Scène de ménage (2)

scene-de-menage-2Comme je l’ai déjà précisé, mes parents sont assez forts de temps à autre, pour donner de l’inspiration à un scénariste figurer dans cette désormais célèbre série.

Là c’est le truc qui concerne le fait de prendre un RV avec un médecin, lourde tâche…

Mon père n’est pas spécialement téléphone (ou pas, parfois il est pris d’une crise de téléphonite aigüe mais cela reste rare), et à une époque pendant longtemps, maman avait pris l’habitude de s’occuper de tout, y compris des papiers qu’il ne sait toujours pas remplir, dont donc, de la prise des RV.

L’autre jour, je fais observer à mon père que je lui trouve le visage gonflé. Réponse de ma mère, la même que l’année dernière « mais c’est parce qu’il vient de se lever de sa sieste ».

Réponse que j’ai eue pendant 2 semaines l’an passé jusqu’au jour où il a fallu appeler le SAMU, que ma soeur se déplace et que nous piquions une crise à deux, ce que je leur rappelle gentiment. Comme Acromion leur avait précisé après qu’il aurait suffit de l’appeler, ils se décident.

  • Coraline a raison dit Jean-Poirotte. Il vaut mieux faire venir Acromion. Tiens, voilà le téléphone, tu me prends mon RV ?
  • Ah mais celle-là c’est la meilleure
  • Tu ne sais pas te servir d’un téléphone ?
  • A l’âge que tu as, est-ce que tu ne sais pas te prendre un RV toi-même ? (en fait Acromion se déplace à domicile pour épargner à mon père dont le dos est en vrac, une longue attente dans la salle qui mérite bien son nom)
  • Ah mais non, je ne vais pas appeler pour demander à Acromion de venir !
  • Est-ce que tu me prends mes RV chez le coiffeur ou l’esthéticienne ? Et ma gynéco c’est toi qui t’en occupes sans doute ? Et l’ophtalmo ?
  • J’en ai marre à la fin !
  • C’est moi qui fait tout dans cette maison !
  • Je ne suis ni ta bonne ni la standardiste !
  • Et les courses, qui est-ce qui fait les courses ?
  • Oui pour ça, mais le bricolage c’est ton domaine !
  • Il ne manquerait plus que je t’achète TES clous !
  • Je rêve tout debout !
  • Et qui prend soin de mes plantes fleuries ? Ce n’est pas toi !
  • Ah ? Il est rangé où l’arrosoir ?
  • Devant le puits, c’est facile, tu l’as sous les yeux tous les jours !
  • Mais tu ne t’en sers jamais !
  • D’ailleurs, il y a deux jours que je te demande de remettre des graines aux oiseaux, mais évidemment, tu attends que Coraline s’en charge
  • Ma chérie, je t’interdis de t’occuper des graines des oiseaux ! ton père est assez grand pour le faire !
  • En plus cela lui fera faire un peu d’exercice !
  • Moi aussi j’ai mal à l’épaule !
  • Tu m’énerves avec ton épaule, elle ne t’empêche pas de téléphoner !
  • Et puis tu pourras au passage noter normalement le jour et l’heure, parce que tu écris de manière illisible.
  • D’ailleurs je n’ai rien compris à ce que tu as écris sur les mots croisés en cours !
  • Puisque c’est comme ça, je vais arroser mes géraniums et rien ne me retiendra dans cette cuisine !
  • Tiens, le voila ton téléphone, et j’espère que les batteries sont déchargées !
  • Bien fait !
  • Pour le diner je m’en fous, MOI j’aime les carottes…
  • VLAM (la porte)

Alors là, on prend son sac, on ne fait aucun commentaire, on ne croise le regard de personne, et limite on pousse la voiture pour la sortir, sans alerter QUI QUE CE SOIT…

Et le lendemain :

  • Alors papa, tu vois le médecin ou pas ?
  • Oui il vient demain matin, je suis assez grand pour me débrouiller tu sais, je l’ai appelé hier soir.

Et ma mère qui en rajoute une couche :

  • Nous ne sommes pas des gamins ! Nous savons très bien nous occuper de nous !

Faites des gosses qu’ils disaient. Pour les parents, il n’y a pas de formule.

Je n’ai rien répondu, je suis allée mettre des graines pour les zosieaux…

La vie n’est qu’un long calvaire…

12 réponses sur “Scène de ménage (2)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *