La valise de Delphine…

Valise Delphine

Petite parenthèse avant de terminer les méthodes éducatives des chiards…

L’histoire se déroule en plusieurs parties, dont certaines feront l’objet de posts particuliers. Le premier truc 2014, c’est que je suis dans la peinture jusqu’au cou, pour une sordide histoire de copropriété au sujet de laquelle j’ai été dans l’obligation de repeindre le sol de mes balcons moi-même (coup 67 Euros au lieu des 840 demandés par le peintre copain du syndic). Ce qui a fait penser à Mrs Bibelot, que ses peintures avaient besoin de rafraichissement (entendez par là qu’il faut tout repeindre, et qu’entre tout ce qui est grille d’entrée, et aux fenêtres, les volets, les portes, les entourages de fenêtres, etc…  il y a du pain sur la planche puisque j’ai oublié les deux cabanes en bois du jardin à re-vernir fin de la parenthèse).

Comme une imbécile, je me suis proposée, et mes parents ont accepté mes services. Je me suis rétractée concernant les volets, car moi en haut d’une échelle avec un pot de peinture