L'heure d'été (2011)

L_heure_d__t__10026396Tous ceux qui me suivent depuis un moment, m’attendaient hier avec mon coup de gueule contre l’heure d’été.

Du coup, farceuse, j’ai décidé de n’en parler qu’aujourd’hui… Je sais, c’est maaaaal, mais je ne peux pas promettre que je ne le ferai plus…

Donc, l’heure d’été, je suis contre (LE scoop), et cette année, j’ai un peu enquêté ça et là, pour savoir si j’étais une âme vraiment isolée, ou faisant partie d’une minorité forcément opprimée.

Ca et là donc, à la question posée : êtes-vous pour ou contre l’heure d’été, les réponses « contre » ont fait à peu près 60 %. Quant au direct (discussion avec pas mal de personnes) la réponse était claire concernant cette putain d’heure d’été.

Je l’ai déjà dit, supprimer l’heure solaire pour la France qui compte 1 H de décalage entre la pointe de la Bretagne et l’Alsace, OK. Cela a été décidé à peu près à l’époque où le chemin de fer s’est développé, pour éviter aux gens d’arriver quelque part avant d’être partis…

L’heure d’hiver est néanmoins en avance d’une bonne heure sur l’heure solaire. Alors que nous nous plaignons qu’à 17 H il fait nuit, jadis, mes grands parents et arrières grands parents, voyaient la nuit à 16 H. Je me demande comment ils ont pu vivre aussi vieux…

Par contre, il leur était moins difficile de se lever le matin… Nous, sommes privés du soleil matinal, qui nous serait bénéfique aussi bien que celui du soir…

Quoi que l’on fasse, nous serons toujours, sous notre latitude, soumis aux jours qui rallongent ou raccourcissent, à deux équinoxes (de printemps et d’automne), et il y aura toujours forcément des soirées plus courtes ou plus longues… Des jours plus courts que les nuits et inversement…

Je me suis bien amusée à lire l’article du Parisien concernant cette heure d’été, article qui disait exactement le contraire de celui de l’année passée. Je vais finir par collectionner certains articles qui reviennent régulièrement, pour les comparer… De toutes manières, je n’ai que ça à faire.

Avoir des soirées longues ce SERAIT sympa. Je ne sais pas comment nos ancêtres faisaient pour s’amuser, parce que cela leur arrivait, grande nouvelle, avec un soleil se couchant 2 H plus tôt que le nôtre. D’ailleurs avant mes 18 ans, on passait de très bonnes soirées l’été, sans avoir besoin d’avoir deux heures d’avance sur le soleil…

C’est ultra sympa surtout, quand on a de jeunes enfants qui ne comprennent pas qu’il faut se coucher alors qu’il fait encore grand jour. Les filles, petites, ne supportaient pas l’heure d’été, et ne reprenaient leur vrai rythme que fin septembre (oui, parce que maintenant on nous a sucré un mois d’heure d’hiver).

C’est ultra sympa pour les parents d’un nourrisson, qui se fiche bien pas mal des décisions de nos politiciens. Ajuster les tétés, c’est tout un art, et pour celles qui allaitent, elles peuvent toujours causer à leurs seins : l’heure de la montée de lait, c’est l’heure, et pas une autre…

C’est ultra sympa pour les exploitants agricoles qui ont des animaux. On a beau dire à la Roussette qu’on va la traire désormais avec une heure de retard (quand on repasse à l’heure d’hiver), la Roussette elle s’en bat les pis, il faut la traire à heure fixe, d’été ou d’hiver, elle s’en fout.

C’est ultra sympa pour ceux qui bossent avec des horaires les obligeant à se lever tôt, très tôt. Cette heure de sommeil en moins, il leur faut des semaines pour s’en remettre.

C’est ultra sympa pour ceux qui souffrent de troubles du sommeil et ils sont légions… Deux fois par an, on dérègle tout, et certains mettent plusieurs semaines également à s’en remettre. Et ne venez pas me dire qu’il n’y a qu’à se coucher une heure plus tôt au moment du passage à l’heure d’été : quand on n’a pas sommeil, on n’a pas sommeil ! Et le fait de ne pas travailler ne m’empêche pas d’être perturbée par cette heure d’avance prise. Je pourrais effectivement choisir de continuer à vivre à l’heure d’hiver, sauf que c’est ballot, j’ai quand même une vie sociale…

C’est ultra sympa pour certains grands malades et le personnel soignant, surtout quand certains traitements doivent strictement être pris à heures fixes. Parfois il faut 3 semaines d’infimes décalages pour s’ajuster à la future heure (je signale cela, Jean Poirotte ayant passé 5 jours à l’hôpital la semaine dernière, et le traitement de son voisin de chambre, très gravement malade, posant des problèmes aux médecins, vu l’ajustage à faire en vue de ce passage à l’heure d’été, je n’étais même pas heureuse de surprendre la conversation…)

C’était bien la peine à une époque, de nous rompre les oreilles avec notre horloge interne, notre chronomachinchose, pour continuer dans la connerie… Le technocrate persiste et signe, pire qu’un escroc…

On économiserait de l’énergie. Cette décision d’heure d’été date de 1976 après le premier choc pétrolier. Maintenant, consommons nous l’énergie de manière différente le soir ?

Oui.

Qu’il fasse jour ou non, n’empêche personne de continuer à squatter l’ordi, le I machin chose qu’il faut recharger, la console truc, etc…

Nos habitudes ont changé, notre consommation d’énergie et ses heures de pic, aussi.

Mais nous économisons de l’énergie, on vous l’a dit et répété… On nous l’explique partout… Un rapport très intéressant concernant les résultats d’une enquête demandée par le Sénat concernant l’utilité ou non d’une heure d’été, est fort intéressant, qui conclue que non, ce n’est pas utile. Mais on va nous brandir l’Europe pour nous expliquer que de toutes manières, il faut bien se conformer à ses directives.

Comme on va économiser grave l’énergie, je guette la pompe à essence, en attendant que cela se répercute sur le prix exorbitant de l’essence, ayant renoncé à comprendre le :

  • Le baril de pétrole augmente : l’essence augmente
  • Le baril de pétrole baisse : l’essence augmente
  • Le baril de pétrole stagne : l’essence augmente

Ben oui, quand on économise, contraint et forcé, on est bien content d’en retrouver un peu dans notre porte monnaie non ? Concernant ma facture EDF, je n’ai jamais rien remarqué, alors je me rabats sur l’essence…

J’arrête de m’énerver contre cette putain d’heure d’été !

Et à ceux qui vont me dire que les soirées longues sont sympas, je suggèrerai comme tous les ans, d’aller passer leur été en Suède, ils seront servis !

Au pôle nord c’est encore mieux, il n’y a plus de nuits ! Il n’y a pas trop d’emplois non plus, mais ça, on y est habitués…

La vie n’est qu’un long calvaire !

21 réponses sur “L'heure d'été (2011)”

  1. T’as pas pu t’empêcher de t’énerver 😀

    LE coup des tétées, un vrai casse-tête ouais!

    Ce truc foutait tout en l’air.

    Enfin ça, c’est un détail, les enfants, le biorythme, pour les politiconomistes.

    1. Non, je ne peux pas m’empêcher, tu commence à me connaître 🙂
      Si seulement l’heure d’été rendait nos politiconomistes moins cons pour 7 mois, je me résignerais…

    1. Il y a des sites sur lesquels on peut donner son opinion, mais je ne les ai plus en tête (depuis que je suis allée le faire, j’ai eu pas mal de soucis…)
      Mobilisons nous !

    1. Je pense que je vais le faire. Régulièrement je lis des articles contradictoires et j’ai beau savoir qu’on nous prend pour des cons, ça m’énerve !

  2. Moi j’était naïvement convaincue que la Terre entière changeait d’heure le même week-end, deux fois par an. Quelle n’a pas été ma surprise lorsque je suis allée habiter au Canada de constater qu’on passait à l’heure d’hiver une semaine après la France et à l’heure d’été trois semaines avant. Ce qui fait que pendant un mois par an, je n’avais plus que 4 heures de décalage horaire avec la France. Bref, ça a fini de me perturber le cerveau !!!

  3. Plaignez-vous ! Une copine australienne m’a informée que tout le pays ne changeait pas d’heure en même temps… Du coup le décalage horaire avec les autres régions change de semaine en semaine !

    1. On n’a pas idée non plus, d’habiter l’Australie 🙂
      Vu la taille d’un autre côté, ce doit être insoluble (à moins de rester toute l’année à la même heure, ce qui semblerait le mieux dans beaucoup de cas)
      🙂

    1. Tu as de la chance !
      Nous sommes toujours rattrapés par l’heure à un moment ou à un autre, rien que pour aller au ciné, ou pour une soirée…
      Même moi qui suis sans taf, l’heure, je la subis…

  4. Je suis entièrement d’accord avec vous ! Je trouve ce changement d’heure inutile et surtout je ne remercie pas les politiques : ma fille (presque 1 an) est complètement perturbée !

  5. Et bien moi,je vais contredire tout le monde,me suis jamais sentie aussi en forme,par contre j’ai mis plus d’un mois a me faire a l’heure d’hiver –‘ ,j’étais super fatiguée,donc peut -etre que plus je vieillis plus mon corps si fait????!!!!!

    1. Peut-être que ton horloge interne s’est réglée sur l’heure d’été…
      Nous réagissons tous différemment, mais tu es la première que je « connais » 🙂

  6. MERCI ! Je constate que je ne suis pas la seule à me plaindre (ma meilleure amie, elle, ne se sent bien qu’à l’heure d’été et certaines connaissances ne se rendent même pas compte du changement !!!). Depuis 1976 donc (je ne me souvenais pas que ça faisait tant d’années…) je suis fracassée… jusqu’à ce qu’on récupère cette p… d’heure perdue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.