Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Les beautés du progrès…

Les_beaut_s_du_progr_s_6111_000521Je ne suis pas du genre à pleurnicher, telle une arrière grand mère (faut suivre) que c’était mieux avannnnnt. Mais avant il n’y avait pas que du mauvais, et le mieux est l’ennemi du bien.

Ce téléphone ressemble traits pour traits (eh oui, je gagate), au premier téléphone de Mrs Bibelot et Jean Poirotte. J’aurais pu faire pire dans l’illustration, mais comme je n’ai pas connu l’écouteur séparé du “là où qu’on cause”, j’ai méprisé. C’était donc un téléphone à cadran avec une sonnerie ressemblant à l’alerte des pompiers le jeudi midi (oui à l’époque c’était le jeudi à 12 H pile qu’on se tapait l’alerte nucléaire) (maintenant c’est le premier samedi du mois, quand ils y pensent…) (je précise que cette sonnerie des pompiers très précise, est celle d’une alerte nucléaire, z’avez qu’à aller vérifier chez gogole qui vous renverra direct chez moi)

Le progrès cela a plein d’avantages. C’est grâce au progrès que je peux écrire n’importe quoi et avoir plein des lecteurs.

C’est grâce à lui que Madame Patate ne peut pas ouvrir son capot. De voiture bien évidemment, ce blog est correct (encore qu’il faille définir ce qu’est le correct de nos jours).

Moi pour ouvrir mon capot sur ma titine datant de 1994, j’ai une manette à tirer, un truc à débloquer et vas-y donc. Idem pour ma vieille voiture, j’ai des clefs. Oui des clefs. Et encore elle était moderne pour son époque : c’est la même clef pour ouvrir la portière et mettre le contact. Avant il y en avait deux différentes + une pour le réservoir d’essence (qui d’ailleurs, maintenant que j’y repense, n’était pas fermé à clef, donc l’utilité de la troisième clef m’a échappée)

Maintenant ce sont des bidules trucs électroniques merveilleux (que tout le monde cherche partout dans son sac ou sa poche, vu que ça ressemble à un sachet d’aspartam en noir ou à un vieux carré de chocolat…) Ceci pour ouvrir les portières et démarrer le véhicule pour qui tout est électronique. Une vraie merveille quand ça ne fonctionne pas. J’ai un collègue qui tourne depuis 3 semaines avec une “panne d’essence annoncée”, et la nana qui cause avec tous les 200 mètres, parce que le bidule électronique est détraqué… Un autre dont la voiture ironique lui annonce que les ceintures ne sont pas mises et refuse de démarrer du coup. Alors que tout le monde est ligoté sauvagement attaché correctement. Vous essayerez de détraquer une clef et de faire causer titine… Quant à la ceinture de sécurité elle s’en tape, c’est l’affaire des flics…

Quand Jean Poirotte et Mrs Bibelot ont récupéré la maison de mon grand père chéri, ils ont décidé de faire refaire le portail. Il en avait besoin, certe. Avant, il y avait une grande grille à gauche (pour laisser passer les voitures, à l’origine les charettes), et une autre plus modeste pour les piétons à droite. Le tout fermant à clef (vous allez dire que je suis une obsédée). Mais c’était simple comme bonjour, et on n’égare pas une clef de portail vu la taille qu’elle avait…

Qu’à cela ne tienne. On leur a installé un nouveau portail, qui ouvre avec un bip. Le jour top c’est le jour où je suis arrivée pour les trouver en train de se demander comment ouvrir le portail à la main, parce que le bip avait fondu une pile. Ils étaient enfermés chez eux, et nous dehors… Il y avait bien un truc pour ouvrir le portail à la main, mais rouillé… 2 heures à s’échiner (moi allant acheter du dégripant à Rampion, et comme ils n’en avaient pas (ils n’ont rien) de l’huile toute bête), tout ça pour aller acheter une pile difficile à trouver parce que bien sûr ce n’est pas un modèle ordinaire… Depuis, Jean Poirtotte au son de “vive le progrès”, va vérifier que ça s’ouvre à la main et fait la fortune des graisseurs de systèmes manuels qui rouillent faute d’être utilisés pendant 5 semaines

Pour le téléphone, le sans fil, c’est formidable, avec clavier et non plus cadran + mémoire incorporé des numéros (que du coup on ne connait plus par coeur, parce qu’on ne les compose jamais). Sauf que les batteries qui assurent théoriquement 24 heures de papotage avec Fernande en fait mentent. Elles tiennent 2 H maxi, et de moins en moins. Et quand on va montrer le téléphone au vendeur, ça coûte plus cher de changer la batterie que de changer de téléphone. Sauf que moi, la prise je n’y touche plus depuis une certaine aventure…. Je subis le “bip bip” du déchargement de batterie avec un stoïcisme évident (et bien surprenant de ma part (bien sûr que je mens !))

Moi je ricane juste bêtement quand je démarre le soir ma titine avec une clef, pendant que mon collègue tape sur le volant en disant plein de gros mots. Et soudain, j’ai peur : je vais faire comment quand j’aurais enfin une voiture de mon époque ????? Ca va être l’horreur.

Pour le téléphone portable (que je n’ai pas) qui fait téléphone + films + photos + cafetière (je déteste le café) et aspirateur (et pourquoi pas vibro masseur vidéo projecteur en plus ?), j’ai de plus en plus peur de m’en acheter un enfin, (car Pulchérie m’accuse de ne pas vouloir communiquer…) (sur ce coup là je ricane…).

Saurais-je maîtriser l’engin ? Non, je le sais. Je sais composer un numéro point barre. Et pas consulter des messages erronés et envoyer des textos (moi qui adore lortofrafe, le langage texto, ça me troue). Déjà que quand Mrs Bibelot me prête sa (vieille) voiture, j’ai des problèmes avec l’ouverture et fermeture des portières ou démarrage si je n’ai pas fait le bon clic…

Et vous les hics du progrès, c’est quoi ???? Le radio réveil qui fait aussi cafetière et se déclenche le samedi matin à 4 H 55 alors que théoriquement il devrait la boucler ?

Posté le 19 mars '07 par , dans Dans la série Diabolique.
Tags :

Commentaires »

Pas encore de commentaire.

Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI