Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

'Ah ces parents !'

Une petite mise au point…. Arrêtez le cri qui tue

ma_sorci_re_bien_aim_e_2144Bon il faut que je le dise, que je fasse ma faraude (relisez les rois maudits première édition pour le terme) et que je me serve au passage de mes parents pour faire passer la pilule.

Hier journée… Tranquille au boulot comme de coutume, un pull à tricoter pour mon chef, je n’ai pas encore fini de monter les mailles de la première manche, mais je m’acharne… La routine habituelle quoi… Le téléphone sonne à 16 H 30 et en me demandant “quel est le con qui….” je reconnais le n° de mes parents.

Je décroche, inquiète. Ma mère s’est fait retirer la vésicule il y a deux semaines et avait dimanche quelques soucis de cicatrice. Généralement quand leur numéro s’affiche c’est pour un décès, une attaque de peste noire ou une alerte nucléaire (où tout bêtement mon père qui ameute le Samu ET les pompiers mais ça c’est une autre histoire)

Et là le cri qui tue dans mon oreille “MA PETITE FILLE EST DANS LE JOURNAL”. C’est maman. Et elle semble aller bien.

Je fais le compte rapide. Des petites filles elle en a…5. Deux de moi (les garçons je ne sais pas faire), deux de mon frère, et une de ma soeur.

La petite dernière de mon frère qui a deux ans aurait-elle braqué la charcutière au super marché ? Vivianne la fille de ma dernière soeur aurait-elle racketté un copain d’école ? Ma nièce ainée (surnommé normalement ma NIAISE) aurait-elle convolé en juste noce avec un richissime italien (hi hi, et PAF si tu me lis).

Reste mes filles.

Je n’en vois qu’une qui puisse être dans le journal… A moins que Delphine n’ait décidé de faire la peau aux salauds qui l’ont un jour agressée avec un cutter… Pas trop son style

“PULCHERIE est dans femme actuelle, y’a sa photo et tout et tout”.

Oui pour les prochains épisodes mes filles qui souhaitent garder un anonymat normal seront PULCHERIE et DELPHINE (pas trops envie de me faire tuer, les enfants ça peut être dangereux, d’ailleurs dans certaines communes avant les écoles les panneaux indiquent “danger, enfant…”).

Ete me voilà avec une heure à tuer avant d’aller acheter “femme actuelle” qui ne fait pas partie de mes lectures. En double exemplaire pour en garder un précieusement pour la postérité (j’aime la généalogie et je pense aux générations futures)

Et ce matin de plastifier LA page en question après avoir fait défiler “femme actuelle” dans toute la société (qui s’en fout sans doute mais fait AAAAHHHHH !, quoique que deux de mes collègues se soient elles aussi ruées sur femme actuelle hier soir).

Donc c’était juste pour préciser à maman qu’il est inutile de pousser le cri qui tue quand il s’agit de MA FILLE. C’est quand même la mienne et si je suis une mère indigne c’est tout de même moi qui l’ai élevée.

Entre les mômes et les parents… 48 ans c’est l’âge de la stéréo.

Posté le 20 juin '06 par , dans Ah ces parents !. Pas de commentaire.