Les incontournables des films américains : la phrase qui tue…

Chaque film américain se doit d’avoir LA phrase qui tue, qui fait vachement naturel, le genre auquel on pense dans la vraie vie et dans la vraie situation.

  • Après tout, demain est un autre jour (Autant en emporte le vent)
  • Sors de mon avion salopard (Air force One quand le président balance à la baille le terroriste survivant)
  • Je suis ton pire cauchemar (j’ai oublié le titre)
  • Ca c’est un homme, un vrai (l’étoffe des héros quand le bouffeur de chewing gum se crashe avec un avion à 1 million de dollars, juste pour frimer, et que l’on apprend qu’il y a de faux hommes)
  • Si ça vous dit, on rentre à la maison (Apollo 13 quand ils sont derrière la lune, limites coincés, et que personne ne les entend)
  • Vous êtes une sacrée tête de mule (JFK)
  • Ca chérie, c’est un café ! (Witness)
  • Idem ! (Ghost)

Et j’en ai oublié, un coup de main serait le bienvenu 😇

Une réponse sur “Les incontournables des films américains : la phrase qui tue…”

  1. Que je suis contente de te retrouver enfin, voilà plusieurs semaines que ton site affichait un message d’erreur quand j’essayais de me connecter.

    Pour « Autant en Emporte le Vent » moi je garde plutot en mémoire « taratata ».

    Pour Dirty Dancing: « personne ne laisse pas Bébé dans un coin ».

    La phrase culte côté film français, pour moi: « ah bon il a pas de prénom? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.