J'ai l'honneur de ne pas vous présenter mes voeux…

Depuis pas mal d’années, j’ai l’impression que les bons voeux qui peuvent se souhaiter jusqu’à fin janvier, portent la poisse.

En effet généralement c’est :

  • Bonne année !
  • La santé surtout ! (que l’on ne comprend pas quand on est petits)
  • Du travail ! (ce que l’on ne comprend pas non plus quand on ahane sur « la légende des siècles » que l’on relirait bien à 50 berges).
  • Etc..

Cela part d’un bon sentiment, je suis d’accord, mais bon, quand on regarde l’année écoulée en se souvenant des bons voeux du mois de janvier précédent, on peut rester perplexe :

  • Bonne année ! (année de merde oui, comme en 2007 et 2008 + 2009, avec papa pouvant clamser les 2 derniers mois, sans préavis, c’était vraiment une bonne année + ma remise au chômage en février +… je vous passe le +) (évidemment je ne suis pas un cas isolé, chacun ses merdes, non prévues dans la BONNE ANNEE !) Je ne demande à personne de me plaindre, si j’étais la seule je pourrais demander du fric à tous les heureux !
  • La santé surtout ! : (vous en causerez à Jean Poirotte avec 10 mois de fatigue inexpliquée et 2 mois d’hosto)
  • Du travail ! c’est sur ce voeu le plus important que Sarko compte sur vous pour résorber le chômage, ne rêvez pas, ça ne marchera pas ! (d’ailleurs sur la réussite pour l’instant il a tout faux, faut pas lui en vouloir il aurait dû aller cultiver de l’asperge au pôle nord, au moins il saurait pourquoi cela ne marche pas…)

Donc j’ai l’honneur de ne pas vous présenter mes voeux.

Je vous souhaite la réalisation d’un minimum des vôtres, et surtout, surtout, de la sérénité et du bien être, les moments fugitifs de bonheur qu’il faut savoir saisir, le chemin que l’on continue avec plaisir ou pas,

Je vous souhaite une année à vivre tout simplement, parfois douce et légère.

Avec tout de même mes amitiés les plus sincères, et qu’à l’an fini, nous soyons tous réunis (comme pour l’anniversaire quoi…) (ça fait deux fois l’an à se farcir des voeux de merde) (ca va on en soupe tous).

Sinon, chaque année pour rigoler un peu jaune, je garde l’horoscope de l’année à venir, et je le contemple avec vénération en ricanant, au mois de janvier de l’année suivante : TOUT FAUX.

Pour 2010 on m’annonce des merdes, j’ai peut-être mes chances… J’ai soigneusement découpé l’horoscope… Les autres (d’avant) m’annonçaient des trucs super bien, alors…

Ben si…

La vie n’est qu’un long calvaire… Mais franchement je ne me vois pas dire à tout le monde « je vous souhaite un long calvaire comme de coutume »…

Encore que ce ne soit qu’une triste réalité, même si les calvaires se modifient d’une année à l’autre !

Mais bon, j’ai donné de l’aïeule mourante véridiquement à qui il fallait dire « bonne année », alors qu’elle nous a quitté en avril, et de même à mon grand père paternel qui lui nous a quitté en août (et à cela nous n’étions pas préparés).

Alors pour vous porter chance, j’ai l’honneur de ne pas vous présenter mes voeux…

26 réponses sur “J'ai l'honneur de ne pas vous présenter mes voeux…”

  1. Et si c’etait pire sans les voeux? :p A la limite on peut souhaiter bon courage! 🙂 Donc… Bon courage pour 2010 et toutes celles qui voudront bien suivre!

    1. On peut toujours souhaiter ce que l’on veut. Cette année, j’ai renoncé au « bonne année », pour présenter « tous mes voeux »
      Sauf à Truchon et Trucmuche d’ailleurs… 🙂

  2. Oui mais les aïeules mourantes ne comprendraient pas qu’on ne leur souhaite pas la bonne année ! C’est comme bonjour, qui pense vraiment « je vous souhaite une bonne journée » ! ça fait partie de la tradition, je ne cherche pas plus avant ce qu’il y a derrière, je serais vexée que mes filles oublient de me dire bonne année, oui même quand je serai sur mon lit de mort ! Tu rajeunis sorcière ! Tu es en plein trip ado qui se rebelle contre les traditions ! Hihi !

    1. Ah mais mes filles ce n’est pas pareil !
      Et j’aime bien l’idée de l’ado qui se rebelle contre les traditions. C’est un peu ça !
      Sauf qu’évidemment j’évite avec les personnes trop âgées pour comprendre. Alors il me faudra bien dire « bonne année » à certaines personnes !

  3. je me sens toujours mal à l’aise devant les personnes âgées ou (et ) malades pour dire « bonne année » …
    avec mon papounet d’amour (qui me manque depuis 14 mois) c’était devenu  » je te souhaite moins de misères que l’an dernier … » réjouisssant, ça …

    et comme ça me gonfle de retourner au travail lundi , tout le monde qu’il faudra embrasser en souriant ! pffftttt ….
    est ce qu’on peut prétexter qu’en pleine pandémie grippale ( même sur la décrue ) on évite les effusions ?

    et pour moi, cette nouvelle année , je la regarde arriver en me disant  » et qu’est ce qu’elle va nous réserver celle ci ? « 

    1. Je te comprends. Le pire au boulot c’est de se souhaiter mutuellement la bonne année avec la connasse qui veut notre peau et qu’on déteste du coup, en retour…
      A papa, j’ai vraiment souhaité une bonne santé, et surtout, lui ai intimé l’ordre de nous foutre la paix avec son coeur. Il a rigolé, car c’est à peu près ce que tout le monde lui a dit…
      Prétexte donc un soupçon de grippe pour éviter la bise globale !
      Eh oui, il arrive un moment où l’on se demande ce que cette nouvelle année nous réserve…
      Une année agréable pour toi malgré tout !

  4. c’est vrai, je trouve que cette tradition de « bon et ben bonne année hein! bonne santé et des sousous » est parfaitement ridicule dans le sens où elle ne représentera pas la réalité de toute façon, on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, bon oui les 3 décès de l’année 2009 dans ma famille ne m’aident pas à positiver mais n’empêche que j’ai toujours trouvé stupide cette « obligation » de se souhaiter la bonne année et oui pire encore au boulot quand va falloir que je réponde « bananée » à ma chef que je peux pas saquer et que je vais devoir encore supporter cette année 2010 !!! je vais adopter ton « meilleurs voeux » je crois ;o)

    1. Je crois que c’est lors de mes deux derniers emplois que j’ai pris le « bonne année » en grippe.
      Truchon avec sa « bonne année Coraline » alors qu’il savait très bien qu’il allait me mettre dans une charette.
      Et Trucmuche encore pire et encore plus précis alors que lui aussi, savait que mon boulot terminé il ne me garderait pas.
      A l’exception des proches et amis, il y a beaucoup d’hypocrisie là-dedans…

  5. Bon et ben tout pareil voilà, comme ça pas de malaise. Avec quand même beaucoup d’espoir pour cette nouvelle année.

  6. Moi, l’horoscope m’annonce une année heureuse avec un emploi à venir avant l’été. Enfin je me fie pas à l’horoscope. Je suis au chômage comme toi depuis l’an dernier et c’est une situation difficile que j’ai de plus en plus de mal à vivre alors comme toi le  » Bonne année » qu’on me casse les pieds à me fêter sera seulement le jour ou j’aurai décrocher un boulot mais pour l’instant ce n’est surement pas une bonne année vu que j’ai pas de revenu.

    1. Ah ça, les horoscopes. Là encore je vais garder celui de 2010 pour me le commenter en ricanant en décembre…
      Tu remarqueras d’ailleurs, qu’ils restent positifs tout de même…
      Bon courage !

  7. Je te dis moi que ta roue, qui visiblement stagne en bas, va remonter. Et si je te le dis, tu peux me croire. Je ne suis pas voyante, mais pétard, trois années de merde de suite, c’est pas dieu possible que ça continue !!! donc, forcément, elle va remonter. La vie est faite de cycles, et ça tourne.
    Je t’embrasse

    1. Merci beaucoup !
      Parfois je regarde la carte du tarot « la roue », et je me dis que oui, putain, il serait temps qu’elle tourne !
      Sauf que ma planète chance (Jupiter) est longue à tourner elle aussi !!!
      Bizz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.