Règlement de compte à OK corral (ou tout comme)… (2)

Dispute 2Je rentre donc à l’heure habituelle, et je vérifie : les clefs ne sont plus sur le cache radiateur…

Impossible de savoir si les l’anglais sont rentrés : quand ils le sont définitivement, la voiture est rangée au garage, après dépose de madame à qui monsieur ouvre toujours la portière (pour qu’elle monte ou descende).

Je suppose qu’ils le sont (rentrés), qu’ils se sont fait ouvrir par un voisin en pensant avoir laissé les clefs dans leur serrure, ont vu le trousseau sur le cache radiateur, bref j’ai un scénario qui se tient…

J’avais tort.

Le temps d’ouvrir ma boîte mail, tout à coup, des bruits de voix pas du tout staïleuuuuu dans la cage d’escalier.

Impossible de résister (mettez-vous à ma place), j’entrouvre discrètement ma porte pour entendre ce qu’il se passe.

Eh bien, cela se passe entre les l’anglais et l’autre au dessus de chez eux, madame GrandMont qui elle aussi me snobait en 1995.

Un vieux contentieux à régler, à n’en pas douter par les échanges qui ont lieu, sans aucun souci de correction et de grandeur :

  • Faut vraiment être idiote pour mettre des clefs dans une boîte aux lettres !
  • Rendez service ! je suis déjà bien bonne de l’avoir fait, j’aurais tout aussi bien pu les laisser sur la boîte (la voisine du dernier étage donc, dont la réplique me laisse perplexe…)
  • Ca ne vous suffit pas de nous avoir fait chier pendant des années avec vos 6 gosses qui faisaient un raffut pas possible ?
  • Et vous, ça ne vous suffit pas d’avoir empesté toute la cage d’escalier pendant des années avec l’odeur de l’alcool à brûler dont votre épouse déjantée usait un jour sur deux pour tout nettoyer ?
  • Nous sommes propres nous madame ! Et je vous interdis d’insulter ma femme !
  • L’alcool à brûler c’est un truc de secte, c’est connu ! Il a fallu l’arrivée de Madame Dabra (comment être dans le coup tout à coup sans avoir rien demandé à personne) qui menaçait de porter plainte pour que vos nettoyages intempestifs cessent d’empuantir tous les appartements !
  • Et l’alcool tout court dont vous planquez les bouteilles dans les poubelles c’est un truc de secte aussi ?
  • Je ne vous permets pas ! Et l’aspirateur passé à 6 H du matin, ça se fait ça ?
  • Et les mômes qui gueulent à tout bout de champ jusqu’à 22 H ça se fait peut-être ? des mal élevés que c’était…
  • Je vous emmerde, moi je n’ai jamais fait descendre mon mari et mes gosses pendant que je faisais le ménage pendant 3 heures, ni mis la sono à fond.
  • Vous faites bien de parler de notre sono, c’était pour couvrir votre télévision infernale…
  • Etc…

La porte d’en dessous s’ouvre. Ma voisine monte discrètement et me demande si c’est souvent comme cela. Je la rassure, c’est la première fois… J’avais entendu dire par mon ancienne voisine de pallier que ces gens très chics ne se disaient qu’à peine bonjour depuis très longtemps, et là, je perçois le pourquoi du comment.

Les l’Anglais étaient bien partis avec deux trousseaux, donc ils ont pu rentrer chez eux, avant de commencer leur enquête pour savoir si quelqu’un avait vu l’autre trousseau, car problème : ils ont égaré la deuxième clef de la boîte aux lettres.

Des gens si chics et si soigneux…

Je sais que l’on va sonner chez moi à un moment ou à un autre, et j’ai eu le temps de peser le problème pour trouver une solution.

  • Madame GrandMont en descendant chercher son courrier à vu le trousseau sur la boîte de ses voisins détestés. Ravie, elle l’a laissé en place, alors que normalement la recrudescence la terrorise.
  • En repartant pour son tour de l’après midi (généralement juste après moi, si je suis en retard je tombe sur elle) elle a vu le trousseau sur le cache radiateur, sachant très bien à qui il appartenait.
  • Elle l’a pris, et mis gentiment dans la boîte à lettres.
  • Sans doute savait-elle, après avoir écouté, l’oreille collée à la moquette, qu’il manquait au couple détesté une clef de boîte à lettres et a-t-elle jubilé.
  • Je ne vois que ça…

Je confirme à Monsieur l’anglais qui semble connaître mon emploi du temps sur le bout des doigts, que j’ai trouvé leur trousseau sur la boîte à lettres, que je l’ai posé sur le cache radiateur de la seconde entrée, que malheureusement je n’avais pas de papier sur moi pour leur laisser un message, et que je n’y comprend rien. Tout en lui glissant au passage que je suis vraiment désolée de m’être mêlée de ce qui ne me regarde théoriquement pas.

Tout à coup il a un staïleuuuuuu très moderne.

C’est cette connasse de madame GrandMont qui a mis les clefs dans leur boîte, cette salope l’a fait exprès c’est certain, on n’a pas idée à moins d’avoir des neurones flingués par l’alcool de mettre des clefs dans une boîte à lettres qu’on ne pourra plus ouvrir, d’ailleurs depuis 1964… Il va TOUT me raconter (au secours !)

Fort heureusement mon portable sonne (merci Delphine !)

J’ai juste le temps de lui suggérer (nous sommes le samedi) :

  • De guetter le facteur lundi : il a une clef pour ouvrir la totalité des boîtes pour y déposer les colis (ce qu’il ne fait jamais, il est plus rapide pour lui de mettre les colis SUR l’ensemble des boîtes et de signer à la place du destinataire)
  • De se procurer un aimant assez fort à mettre au bout d’une ficelle pour partir dans sa boîte, à la pèche du trousseau manquant. Son regard s’illumine, c’est l’idée qu’il va retenir.

C’est l’idée qu’il a retenue. Le voisin d’en dessous, qui n’est là que depuis un an et qui visiblement s’emmerde régulièrement, s’est fait une joie de lui prêter un aimant et de le laisser se dépatouiller avec en lui donnant plein de conseils.

Monsieur l’Anglais en a eu pour une heure… Puis il est parti faire faire un double de sa clef de boîte (il était temps…)

C’est la voisine du dessous, croisée le lendemain comme je partais déjeuner chez mes parents qui m’a tout raconté. Elle en rigolait encore. D’ailleurs elle rigole tout le temps (je l’envie).

Maintenant pour les l’Anglais qui se sont confondus en remerciements à mon égard (j’ai trouvé un bristol très stylé dans ma boîte à lettres à moi, avec une invitation à déguster un porto d’ici peu, un beau soir), je suis une sainte.

Pour ceux du dessous je suis Hercule Poirot, puisque j’ai résolu l’énigme du trousseau de clefs passant du cache radiateur à boîte à lettres.

Pour madame GrandMont je suis résolument, finalement, comme elle le pensait en 1995, elle l’a toujours dit, une personne infréquentable, vu que j’ai voulu rendre service n’importe comment à des connards qui lui ont pourri la vie pendant plus de 40 ans…

Vie qui n’est qu’un long calvaire, cela s’entend, n’est-ce pas, bien sûr…

11 réponses sur “Règlement de compte à OK corral (ou tout comme)… (2)”

  1. Tout à fait. Et tout donne à croire, avec de nouveaux arrivants, que cela va l’être de plus en plus (gniarf gniarf)….

  2. Enfin… là ce fut un véritable suspense ! trois semaines ? quatre ?
    Mais que de plaisir à te lire hier soir, bien calée dans mon lit.
    En souhaitant longue vie à ton blog (et à toi aussi bien évidemment !) et pouvoir lire très bientôt la suite de tes « aventures »…
    Amicalement, avec un peu de soleil aujourd’hui.
    P.S. Ta fille est bien jolie.

  3. J’adore j’adore! Mieux qu’Hercule Poirot (en tout aussi chic, naturellement)le , tu as fabriqué et résolu le mystère du trousseau de clefs!
    Bravo, j’en rigole encore!
    Et j’espère que cette fois tout est réparé! (et merci à ta méchante encore!!)

  4. Quelle joie de te retrouver, j’etais toute triste !
    Et merci pour me faire rire a 8h du matin quand je suis au boulot depuis 7h20 (sachant que j’ai une heure de transport)!

  5. Quelle joie de te retrouver, j’étais toute triste!
    Et merci de me faire rire avant 9h du matin quand je suis au boulot depuis 7h20 (avant une heure de transport avant ca) !

  6. Désolée mais pour l’instant je ne peux plus répondre à chacune, les commentaires s’embrouillent un peu…

  7. Pas mal la voisine… le trousseau dans la boîte aux lettres sans être sûre qu’ils pourront le récupérer ! Mais vu comme les autres sont sympas… bizarre qu’ils ne s’entendent pas !
    En tout cas on a fini par avoir la chute… c’est bien de te voir de retour même si tous tes fichiers ne sont pas bien en place.
    😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *