Contrôle technique : le bilan

Contr_le_technique_souriant_200405833_001_copierAinsi donc ce matin, dès l’aube à l’heure ou blanchit la campagne, enfin à 8 heures, mettons 8 heures et quart, me voici debout pour aller passer ce fichu contrôle technique.

Je n’étais pas trop fière sur ce coup là, Vikktooor m’attendait et allait certainement se venger des deux lapins involontaires que je lui avais posés…

Bien évidemment j’avais prévu large pour faire 30 bornes à une heure pareille un samedi matin et je suis arrivée à 9 H 05, le niveau d’essence dans le rouge. Vikktooor était en train de passer une voiture à la moulinette sous l’oeil hillare et confiant de deux hommes dans mes âges qui m’ont proposé un fauteuil dans ce qui était pompeusement appelé « salle d’attente », dans le fond du garage, en plein courant d’air. Vikktooor est descendu de la voiture et m’a saluée en souriant. Bon je me sentais mieux.

Il m’a fait remarquer que j’étais en avance. Ben oui, je suis toujours en avance quand un Brunooooo ne me foire pas mes rendez-vous. La voiture passée à la moulinette avait sa vignette alors qu’elle était pire que la mienne d’aspect. J’ai senti la confiance me revenir. Nonobstant mon avance, Vikktooor a pris une autre voiture avant moi. En 10 minutes c’était torché et la propriétaire qui est arrivée sur la fin s’est vue intimer de passer une contre visite pour faute de pneus usagés. Glups !

Puis Vikktooor s’est occupé de mon cas. Il m’a kidnappé ma carte grise, a arraché l’ancienne vignette avec hargne et a commencé à regarder titine sous toutes les coutures. Zut alors ! Il m’a signalé un soufflet de cardan percé et vide « pas grave m’a-t-il dit, pas pressé de le faire changer ». Ah bon ? Je croyais que c’était très grave au contraire. Il a constaté que mes pneus en apparence normaux (de l’extérieur) était totalement lisses à l’intérieur. Cette voiture a un défaut (toutes celles de la même époque et de la même marque aussi d’ailleurs) : elle bouffe les pneus avant sur l’intérieur. « Inutile de mettre du pneu cher m’a précisé Vikktooor, ils seront bouffés quand même ».

Je sais, depuis 1994 je change mon train de pneus avant à bas prix tous les 30 000 km, car j’ai testé l’inusable pour le retrouver pareillement usé… Il m’a semblé que Vikktooor me faisait du gringue, et ça m’a plutôt remonté le moral (même si Vikktooor est plutôt moche, ça fait toujours plaisir de se faire draguer, surtout par un garagiste…).

Puis Vikktooor a passé titine à la moulinette et j’ai tremblé car il a donné des coups d’accélérateur très dangereux sur le plan décibels, rapport à un petit trou dans le pot d’échappement. Dans une pétarade d’apocalypse, il a testé les amortisseurs, les freins, et tout le bataclan, avec comme conclusion que cette voiture tenait encore parfaitement la route et pouvait encore me faire 4 ans, pour peu que je change les pneus, tout de même, car s’il neige je risque ma vie… Et mignonne comme je suis, ce serait dommage que je me tue à cause de pneus stupides (les moches peuvent crever, j’ai ravalé la réplique… Ca me fait toujours bondir pourtant !)

Il a collé la précieuse vignette, a refusé mes 20 euros et m’a proposé un café. Je déteste le café, mais bon un café contre 20 euros je n’allais pas faire la difficile. J’ai bu le liquide nauséabond (pour moi) avec grâce en me promettant de dépenser ces 20 euros que je pensais sacrifiés, futilement… Vikktooor en a profité pour me demander pourquoi je ne changeais tout de même pas de voiture… Bon elle tient la route, mais elle ne ressemble à rien… « Pas de sous » lui ai-je répondu. Je ne suis qu’une pauvre femme seule avec encore une grande fille à finir d’élever. Consternation : comment puis-je être seule avec un si joli sourire…

Pas grave m’a-t-il dit en conclusion, dès qu’il voit passer une bonne occase il me fait signe. Une bonne occase c’est une voiture appartenant à un infâme mâle désagréable bien pourvu en euros, à qui il dira que le véhicule est foutu… Il ne peut pas laisser une mignonne petite femme dans la détresse… Il a 2 ans devant lui (et du coup mon numéro de téléphone au boulot). Me restera à faire passer par Géraldine le message comme quoi que je ne suis plus seule, dès que j’aurais eu l’occase de rêve.

Ce n’est pas mon style normalement, mais d’un autre côté si les hommes sont assez bêtes pour se laisser prendre par une blonde en minijupe, maquillée suivant les conseils d’Hélène (très réussi, youpee !), vous avouerez que j’aurais tort de ne pas en profiter vu que quelqu’un d’autre en profitera tout de même.

Non ? Ben si…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.