Conne, et incompétente en plus !!!!

Visite_chez_le_m_decin_53272152

En 2009, je vous avais raconté mes mésaventures avec une dermato désagréable que je m’étais promis de ne jamais retourner voir (ICI).

Pendant qu’elle s’apprêtait, à ma demande, à me retirer un ou deux kystes à la tronçonneuse, l’air mauvais, je lui avais montré 3 grains de beauté, deux sous l’oeil gauche, le troisième sur l’aile du nez, pas loin du coin du même oeil.

« Ce n’est rien du tout » m’avait-elle répondu toujours aussi peu aimable.

La consultation avait duré environ 10 minutes, et encore, en comptant le temps passé à rédiger les ordonnances.

Cette année, je me suis décidée à retourner voir mon ancien dermato, pour la révision visite annuelle des grains de beauté ou autres trucs pouvant être suspects. Bonne nouvelle, il n’est plus autant débordé qu’avant (d’où mon infidélité de 2009), car il a pris une assistante qui m’a reçue très gentiment et très professionnellement.

Elle m’a regardé le cuir chevelu et a démentit le diagnostic de l’autre d’il y a 2 ans et demi, alors que je me suis littéralement ruinée en produits qui ne servaient à RIEN (si j’aurais sû, j’aurais écouté mon pharmacien…). Il n’y avait pas de dermite machin, ni de carence en fer, encore que le fer ne peut pas faire de mal. Par contre on peut me rescaper la chevelure à moindre frais et efficacement. C’était la bonne nouvelle.

Elle m’a fait déshabiller pour constater que je n’avais rien de louche sur le corps, après m’avoir dit « ça par contre, c’est à retirer, et en urgence ».

« Ca » c’était le grain de beauté au niveau du coin de l’oeil gauche. Qui justement a grandi un peu depuis qu’un moustique m’a piqué juste dessus à la Grande Motte. Je m’étais grattée la nuit, cela avait saigné, et depuis il n’avait plus la même tronche.

Elle ne comprend pas que deux ans plus tôt, on ne m’ait pas précisé que c’était à retirer, sans urgence, alors que maintenant, c’est le cas (l’urgence).

Comme elle n’a pas le temps de pratiquer l’intervention, RV est pris la semaine suivante avec son confrère qui adore nous charcuter ou nous cramer des trucs (un homme charmant et plein d’humour en fait, mais sa vraie vocation devait être chirurgien…).

Qui me confirme, alors que je tremblotte des genoux le jour fixé pour l’excision de la bête, que c’est bel et bien à retirer, que cela n’a pas poussé en quelques mois, et quand c’est que la bête a été vue pour l’avant-dernière fois ?

  • « Il y a deux ans et demi »
  • « Et on ne vous a rien dit ? »
  • « Si, que ce n’était rien… »
  • « Et qui vous a dit que ce n’était rien ? »
  • « Madame de la conne »
  • « AH ! CELLE-LA !!!« 

Déjà son associée avait eu l’air très mécontente, là, il n’en rajoute pas, mais il pense tellement fort que je l’entends… Il consulte ma fiche. La dernière fois que je l’avais vu, en 2007, la bête n’existait pas.

Et malheureusement pour moi, c’est désormais trop proche du coin de l’oeil pour lui, et il va m’adresser à un chirurgien plasticien. Cela doit être fait sous anesthésie générale et avec une technique que lui n’a pas. Maman a vécu la même chose, et je tremble de trouille pour mon porte monnaie anorexique et les complications post-opératoires que je ne manquerai pas de faire…

Je lui expose mes soucis et il appelle un de ses confrères plasticien du côté de Chartres, dont il sait qu’il ne me loupera pas, et qu’il ne m’assassinera pas non plus…

Que j’ai donc consulté ce 11 janvier.

Il m’a bien expliqué ce que c’était, (un carcinome basocellulaire) qu’il fallait enlever cela vite mais qu’il était encore temps, avant que cela ne creuse (glups !) ou ne s’étende vraiment aux glandes lacrymales (reglups) ou à l’oeil, mais que lui, peut faire cela sous anesthésie locale.

Bref il est plus que temps pour m’éviter une vilaine cicatrice.

Ouf pour l’anesthésie locale, parce que moi, j’avais déjà commencé à refaire mon testament. Comme quand je prends l’avion…

C’est donc un sale truc, qu’il faut retirer dès qu’on l’aperçoit, avant qu’il ne grossisse, qui ne tue pas, mais peut détruire les tissus proches et même l’os, nécessitant après, une réelle intervention de chirurgie reconstructrice.

« Et sauf le respect que je dois à mes confrères d’ordinaire, cette dermatologue d’il y a deux ans et quelques, est une conne incompétente qui, je l’espère, ne sévit plus ! »

Au revoir monsieur et à très bientôt, puisqu’il précise à sa secrétaire devant moi, qu’elle doit me trouver un créneau rapidement.

3 personnes tout de même pour taxer l’autre d’incompétente !

Je sais qui sera ma cible, la prochaine fois que je rêverai que j’abats quelqu’un avec un flingue (j’ai un mauvais fond sans doute).

Ce ne sera pas Truchon !

La vie n’est qu’un long calvaire !!!

PS : n’allez pas voir comme je l’ai fait, à quoi cela ressemble quand c’est déjà très évolué, vous allez tomber dans les pommes… Le mien n’en est pas là, heureusement, mais j’en veux tout de même terriblement à cette femme…

24 réponses sur “Conne, et incompétente en plus !!!!”

  1. Allez, le temps de l’intervention, on oublie madame de la Conne qui pour le coup n’a vraiment pas volé son nom. Je croise les pattes et je suis sûr que tout va bien se passer.. Non mais je t’jure..quelle conne celle -là !!!

    Coincoins solidaires !

    1. Merci des coincoins 🙂
      Je n’ai pas peur de l’intervention en elle-même, mais de la cicatrice.
      Espérons que cet homme mérite sa réputation d’excellent plasticien…

  2. Heureusement que tu t’en es inquiétée à temps…
    Contrairement à deux membres de ma famille qui, eux, ont attendu tellement longtemps que l’une a dû subir une greffe de peau tellement on a dû creuser et se trouve maintenant avec une « chose » encore plus horrible que ce qu’on avait enlevé… (à cause d’un jeune chirurgien incompétent qui en outre s’en foutait car elle avait plus de 70 ans…) et que l’autre se retrouve avec une horrible cicatrice au coin du nez qu’il n’arrive pas à assumer…
    Avis donc aux inconscients qui laissent grossir ces « envahisseurs »…
    Et bon courage à toi pour l’intervention.

    1. Le pire étant de s’en inquiéter plus qu’à temps (en avril 2009 c’était apparement déjà à retirer), de rentrer chez soi la conscience claire, pour apprendre un beau jour que là, « il est plus que temps ».
      J’aurais été négligente encore, je ne m’en prendrais qu’à moi, mais là c’est le comble. A qui faire confiance après ?

  3. J’en ai des frissons… Mais QUE faire… au moins cette fois vous etes bien suivie, je souhaite que l’intervention se passe bien.
    Je suis sortie en larmes de mon avant-dernier rdv avec une dermato (en France), en regrettant de ne pas avoir claquer la porte et d’avoir paye la consultation dont l’ordonnance a fini a la poubelle en bas de son cabinet (le reste serait long a raconter, bien que la consultation elle-même fut très courte!). Quand au dernier rdv (… 4 ans apres, a l’étranger) pour un champignon dans le dos, je suis sortie avec un shampoing contre les démangeaisons du cuir chevelu et un collyre pour apaiser la peau après l’épilation des sourcils. Si, si c’est pas un gag… (après un contre-rdv en France j’ai eu droit a un traitement quand meme) Mais la votre article me donne envie de m’y recoller, il serait temps de faire le point sur les « grains de beauté »…

    1. Faire le point régulièrement sur les taches et grains de beauté.
      EVITER LE SOLEIL !
      Et quand ça ne va pas, claquer la porte, ne pas payer, parce que ras le bol des médecins expéditifs qui vous prennent pour une vache à lait…
      Maintenant, je ferai cette visite tous les ans…

  4. Experience traumatisante l’an dernier avec un dermato qui pour me fouguer des seances de laser m’a affirmé que j’avais de la rosacée et m’a donné des prospectus avec des photos de pustules monstrueuses,j’ai changé de medecin mais c’est difficile d’en trouver un en qui on a confiance,garde bien le tien qui a l’air competent.

  5. Ma maman en a eu un qui persistait à faire des petits, mis à part le désagrément de devoir réopérer (et elle n’a pas eu de bol: là où c’était situé, au ras de l’oreille, elle a dû avoir ne petite greffe de peau (prise sur un de ses avant-bras, la cicatrice du bras est plus moche que celle du visage!!)), ça s’enlève très bien.
    Bonne nouvelle, les peaux « matures » (faut bien que ça serve un peu de vieillir, zutalors!) cicatrisent bien mieux que les peaux plus jeunes et font moins de complications…

    1. On m’a dit tout cela, mais bon, vu l’endroit où est la chose, ça ne me réjouit pas !
      La cicatrice à venir me fait un peu peur, même si je cicatrise normalement assez bien…

  6. non mais j’vous jure… et en plus elle d’être incompétente elle était désagréable ! bon courage pour la suite chère Calpurnia, vous nous raconterez of course !

  7. Contente que tu sois tombée sur des médecins compétents finalement. L’opération est prévue pour quand?
    Pour la cicatrice, ma kiné m’a recommandé du silicone médical en feuille (un peu cher, mais réutilisable), et ça marche plutôt bien (j’ai une peau à chéloïdes). Et je vais aussi tester les applications d’argile verte pour accélérer les choses. Si ça peut t’aider…

    Plein de pensées pour ton rétablissement.

      1. Je comprends, ce fut un de mes premiers soucis quand on a décidé d’opérer ma cheville (cicatrice pas des plus visibles, pourtant). J’ai enquiquiné mon chirurgien, ma kiné et écumé les sites internet pour trouver des conseils (y compris homéo et alimentation) pour aider la cicatrisation, puisque ma peau a tendance à faire des chéloïdes (boules, indurations…). Et même si la cheville est moins visible que le visage, je veux faire le maximum.

        Bref: respecter scrupuleusement les consignes concernant l’eau (ne pas mouiller la plaie avant le feu vert express du médecin / dermato / que sais-je), ne pas fumer (je ne sais pas si c’est ton cas), crème cicatrisante (que j’ai dû demander à mon chir’, qui ne me l’avait pas proposé spontanément) et feuille de silicone (astuce de ma kiné qui a exercé en milieu hospitalier).

        Puisque tu as fini par trouver un professionnel compétent, questionne-le bien sur ce thème, une cicatrice n’est jamais anodine. Je penserai à toi le 31.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *