Copine en panne…

copineJe n’aime pas copine, je n’arrive pas à me faire à cette bagnole, qui en plus a une âme noire et perverse.

Si si, ce n’est pas encore la voiture digne de figurer dans un film d’horreur, mais ça ne saurait tarder.

En mai fait ce qu’il te plait, elle a commencé à hoqueter régulièrement, et à refuser de démarrer. D’après mon père qui avait entendu une fois la lutte de sa fille contre la bête immonde, le démarreur et la batterie n’étaient pas en cause. Mais quoi donc kalors ?

Jusqu’au jour où que j’insiste ou non, elle a refusé vraiment de démarrer, que je sentais bien que la batterie fatiguait et que du coup j’ai appelé mon garagiste (en fait j’en ai deux, on n’est jamais trop prudente).

Qui est arrivé en 5 minutes.

Quand il a tourné la clef de contact, Copine a fait vroum vroum avec allégresse et délectation.

La saloooope !

J’avais l’air de quoi ? De rien. Il m’a crue sur parole et a regardé dans le moteur, sans rien trouver. Dans 98 % des cas m’a-t-il dit, c’est le vrabadeur (le nom m’échappe en fait). Mes bougies étaient normales, l’arrivée d’essence aussi, la batterie en forme, cela ne pouvait être que ça, mais il ne pouvait pas me le garantir.

L’idéal en fait aurait été qu’il l’entende hoqueter. Mais Copine a peur du garagiste…

Il m’a dit « je commande la pièce et je vous rappelle », et puis il m’a oubliée. Et comme Copine a oublié après de me refaire le coup du « j’veux pas démarrer », j’ai oublié aussi, d’autant que le mariage de Pulchérie approchait et que cela monopolisait beaucoup de mes neurones, sinon vous pensez bien que je n’aurait pas laissé mon charmant garagiste être distrait…

Et puis ce samedi : rien à faire, Copine a refusé tout net de démarrer, malgré de sombres hoquets me laissant croire qu’à un moment ou à un autre, elle allait céder.

La saloooope !

J’étais bonne pour rouler à pied pour aller me faire véhiculer par ma soeur, n’ayant pas retrouvé ma carte d’assistance (c’est normal, elle était rangée dans mon porte feuilles, et je la croyais dans la contre portière de la voiture). Quant à prendre n’importe quel dépanneur aux tarifs prohibitifs d’un WE, c’était exclu, je ne paye pas une assurance assistance pour rien non plus.

Sauf que si.

Car ce lundi matin ayant donc retrouvé ma carte, j’ai enfin pu les joindre sur leur répondeur. Qui vous annonce d’une voix suave « tous nos conseillers sont actuellement en ligne, veuillez patienter, votre temps d’attente est estimé à 75 minutes environ ».

On se croirait au pôle emploi, d’ailleurs, c’est la même voix suave.

C’est un numéro vert, d’accord, mais 75 minutes d’attente c’est un peu long. Surtout si vous êtes dans les bois avec votre portable en train de se décharger, comme le mien sait le faire désormais, il va me falloir en changer (SNIF).

Donc, finalement j’appelle mon petit garagiste pour apprendre qu’il a bien gardé la photocopie de ma carte grise pour commander la pièce, mais qu’il m’a zappée, mais qu’il arrive, contristé d’avoir oublié une femme aussi aimable (en français dans le texte, mais bon, être désagréable avec son garagiste n’apporte jamais rien de bon non ?).

Il arrive donc tout de suite, vraiment, j’ai à peine eu le temps de m’habiller. Il prend la clef, il se met au volant et là :

  • VROUUUUUUM VROUUUUUM (alors que le samedi soir, deux voisins m’avaient dit d’arrêter mes tentatives car ma batterie commençait à faire pitié).
  • La salooooope !

Bon ce coup-ci, il m’a juré, craché, et tout, qu’il commandait la seule pièce chez qui soupçonner un défaut, et il ne risque pas de m’oublier parce que là, je n’ai plus de fille qui se marie très bientôt, et que je vais donc penser à l’appeler toutes les 3 heures pour savoir quel est le délai avant changement de la dite pièce.

Ce qui ne m’empêchera pas de regarder copine avec un mépris écrasant, et de la traiter de tous les noms en la conduisant.

Le mec qui me l’a vendue, a bien fait de changer de garage peu avant la première panne de Copine, 3 semaines après livraison (sous garantie donc).

Car cette voiture est une bourrique, une salope, une andouille, qui ne fait rien qu’à m’emmerder, et ce depuis le début. Il y a incompatibilité d’humeur entre elle et moi, il paraît que cela arrive…

Mais c’est normal, car la vie n’est qu’un long calvaire…

Sinon pour la suite, je serais tentée de demander à mon garagiste une photo de lui. Pour la montrer à copine si elle fait des siennes.

On ne sait jamais : sur un malentendu, ça peut marcher…

20 réponses sur “Copine en panne…”

  1. Exactement pareil avec mon ancienne estafette, dès que j’arrivais au garage, elle faisait plus le bruit affreux, j’étais obligée de le bruiter au garagiste, qui se fendait la gueule.
    « Mais ça fait quoi, tchip/tchip ou chhiiiiiiiiiii? Non parce que c’est pas la même panne et pas la même pièce alors vous comprenez… »

  2. Objets, avez-vous une âme, oui répond Copine, et je sens que sorcière, elle m’aime pas.
    Alors moi je fais mon intéressante.
    Pour me faire remarquer.

    Mais pas trop, quand le monsieur arrive, je roule droit, mon moteur tourne rond, s’agirait pas de terminer à la casse.

    Et le mieux ?

    Ca marche ! Elle me voit.

    1. C’est vraiment de sa faute si je ne l’aime pas. Sa spécialité a toujours été de me faire des tours pendables.
      3 semaines après l’avoir réceptionnée, je regrettais ma vieille guimbarde que je me cognais depuis 13 ans.
      C’est dire !

  3. Ca me rappelle ma fichue panne de démarreur… Normalement, ça tombe en panne net… Non moi, la voiture préférait ne pas démarrer entre deux clients… Généralement quand j’étais bien loin de tout transport en commun et civilisations… Des non démarrage pendant des heures… Une fois obligée de la laissé sur un parking, l’homme qui arrive le soir avec une batterie neuve, elle redemarre… Trois jours après de nouveau elle ne voulait plus démarrer… Le garagiste nous facturant moult réparation ‘mais ça ne doit pas être le démarreur’, ‘ça ne tombe jamais en panne comme çà’… Pour finalement tomber en panne devant un autre garage, pousser la voiture et qu’on me change un démarreur…
    J’ai revendu la voiture…
    Je compatis !

  4. question très très bête mais ça m’est arrivé alors on sait jamais ?
    Pensez-vous à mettre le pieds sur l’embrayage en démarrant ? Ma voiture refuse de démarrer si ce n’est pas le cas. Et parfois on le fait par reflexe sans y penser et qd on y pense pas, impossible de savoir ce qu’on oublie de faire.

    1. Non je ne mets pas le pied sur l’embrayage pour démarrer, normalement, copine est au point mort.
      Au prochain hoquet, je tente le coup !
      (Mais elle a déjà fini par céder, sans embrayage…)

  5. Et encore, ton garagiste a bien voulu te croire! Sinon, la honte aurait été cuisante… Le nombre de hontes que je me suis prises, entre la douche qui fuit sauf le jour où le plombier daigne enfin venir après 15 jours de harcèlement, le gosse malade comme un chien jusqu’au moment d’entrer dans le cabinet du toubib (un grand classique, je crois ;)), le téléphone portable impossible à allumer sauf chez Orange après 1h d’attente… Heureusement que le ridicule ne tue pas! 😀

  6. Ah, j’ai eu une aventure comme ça cet été mais ça n’implique pas une voiture: j’ai fait une réaction monstrueuse en allant me baigner (je pense que c’était une méduse), genre transformation en monstre des marais, à tel point que j’avais du mal à respirer et tout, les pompiers arrivent, m’embarquent, eh ben le temps d’arriver aux urgences: plus rien. Mais vraiment plus que dalle. Plus de marques, je respirais bien, comme avant d’aller dans l’eau. Bon, dans un sens tant mieux, mais dans un autre, j’ai ressenti comme de l’embarras…

    1. Oui tant mieux pour la fin.
      Au moins par contre, les pompiers pouvaient attester de ta bonne foi (généralement ils n’emmènent pas les gens aux urgences pour rien)
      🙂

  7. quelle farceuse cette copine !
    une psychothérapie pourrait peut-être l’aider à soigner sa misogynie ?
    sinon je ne vois que le bon vieux coup de pied ( dans les roues pour ne pas laisser de traces ! ) pour lui montrer qui est le chef !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *