Mon PC = Big brother…

ordinateur-copierOn ne se méfie jamais assez…

J’aurais dû pourtant, me rendre compte que mon PC est plus intelligent que je ne le crois, même s’il a buggé salement il y a quelques mois plus d’un an et a perdu sa carte machin truc.

Car figurez-vous que je viens de me rendre compte (toujours rapide !) que mon PC m’espionne. Me reste à savoir à qui il envoie ses rapports….

Car j’ouvre gmail environ 30 fois par jour, dans l’attente d’un message ou d’un commentaire sur mon blog. Il faut dire que je n’ai pas grand chose à faire à part le ménage à fond, donc je suis beaucoup sur l’ordi, même pour jouer uniquement au sudoku, après avoir passé en revue mes blogs favoris.

En effet en ce moment la TV m’énerve, on se demande bien pourquoi…

Et là, je ne sais pourquoi, je jette un regard machinal sur la ligne du haut la première (dans gmail), qui est une ligne de publicités… Que je ne regarde(ais) jamais.

Que lis-je ? En étant consternavrée, bien évidemment…

  • Ronflements
  • Traitements ronflements
  • Apnées du sommeil.

Mon PC sait donc que je ronfle (il paraît, mais je n’y crois pas, une femme en train de ronfler étant à mille lieux de l’image de la femme fatale que je suis quelque part..), et il rapporte à gmail le mail que j’ai envoyé d’une autre boîte à tatie chérie, concernant les apnées du sommeil. Je commence ce post et je retourne voir :

  • PC
  • Portables
  • Iphone
  • Jeux vidéos.

Damned, il y a un mouchard chez moi. Mais qui ?

Car là ce soir, alors que je n’ai enquêté sur rien, et même pas écrit le mot « poil », je vois dans la ligne de mire 7 publicités pour du lait dépilatoire, du laser épilation définitive, etc…

C’est un peu le coup de Florence Foresti qui téléphone à une copine qui, parlant en fait à sa fille lui dit « va mettre une culotte ! ». Et l’autre de baisser la tête « comment tu le sais ??? »

Comment mon PC sait-il qu’il est grand temps que je m’épile les jambes, dans la douleur, et la larme à l’oeil ?

Donc, je repose la question : il y a un mouchard chez moi. Mais qui ? Je regarde Diabolos d’un autre oeil…

La vie n’est qu’un long calvaire…

0 réponse sur “Mon PC = Big brother…”

  1. Sans vouloir être alarmiste, plusieurs sites web commence déjà à utilisé la publicité ciblé en fonction de ce que l’on regarde, du site où l’on vient, etc…

    Heureusement cela n’en est encore qu’au tout premier balbutiement, du moins de ce que j’en sais; mais cela donne froid dans le dos quand on pense à toutes les infos que le web peut récolter BEAUCOUP trop facilement sur notre vie et nos habitudes…

  2. Oui dans gmail, les emails sont analysés, et les pubs en haut sont en rapport avec le mail affiché ou selon votre profil (femme, région etc).
    Vous pouvez les supprimer en cliquant sur Paramètres (en haut à gauche) et choisir le 6e onglet (je l’ai en anglais chez moi ça s’appelle web clips et c’est après l’onglet chat), et décocher la case.
    C’est un peu le double effet kiss cool de google, c’est gratuit mais tout est dans la pub… !

  3. Depuis que j’ai voulu calculer mon imc ( il y a au moins 2 ans ),je suis inondée de mails style : perdez 5 kgs en 3 jrs ! et je n’ai pas de blog.

  4. Quelle serait la source d’income de google and co sinon? Eux aussi ont besoin d’optimiser leur efficacité en matière de pub.

  5. Tu es une femme donc tu t’épiles ! quand j’ouvre facebook j’ai des pubs sur les chaussures, la perte de poids, le divorce (j’ai indiquée que j’étais mariée) et les robes ; jamais sur les jeux vidéo ou les voitures !

    1. Tiens, moi non plus je n’ai jamais rien sur les jeux vidéo ou les voitures.
      Manquerait plus qu’à partir d’un certain âge on ait droit à des conventions obsèques !

  6. ça fait quelques temps que j’ai remarqué ça aussi, les pubs sont en rapport avec des trucs que j’ai consulté ! ça ne me plait pas ! si tu trouves une façon d’éviter cet espionnage, tiens nous au courant !

  7. Désactive tes cookies (demande au gentil ou à la méchante) et tu n’auras plus ce genre de pub puisque tu ne laisseras plus de traces.
    Aujourd’hui les pubs sont tout à fait ciblées selon tes sites visités ou les mots clefs rentrés dans les moteurs de recherche, par exemple, si tu vas sur la redoute et fais un sélection de fringues, tu auras ensuite les pubs des mêmes fringues qui apparaitront dans ta page google.
    C’est que Orwell n’est pas si loin, ma brave dame !! 😉

    1. En fait c’est une toute petite barre, sans illustration, qui ne me gène que concernant le principe de l’espionnage (surtout concernant l’épilation)
      Et comme tu le dis, Orwell n’est pas si loin, on s’en approche de plus en plus…

  8. Après avoir lu ton article, je me rends compte que je ne dois pas faire très attention aux pubs, car je ne peux absolument pas dire quels sont les pubs que je vois chaque jour.
    A part ça, les cartes de fidélité des magasins servent également à la pub ciblée.

    1. Cette petite ligne publicitaire est tellement peu envahissante que j’ai mis des mois avant de la remarquer !
      Mais bon, comme je le disais, le côté espionnage est très désagréable !

  9. Ton espion ? …simple c’est ton adresse I.P. …..quand tu arrives sur un site elle est stockée ,quand tu consulte un produit sur un site marchand ,tu auras de la pub pour ce produit ….Et comment je fais pour que l’on ne voit pas mon adresse I.P. ??? hé hé !! c’est le grand débat d’ Hadopi …même toi avec ton blog tu peux savoir d’où je viens ……

  10. Facebook me fait régulièrement le coup avec toutes ses pubs ciblées (toujours sur la perte de poids GRRR), pareil avec ma boite mail, ça a le don de m’agacer prodigieusement, j’essaye de ne pas y prêter attention mais c’est vrai que c’est désagréable cette sensation d’être espionnée

  11. Les « spyware » sont pointus quand-même… je viens de voir une fenêtre « vous êtes un homme sur un blog féminin »… très-très fort!

  12. J’aimem bien cet article et ton blog en général, t’as beaucoup de talent =)
    et oui meme google cible ces publicités en fonction de tes recherches. mais cela peut etre utile apres tout =)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.