Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Maintenant me voilà arrière grand mère !

Alors là c’est le top du top et ça remonte le moral un max.

Avec le pauvre petit Georges, j’étais grand mère… et ce petit père est parti bien trop tôt de nos vies… Personne ne l’oubliera jamais, je précise au passage.

Le temps passant le deuil se fait, on a tout bien désinfecté pour qu’aucun autre félin n’hérite du virus mortel à 100 %. Et voici que ma méchante et son gentil veulent un chat à nouveau.

Scoop à la SPA : saisie judiciaire chez une mémée qui avait 60 chats dans son appartement. Vous avez bien lu : 60 chats. Aucun de castré, ça se reproduit à la vitesse de l’éclair ces petites bêtes. Et voiloù la SPA débordée par les chats dont il faut s’occuper, parce qu’à 60 avec deux litières, les voisins ont fini par exploser… Et où mettre tout ce monde là ? On peut mettre une mère et ses petits en cage, mais c’est toujours une cage. Il faut vacciner tout le monde, stériliser, bref, l’horreur pour ceux qui aiment les animaux.

Voici Pulchérie et son gentil partis en famille d’accueil pour rencontrer une petite mère et ses deux petits. Le gentil craque sur le petit mâle, Pulchérie sur la maman. On fait quoi ? Ben on en prend deux… Ils se tiendront compagnie… Je pense qu’il y a eu hésitation sur la petite soeur de Sacha, mais elle avait l’air un peu barge paraît-il (et comment ne pas l’être dans des circonstances pareilles ? et la sélection c’est l’horreur, pourquoi lui et pas elle ?), il fallait bien une excuse pour ne pas revenir avec 3 chats…

Décision prise : on prend la maman (Sophie) et son petit mâle. Il faut faire vite, pas le temps d’attendre que tout soit fait (vaccins, stérilisation de la maman et de Sacha pour quand il sera grand, pour la SPA c’est obligatoire et compris dans le prix), parce que la famille d’accueil prend des vacances…

Et voilà Pulchérie allant récupérer ses nouveaux enfants le samedi 17 février. Une maman qui pleure car elle cherche sa fille partout, qu’on lui a retiré le matin (adoptée immédiatement) et un petit diabotin qui a vraiment envie de jouer. Du coup elle repense à son petit Georges qui dormait trop et ne jouait pas assez… Elle se dit qu’il était déjà malade. Elle constate c’est tout…

Maman perturbée par la perte de sa fille et nouvel environnement à découvrir (chez ma soeur, Pulchérie avait promis de leur montrer les petits chats et devait y passer la soirée). Miaulant à qui mieux mieux pour récupérer le diablotin qui n’a peur de rien mais écoute tout de même sa mère, et surtout cherche sa fille qu’elle a perdu le matin… Maman qui va se planquer chez ma soeur, sous un meuble, et on la cherche partout pendant une éternité en l’imaginant s’échappant dehors, traversant la route au passage d’une voiture. L’horreur, le stress, jusqu’à ce que mon neveu la retrouve planquée sous un meuble, bien camouflée (fallait vraiment la voir).

Maman et son fils que Pulchérie et le gentil déménagent chez mes parents avant d’aller regagner leur domicile à Paris le dimanche après midi. Stress pour tout le monde, il y a le chat, la chienne (elle, on sait qu’elle a l’habitude des chats).  La chienne remue la queue en reniflant les nouveaux arrivants et va se recoucher en soufflant (pitié !!!! elle sait ce que c’est qu’un chaton la malheureuse). Le chat de Mrs Bibelot (un monstre pire que Diabolos, qui doit faire ses 7 kg et ressemble à un lynx, prend la porte quand le petit père décide de jouer avec lui sur le lit de mes parents (ben lui non, il n’a pas envie de jouer. Il a peur et point barre et pas du tout envie qu’on lui dévore une oreille, même pour jouer). La grosse bête qui avait peur de la petite, c’était vraiment lui tout à coup et il n’est jamais sorti de la maison après avoir demandé la porte aussi vite…

Bref tout va bien sauf que la petite mère (c’est vraiment une petite petite puce), cherche son autre bébé en miaulant et que cela fait mal au coeur. On la rassure, je pense que tout ira bien… Elle a son petit diablotin (oh la tronche de la crevette qui doit théoriquement trucider de la souris…)  qui tête encore (après avoir fait une orgie de patée…), elle va oublier l’autre… C’est ce que l’on sait… Et les animaux vont plus de l’avant que nous sans souffir comme nous…

Sauf que… Si vous comptez bien dans les générations, et bien Sophie et Sacha sont les enfants de Pulchérie, donc mes petits enfants. Sauf que Sacha est le fils de Sophie. C’est le problème avec les animaux, les histoires de génération on s’y perd…

Du coup je suis arrière grand mère. A 48 ans. Bientôt 49

Laissez moi mourir, le temps passe trop vite…

Passez-moi un post-il pour m’ouvrir les veines (Florence Foresti) (gouzi gouzi qu’ils sont mignons)

Posté le 19 février '07 par , dans Dans la série Diabolique.
Tags :

Commentaires »

Pas encore de commentaire.

Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI