Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Priez pour moi mes frères (et mes soeurs…) !

Il y a des jours qui ne s’oublient pas. La preuve. Je me souviens très bien de ma première journée chez Truchon… D’ailleurs je me souviens de toutes mes premières journées chez tous les Truchons possibles et imaginables. A chaque premier jour il m’est arrivé un pépin.

  • Première journée à l’hôpital truc : ma mobylette fidèle coule une bièle ou un truc dans ce genre. Je termine à pied, en poussant l’engin, j’ai 2 minutes de retard ce qui pour moi signifie que je peux au pire me faire hara kiri…
  • Première journée chez le docteur Foldingo : j’apprends le décès de mon grand père paternel (ça ne s’oublie jamais) à mon premier décrochage de téléphone, à 9 H 05. C’est tout ce dont je me souviens de la journée, et pour cause…
  • Première journée chez l’agent immobilier quelques mois plus tard : je me foule la cheville en prenant le métro le soir. C’est moins grave mais bon, arriver boiteuse le deuxième jour, ça la fout mal.
  • Première journée chez mon premier avocat : je déclare une rage de dent atroce vers 10 H. Je quitte le cabinet au bord du suicide. Le dentiste que j’ai supplié à genoux de me recevoir, ne trouvera jamais rien…
  • Première journée dans l’informatique : encore une rage de dent subite et inexpliquée. Un abcès visible et palpable et de la fièvre, ce n’est PAS psycho-somatique.
  • Première journée dans une société organisant des séminaires pour cadres : Pulchérie qui a 5 mois a également 40,5° de fièvre… Difficile de ne pas s’y pointer tout de même, le premier jour (allô, ici madame Abraca, je commence aujourd’hui, mais je ne pourrai pas venir : ma fille est malade). Je me ronge les poings toute la matinée (je suis à mi-temps) en n’écoutant donc pas les consignes de première urgence…
  • Première journée dans une société tournant des téléfilms : première et unique crise de vertiges de Meynières que mon médecin de l’époque est prié de juguler immédiatement… Le soir… Je passe mon après midi à ne pas me lever pour ne pas révéler le malaise…
  • Première journée dans l’import/export de cuisines industrielles : je me réveille avec une angine blanche. Le médecin peut me recevoir… le soir…
  • Première journée chez mon avocat tordu : c’est Delphine qui a la grippe. Je rameute maman en urgence, vu que j’avais tout bien expliqué que mes filles étaient grandes et mes parents juste à côté… Et Delphine, tout comme moi, quand elle dépasse le 38° délire totalement. Je suis très rassurée de la laisser…

Première journée chez Truchon donc :

  • C’est ma bonne copine de chez l’avocat tordu qui m’avait téléphoné : “Coraline, il y a une petite annonce dans les nouvelles de “Triffouillie les Oies qu’on gave” qui correspond tout à fait à ton profil”. A l’époque Internet débutait, je faisais les petites annonces dans les journaux, comme tout le monde, mais je n’aurais jamais songé à celui-là. J’ai téléphoné immédiatement. J’ai été reçue par un homme aux cheveux blancs qui m’avait semblé très fortement impoli (il l’était). C’était l’oncle de Truchon, Truchon n° 1. Ca lui plaisait que j’habite “intra muros”, mes 40 ans (elle ne me fera pas de gosse), et le fait que dans un cabinet d’avocats on bosse dur (pas faux).

  • Il m’appelle pour me dire que ma candidature est retenue au premier tour, qu’il me rappelle le lendemain pour me tenir au courant, et me raccroche au nez (il raccroche toujours au nez, enfin, il raccrochait toujours au nez en septembre 2007…)

  • Il m’appelle pour me dire que je suis totalement retenue et que je commence le 1er octobre 1998. Il me raccroche au nez

  • Je débarque le 1er octobre à 8 H 30. Vous savez ce que c’est que débarquer… J’ai d’abord vu son neveu (le Truchon caractériel) qui m’a semblé totalement excité et à la limite du normal, avec son débit style mitraillette, m’expliquant que je ne devais laisser aucun original dans les mains de son oncle qui perdait tout, que ceci, que cela. 3 minutes 20 secondes plus tard, j’étais à mon poste… Truchon caractériel pourrait battre JFK s’il avait un discours à faire…

  • Truchon n° 1 arrive, et va direct à son bureau, sans dire bonjour à personne. La secrétaire ravie de me voir arriver en second, m’explique que c’est normal : ici les patrons ne disent jamais bonjour et font la tronche quand on leur dit au-revoir… et essaye de commencer à me mettre au courant…

  • Mon téléphone sonne à 9 H. C’est Truchon n° 1

  • “Passez-moi Mathieu” me dit-il avant de me raccrocher au nez (je ne pouvais pas savoir, pauvre innocente, que l’oncle et le neveu ne savaient pas faire un numéro de téléphone, mais lui aurait dû savoir que je ne savais pas qui était “Mathieu”).

  • Le midi, me demandant si je n’étais pas tombée dans une boîte de cinglés dont je pouvais me tirer à la fin de mon CDD (j’ai été embauchée avec un CDD de 3 mois devant déboucher sur un CDI, avec période d’essai (il avait vu la vierge le vieux)), une de mes dents s’est fendue en deux sur une tranche de pain de mie avec Tarama. C’est dire que la dent était ruinée, et explication de deux ou trois crises, soit-disant inexpliquées, au cours des années passées… (oui parce que je n’ai que deux couronnes).

C’était un signe. On devrait toujours tenir compte des signes…

Et moi en bonne sorcière, je me suis faite avoir sur ce coup là, mais d’un autre côté je n’avais pas trop le choix… Où en serais-je aujourd’hui si j’avais définitivement dit “bye bye” en décembre 1998 comme j’en avais proféré la menace ? D’autant que j’avais tiré les cartes et qu’elles n’étaient pas du meilleur qu’il soit…

Et vous ? Premier jour ? Juste une appréhension normale ou un pépin de plus ?

Parce que moi, pour demain, j’ai tout fait réviser : mon chat paranoïaque, la voiture et sa clim qui chauffe, et d’ailleurs puisqu’on en cause, je suis allée y remettre de l’essence dans cette fichue voiture, à l’heure où le soleil était depuis longtemps couché. J’ai préparé et essayé mes fringues dont certaines sont devenues trop petites, vérifié les prises électriques pour éviter l’incendie, et les joints de ma robinetterie pour éviter le dégât des eaux. J’ai intimé l’ordre à mes proches de ne pas prendre leur voiture le lundi 18 août sans grand espoir d’être entendue. J’ai dû glapir aux filles comme au bon vieux temps de faire attention en traversant, de ne pas suivre des inconnus et d’arrêter de boulotter devant la TV ou l’ordinateur (“comment tu sais maman ?” (maman sait tout)). Tout ceci le samedi pour passer un dimanche serein (arrêtez de ricaner…).

Je vais manger diététique tout ce dimanche pour éviter la gastro. J’ai vérifié mes dents, préparé une trousse de secours de première urgence contre tout ce qu’il pouvait m’arriver, révisé mon sac à main, préparé ma petite bouteille d’eau. Et je vais sacrifier une bougie à la vanille à Sainte Rita, patronne des causes désespérées et une à la fleur d’oranger à St Patrick mon saint préféré.

Je me sens parée pour passer un dimanche un peu angoissé, mais c’est somme toute normal… Je sais que beaucoup vont m’appeler pour me dire merde et je les en remercie à l’avance.

Alors priez pour moi mes frères, mes soeurs, et si j’avais un marteau, pour que ce jour à venir soit bien le début d’une nouvelle vie, comme j’y crois si fort.

Amen…

Posté le 17 août '08 par , dans Chroniques d'une vie ordinaire.
Tags : , , ,

Commentaires »

Comment par dany
2008-08-17 03:17:28

Je prie! Je croise les doigts! et te dis Merdre…..

 
Comment par eddie
2008-08-17 09:37:08

Je croise les doigts aussi ! :-)

 
Comment par Unutma
2008-08-17 10:09:26

Je ne prie pas (je ne crois en rien) mais je croise bien fort les doigts pour toi ! :)
Moi, mon 1er jour (en tant qu’étudiante, toujours, à 18 ans je ne projette pas d’arrêter mes études..) dans une usine pharmaceutique, j’ai fait tomber plusieurs médicaments que j’ai piétiné sans m’en rendre compte.. tout de suite on est moins bien vue.. Ensuite en commençant dans un supermarché, j’ai foncé avec un gros engin que je ne savais pas conduire et qui répond au doux nom de “balayeuse” dans un sac de 5 kilos de litière pour chat.. Ca aussi ça fait bien.. Mais rien de désastreux pour ma santé, fort heureusement !!!
Espérons que demain tout aille bien pour toi !!!

 
Comment par Marie
2008-08-17 10:19:04

Je n’ai jamais laissé de commentaire mais lundi est un grand jour alors……je vais penser à toi toute la journée,faire des incantations,et croiser les doigts au cas où le reste ne soit pas suffisant.
Pour que ce premier jour soit la première fois où tout se passe comme sur un balai à roulettes
(Pour certains, je suis une fée sorcière……..)Pensées pleines de sortilèges de réussites.

 
Comment par Cathe
2008-08-17 11:44:42

Je veux bien te dire m**** mais de toute façon tout ira très bien! tu es quand même une sorcière, il suffit de remuer ton nez non? On penseras bien à toi demain, promis.
Très bon dimanche.

 
Comment par Vannina
2008-08-17 11:45:02

Moi aussi je croise les doigts ,je comprends tes angoisses à ta place je serais dans le meme etat mais il n’y a aucune raison pour que ça se passe mal tu connais ton travail tu es competente et surement charmante donc tout va bien se passer,dis toi que demain tous tes proches ainsi que tous tes lecteurs vont penser à toi et t’envoyer des ondes positives.On t’attend tous demain soir à la sortie pour que tu nous racontes ta première journée.

 
Comment par Angèle
2008-08-17 12:21:27

Je pense bien à toi et te dis trois fois M… Et surtout, ne dis pas merci!
En souhaitant que tu es enfin “tombée” sur le bon emploi qui te permettra d’attendre la retraite sans trop de soucis…

Bon courage!

 
Comment par Angèle
2008-08-17 13:30:50

que tu sois… ou que tu soies???

 
Comment par Myriam
2008-08-17 13:49:57

Merde !!! Merde !!! Merde !!! Ca devrait le faire, non ?
Hauts les coeurs ! Et bon dimanche quand même…

 
Comment par Myriam
2008-08-17 13:51:21

PS : Annonce Google en bas de ton blog : “Prier avec Mère Thérésa”. Ils ont de l’humour chez google…

 
Comment par art.truk
2008-08-17 14:17:33

moi aussi je penserai bien à toi demain!

 
Comment par mariebruxelles
2008-08-17 14:48:41

Il y aura un an le 22 août, je commençais à bosser dans un nouveau cabinet d’avocats après 4 mois de chômage. J’avais été virée après 21 ans de bons et loyaux services auprès d’un avocat qui, un beau jour, avait décidé de prendre une période sabbatique de quelques années pour faire “”"autre chose”"” (sale c…bîîîîîp !).
Je croise très fort les doigts pour toi. Je sais que tu vas bien t’en sortir.

 
Comment par saskia
2008-08-17 14:50:47

Promis, je prie !

 
Comment par Laurette
2008-08-17 17:19:50

Je me joins aux autres pour croiser les doigts, toucher du bois et prier Ste rita et tous ses potes !!

Moi c’est lors de l’entretien d’embauche de mon job actuel, je suis arrivée avec la figure déformée par un gigantesque abcés dentaire !! Ca leur a pas fait peur, ils m’ont pris !!

 
Comment par Calpurnia
2008-08-17 18:05:40

Réponses angoissées en vrac, mais demain ça ira mieux !

dany : j’espère que tu n’as pas oublié les doigts de pieds. Avec superstition, je ne serai pas polie :-) )

eddie : merci, et concentre toi sur les doigts de pieds :-) )

Unutma : tu es comme moi, tu es bien partie… Merci de tes souhaits, il faut bien que la malchance se calme un jour…

Marie : bienvenue ici et merci à toi ! que tes sortilèges soient favorables maintenant que mes bougies sont brûlées…

Cathe : je me sentirai très accompagnée demain, et cela fait plaisir ! quant à mon nez, j’ai essayé, mais ça ne marche pas…

Vannina : merci. Je pense ne pas être quelqu’un de désagréable du tout. Je sais que j’aurai plein de pensées positives autour de moi… Pour demain soir, j’espère être en forme pour donner un petit compte rendu…

Angèle : je serai donc impolie pour une bonne cause… J’ai bon espoir. Que tu sois. Tu me recopieras 50 fois la conjugaison :-)

Myriam : pour juguler mes angoisses j’ai décidé de relire la biographie de Marie Antoinette… Je t’interdis de ricaner… Pour l’annonce je suis passée à côté, mais je ne vois pas toujours la même chose que mes lecteurs…

art.truk : merci, j’y compte bien !

mariebruxelle : j’espère bien m’en sortir. Après demain sera un tout autre jour !

saskia : c’était une figure de style. Moi même je ne suis pas croyante, mais je pense qu’une petite prière, finalement, ça ne peut pas faire de mal (comme quoi…)

Laurette : hé hé, Sainte Rita… Pour ton entretien, je suis contente pour toi. Ils ont dû se dire que quelqu’un capable de se déplacer malgré une rage de dent, on pouvait compter dessus ! C’est bien !

 
Comment par Calpurnia
2008-08-17 18:06:48

PS Laurette : grâce à toi, les annonces google à l’heure qu’il est, mentionnent “soigner dents, avec signal prendre soin de ses dents devient un vrai jeu d’enfant !”. HI HI !

 
Comment par Caju
2008-08-17 20:56:20

J’espère pour toi que demain se passera bien. Et que tu n’auras pas de nouvelle crise…

 
Comment par Stéphanie
2008-08-17 21:31:45

Que tout aille bien, on pense à toi :)
(Moi c’est examen demain, je peux avoir un bout de pensée positive aussi ? ;) )

 
Comment par Calpurnia
2008-08-17 21:48:03

Réponses en vrac !

Caju : il n’y aura pas de nouvelle crise…

Stéphanie : que la force soit avec nous…

 
Comment par Marie
2008-08-18 08:40:01

Comme promis, Je suis debout depuis 6 heures et je suis avec toi par la pensée , Vivement ce soir que tu nous raconte…….

 
Comment par Dom
2008-08-18 11:48:12

Alors donc, pour cette première journée,
force, chance, courage, tenacité !!!

on y croit (et je croise quand même un peu les doigts, mais un peu seulement)

tu nous racontes hein ??
Biiiiiiiiiiiiiiz

 
Comment par shalima
2008-08-18 13:47:47

J’ai pensé à toi ce matin, en me levant !!! allez, je croise les doigts, et j’ai hâte que tu nous racontes ta première journée !

 
Comment par Calpurnia
2008-08-18 17:48:16

Réponses en vrac !

Marie : toutes ces pensées m’ont bien accompagnée…

Dom : merci. A tout de suite pour le compte rendu.

shalima : de même… :-) )

 
Comment par Alizée
2009-02-13 15:56:02

Je viens de découvrir ton blog, j’adore ta façon de raconter tous les événements de la vie d’une façon aussi incroyable… Chapeau bas de la part d’une fille qui n’arriverait pas à faire rire une bande de débiles bourrés et shootés tellement elle est nulle pour raconter les histoires!
Je ne vais pas te souhaiter bonne chance, 6 mois après c’est plus vraiment le moment…
Mais j’ai aussi mon histoire de premier jour de boulot (stage): je rentrais des vacances de Noël, et je découvre dans mon frigo un vieux fromage… “oh zut, je vais pas le jeter, c’est un fromage du marché… allez je le recycle en gratin”. On était la veille de mon premier jour… ERREUR FATALE! J’ai fait l’intoxication alimentaire la plus carabinée de toute ma vie: spasmes, vomissements… je suis même tombée dans les pommes… Mais je suis quand même allée au boulot (j’allais pas rater le premier jour faut pas pousser), mais ma boss pouvait m’expliquer tout ce qu’elle voulait, je pigeais rien, j’étais pliée en deux toute la journée! Comme quoi ça n’arrive pas qu’aux autres ce genre de c****ries!
Avis aux amateurs: ne recyclez RIEN de ce que vous avez laissé traîner dans votre frigo la veille de commencer un boulot!!!

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI