certain âge sont immunisés par les épidémies de grippe d’avant 1957 (année où le H3N2 [grippe saisonnière] a supplanté le H1N1) et que c’est pour ça qu’il faut vacciner les jeunes (hop! une nouvelle cible marketing atteinte!)…

  5. Ma grande trouille est que ce vaccin (pas celui contre la connerie, vu que j’en ai pas besoin ;-)) devienne obligatoire (d’après certaines rumeurs qui courent).
    Là, il n’y aurait plus qu’a prendre le maquis…

    1. Obligatoire ? Au nom de quoi ?
      Là on charrie vraiment et ça sent de plus en plus les gros sous.
      Quels sont les hommes politiques ayant des actions dans l’industrie pharmaceutique ?

  6. Mais voyons, ce vaccin est d’utilité publique! Eh oui… celle d’enrichir les firmes pharmaceutiques! Vous rendez-vous compte ma pauvre dame, la recherche coûte cher (ce sont eux qui font les profits les plus énormes, toutes industries confondues, mais ça faut pas dire)!!!
    Non mais c’est vrai quoi, ils n’arrivent plus à innover, alors ils faut bien qu’ils sauvent leurs business en inventant des maladies et créant des psychoses pour vendre leurs vaccins (grippe A, Gardasil…) ou leurs médocs (statines, Prozac) hors de prix, inutiles et dangereux! C’est comme ça qu’ils terrorisent la population avec le spectre du cholestérol qui-va-vous-tuer-d’un-infarctus-quand-vous-ne-vous-y-attendrez-pas, idem pour le Gardasil qui n’a aucun effet bénéfique sur la survenue de cancers, mais dont les effets à long terme n’ont même pas été étudiés, qu’ils s’efforcent de foutre tout le monde sous psychotropes (alors même que certains antidépresseurs, prescrits aux enfants et ados, les poussent au suicide), etc… (cf Martin Winckler pour les détails)

    1. Au moins sur le Net, il y a échanges d’idées !
      Il y a un vrai problème avec les laboratoires, il faudrait que chacun trouve le temps d’en discuter avec son médecin.
      Le mien est très dubitatif face à l’efficacité de certains vaccins (comme le Gardasil) et les déconseille plutôt !
      Pour les antidépresseurs, le vrai problème est que tout le monde prescrit un peu trop ce qui est à la mode, alors que les vrais spécialistes (médecins psychiatres) ont une toute autre approche du traitement.

      1. Il a bien raison, ton toubib!
        Dans cet article de Martin Winckler, il y a en bas un lien sur 13 scientifiques allemand qui ont rédigé un manifeste, appelant à l’abandon du Gardasil :
        http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=908
        Très très instructif, sur l’efficacité du vaccin et la rigueur des essais cliniques…
        Quant aux psychotropes, alors là, je n’en parle même pas…

  7. Ce serait absurde de le rendre obligatoire. Pour des dizaines de millions de personnes il y aurait assez de personnes allergiques au vecteur pour mettre sur la paille n’importe quel labo a coup de proces. En plus cela mettrait un terme a la carriere de tout politicien (sauf L Fabius qui continue on ne sait comment).

    1. Je ne suis pas sûre… La règle dans ce milieu c’est « jamais responsable, jamais coupable et surtout jamais puni »!
      Et ce vaccin est tellement cher que les indemnités n’entameront guère leur pactole…

    2. Bon, en France il n’existe pas d’obligation de se soigner. Si l’on préfère crever dans son coin, personne, pas même la famille ne peut faire quoi que ce soit.
      Par contre on peut être mis en isolation en cas de maladie grave et contagieuse et on n’en est pas là.
      On essaye juste de nous le faire croire…

      1. En théorie, un patient a droit de refuser un traitement (c’est dans la loi).
        Dans la pratique, non seulement le médecin « doit s’efforcer de convaincre le patient » (culpabilisation, autorité, voire carrément chantage affectif vis-à-vis des proches), mais en plus les juges donnent raison aux médecins qui soignent contre la volonté du patient si celui-ci était en danger vital, ledit danger étant évalué… par le médecin lui-même… autant dire qu’on est à la merci de la bonne volonté des toubibs! C’est désolant mais c’est malheureusement une réalité…

    1. Bin le virus (de la grippe A) peut rester actif quelques heures sur une page et donc se transmettre (toux/page/main/bouche). Retirer les livres, c’est une vrai précaution qui aurait déjà dû être prise dans les salles d’attente en général. Il y a des maladies qui peuvent rester en attente pendant des années avant de contaminer.
      Moi j’amène TOUJOURS mes propres lectures… C’est pas de la maniaquerie, juste de la prudence. 😉

      1. Ce virus peut rester donc actif un peu partout, y compris sur les chaises ou fauteuils (j’ai toussé, je me suis gratté le cul et paf, un autre passe après qui se gratte le cul puis se gratte le nez…)
        A quand les salles d’attente sans chaises, sans plantes etc…
        Faut pas charier, on ne lutte pas contre l’Ebola non plus…

  8. Rapelons juste qu’1/3 des patients des hospitalises ressortent avec une maladie qu’ils ont rencontre sur place. Et pourtant le personnel est forme et fait attention! 🙂

    1. Pour Miss Vésicule tout le monde faisait attention…
      Sauf le chirurgien : pas de gants, décollage du vieux pansement, tripatouillage, remise en place du vieux pansement.
      Bonjour l’asepsie…
      Et pourtant il y aurait une charte « qualité » contre les infections hospitalières…

      1. Il y a surtout un ordre des médecins qui n’exclue pas les praticiens incompétents ou dangereux alors qu’il le devrait. Mais bon, c’est un petit héritage de « Vichy » qui n’a pas encore été traité correctement.

        1. Pour la dernière fois, je réponds sur une réponse de réponse de com…
          L’ordre des médecins en France n’est qu’un ramassis de vieux cons qui ne fait pas son boulot…
          C’est ça l’héritage de Vichy : un ramassis de vieux cons…
          Et Vichy c’était l’héritage de 14/18 : pas étonnant qu’une génération ait été sacrifiée à la connerie humaine !

    1. Ca rejoint pas mal de trucs déjà dit, et une méfiance réelle du corps médical en ce qui concerne le vaccin.
      Sauf que tout le monde ne l’ouvre pas…
      La dernière nouvelle, c’est l’interdiction de visite aux jeunes mamans à la maternité.
      Pour ne pas avoir la grippe A : devenez père, vous serez autorisé à aller voir BB, ne pouvant sans doute pas développer la maladie.
      On se fout de qui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.