Le meilleur ennemi de la femme…

miroir-copier1Toute personne de sexe féminin a depuis son adolescence, en sa possession, le meilleur ennemi de la femme.

Mon dermato, le docteur Alopécie (et non pas la blonde à la prise de sang sadique), est d’ailleurs archi contre cet engin qu’il juge dangereux, faussant notre jugement pas toujours terrible au départ…

Je veux parler du miroir grossissant.

J’en ai deux, au cas où l’un des deux ne se brise lors d’une manipulation inopinée (7 ans de malheur, c’était donc ça !).

Sauf que maintenant, ils ne me suffisent plus à traquer le petit duvet pernicieux qui se glisse ça et là sur mon visage, en se transformant en crins, et que je ne vois pas parce qu’ils sont blonds.

C’est idiot, mais je suis persuadée que les autres voient le superflu, d’autant qu’à partir d’un certain âge, le duvet prend une vigueur nouvelle au détriment des cheveux qui se tirent. C’est injuste mais c’est comme ça…

Pour traquer le superflu, j’utilise un miroir/loupe que possède maman, qui lui vient de Mrs Morgan, dans lequel je regarde strictement la zone incriminée. Avant de partir à la Grande Motte, je l’avais suppliée de ne pas oublier cet engin et elle m’a rétorqué : « il y en a un encore mieux dans l’appartement, tu verras ».

J’ai vu.

Grave erreur, j’ai regardé dans le miroir permettant de voir l’intégralité du visage, côté grossissant, sans préparation psychologique préalable.

Des coups à faire une crise cardiaque, à faire monter la tension d’un seul coup d’un seul ou à fabriquer un calcul biliaire (dit lithiase) en moins de 15 secondes.

Quand ils feront plus grossissants (les miroirs), on verra les molécules, les créateurs de microscopes n’ayant plus qu’à aller se rhabiller.

  • Pore dilaté = cratère
  • Ridule = sillon (abreuvé d’un sang impur)
  • Grain de beauté = verrue étendue
  • Point noir = pustule
  • Poil superflu = pieu qu’on pourrait y sculpter un totem à l’indienne
  • Ride = le grand canyon du Colorado
  • Petit vaisseau dilaté = varice indurée
  • Bref, de quoi faire s’évanouir les filles qui ont pourtant une peau de pêche, alors moi, vous imaginez…

On l’aura compris, j’ai peu utilisé cet engin de malheur qui m’a déprimée grave lors de la première utilisation. Car les femmes sont masos : il m’a fallu bien me regarder sous toutes les coutures et constater que finalement le port du voile intégral n’est pas si bête, et que malgré l’écran total dont j’abuse j’avais des petits points rouges ça et là (qu’on ne voit absolument pas au naturel).

La vie n’est qu’un long calvaire (et le poil traitre mais ça, on le savait déjà…)

Le temps est venu de reprendre de bonnes habitudes à raison d’un post un jour sur deux, et je vous laisse donc méditer ce WE sur vos pores dilatés, vos duvets incrustés, tout ce qui nous défigure, et tout ce que l’on ne voit pas à l’oeil nu (dont les virus et microbes…)

24 réponses sur “Le meilleur ennemi de la femme…”

  1. Un miroir grossissant ! Mais c’est un coup à se pendre à sa psychée !!!!!!!!!!!!!!! La nature m’a pourvue largement, pas besoin d’être surmultipliée en plus ! Et tant pis pour ce que je vois pas, au moins je l’ignore ! lol
    Bon week end ! (mes deux fils viennent déjeuner et je suis super contente)

    1. Bon WE à toi aussi, je sais ce que c’est quand les enfants viennent c’est le grand bonheur.
      Là en fait c’était carrément un miroir loupe !
      Aucun minuscule détail ne lui échappe !
      C’est trop dur !

  2. En lisant le titre, j’ai cru que tu allais nous dire que le meilleur ennemi de la femme c’est elle même : toujours à voir le petit défaut que personne ne voit, et à s’auto déprecier !
    Bon le miroir grossissant c’est pas mal non plus ! Personne ne prend une loupe pour nous regarder, même un amoureux transi !
    Et même sans le miroir grossissant, et myopie aidant, je vois quand même le petit poil qui dépasse, donc je n’en ai pas racheté quand je l’ai cassé ! Ouf !

  3. J’adore ces petits ustensiles! N’etant pas myope, ce fut une revelation d’en decouvrir un dans une salle de bain. Precis et sans concession pour les petits tracas esthetiques, c’est genial pour liquider les inpuretes. Dommage qu’il y ait des derives chez les parfaitistes.

  4. je dois me regarder dans un miroir 2 minutes chrono, le temps de vérifier que mes dents sont bien lavées, épicétou.
    Et c’est comme cela que dans ma tête, j’ai toujours 20 ans.

    Vala.

  5. Comme disait Cocteau, les miroirs feraient bien de réfléchir un peu avant de renvoyer les images.

    Je ne possede pas de miroir grossissant car je connais le danger. Je repere les quelques poils a oter au doigt : s’ils sont durs, ils partent. Sinon, ca me tiendra chaud l’hiver.

    Dans quelques annees, je ferais comme ma mere. Elle va chaque 6 mois se faire oter les nouveaux duvets endurcis en epilation definitive : c’est le dermato qui regarde a la loupe, pas elle. Elle paie, mais ca va car le cout est reparti progressivement comme elle espace les seances, contrairement a ceux qui font tout oter.

    Parfois, je me prends en photo, a la lumiere du jour et je regarde sur l’ordinateur si vraiment on voit des trucs « a traiter ». Pour les sourcils, avec le miroir, on se voit tout de suite en yeti et on passe la debrousailleuse tout de suite. Mais en photo, les mieux sont en plutot trop clairsemes et trop clairs, je dois plutot les souligner au crayon que les tondre.

    1. Pour les sourcils ça va, la nature a été plutôt sympa avec moi, sauf qu’ils sont blonds et qu’il me faut les souligner un peu…
      L’option dermato, je la retiens car effectivement c’est l’idéal !

  6. Oui bien sûr on ne s’embellit pas en vieillissant, mais la nature est tout de même bien faite si tu y réfléchis bien, car la vue baisse.
    En même temps, une sorcière canon, ça ne ferait pas très sérieux, il faut bien en convenir.

    1. Le problème c’est que si notre vue baisse, ce n’est pas le cas de celle des autres.
      Quant à être canon, cela n’a jamais été mon cas (même jeune j’étais dans une stricte moyenne, je ne sais pas comment j’ai pu réussir mes filles !)

      PS : sinon pour le compliment ou la phrase qui tue, Christina n’a rien à t’envier. Tu ne pouvais pas mieux déclarer ici que je suis moche comme un pou et que je suis une parfaite sorcière 🙂

  7. « Toute personne de sexe féminin a depuis son adolescence, en sa possession, le meilleur ennemi de la femme. »

    Ahhhhhhhhhhhhhh ? Ben je vais donc prévenir de ce pas mon mari et ma fille que je ne suis pas une personne de sexe féminin, alors … J’en connais qui vont être drôlement surpris ….

    1. HI HI !
      J’ai acheté mon premier à 25 ans pour le reléguer illico presto dans un tiroir… Mais bon, vu la presbymachintruc, faut parer à l’urgence…
      Moi c’est parce que je n’aime pas le shopping qui m’esclave que je ne suis pas une personne de sexe féminin.
      Rien qu’à l’idée de devoir m’habiller comme il se doit, sans faire mémé, pour le mariage de Pulchérie, je prépare une lithiase biliaire…

  8. Bon je comprend d’où vient ma tension récente alors… vade retro satana de miroir grossissant !

    Sinon moi j’ai déjà marié ma fille aînée cet été et je commence tout juste à m’en remettre (ça fiche un coup de vieux… presque autant que le miroir grossisant, si si…). Alors bon courage à toi pour ta future lithiase !

    1. Oui, vade retro… Le miroir…
      En ce qui me concerne je ne me sentirai pas plus âgée après le mariage de Pulchérie.
      C’est juste de devoir faire du shopping qui me fait peur…

  9. Ben tiens c’est comme le pèse personne, à la poubelle (en fait je l’ai vendu sur Ebay lol) ! Se débarrasser de tout ce qui pourrait nous miner le moral et nous frustrer 😀
    NOUS SOMMES TOUTES BELLES ET MINCES na !

    1. Fais attention.
      On ne voit que les défauts qui sont accentués, c’est la raison pour laquelle mon dermato est contre, car cela grossit notre sentiment d’être nuuulllle !

  10. Je plussoie Louisianne: le meilleur ennemi de la femme, c’est elle-même! Mais je dois admettre que le miroir grossissant est un bon outil dans ce cas de figure…
    Perso, je n’ai ni pèse-personne (je préfère me repérer par mes jeans… tiens, il serre un peu, j’ai grossi, ou tiens, je perds mon futal, j’ai perdu…), ni miroir grossissant (donc pas de Lexomil ;-))… juste un miroir normal dans lequel je ne vois pas grand-chose sans mes lorgnons (quel est la triple buse qui a eu l’idée de mettre des lavabos sous les miroirs de SDB? résultat comme on est loin on ne voit rien, sauf à se pencher par-dessus et moi je suis pas assez grande…) Bref…

    Et félicitations pour Pulchérie! (je compatis pour le shopping, je me suis torturé les méninges cet été pour le mariage de mon cousin, surtout que la famille de la mariée était assez collet monté, pas du tout mon monde, quoi… dur, dur de trouver une tenue adéquate! Finalement j’ai pris quelque chose qui me correspondait, à moi et pas à la belle-famille, et c’était très bien comme ça!)

    1. Finalement depuis cette triste expérience, je trouve mon miroir grossissant (et non pas loupe), très indulgent.
      En ce qui concerne ma future tenue, j’ai encore le temps de cogiter…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.