Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

La journée de la femme…

Femme furieuseJ’aborde rarement les sujets de société, mais étant chez moi et y faisant ce que je veux (d’abord), je vais déroger à mes habitudes pour m’élever totalement contre la journée de la femme (ou des droits de la femme)…

D’ailleurs, globalement, je suis totalement contre toutes les journées organisées au cours de l’année.

Ca me gonfle, je ne trouve rien de mieux à dire.

Que se passe-t-il le 8 mars ? Qu’en ressort-il ?

Absolument rien. Ah si…

Depuis 8 jours, dans la boîte aux lettres, malgré le ticket anti publicité (le non gaspillage de papier c’est toute l’année), un nombre impressionnant de promotions sur tout ce qui est produits de nettoyage et autres trucs typiquement féminins (lessive, éponges, sacs poubelle, tout ce qui fait de la vie d’une femme un chemin parsemé de pétales de roses).

Depuis que j’ai ma box, je ne suis plus sur liste rouge et j’ai reçu deux appels fort intéressants aujourd’hui :

  • Le magasin “Boucher” qui normalement n’avait que mon numéro de portable, qui m’a proposé 50 % de remise sur les centrales vapeur (les femmes repassent plus que les hommes parait-il). Quand j’ai demandé si je pouvais reporter ces 50 % sur un ordi, on m’a dit que ce n’était pas prévu parce que c’est la journée de la femme qui repasse et non pas la journée de la femme qui surfe sur le net. J’ai adoré.
  • Je ne sais plus quel magasin proposant suivant la tranche d’âge 50 % de remise également sur les crèmes qui vous rendent fatalement merveilleuse (on se demande comment on peut se considérer comme un thon régulièrement). Je leur ai demandé si le jour de la fête des pères, enfin la veille, ils faisaient 50 % sur les produits “hommes”, mais non, pour la fête des pères, c’est perceuse, et c’est le magasin d’à côté.

Evidemment je ne peux pas nier que la cause des femmes et de leurs droits ou non droits mérite encore et toujours que l’on s’y intéresse… En me disant parfois que ce n’est pas possible, que merde, on est au 21ème siècle et pas dans la Grèce antique…

Je suis toute prête à signer ce que l’on veut contre l’excision, les droits des femmes saoudiennes, ou de n’importe quel pays où elles n’ont que le droit de la boucler, parce que ce droit là on ne peut pas le leur retirer, mais pas spécialement parce que nous sommes le 8 mars

Je suis prête à signer n’importe quand sur beaucoup de choses qui me choquent et m’indignent, et pas uniquement concernant les droits des femmes.

Je militerais bien du coup pour une journée “anti prescription”. Vous trouvez cela normal vous, qu’en France les crimes de sang, inceste et pédophilies soient prescrits au bout de 10 ans ? Mais comme je suis contre les journées trucs, mon avis sur la prescription, je me le garde pour moi.

Le nombre de journées internationales ou mondiales pour tel ou tel truc que j’ai trouvé en faisant des petites recherches m’a laissée perplexe. C’est plus qu’impressionnant, et parfois du grand n’importe quoi :

  • La journée sans tabac : vous pensez bien qu’un fumeur invétéré va bien évidemment s’abstenir ce jour là…
  • La journée sans voiture : tant pis pour vous si vous habitez le trou du cul du monde, sans transport en commun à votre disposition.
  • La journée du paludisme : ce jour là, les moustiques ne piquent pas ?
  • Etc… (il y aurait même une journée du lait concentré sucré en berlingot, mais Wiki manque de sources…)

Je me souviens de Truchon arrivant le 8 mars avec une rose par femme présente dans l’entreprise. Se vexant en 2006 quand l’une de nous lui a fait remarquer que c’était gentil, mais qu’elle aurait préféré une augmentation de salaire. “Jamais contentes” à été sa réaction et pour pâques du coup, il n’a pas fait la cloche.

Et un de mes collègues, macho comme pas possible “ma femme ne fait rien le 8 mars, je m’occupe de tout, du coup j’ai confié les enfants à ma mère, et nous irons au restaurant ce soir”. C’était grandiose, et sa mère n’était sans doute pas une femme. Le pauvre devait s’appuyer aussi la fête des mères. On le plaignait…

La vision du journal du 8 mars me déprime toujours, les journaux TV aussi.

Ainsi qu’il l’est suggéré par pas mal sur FB ou ailleurs, je souhaiterais que la journée de la femme soit purement et simplement supprimée.

Et que l’on se penche sur leurs vrais problèmes toute l’année… Parce que passé le 8 mars, les sujets graves évoqués lors de la journée de la femme, et bien on n’en parlera plus jusqu’à l’année suivante…

Si cela vous tente, vous pouvez faire une petite lecture en tapant juste “journées mondiales”…

La vie n’est qu’un long calvaire.

(Je n’ai pas donné réellement le fond de ma pensée, car j’aurais été extrêmement vulgaire…)

Posté le 8 mars '13 par , dans Crise de nerf.
Tags : ,

Commentaires »

Comment par vivi
2013-03-09 07:39:49

Ah bon c’était la journée de la femme hier ? rien remarqué … ( mesures de précaution élémentaires : ne pas regarder les infos, où que ce soit, manger au restaurant avec mes Poirotte à moi, et fermer toutes les écoutilles dès que ce sujet est abordé.
L’avantage c’est qu’au boulot il n’y avait pas une goutte de testostérone cette semaine ( très reposant des fois ) et que par voie de conséquence, la journée de qui ????? – les hommes en vacances, les femmes au boulot, effectivement, mieux vaut s’abstenir -
Et de toutes façons c’est ridicule
Et de toutes façons, moi aussi je pourrais être très grossière …

Comment par Calpurnia
2013-03-10 14:13:52

Je vois que je ne suis pas un cas isolé…
Merci à toi !

 
 
Comment par Cathy
2013-03-09 14:27:01

Le coup de la promo article “femme ” du magasin Boucher, là j’ADORE ( looool comme dirait les mômes)
La bonne idée serait que chaque jour de l’année soit une journée ” de kêk chose ” ……Non ??
2 janvier : journée du “rince cochon” ( bouillon de poireaux pour tous à cause des agapes les jours précédents)
3 janvier : journée des syndics d’immeubles (offrons tous un Kdo à notre syndic) ( – 50% sur les bombes et les armes à feu)
4 janvier : journée de la méchanceté ( pour équilibrer avec la journée grotesque de la “gentillesse ” ( liberté de se défouler sur les personnes de son choix : voisin, conjoint, patron…… )
5 janvier : journée sans télé ( – 50% sur les anti dépresseurs)
6 janvier : journée sans enfants ( – 50% sur les congélateurs grand format)
etc……etc…….
Comment ça ” c’est d’un goût……” :P ??

Comment par Calpurnia
2013-03-10 14:15:00

Effectivement, c’est d’un goût…
Mais pas pire que quand tu vas regarder quelles journées nous nous devons d’honorer chaque jour de l’année ou quasi… :-)

 
 
Comment par Niña
2013-03-10 14:11:01

Je me permets de ne pas être du même avis. La journée de la femme n’est pas là pour se faire offrir une rose ou pour être dispensée de vaisselle. Pour ça, il y a la Saint Valentin si ça vous chante et une discussion serrée à avoir avec les autres membres de la famille pour une juste répartition des tâches à la maison…

Le 8 mars est une piqûre de rappel. Pour ne pas oublier la sous-représentation des femmes dans les postes à responsabilité. Pour ne pas oublier l’écart persistant au niveau des salaires. Pour ne pas oublier le nombre de femmes qui meurent sous les coups de leur conjoint. Pour ne pas oublier que c’est dans l’éducation des petites filles et des petits garçons que se joue l’égalité de demain, etc. Et pour ne pas oublier que tout ça, ce ne sont que des petits tracas d’occidentales gâtées par rapport à la situation générale des femmes dans le monde.

Cette journée est là pour nous rappeler que oui, on est gâtées, mais que tous ces droits ne sont pas arrivés tout cuits et par l’opération du saint esprit (il est bien occupé à Rome, en ce moment). Ils ont été obtenus, parfois de haute lutte, grâce à des femmes (et à des hommes) courageuses qui nous ont permis d’en arriver là.

Alors cette journée peut parfois paraître bien dérisoire, mais ne jamais parler des problèmes ne permet pas non plus d’avancer. Qu’on soit horripilé par le traitement de la journée de la femme par les médias et les marketeux, oui. Qu’on soit contre la journée de la femme en elle même, j’ai plus de mal à le concevoir.

(Et certains argueront que signer une pétition contre l’excision n’est pas beaucoup plus concret que la journée mondiale contre l’excision…)

Comment par Calpurnia
2013-03-10 14:18:50

Je suis tout à fait d’accord avec toi. Il y a des problèmes mondiaux relatifs à la condition féminine.
La ramener chez nous, via cette journée, uniquement à des questions de salaires, de parité, etc, c’est cela qui m’horripile.
Je pense qu’il faudrait la ramener uniquement aux combats menés et gagnés, et à tout ce qui n’a pas évolué DU TOUT.
Une journée, c’est quoi ? C’est du “on a fait tout ce qu’il fallait, maintenant on s’en lave les mains”.
Rien d’autre.
C’est toute l’année que les droits élémentaires des femmes sont bafoués…

 
 
Comment par Saskia
2013-03-10 19:24:01

Tout ça parce que les médias et les marketeurs ont perverti le concept d’origine de “Journée MONDIALE des DROITS de la Femme” en “journée de la femme” …
Il y a une “nuance”, non ? et de taille …

Comment par Calpurnia
2013-03-10 19:32:52

Oui, elle est là la nuance. Mais même… Qu’est-ce que cela changeait avant la perversion ? RIEN.
En parler un jour ne sert à rien. C’est comme pour le droit des enfants, c’est régulièrement qu’il faut rappeler certaines choses…
Et personne ne semble d’accord avec moi, concernant la prescription… J’en suis navrée…

 
 
Comment par Louisianne
2013-03-11 09:35:03

J’adore le commentaire de Cathy ! Hihi !
Je suis d’accord avec toi, effectivement ce sont les médias qui font de cette journée un petit jour un peu stupide comme la Saint Valentin, et je suis d’accord avec Nina, il faut des piqûres de rappel.
Pour la prescription, tu pourrais faire un billet à part entière ! Je me souviens d’avoir lu un livre d’une femme dont le père violait impunément ses filles, frappait sa femme, semait la terreur. Des années après elle a enfin osé parlé, et écrire un livre ! Mais il y avait prescription et le brave homme vivait tranquillement sa retraite à la campagne !

Comment par Calpurnia
2013-03-11 16:07:58

Les médias font bien souvent plus de mal que de bien : nous en avons une fois de plus la preuve.
Quant à la prescription, je retiens ton idée, cela me trotte dans la tête depuis pas mal de temps…

 
 
Comment par Gisèle
2013-03-13 18:30:53

Comme quoi…
La journée de la femme comme elle est utilisée actuellement, je m’en tape…
Mais après avoir lu ton post (et avant d’avoir lu les coms), je comptais juste te dire que je suis entièrement d’accord avec toi pour la prescription… les monstres ne devraient pas pouvoir échapper à la justice ! et ne devraient pas non plus avoir de remises de peine quand ils n’ont pas réussi à y échapper…
Et je suis d’accord avec Louisianne, on attend ton post consacré à ce sujet.

Comment par Calpurnia
2013-03-14 12:36:34

Je me renseigne un peu plus sur cette histoire de prescription, plus compliquée qu’il n’y parait…
Pour les remises de peine, je suis contre aussi, pour les crimes…
C’est à l’étude…

 
 
Comment par astuces bien etre
2013-03-14 19:26:32

Bel échange et je souligne également l’importance de pouvoir un jour changer l’injustice qu’il y a en cas de remises de peines contre les crimes de plus de dix ans sauf je crois s’il existe des preuves adn qui peuvent être encore exploîtées.. mais bon c’est dans les films ça, les victimes restent des victimes dans notre monde moderne.

Comment par Calpurnia
2013-03-15 09:51:42

C’est assez compliqué, tout dépend si le dossier a été classé tout en pouvant être ré-ouvert un jour, etc… (une vraie prise de tête).
Cela ne devrait pas en être une (prise de tête) : pas de prescription pour certains crimes, et point final…

 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI