Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Les dictons…

Se_pourrir_la_vie_56800795Je m’énerve facilement. Et il y a quelque chose qui m’énerve encore plus facilement que d’autres : c’est le dicton.  Enfin certains dictons.

Tout d’abord parce qu’il y en a qui sont très vieux et qui ne veulent plus rien dire. Qui sont carrément dépassés, alors que d’autres sont simplement désuets, hors époque, ce qui ne les empêche pas d’être agaçants. D’autres sont trop moralisateurs, donnent des excuses à des actions pas très belles, bref, ça m’énerve (et devinez celui que je mettrai à la fin ? sans tricher hein !) (d’un autre côté je ne peux pas vous citer tous les dictons : il y en a tellement que c’est à se pendre)

  • Qui vole un oeuf vole un boeuf. Je sais je débute mal. Mais je trouve ce dicton idiot, surtout quand on le sort à un gamin qui vient de piquer un carambar chez le boulanger. Le dit gamin ne voit pas ce qu’il ferait avec un boeuf et il continuera à piquer des carambars et plus tard des CD. Pourvu qu’il ne vole pas un boeuf, il ne pense pas qu’il puisse être condamné. A mon avis, à banir. Et puis on a tous piqué des sous dans le porte monnaie de maman sans forcément avoir volé un rumsteak, un boeuf, ou un troupeau de boeufs (ou de moutons)

  • Les absents ont toujours tort : c’est le dicton favori des gens qui aiments bien casser du sucre sur le dos des autres en leur absence bien sûr, ou les salauds de l’entreprise qui profitent des vacances de Marinette pour prétendre que c’est de sa faute si le copieur fait du bourrage.

  • Qui m’aime me suive. Je le trouve dangereux : on part vers les bois en gambadant et on s’aperçoit qu’on est tout seul sur la route de Louvier.

  • Qui paye ses dettes s’enrichit : le banquier n’est pas d’accord. Sinon l’idée n’est pas mauvaise. Il vaut mieux avoir 0 et ne rien devoir, que 100 euro et en devoir 1000. Pas de crédit dicton à 0 %… et pas de solution pour s’enrichir de cette manière.

  • L’espoir fait vivre : à 99 ans ça reste à prouver.

  • Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger : juste avant les fêtes je ne pouvais que vous le citer…

  • Pas de nouvelles, bonnes nouvelles : généralement, le temps passant on s’aperçoit que c’est plutôt le contraire. C’est ce qu’on se dit pour se rassurer de ne pas prendre des nouvelles de Tante Hortense…

  • Tous les chemins mènent à Rome : mon dieu comme il date celui là ! Testez-le en Bretagne en marchant toujours plein ouest et vous verrez comme le dicton, c’est bon.

  • Plaie d’argent n’est pas mortelle : certes mais c’est très chiant quand ça se prolonge (adage préféré de certains patrons surprenant un employé à se demander tout haut comment il va payer son loyer depuis que sa femme l’a quitté)

  • Femme fardée et ciel pommelé sont de courte durée… Ca date de l’époque où seules les femmes de mauvaise vie se fardaient. Et août 2005 a été pommelé pendant 3 semaines…

  • Vouloir c’est pouvoir : c’est totalement faux. Je voudrais bien gagner au loto depuis sa création, ou à l’euromillion.

  • L’enfer est pavé de bonnes intentions : ça c’est la bonne excuse de ceux qui abreuvent les autres de conseils en leur pourrissant la vie et leur démolissant le moral, entre autres, l’enfer n’étant pas celui de celui qui a de bonnes intentions. C’est le “surprise” devant la cuisine repeinte en jaune à pois verts, cadeau d’anniversaire de ceux qui n’aimaient pas notre cuisine telle qu’elle était avant.

  • L’oisiveté est la mère de tous les vices : terminés les congés payés !

  • Les amis de nos amis sont nos amis : totalement faux à mon sens, et cela se vérifie régulièrement. Seulement comme Fernande est une amie précisément, on n’ose pas lui dire qu’on ne supporte pas Bianca qu’elle invite systématiquement avec nous.

  • La vie (ou l’avenir) appartient à ceux qui se lèvent tôt. C’est mon préféré celui-là. Celui que vous assène généralement un insomniaque chronique, ou un lève tôt qui ne voit par contre jamais la fin des informations, parce qu’à 20 H  30 il pionce. Il baille depuis déjà 17 H, vu qu’à 4 heures il était debout (et à 5 déjà au boulot à inonder tous ses subalternes de mails corrosifs). Le problème c’est que les dictons sur les avantages à être plutôt du soir que du matin sont assez inexistants (je ne les connais pas tous non plus). Bien contents sont tout de même ces lèves tôt qu’il y ait des personnes capables de leur assurer : urgence, ciné, restaurant, train, métro, autoroute, magasins ouverts, et j’en passe, quand ils décident de veiller un peu après avoir pris 3 comprimés de vitamine C.

Et vous quel est celui qui vous énerve le plus ? (ou que vous préférez ?)

Posté le 29 novembre '06 par , dans Crise de nerf.
Tags :

Commentaires »

Comment par cathe
2012-06-06 12:55:11

Toujours accro sur ce blog, je profite d’une vilaine sciatique qui me plombe au lit pour remonter le temps, vitesse +++.
En fait, je ne lis plus un blog, mais un livre passionnant qui témoigne de l’air du temps au travers d’une vie de femme « normale » (marre de ne voir représenter dans les films, livres, medias, qu’une classe de bobo privilégié qui étale leur état d’âme existentiel en nous faisant croire que la vie du français moyen, c’est cela !) 
J’aime le côté râleuse qui se défoule avec humour, les points biens planté sur les i sans méchancetés, le sens de la dérision, les décryptages hilarants des tracasseries du quotidien et la qualité indéniable de l’écriture épistolaire.
Un reproche tout de même, c’est la phrase :
L’oisiveté est la mère de tous les vices : terminés les congés payés !
Grand fou rire qui a relancé ma sciatique !!! Ça fait mal !!!

Comment par Calpurnia
2012-06-06 13:17:46

Merci Cathe et bon courage. Pour en avoir fait de sacrées, je sais à quel point cela fait mal !

Comment par cathe
2012-06-06 13:25:22

Bluffée par la rapidité de la réponse !
Je suis un animal a vitesse lente mais au sang chaud, toute émotionnée la cathe…
Merci.

(Comments wont nest below this level)
 
 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI