Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Les beautés du progrès…

ElectrophoneGrâce à Miss Julie, il y a un bout de temps, je me suis souvenue soudain que j’avais fait l’acquisition il y a quelques années, d’un CD du groupe America dont je ne pouvais plus écouter le vinyle, étant dépourvue d’un TOURNE DISQUES ou pour les puristes d’une platine moyen-âgeuse (titre du 33 tours : “Holyday”).

Et me voici me souvenant des moments privilégiés de ma jeunesse au cours desquels j’écoutais ce DISQUE, ainsi que d’autres d’ailleurs, et partant, à 2 H du matin à la recherche du fameux CD…

Car inutile de vous leurrer, je ne range pas mes CD par ordre alphabétique. Ils sont déjà tout de même classés par genre : musiques de films, classique, new age, etc, le etc représentant une grosse partie des plus de 300 CD que je stocke chez moi, et que j’écoute tous, tous les jours, vous l’imaginez bien…

J’ai d’ailleurs dans mon porte-feuille avec ma carte bancaire, outre l’interdiction de m’acheter un vêtement noir, celle d’acheter un CD musical sans y avoir réfléchi 36 fois, sauf pour “le lac des cygnes” qui me manque cruellement.

J’ai donc retrouvé le CD (quasiment le dernier sur une étagère, c’est toujours comme ça), en criant Allez Luya Kir y est Hélène y sonne. Puis je me suis empressée de le copier sur mon ordi, de faire une sauvegarde de la copie sur mon disque dur externe et de l’écouter.

Pour prendre conscience d’une chose consternavrante :

Avec ma copine de l’époque de l’achat de ce 33 TOURS, quand j’ai connu Albert alors qu’elle se faisait avoir par un militaire bordelais ayant une fiancée à Bordeaux (mais le cachant bien sûr), nous écoutions ce DISQUE régulièrement.

Enfin, une face de ce disque et pas l’autre… Jamais l’autre… La flemme de le retourner ? Je ne sais pas…

Car si j’ai bien reconnu avec émotion, larmes aux yeux, et l’impression de rajeunir, mes morceaux chéris, je me suis demandé à un moment donné si l’ordinateur n’avait pas merdé dans sa copie.

Ben non, l’ordinateur n’est pas aussi givré que moi. J’avais tout simplement droit à la deuxième face du 33 TOURS que je n’avais jamais écoutée… La découverte a été sans plaisir aucun et j’ai viré “la deuxième face” de mon ordi, illico.

Comme quoi l’ancien a du charme, mais aussi ses défauts. J’avais vécu la même expérience avec les Moody Blues et “day of future passed”, meilleure amie et moi n’écoutant que la deuxième face avec Night in wight satin…

Alors que c’est l’intégralité du 33 TOURS qui valait le déplacement…

La vie est pleine de surprises… Et je vous pose la question : vous, vous écoutiez les deux faces du disque convoité, ou juste celle pour laquelle vous l’aviez acheté ?

(Et un long calvaire… Si vous croyez que Pulchérie m’a mailé qu’elle a échappé au cyclone machin, vous vous fourrez le doigt dans l’oeil jusqu’au genou…)

Posté le 30 octobre '12 par , dans Histoire de sorcière.
Tags : , , ,

16 commentaires »

Comment par Magalie
2012-10-31 10:53:45

Mes parents écoutaient beaucoup un chanteur italien, Angelo Branduardi, en 33 t quand j’étais petite. J’ai trouvé un de ses Cd à la médiathèque, je l’ai emprunté pour me replonger dans mon enfance. Déception : je ne connaissais que la moitié des chansons, mes parents boycottaient la face B ! N’étant pas en recherche de nouveauté mais d’une certaine nostalgie, je l’ai rapporté illico.
Il m’est arrivé également d’assister à des concerts et me dire que les nouvelles chansons que j’avais entendues étaient pas mal ; en fait, ces chansons figuraient sur mes CD mais je ne les écoutais jamais.

Comment par Calpurnia
2012-10-31 17:12:08

Bon, je vois que je n’étais pas un cas isolé… :-)

 
 
Comment par kuri
2012-10-31 10:55:53

Il y a avait deux faces ? Oh mer…
…credi, on est mercredi. Non, j’avais pas su. Bon, ca n’aurait rien change. Generation DJ et radio libre, on n’a jamais rien ecoute en entier, d’ailleurs ecouter ? Y’avait 3 a 30 platines et on rayait un peu par-ci, par-la… Mon truc c’etait surtout de danser. Pis, j’etais nommee d’office technicienne de toutes les boums, chaque 15 minutes passage sous les traiteaux a reparer les fils au sparadrap, eteindre les feux follets avec des couvertures anti-feu, decoller du parquet les disques fondus. Et c’etait mes copains qui faisaient les K7 a ecouter pendant les cours. Je n’ai aucune memoire des noms des zartistes massacres en dessus de table, rien a racheter en numerique. D’ailleurs au Japon, on loue les CD chez le loueur de videos et on copie dans son phone/wokman (legal et 30 fois moins cher que de telecharger en honnete pigeon, aucun risque de se faire pirater la carte de credit). Et sinon, pour la maison, tout est sur le youtube. Quand je m’y promene au rayon de mes annees ado, je reconnais les airs, mais oh la la, le bruit vieillit mal, ou j’ai change de gouts totalement….

J’ y ai cherche ton album…c’est d’epoque. De quand j’ecoutais de la chanson francaise moi. Je passais en boucle des “40 ceintures” du beau Mike dans un “manche d’ X”. On se serait maries quand je serais grande, si Mike n’ etait pas tombe en pendant le linge. Tiens, non, j’ai pas change de gouts, s’il a eu un fils cache lui ressemblant, celibataire, possedant un seche-linge et qui lit, tu me transmettras le mail… Le fameux “manche” fonctionne toujours, dans la cave, chez mes parents, mais ce sont nos “dixes” sont tous casses, ou meme fondus. Y’a toujours un truc qui marche plus.

Pulcherie a-t-elle meme atterri ? ou meme decolle ? Elle est dans une file d’embarquement maintenant, si ca se trouve. En cas de cyclone, tu sais bien qu’ ils retardent tous les vols de 48 heures et sequestrent, sans leur dire pour combien de temps (suspens…) les pax a bout de nerfs dans une salle poussiereuse de Roissy. Ils leur donnent des tickets a echanger contre des sandwichs SNCF et des cannettes de coca (pour les consoler de l’Amerique). Mais il est deja ecroule le plafond qui avait un defaut, il n’est plus dangereux du tout cette aeroport. Attendons le recit sur son blog…

Comment par Calpurnia
2012-10-31 17:13:22

Moi aussi j’avais un mange disques…
Je ne sais pas ce que tu as fumé, moquette ou autres, ou mangé (champignons hallucinogènes) mais ton commentaire m’a bien fait rire !

 
 
Comment par Louisianne
2012-10-31 14:26:24

Oui j’écoutais toujours la 2ième face, je parle des 45 tours, donc j’écoutais pour voir, et si c’était nul, je n’écoutais plus jamais !
Pour les 33 tours c’est différent ! C’était quand même un achat important un 33 tours, jamais je n’ai acheté un 33 tours juste pour une face (ou juste pour une chanson !)

Comment par Calpurnia
2012-10-31 17:15:13

Les 45 tours, j’ai connu l’époque où il y avait 4 titres, et j’écoutais toujours la face où il y avait la chanson qui avait justifié l’achat.
Quand ils sont passé à une chanson par face : idem.
Et j’ai acheté beaucoup de 33 tours pour juste une chanson.
Là où j’écoutais tout, c’était quand j’achetais le nouveau 33 tour d’un chanteur que j’adorais, et là, évidemment, j’écoutais tout, religieusement.

 
 
Comment par hermione
2012-10-31 15:06:29

Faute d’argent, j’achetais peu de disques..mais j’écoutais les 2 faces (en boucle dirait-on aujourd’hui). Non, je devais me relever à la fin du deuxième morceau lorsqu’il s’agissait d’un 45 tours pour mettre l’autre face….et ainsi de suite jusqu’à ce que ma chère mère (paix à son âme) vienne mettre un terme à l’écoute de mon “déconnophone” – comme elle l’appelait -.
Je connais encore par coeur toutes les chansons que j’ai aimées dans les années 62/72 (grosso modo), et mes goûts n’ont pas changé…..Que voulez-vous ? Je suis fidèle……

Comment par Calpurnia
2012-10-31 17:16:18

Moi je suis tellement fidèle qu’à une époque j’ai acheté pas mal de CD “ces années là”, et j’ai été vraiment heureuse de retrouver des tubes de ma jeunesse.
J’y reste fidèle…

 
 
Comment par Cathy
2012-11-01 00:08:22

Mes parents avaient également ” un tourne disque ” ma mère écoutait essentiellement de la musique de ballet, toujours les mêmes passages pffffff ( Casse noisette, belle au bois dormant, lac des cygnes etc……..) les disques étaient rayés à mort ! On n’avait pas le droit de toucher à l’appareil mais j’adorais lorsque la pointe diamant se bloquait dans un sillon du vinyle avec un son saccadé qui se répétait en boucle :) )

Comment par Calpurnia
2012-11-01 18:13:07

Mes parents avaient un très bel “électrophone”, avant d’avoir carrément une chaîne stéréo avec l’immense progrès de la K7.
Interdit d’y toucher, alors j’avais le mien, qui fonctionnait également à piles…
Je me demande comment ma collection de 45 tours est encore écoutable…

 
 
Comment par Mimi
2012-11-01 03:10:47

Un peu plus tard en ce qui me concerne… mais quand même j’ai bien eu un tourne-disque voir un mange-disque au début des années 80, mais peu de 33 ou 45. Un des derniers ce devait être Madonna. Je n’ai pu conservé qu’un seul 33 a la pochette toute jaunie, dans notre bibliothèque… Mes filles en écoutent le CD en boucle (ou le chante, ou me demande de le chanter) c’est… Emilie Jolie!
Mais votre article m’a trop donner envie de leur faire écouter quelques disques sur un tourne-disque. Ce serait une super expérience… pas sure qu’elle soit réalisable hélas!

Comment par Calpurnia
2012-11-01 18:14:52

Les vieux électrophones se trouvent pour rien dans les brocantes.
Pulchérie et Delphine en ont un, et de vieux vynils. Comme elles le disent “on n’écoute pas pareil, on se pose, on écoute, on retourne le truc”, bref :
Un jour nos petits enfants trouveront nos trucs modernes totalement ringards et rêveront de l’époque de leurs arrières-grands-parents :-)

 
 
Comment par Angele2b
2012-11-01 09:55:00

Faute d’argent, nous n’avions pas non plus de tourne-disques. Mais chez une de mes tantes, il y avait au grenier un vieux (il ne pouvait pas être jeune), un vieux vieux tourne-disques 78 tours. Nous nous amusions à faire tourner ces vieux disques au doigt. Dire quels ils étaient? Je n’en ai aucun souvenir. On s’en donnait à cœur joie et mon cousin ameutait tout le village en hurlant dans le pavillon désolidarisé du reste…
En lisant ça, on pourrait croire que j’ai au moins 80 ans… C’était dans les années 50 et nous étions gamins.
Merci Calpurnia. Tes souvenirs ravivent les miens.

Comment par Calpurnia
2012-11-01 18:17:31

J’avais récupéré le tourne disques 78 tours de mon grand-père et les disques qui allaient avec, ainsi que le pavillon en cuivre…
Albert l’a JETE dans mon dos lors d’un déménagement.
Les 78 tours sont chez Pulchérie, puisque l’électrophone qu’elle a acheté dans une brocante fait 78 tours…
Il adorait le jazz et c’est quelque chose d’écouter ce qu’il aimait tant : je pense que certains de ses disques valent une petite fortune…

 
 
Comment par Gisèle
2012-11-01 16:38:54

Je suis de celles qui écoutaient les deux faces… mais je dois reconnaître qu’en dehors des disques de mon idole (Johnnyyyyyyyy !) je n’en achetais pas beaucoup d’autres!
Mais même de ces pas beaucoup d’autres (c’était l’époque Sylvie, Françoise, Cloclo…) j’écoutais tout.
Et à l’époque mon Tépaz a duré très longtemps, je l’ai même refilé à ma mère quand je n’en ai plus eu besoin ! Ce n’est pas comme la merde qu’on achète aujourd’hui : j’ai par exemple entendu dire récemment par un vendeur de la Fnac (en Suisse) que les Netbook d’une grande marque (en deux lettres et que je ne citerai pas)… sont prévus pour durer 1 an 1/2… je n’ai pas regretté d’avoir laissé traîner mes oreilles…
Quant à mon père, il avait un phonographe qu’il fallait remonter à la main et une collection de 78 tours dont une certaine “valse chinoise” que j’aimerais bien retrouver, je l’écoutais en boucle quand j’étais enfant… je lui en veux toujours de les avoir donnés !!!!!! (le phono et les 78 tours) à un joueur de son club de foot quand j’étais pré-adolescente, sans que j’aie eu mon mot à dire…

Comment par Calpurnia
2012-11-01 18:20:11

Il y a des trucs comme ça dont les anciens se sont débarassé sans regrets.
Mon grand-père par exemple, mais c’était pour donner à la famille, quand il s’est acheté une chaîne stéréo dernier modèle en 1981 (il avait 70 ans et était tout content de profiter du dernier cri…)
Je regrette encore de ne pas avoir demandé à Albert des dommages et intérêts pour le phonographe à ressort et aiguille, jeté dans mon dos… (et le pavillon qui allait avec…)

 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI