Comment je pique une crise de nerf de mon plein gré…

sudoku-copierComme je ne peux pas aller faire le siège du Pôle emploi avec un munster qui pue ou un fromage corse qui explose, que le percepteur n’est pas visible pour m’accorder des délais et m’abstenir des 10 %,  et que le syndic n’est qu’un arnaqueur qui essaye de faire plus fort que l’Etat (nous) (il est ambitieux le syndic), je pique une crise de nerf quand je veux…

J’ai mon truc à moi, je vais sur un site dédié aux Sudoku.

Je rappelle à tout le monde que je suis incapable de terminer une grille de mots fléchés dans « femme actuelle » (que ma mère achète uniquement pour les jeux), de faire plus de 10 rangs au tricot pour achever un jour une écharpe qui me tiendra chaud l’hiver, et de passer l’aspirateur quand cela s’impose vraiment.

Mais il faut que tous les soirs j’aille me pourrir la vie à faire 3 ou 4 Sudoku sur un site fait pour piquer des crises de nerfs, enfin en ce qui me concerne.

Car depuis que j’ai expliqué les règles à Mrs Bibelot, elle fait les sudoku les plus tordus sans problèmes, après avoir terminé sa grille de mots croisés qui tuent où qu’il faut mettre les cases noires (il paraît qu’il faut faire travailler ses méninges, je ne suis pas sortie de l’auberge, je ne sais qu’écrire un peu n’importe quoi !)

Ca me vexe que ma mère à qui j’ai appris les règles du jeu, me sorte 1 mois après des « très difficiles » réellement terminés (je contrôle).

Généralement ça commence bien sur internet : la première grille facile, je la torche les doigts dans le nez (j’en ai fait des trucs les doigts dans le nez, y compris mes filles, sauf pour l’accouchement), en ricanant en pensant au moment où j’arriverai à bout de la grille en moins de 5 minutes et que je pourrai envisager le niveau « diabolique ».

Diabolique est le mot.

Deuxième grille. Facile mon cul ! se foutent du monde et puisque c’est comme ça je vais aller mettre une bombe à l’assemblée nationale. Ils iront voter leurs lois à la con ailleurs ces cons… (évidemment je ferai cela de nuit, je suis pacifiste en théorie, mais ceux qui me connaissent savent qu’il faut déjà que j’arrive à l’assemblée nationale en voiture sans problèmes d’orientation majeurs).

Reste à trouver la bombe en plus, ou le mode d’emploi pour la fabriquer + les ingrédients. Quand on rate une quiche lorraine une fois sur deux, faut éviter de prendre des risques inutiles… (en fait c’est mon four qui déconne, mais ça fait suer de louper une quiche lorraine), et la nitro glycérine est un composé hautement instable. On pose la bouteille dans la voiture avec précautions, on pile au stop et PAF !

Donc je m’énerve sur le Sudoku. Facile mon cul (bis repetita…). Pas un seul 1 dans la grille. Comme Mrs Bibelot je parle toute seule et Diabolos m’écoute religieusement (quel con ce chat !).

  • Le 1 ne peut pas être là, ni là, ni là, merde, il peut être là ou là.
  • Les 9 sont tous placés, c’est une malédiction (quand vous tirez les cartes si vous sortez tous les 9 faut reporter le tirage à un autre jour)
  • Le 8 peut être là. Merde, il y est déjà.
  • Etc…
  • L’évidence me saute aux yeux tout à coup et je termine la grille en 5 minutes, après 30 minutes de gros mots infâmes… (vous ne pouvez pas IMAGINER à quel point je peux être grossière…)
  • J’attaque donc avec masochisme une troisième grille.
  • Je me demande comment Nobel a pu stabiliser la nitroglycérine.
  • Puisque c’est comme ça je vais me coucher…

Mais parfois les grilles diaboliques, me suivent jusque dans mes rêves…

Je sais, faut être maso, mais généralement quand je me pointe sur le site sudoku, c’est que je commence à broyer du noir.

Alors autant savoir pourquoi…

Car la vie n’est qu’un long calvaire…

Et vous vous avez un truc comme ça, qui vous attire mais qui finit toujours par vous taper sur les nerfs ?

0 réponse sur “Comment je pique une crise de nerf de mon plein gré…”

  1. Non je ne vois pas trop, je ne dois pas être aussi maso que toi! Par contre il m’arrive trèèèèèès régulièrement de commencer qqch qui au début me fait envie, et d’abandonner en cours de route pour cause de désintérêt total…

    1. Idem pour moi.
      J’ai toujours le temps de terminer :
      2 écharpes commencées il y a 5 ou 6 ans
      3 points comptés commencés je ne sais même plus quand…
      Et je sens venir la fin des sudoku…

  2. il y a souvent des séances de nuit à l’assemblée, ce n’est pas gentil de tuer les seuls députés qui bossent vraiment !
    je te suggère l’immeuble où est mon bureau, c’est une horreur, mal chauffé, bruyant et dans un quartier affreux
    ou la préfecture du 4ème
    ou la mairie du 17ème
    tu vas bien trouver quelques horreurs architecturales à dégommer pour joindre l’utile à l’agréable ? après tu auras le sentiment du devoir accompli

    1. En fait si j’avais dû faire poseuse de bombes je crois que cela aurait déjà eu lieu…
      Mais ça fait du bien d’y penser…
      En horreur architecturale il y a Beaubourg aussi…

  3. Pour Beaubourg, tu ferais vraiment TRES plaisir a une personne que je connais! En matière de bombe, ne néglige pas le terrorisme sonore. Un bon enregistrement de marteau-piqueur peut faire son petit effet. 😉 En fait la vie n’est pas un long calvaire (sauf pour un homme qui cherche a comprendre une femme), c’est seulement que tu es MASOCHISTE! 😀 Les gens polis diront que tu es une femme de caractère qui aime relever les défis. 😉

    1. Pour Beaubourg, je ferais certainement très plaisir à beaucoup, mais ce serait dommage pour le contenu.
      Sinon j’aime être une femme de caractère qui aime relever les défis… 🙂

  4. Sudoku ?

    Ja-mais !!

    Ça se voit, que c’est malsain, ce truc.

    (j’espère que Monsieur ton Papa se porte de meiux en mieux)

    1. Je ne sais pas si c’est malsain, Mrs Bibelot ADORE !

      Merci pour mon papa, mais il est toujours en maison de repos en attente d’une nouvelle opération pour repose d’un défibrillateur si l’infection est bien jugulée.

      Alors pour nous, les fêtes à venir, ce n’est pas trop ça !

  5. Oh ben on s’habitue à Beaubourg, voire à la pyramide du Louvre. Il parait que quand Orsay a été construit, tout le monde a été scandalisé par sa laideur. Moi déjà je me suis bien habituée aux meubles que Pompidou avait mis à l’Elysée, mètenant je veux les mêmes en orange (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Paulin) (sauf un des fauteuil qui en rose me fait un peu penser à un anus geant).

    Sinan moi depuis Tetris (arreté avec le décès du gameboy), j’ai jamais eu un truc aussi addictif et aussi énervant. Ah si, changer la présentation du blog avec les codes HTML et tous les titres qui changent d’alignement sans qu’on sache pourquoi.

  6. Moi je ne m’habitue pas.
    Beaubourg c’est moche…
    Sinon Tetris reste un de mes jeux adicts, mais ça ne m’énerve jamais…
    Quant à la présentation de mon blog, tu sais ce qu’il en est…
    🙂

  7. Tu en rêvz la nuit ?? Ca me rappelle l’époque où j’étais droguée au tétris. J’empilais des cubes toutes la nuit dès que je fermais les yeux.
    Pour le sudoku, j’ai fais très attention de ne pas devenir dépendante. Je me contente de faire ceux du programme TV et basta !

    1. J’ai levé le pied sur les sudoku.
      J’ai déjà du mal à dormir, si c’est pour rêver que je ne peux pas réussir une grille…
      Par contre tétris ne m’a jamais fait cet effet là 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.