Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Emotion…

Emue_53329156On ne me refera pas. Je suis née à Versailles, les grandes eaux c’est mon truc…

Je pleure d’émotion, de joie, de chagrin, de colère. Pour les films à faire pleurer je suis la spectatrice idéale. Bref, je pleure facilement (le top du top c’est la libération de Paris, j’inonde la pièce et ruine la mquette).

Le moindre truc et hop ! Une vanne qui s’ouvre, et la fermeture demande parfois du temps, mes parents m’ont loupé le clapet de fermeture de  mes glandes lacrymales… J’aurais été nulle en surveillance de barrage (il fuit ? Pfuit !!!)

Il y a quelque temps, j’ai été contactée personnellement via mon blog, par une femme qui me proposait de m’envoyer un exemplaire de  son roman “que tu aurais pu écrire” précisait-elle.

Deuxième contact avec un auteur, la première de talent et connue. La deuxième avait le problème pour moi d’avoir un nom et prénom connus dans ma famille… J’ai cru à une blague, sans savoir de qui elle venait (aucun de mes proches connaissant l’existence de mon blog et de ce patronyme n’est capable de méchanceté, mais le hasard peut faire mal les choses).

J’ai donc préféré ne pas donner mon nom et mon adresse et répondu, je l’espère, gentiment. Et puis j’en ai parlé à Mrs Bibelot (ben oui je dis tout à ma mère) pour qui ce nom connu dans la famille ne pouvait être l’auteur d’aucun livre… J’ai enquêté discrètement sur gogole… Youpla boum…. Et paf ! encore un auteur de talent !

Du coup j’ai envoyé mon nom, mon adresse, à cette moins inconnue, en espérant ne pas recevoir de lettres piégées, ou des appels à la contribution d’une sordide secte, voire même, pire, des rappels du fisc déguisé (qui ne veut toujours pas savoir que j’ai changé de nom, mais doit bien savoir que j’ai un blog, quand je le dis que ce sont des rats (et encore j’insulte les rats)…).

Et ce soir jeudi 18 janvier 2007, j’ouvre ma boîte aux lettres avec appréhension (factures ? rappels de factures (j’ai tout payé) ? pub ?).

Une enveloppe avec dedans, un livre, je le sens tout de suite. Comme mes dernières commandes de livres ont été honorées (réponse masquée à Dom sur ce que je peux faire de 5 bibliothèques…), ne me reste qu’une solution qui apparaît au dos de l’enveloppe…

Un livre que je me garde pour vendredi soir… Avec une dédicace “pour une sacrée sorcière de la part d’un farfadet“.

Je suis bête, je sais, mais j’en ai pleuré d’émotion, une vraie fontaine. Un auteur, un vrai, qui prend la peine de m’envoyer son livre, en m’ayant précisé que j’aurais pu l’écrire, sans que je n’ai rien demandé…

Merci C.N, merci beaucoup !!!! (je peux te citer si tu le souhaite)

La vie n’est pas qu’un long calvaire… (et puis je n’ai plus qu’à me faire des compresses pour ne pas ressembler à une grenouille biélorusse demain… Et puis m’en fous…)

Posté le 19 janvier '07 par , dans Chroniques d'une vie ordinaire.
Tags :

Commentaires »

Pas encore de commentaire.

Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI