Règlement de compte à OK corral (ou tout comme)… (1)

Dispute 2Nous n’avons pas des vies faciles, tout le monde le sait, mais parfois certains faits réjouissants viennent égayer notre Waterloo morne plaine.

Une histoire de clefs à dégénéré il y a 2 semaines dans ma cage d’escalier, et cela m’a fait du bien car j’avais franchement besoin de me changer les idées.

Le contexte : à l’étage au dessus, mais en face, un couple habitant là depuis l’origine de la copropriété (1964) et au dessus d’eux une dame avec qui j’ai été successivement en mauvais rapports, bons rapports, puis désormais rapports neutres (depuis qu’elle m’a gonflée pour une histoire de courses à lui faire et les radis n’étaient pas d’une fraicheur à la hauteur de ses espérances, mais ce n’est pas le problème).

Ces trois personnes étant d’une exquise politesse, un peu hautaines, avec juste ce qu’il fallait de dédain en me saluant quand j’ai emménagé avec les filles en 1995, parce que je n’avais pas « le style » de la maison.

Depuis tous les autres anciens sont partis,  et j’arrive désormais en troisième position sur le plan de l’ancienneté, et, maman au secours ! comme le temps passe !

Donc il y a 3 semaines, Monsieur L’anglais avait laissé sa voiture garée sur la place devant la mienne, qui est libre depuis que j’ai un voisin de pallier fantôme.

Avec sa fenêtre passager ouverte…

Il faut savoir que Monsieur L’anglais va chercher sa voiture au garage pendant que madame qui ressemble à la comtesse de Paris en mieux, avec plus de bijoux attend. Puis il descend lui ouvrir la portière, comme dans les films américains. Cela me fait toujours sourire. Je m’imagine ouvrant la portière moi-même comme d’ordinaire, et lui tétanisé sur le parking…

Comme de coutume courtoise, je sonne chez eux pour leur signaler que la fenêtre passager est ouverte et je m’entends répondre « oui c’est normaaaaal, nous ressortoooons dans 1/2 H, occupez-vous de vos affaiiiiires ».

Bien noté vieux con (décidément je n’ai pas le staïleuuuuuu).

Dernièrement je descend pour aller faire ma ballade habituelle du jour, et clac, que vois-je de mes yeux zéblouis ? Les clefs du couple qui a le staïleuuuuu, sur la boîte aux lettres.

Tout le trousseau, accroché à la clef de la boîte, visiblement oublié là.

Sur le coup je me dis que ce ne sont pas mes gousses d’ail et que je ne vais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais bon, quelqu’un passant par là et piquant les clefs aura accès à leur appartement (je m’en fous), mais aussi à toute la cage d’escalier ce qui est déjà nettement moins poilant, car avec la recrudescence on n’est jamais trop prudent…

Polie donc, je les appelle par l’interphone : personne ne répond. Et là je me demande ce que je dois faire :

  • Laisser les clefs sur la boîte : pas question pour la bonne raison précédemment nommée.
  • Mettre les clefs dans la boîte aux lettres : pas une bonne idée s’ils sont partis avec uniquement le trousseau oublié.
  • Prendre les clefs en leur mettant un post-it sur la boîte :  « madame, monsieur, vous avez oublié vos clefs sur la boîte aux lettres, je les tiens à votre disposition chez moi à partir de 16 H 30 (heure à laquelle je rentre d’ordinaire), ceci sans vouloir m’immiscer de quelque manière que ce soit, dans vos affaires personnelles, bien à vous, Madame DABRA ». Mes post-it sont trop petits, je ne vais pas en gâcher deux, et pourquoi ai-je des post-it dans mon sac (excellente question, mais je ferai l’inventaire plus tard…)
  • J’opte pour une solution intermédiaire. Je prends les clefs. J’ouvre la porte donnant sur l’escalier, je mets les clefs sur le cache radiateur du bas de l’escalier en les planquant un peu, et je ne me fais pas de soucis : s’ils ne sont pas rentrés avant moi, je récupèrerai les clefs et je leur mettrai un mot sur la boîte aux lettres (voir plus haut). Généralement ils partent rarement pour moins de 2 heures…
  • Idée qui n’est pas géniale car ils n’auront jamais l’idée en constatant qu’ils n’ont plus leur trousseau, de sonner pour se faire ouvrir par un voisin, et d’escalader un balcon. D’un autre côté, mon sac pèse lourd on se demande pourquoi, et je ne veux pas rendre service complètement.
  • Quoique, ils peuvent penser qu’ils ont laissé le trousseau sur leur serrure et sonneront donc pour se faire ouvrir…
  • Idée qui n’est pas géniale mais ils pourront éventuellement appeler un serrurier après s’être fait ouvrir par un voisin, ce qui me fait un peu ricaner, vu la manière dont j’ai été traitée il y a peu (rendez service tiens…)

Et je pars, la conscience claire, pure, sereine, catholique avec des doutes, majorée des 10 % infligés par le ministère des finances qui m’a retrouvée dans le foncier, mais toujours pas pour l’impôt sur le revenu au sujet duquel je n’existe toujours pas… Ce qui me fait suer parce que si je suis non imposable, il y a des organismes auxquels je dois le prouver sinon vous pensez bien, j’essayerais de me faire perdre dans le foncier en lieu et place de l’IR (j’ai bien pigé la manoeuvre pour me faire égarer dans un domaine particulier : il suffit que j’exige sur le champ de retrouver mon nom patronymique et une adresse complète,  de vérifier que c’est bien fait, et ça perturbe l’ordinateur des impôts)….

Parce que la vie n’est qu’un long calvaire…

32 réponses sur “Règlement de compte à OK corral (ou tout comme)… (1)”

  1. Mais… eh… oh… que se passe-t-il ensuite ? C’est un suspense insoutenable. Que se passe-t-il ensuite ? Ils ont ameuté tout le quartier ? ils ont appelé les pompiers ? Je ne vais plus dormir tant que je ne saurai pas ce qu’il s’est passé? Pitié, Gentille Sorcière.
    J’espère juste qu’ils ont dormi trois nuits au moins dans la rue avant de récupérer leurs clefs. Et je suis généreuse.
    Quant aux impôts, ma pov’dame, chaque année,c’est un peu plus. Bientôt, notre retraite ne suffira plus à les régler…

    1. Suspense insoutenable… 🙂
      Il faudra attendre mardi pour la suite, parce qu’avec le lundi de Pentecôte, le suspens insoutenable pour le blogueur est « aurais-je des commentaires ».
      Evidemment, tu n’es pas concernée, mais…

  2. Ahhhh 🙂 🙂 j’ai vécu exactement la même chose avec une personne odieuse ( non : atroce) : je ne sais pas comment se termine ton histoire ( suspens insoutenable !) mais voici ce que j’ai fait (NON je n’ai pas honte….) J’ai donc pris les clés oubliées sur la serrure de boîte à lettre. Lorsqu’il est venu, en panique sonner chez moi ( tout sourire……une fois n’est pas coutume) pour me demander si par hasard je n’aurais pas « vu » son trousseau, j’ ai répondu (tout sourire également) que OUI j’avais bien vu en effet se clés sur sa serrure de boîte à lettre mais que m’étant fait copieusement insulter par lui un ans plus tôt pour avoir voulu lui rendre service , je n’ai pas cru bon commettre cette fois ci une indiscrétion SUPPLEMENTAIRE en lui signalant le fait.
    il a avalé de travers mais n’a pas osé me traiter de « connasse » cette fois ci (il a eu tort) 🙂
    J’ai donc attendu qu’il fasse changer TOUTES ses serrures, puis remis le trousseau dans sa boîte avec un mot : « quelqu’un a retrouvé votre trousseau et l’a mis dans ma boîte » .je pense qu’il a parfaitement compris.
    Mouarrrrrfff. Bien fait

  3. Dieu est grand ! vous revoilà ! je vous imaginais déjà découpée et congelée par l’Anglais etr la reine mère ! mais que vous est-il arrivé, saperlipopette ?
    merci au réparateur de votre ordi/du blog/de la box.
    par timidité sans doute je ne vous laisse jamais de commentaire, mais là c’est promis, vous en ferai plein maintenant ! et merci pour toutes ces paillettes, que vous et votre fille mettez dans nos quotidiens, à mam maman, mes amies et moi.

  4. moi aussi je fais partie de ces lectrices-qui-ne-commentent-jamais… et j’ai eu bien peur de cette interruption!
    plus de frayeur comme ça s’il vous plait 🙂
    merci au sauveur du site, qui que ce soit!

  5. Bon retour !

    Moi aussi, je craignais que les cow-boys du dessus aient mechamment deconnecte notre chere sorciere…

  6. Ouf… le suspense concernant ta disparition était bcp plus insoutenable que celui d’OK Corral. Heureuse de te voir de retour, tu ne peux savoir à quel point !

  7. Ah te voilà enfin de retour! Ca me fait vraiment plaisir, je me doutais bien qu’il y avait des trucs bizarres, au vu de ta page qui affichait des signes cabalistiques, m’enfin je trouvais que ça commençait à faire long, je t’imaginais déjà kidnappée par les extra-terrestres, au moins!
    Merci à Fille Aînée alors, et bravo, je sens qu’elle a dû « en baver des ronds de chapeau »!
    Tu fais revenir le beau temps, quoi, ça c’est un vrai truc de sorcière! ;))

  8. Pour le beau temps je ne l’ai pas vraiment fait exprès 🙂
    Je serai vraiment de retour quand tout sera vraiment remis en place, car je n’ai toujours pas accès à mon interface…
    Mais fille aînée doit avoir hérité de mes pouvoirs magiques…

  9. Bon moi aussi je n’ai jamais osé laissé de commentaire…. mais j’adore votre blog, votre humour, et votre plume !! Alors vive votre retour, car je me régale à chaque fois !!!!

  10. Tu m’as fait peur !

    Je me suis dit que tu avais enfourché ton balai, et quitté le ouèbe… J’ai failli aller vérifier que tu allais bien chez la Méchante…

    Mais tu es là (ou presque), hourrah !

  11. Bonjour,
    Moi aussi j fais partie des lectrices qui ne commentent pas… Je suis bien contente de vous retrouver, car j’aime beaucoup vos posts. Bon courage à Fille Aînée pour réparer le blog.
    Bonne soirée, à bientôt,
    Fleurette.

  12. Merci à toutes !
    Un petit coucou à ma « méchante » lui ferait sans doute plaisir, mais bon, ne pas l’assommer avec les « quand c’est qu’elle revient vraiment ? » elle a eu bien assez à faire avec sa MOMAN qui devenait dingo 🙂
    Pour info, dès que je pourrais récupérer mon image, j’ouvrirai un compte sur face de bouc, comme cela en cas de panne d’hébergeur, je pourrai renseigner… Je vous aviserai lors de la rédaction de mon prochain post, avant de vous livrer la fin du règlement de comptes…

  13. Enfin ! Tu as raison pour Face de Bouc, j’ai un compte au nom de Louisianne pour communiquer avec les blogamis, et un autre pour la « real life » !
    J’espère que tous les problèmes vont être résolus !

  14. Ohhh quelle bonne surprise !
    Je pensais que ça venait de mes cookies cette page bloquée alors j’ai trifouillé mon ordi pour te récupérer mais rien. J’ai failli demander de tes nouvelles à Pulchérie mais je n’ai pas osé… A bientôt !

  15. ouf ce n’était qu’un bug
    mais que ce fut long !…
    moi aussi je suis allée voir le blog de la méchante mais je n’ai pas osé demander…
    Ravie de vous revoir 🙂

  16. Merci à toutes !
    Comme vous le voyez tout n’est pas encore résolu, mais j’ai bon espoir.
    Je vais contacter Pulchérie aujourd’hui pour savoir s’il faut encore attendre lundi ou +
    Là cela fait 3 semaines, j’ai du mal…

  17. Eh bien, cela a l’air de commencer à aller mieux, non ? Je passe tous les jours (oui, je suis accro, je sais…).
    Amicalement.

  18. Quel plaisir de vous lire à nouveau! J’étais très inquiète mais maintenant ça va mieux, mis à part le fait que j’ai hâte de connaitre la suite de l’histoire…
    Ravie de vous retrouver.

    Ps: j’adore les chansons de notre enfance enrichies de vos commentaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *