Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Les livres “foutage de gueule” (et ça se vend en plus…)

Mal de têteAprès le départ d’Albert, une amie m’avait proposé de mettre à mon service gratuitement une amie à elle, qui pratiquait l’astrologie.

J’ai donc reçu un beau jour mon thème astral, et les interprétations qui allaient avec (toutes fausses). Il n’empêche que ma curiosité avait été piquée au vif, et que j’ai décidé de m’y mettre moi-même, et acheté ce qu’il me fallait comme livres. Maintenant sur n’importe quel site vous trouvez votre thème astral, mais je parle d’un autre siècle et d’un autre millénaire… (Lire la suite…)

Posté le 4 décembre '17 par , dans Coup de gueule, Crise de nerf, Dans la série Diabolique. 2 Commentaires.

J'ai testé pour vous : la voyance (part 4)

Voyance 2 copierJuste avant mon coup à Auchan dans la série “la grande semaine de la voyance gratuite” (et du blanc plus blanc que blanc), j’avais eu droit à une vraie consultation. Enfin deux ou trois ans avant, voire plus… Je m’y perds…

Marie Claude, une amie à moi à l’époque, était dans une situation difficile, maîtresse d’un homme marié, qui avait une maîtresse officielle connue par l’épouse. Elle arrivait donc en troisième position, mais c’était l’homme de sa vie.

Elle cherchait l’amour (comme tout le monde), mais surtout  l’argent, la situation, le bien montré et était très matérialiste. Un mec c’était avant tout l’argent, la situation, le beau costume, etc…

Mes tirages de cartes trop répétés (ne jamais en abuser et ne jamais refaire de tirage si RIEN n’a changé dans votre vie, mais elle ne voulait rien savoir et en exigeait un par semaine) lui faisaient ressortir régulièrement le pendu.

  • C’est le consultant qui tire les cartes, donc je n’étais pas en cause.
  • Le pendu est le signe qu’aucune évolution n’est possible, et indique qu’il n’y aura pas de changement, à moins que d’autres cartes ne viennent le fausser, mais ce n’était pas le cas…

Exaspérée par mes tirages de cartes ne lui offrant aucun avenir avec l’homme de sa vie, elle décida d’aller consulter un voyant fiable, recommandé (par je ne sais qui) à Rouen.

Sauf qu’elle ne voulait pas y aller seule.

Comme j’étais RMIste à l’époque, elle balaya d’un coup mes objections.

  • J’irais avec elle
  • Elle me payait MA consultation
  • Elle payait l’essence
  • Elle payait le restaurant du midi

Vous pouvez me payer un euro à :

  • Chaque haussement d’épaule de ma part
  • A chaque “poussez madame”
  • A chaque : Mamannnnnnnn !
  • Pour chaque : Allo ma chérieeee (c’est papa ou maman)

Donc là j’étais au téléphone, j’ai haussé les épaules et j’ai dit OK vu qu’elle payait tout. Ce n’était pas intéressé de ma part, j’étais assez grande pour me tirer les cartes toute seule et savoir que j’étais dans la merde… (même sans les cartes je le savais d’ailleurs…). J’étais par contre assez curieuse de voir un voyant réputé officier et espérais être impressionnée.

J’ai eu donc droit à ma première consultation grandiose…

  • Marie-Claude souhaitant que je passe la première, je suis passée la première
  • Le voyant était accompagné d’une assistante à qui il apprenait le métier. Cela m’a déplu…
  • Très proche de lui l’assistante. Trop, mais j’ai mauvais esprit… C’était elle qui devait m’épier pour constater toute modification de ma physionomie et foutre un coup de pied au voyant pour lui indiquer qu’il était dans le vrai ou le flou total… (un coup pour oui, deux coups pour non…)
  • Sauf que je sais être très hermétique voire, sans expression, quitte à passer pour une demeurée (c’est très pratique avec un flic qui vous assure que vous devez avoir une boîte d’ampoules de rechange dans votre véhicule).
  • La consultation a donc été brève, ne m’a rien appris sur mon passé (tout faux), et sur mon futur (tout faux également). J’avais l’air tellement ahurie qu’il n’a pas pu avoir confirmation du fait que d’après lui j’étais : la petite dernière (je suis l’ainée) d’une famille catholique pratiquante qui avait tué en moi le gène des maths (sans commentaires)
  • J’ai dit “merci” avec un air abruti pour laisser la place à Marie Claude

La salle d’attente avait un gros défaut : elle n’était pas insonorisée. J’ai donc pu tout entendre de la consultation de Marie Claude en retenant mon envie d’intervenir. Car elle, s’est faite manipuler de A à Z

  • Je vois un homme (évidemment, il y en a toujours un, votre père, votre frère, votre voisin, votre fils s’il mérite cette appellation, le plombier, le banquier, le contrôleur du fisc…))
  • Votre père peut-être, il est marié, il a une assez bonne situation… (tiens, elle a tiré l’empereur…)… (pas de problème, généralement quand on consulte, il y a un souci)
  • Non cela doit être Alain ! (mon Dieu, mais tais-toi !)
  • Ah oui, effectivement son nom commence par un A
  • Vous êtes merveilleux !
  • Il y a une autre femme dans sa vie…
  • NON DEUX ! (je prends Gala)
  • BLABLABLA
  • MAIS OUI, ALAIN IL EST COMME CA !
  • MAIS NON, ALAIN IL EST COMME CA !
  • AH NON, ALAIN IL N’EST PAS COMME CA !
  • AH VOUS AVEZ RAISON ! AVEC ALAIN JE DOIS FAIRE COMME CA !
  • ET GNAGNAGNA !

Elle a dirigé la conversation consultation de A à Z sans s’en rendre compte, j’ai trouvé cela pitoyable. Le voyant n’avait qu’à rebondir sur ce qu’elle disait et l’assistante regarder sa manucure (impeccable).

Payer aussi cher jusqu’à Rouen pour s’entendre dire ce qu’elle voulait entendre… Elle me donnait le fric et je retirais le pendu de l’équation… Ou je l’interprétais comme elle le voulait…

Pour elle et moi elle a casqué 2000 F à l’époque, c’était énorme. Plus l’essence, plus le restaurant.

Pour RIEN, sauf de l’espoir déçu, le pire…

IL ne lui a pas dit que son histoire ne mènerait à rien (le pendu que lui sur sa demande verbale et précise, analysait comme un “temps d’attente”).

La suite restait à venir.

  • Son histoire n’a rien donné sauf un plaquage tellement difficile à vivre qu’elle est  restée cloitrée des mois chez elle.

Mais ça, le voyant ne l’avait pas vu ou si, mais pire, ce “psy” du “pauvre” l’avait égarée dans une mauvaise direction. Je crois que c’est ce qu’il ne faut vraiment pas faire !!!

Car après est toujours un autre jour (sans les cartes je peux vous le dire aussi)…

Si cela vous intéresse, apprenez, mais ne vous fiez jamais à un autre que vous…

Car la vie n’est qu’un long calvaire. Qu’il soit écrit ou non, c’est une autre histoire…

Posté le 5 juillet '12 par , dans Coup de gueule, Histoire de sorcière. 6 Commentaires.

J'ai testé pour vous : la voyance (part 3)

Voyance 2 copierJe vois, je vois…

Que ce sont les grandes vacances, le cauchemar du blogueur parce que tout le monde EST PARTI, depuis le 15 juin, et ce, jusqu’au 1er septembre (date à laquelle je m’en vais, moi…)

Je vois, je vois : une absence de commentaires à se pendre, peu de lecture sur mon blog, l’idée pour la 7ème année de tout laisser tomber, mais bon.

(Ben oui, comme mon blog date du 6 juin 2006, cela fait 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et maintenant 2012 donc 7 ANS !

Je vois ce que je sais en gros, je ne me mouille pas trop… (au cas où vous voudriez consulter, je ne consulte plus, ou pas, ou alors vous avez vraiment les moyens et là je suis sérieuse (mais à prix prohibitif, car reflétant bien le temps passé)…

Le premier top du top de la voyance bidon, (je parle du premier top du top…) je l’ai vécu avec 3 collègues de chez Truchon, alors qu’une dénommée Isabella nous provoquait sur le net 8 fois par jour.

Miss Morue qui n’avait pas encore montré sa vraie personnalité, n’avait pas été satisfaite de mon dernier tirage de cartes (qui s’est révélé exact 6 mois après) et voulait tester la voyante.

Nous l’en avons dissuadée, mais têtue, elle a contacté (toujours via le net) la dite voyante qui lui a renvoyé dans la 1/2 heure son thème, agrémenté de quelques phrases bateau lui expliquant qu’il lui fallait approfondir le thème, moyennant 50 euros, parce qu’il y avait quelque chose de GRAVE.

Nous nous sommes concertées pendant que je regardais le dit thème, dubitative sur le GRAVE, et nous avons mis 10 euros chacune pour voir ce que l’autre allait bien pouvoir envoyer comme connerie, par courrier cacheté, sous 8 jours.

Et là, nous n’avons pas été déçues…

CAR la solution de tous les problèmes passait par un rendez-vous télépathique tous les soirs à 20 H 30 précises…

“Mettez-vous dans un endroit calme, videz votre esprit, concentrez-vous, et je pourrais rentrer en communication avec vous. Si un chiffre vous traverse l’esprit, ce sera moi, et il vous faudra le noter. Si un visage vous apparait, retenez-le bien (facile quand on a l’esprit vide)”.

“Ceci sera à faire 12 soirs de suite. Vous aurez donc deux grilles de loto à valider et connaitrez vos ennemis”.

J’ai résumé, il y en avait 12 pages, avec le laïus habituel concernant “un thème qui a exceptionnellement retenu mon attention” “une configuration astrale sortant du commun” et “les points négatifs à combattre” (il y en a dans tous les thèmes…).

Le tout pouvant bien évidemment, s’appliquer à tout le monde…

Le coup du rendez-vous télépathique a fait rougir de colère miss Morue, elle a contacté la voyante (toujours via le net) en la menaçant de porter plainte et réclamant le remboursement des “consultations”.

Remboursement qui a été effectué sous 8 jours, bien évidemment, au bout de deux rappels, tout de même… (au cas où l’on renonce à aller se ridiculiser au commissariat en avouant s’être fait truander par un VOYANT, et ne rêvez pas, c’est bien sur cela qu’ils comptent, la vraie raison d’un renoncement…)

La voyante n’avait pas vu qu’elle avait affaire à une cinq personne qui n’était pas spécialement dans la détresse (elle se tâtait juste pour prendre un pub avec son jules, n’était pas menacée de chômage et avait une vie qui tournait plutôt bien).

Je les trouve ballots ces voyants qui ne voient rien…

Mais bon, comme la vie n’est qu’un long calvaire…

Posté le 1 juillet '12 par , dans Coup de gueule. 12 Commentaires.

J'ai testé pour vous : la voyance (part 2)

VoyanceEn 2000, donc nettement plus tard, je maitrisais assez bien l’astrologie, et je m’étais mise au tirage de cartes, avec un certain succès. Généralement mes prédiction avec mes tarots, étaient justes, cela m’étonnait moi-même…

Oui en fait, je n’ai toujours pas compris pourquoi et comment cela fonctionne…

Et puis un beau jour dans la galerie d’Auchan “grande semaine de la voyance”. Voyance gratuite bien entendu…

Je me suis demandé comment se passait une consultation dans une galerie marchande, avec le bruit ambiant, une concentration impossible. Ayant vécu une vraie consultation (à venir) je me dis que je vais tester, et me voici devant une voyante qui m’a tiré les cartes.

  • Son interprétation ne correspondait pas à ce que j’avais appris, mais je n’ai rien dit.
  • Je suis restée neutre. Ne jamais indiquer de quelque manière que ce soit que le voyant est dans le vrai,  l’essentiel de leur talent étant la plupart du temps  la psychologie et un grand don d’observation…
  • Elle s’est plantée de A à Z sur mon passé, donc inutile de vous préciser que ses prédictions étaient totalement fausses puisque j’ai eu l’occasion de le vérifier.
  • Puis elle m’a indiqué qu’un thème et son interprétation faisaient partie de la consultation gratuite et je lui ai fourni ma date, heure et lieu de naissance.
  • Puis j’ai attendu mon thème et son interprétation. Le tout se faisant sur ordinateur. Le problème étant qu’il s’agit de généralités mélangées parfois en toute contradiction, et non pas d’une synthèse réelle qui peut prendre environ 30 H (c’est la raison pour laquelle j’ai arrêté mes analyses gratuites, sans vouloir les faire payer car : “les astres inclinent, mais ne décident pas”).
  • La voyante n’avait pas vu que je pratiquais un peu (beaucoup) et m’a tendu au bout de 10 minutes, mon thème sur lequel j’ai juste jeté un regard.
  • “Ce n’est pas mon thème. Mon thème je le connais par coeur, et ce n’est pas lui. La personne concernée est lion ascendant scorpion…
  • “Ah mon dieu, vous savez lire un thème ?
  • “Oui et ce n’est pas le mien”
  • La voici repartie vers l’imprimante où elle n’a rien trouvé, et a été voir toutes ses collègues pour récupérer MON thème qu’une autre commentait à un monsieur l’écoutant avec application… En lui rendant le bon thème, ce qui a dû rendre le monsieur dubitatif…
  • Sa chef est intervenue. Elle a vue elle, d’un seul regard (après avoir tout entendu surtout) que j’avais LE don, et du coup, elle me proposait une place dans son équipe, contre grasse rétribution.
  • J’ai décliné, et je suis partie, pour lire arrivée chez moi du n’importe quoi général concernant ce thème astral que j’avais analysé en long en large et en travers, depuis 1989… (avec le secours de bons auteurs, car certains ne sont réellement pas des charlatans).

Moralité, dans la merde ou pas, si vous n’y connaissez rien, faites ce qu’il y a de mieux à faire :

Ne consultez pas n’importe qui. Certains sont célèbres, donc chers, fiables, mais c’est une infime minorité… Et généralement ces gens là ne se font pas de pub : le bouche à oreille leur suffit…  Donc en bref :

Abstenez vous de consulter ou bien mettez-vous au boulot pour apprendre et faire tout seul.

Parce que là, si j’avais été totalement ignare, nous aurions été deux à repartir avec un mauvais thème… (et ça, la voyante ne l’avait pas vu non plus…)

Car la vie n’est qu’un long calvaire et le charlatanisme fleurissant…

Posté le 27 juin '12 par , dans Coup de gueule. 6 Commentaires.

J'ai testé pour vous : la voyance (part 1)

VoyanceEn 1989 après le départ d’Albert qui m’avait laissée en assez mauvaise forme, meilleure amie demanda à une copine à elle de faire mon thème astral et quelques prédictions.

A la réception de la chose, j’ai regardé le thème sans rien y comprendre, et lu les prédictions “encourageantes” de la voyante (elle faisait voyance, options tarots et astrologie).

Et puis je me suis dit que je n’avais qu’à apprendre et j’ai acheté deux ou trois livres pour :

  • Apprendre à monter un thème
  • Apprendre à l’interpréter
  • Apprendre à faire des prévisions.

Au départ je tâtonnais évidemment beaucoup, pas toujours facile de trouver la fichue réelle heure solaire de la naissance, et éphémérides en main, de savoir si Jupiter était en maison I ou encore en maison XII (très important), cela restait nébuleux pour moi.

J’ai donc trouvé sur minitel (la préhistoire), une voyante vous proposant votre thème astral gratuitement, et j’ai passé commande, juste pour vérifier que celle d’avant et moi-même ne nous étions pas plantées.

Et j’ai reçu 3 jours après, le thème (le même que le mien) mais assorti d’une lettre que je n’avais pas demandée…

“Madame, après avoir visionné votre thème rapidement (oui cela avait dû être rapide), je suis en mesure de vous dire que vous avez été victime dans votre petite enfance d’une malédiction lancée contre votre famille. Comme vous étiez la plus jeune ou la plus fragile*, ce sort est tombé sur vous et a raté sa vraie cible (fichtre!). Un mauvais sort, qui certainement vous poursuit toujours.”

Maintenant que ce mauvais sort a été découvert, il est impératif de le lever, car il ne pourra aller qu’en empirant, et les années à venir risquent fort d’être fort noires pour vous.”

“Je vous propose donc, pour le prix modique de 250 F, car votre peine et ce qui peut vous attendre m’a vraiment émue (le prix normal est de 500 F), de lever ce sort, par le biais d’une amulette que je vais fabriquer pour vous. Il vous faut m’envoyer quelques cheveux, une rognure d’ongle à l’adresse suivante, avec le chèque, et sous 8 jours vous recevrez cette amulette dont il vous faudra prendre grand soin. La mauvais sort sera levé, et la vie pourra vous sourire enfin”

J’ai haussé les épaules, gardé le thème, et flanqué la lettre dans la cheminée.

2 semaines après, nouveau courrier.

“Madame, je n’ai pas reçu les éléments nécessaires à la fabrication de votre amulette. Je vous indique formellement que maintenant que ce mauvais sort a été détecté, tant qu’il ne sera pas levé, tout ne pourra qu’aller en empirant et patati et patata. Je baisse le prix à 200 F uniquement parce que c’est vous et vous prie de croire, et patati et patata”.

J’étais tellement outrée par ce courrier que je lui ai répondu assez vertement en la menaçant de porter plainte contre elle, et je n’ai plus jamais eu de nouvelles de sa part…

Vous imaginez aisément ce que ce type de courrier et de “révélation” peut faire sur un esprit fragile, une personne sensible, prête à croire en n’importe quoi en se persuadant qu’effectivement, être victime d’un mauvais sort c’est peut-être une bonne réponse.

Et qui va donc se délester d’une somme confortable pour avoir enfin l’amulette espérée. On sait qu’y croire peut aider dans certains cas, mais bon, pour y croire, il y a d’autres solutions que de se faire avoir par une “voyante” mal intentionnée qui part du principe, que si l’on fait appel à elle, c’est que l’on traverse une passe difficile (ça c’est toujours valable… on consulte rarement un voyant quand tout va bien…)

Mais je n’étais pas au bout de mes surprises, car la vie n’est qu’un long calvaire…

Et qu’ils sont des palanquées à essayer d’extorquer de l’argent à des personnes en difficulté…

* Edit suite à la remarque de Louisianne, dommage finalement de ne pas avoir conservé ce courrier…

Posté le 25 juin '12 par , dans Coup de gueule. 14 Commentaires.