Ils m’énervent…

Je m’énerve facilement, je le sais parfaitement.

Outre l’orthographe qui perd du terrain régulièrement, le langage texto des plus jeunes étant carrément illisibles, on peut remarquer, sans chercher spécialement la petite bête, de nombreux dérapages, tant dans la presse, qu’à l’oral de nos présentateurs ou commentateurs TV…

J’avais fait un bond de ma chaise il y a quelques mois, en lisant dans le Parisien « le pape a demander pardon », et régulièrement dans le Canard, on peut se demander, au travers de la presse déchainée, ce que sont devenus les correcteurs d’autrefois.

Maintenant nous avons régulièrement droit à du grand n’importe quoi :

  • La petite fille de 5 mois. D’accord, elle est du sexe féminin, mais c’est un bébé !
  • L’adolescent de 8 ans. Non monsieur, à 8 ans, on n’est pas encore adolescent, on est un petit garçon.
  • Paradoxe, sur la même chaine, l’adolescent de 20 ans qui ne se rendait pas compte que c’était mal de caillasser les flics. Jeune homme aurait été plus approprié, puisque l’homme (souvent suspect) c’est pour un peu  plus tard.
  • L’adolescente de 13 ans, devient tout à coup la jeune fille. Bon…
  • Le vieil homme de 52 ans flanque un coup au moral de tous les quinquagénaires. Les quadras eux, vont se regarder dans une glace pour s’acheter une crème antirides bien chère !
  • Etc…

Tombant tout à fait par hasard sur une sombre daube sur TF1 au coeur de la nuit (ils font bien de diffuser cela le plus tard possible), j’ai pris des notes, car cette émission a droit à un post exclusif.

Là, c’était la totale.

  • Une sombre abrutie, que si ce n’est pas une actrice jouant un rôle à la demande de la production, est bien à plaindre, souffrait d’un narcissisme plus qu’accentué : c’est moi la plus belle et gnagnagna. 17 ans. A 17 ans, la jeune femme pourrit la vie de toute sa famille, et gnagnagna.
  • La séquence d’après, c’est un jeune couple qui ne s’entend pas. La maman d’un bébé de 7 mois (pardon, un petit garçon), a été tout au long du reportage (bidon j’espère) la jeune fille décontenancée par l’attitude de son compagnon, à qui le terme d’adolescent attardé, aurait parfaitement convenu.
    Mesdames et messieurs les journalistes, une personne de sexe féminin, quel que soit son âge, mariée ou non, qui a un enfant, s’appelle toujours madame. Comme les altesses royales d’ailleurs…
    Au passage, un divorce ne ramène jamais une madame à mademoiselle, c’est comme ça, même si vous trouvez cela idiot.
  • De même, une actrice, même à 80 ans, s’appelle toujours mademoiselle. Je l’ai appris en travaillant dans le monde du spectacle et en rédigeant des contrats.

La palme pour moi a été :

  • Le « emmenotte » comme si menotté n’existait pas…
  • Et les voitures qui « s’approprionnent » le trottoir alors que s’approprient existe également
  • Et est-ce moi qui m’offusque à tort du vent qui souffle à 30 km PAR heure et non plus 30 km heure ?
  • De toutes manières la vie n’est qu’un long calvaire…
  • 2 réponses sur “Ils m’énervent…”

    1. La déliquescence de la langue française m’attriste, mais quand c’est dans les médias (qui devraient donc, d’une certaine façon, « porter » notre langue et en être les ambassadeurs), je grimpe aux rideaux.

      Je râle et je peste quand je trouve des fautes de grammaire / syntaxe / orthographe dans les livres (oui oui, les vrais livres publiés par des maisons d’édition).

      Et j’étais récemment à deux doigts de proposer à un éditeur de patrons de couture de relire ses prochains livrets GRATUITEMENT tellement j’avais été horrifiée de trouver 5 fautes dans un seul livret…

      Je sus une ayatollah de l’orthographe – et j’assume. 🙂

    2. Alors là, contente de te l’entendre dire ! Enfin, de te voir l’écrire 😂. Je peste comme toi tous les jours. Je t’ajoute le nourrisson de 1 an (voire deux quand ils sont en forme) ( les journaleux, pas les bébés !)
      Fillette, garçonnet sont des termes disparus . Ou obsolètes..
      J’ai vu l’autre jour une jeune femme de 45 ans.
      Tellement proche de la vieille dame de 55 ans peu après. On vieillit a une vitesse !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *