Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

L’éternel mécontent…

Enfant pleurantJ’ai de nouveaux voisins de pallier, qui ont fait beaucoup de bruit avant d’emménager vers le 15 aout, et qui sont les parents de deux adorables bambins : une fille de 5 ans et un petit garçon de 2 ans, qui ont des yeux magnifiques (mais vous vous en foutez), à tel point qu’il est dommage qu’ils n’en aient que deux…

Il devrait être interdit d’avoir d’aussi beaux yeux, c’est ce que je me dis toujours, vu que je suis la seule à qui les parents ont loupé  la couleur des yeux ( qui sont caca d’oie pour être précise), en plus d’un certain nombre de choses sur lesquelles je préfère passer aujourd’hui…

La gamine est adorable et me rappelle les miennes : on lui dit bonjour et elle dit le reste, avec le sourire.

Le petit garçon est  tout à fait différent…

Nous l’appellerons Blaise (c’est dans quoi ?)

Mes pauvres voisins semblent en effet avoir mis au monde ce que l’on peut appeler “l’éternel insatisfait” ou “l’éternel mécontent”.

Il pleure tout le temps, plus précisément, il passe ses journées à meugler sauf à l’heure de la sieste (deux heures de répit) ou le soir après 20 H. Ce sont des enfants qui se couchent tôt (ça existe encore).

On dit “pleurer comme un veau” et là je m’insurge : le meuglement n’a rien à voir avec celui d’un veau. Il m’évoque plein de souvenirs d’une nièce d’Albert qui ne savait que rire ou meugler avec une force à vous vriller les tympans, rappelant plus le meuglement d’un animal en détresse ou en chaleur (parfois cela va de pair d’ailleurs)…

A l’époque où les fenêtres étaient toujours grandes ouvertes, je pouvais suivre avec délectation les malheurs de Blaise ou plus précisément ceux de ses parents qui finissent toujours par perdre patience, ce qui se termine sans doute par une claque, car le meuglement est stoppé net avec pour accompagnement “tiens, on sait pourquoi tu pleure !”

  • Blaise vient voir les jolis petits chats qui gambadent dehors (20 chats quasi sauvages derrière chez moi, il faut faire intervenir la SPA tous les deux ou trois ans)
  • OUIINNNNNNN moi veux pas voir les chats ! (mais il sort tout de même sur le balcon en braillant, pour finir par se calmer)
  • Blaise rentre pour venir diner, déjeuner, bruncher
  • OUIINNNNNNN moi veux pas diner, déjeuner, bruncher, Blaise veut voir les tichats !
  • OUIINNNNNNN Blaise encore vouloir la trème au tocolat
  • Non Blaise, tu as assez mangé, voici une prune éventuellement
  • OUIINNNNNNN Blaise a pas vouloir de trune ! Blaise veut du tocolat !
  • Blaise il est l’heure de venir prendre ton bain
  • OUIINNNNNNN Blaise a pas prendre son bain
  • OUIINNNNNNN Blaise a pas vouloir sortir du bain
  • OUIINNNNNNN Blaise a pas vouloir aller faire dodo
  • OUIINNNNNNN Blaise encore vouloir faire dodo

Dans la cage d’escalier maintenant, pour les deux sorties quotidiennes au square d’à côté (sauf quand il pleut comme vache qui pisse), ou celle du dimanche pour aller au pain, bref, quand on sort avec les gosses en gros.

  • OUIINNNNNNN Blaise pas vouloir aller promener
  • OUIINNNNNNN Blaise pas vouloir prendre l’ascenseur
  • LE RETOUR : OUIINNNNNNN Blaise pas vouloir rentrer la maison
  • OUIINNNNNNN Blaise pas vouloir prendre l’ascenseur
  • OUIINNNNNNN Blaise pas vouloir toi papa ouvrir la porte et entrer à la maison
  • OUIINNNNNNN Blaise vouloir maman venir aussi
  • OUIINNNNNNN Blaise vouloir pas maman venir aussi
  • OUIINNNNNNN Blaise vouloir papa pas venir
  • OUIINNNNNNN Blaise vouloir papa venir
  • OUIINNNNNNN Blaise pas vouloir dire bonjour à papy et mamie
  • OUIINNNNNNN Blaise a pas vouloir papy et mamie partir et faire bisous
  • OUIINNNNNNN Blaise pas vouloir aller chez la nounou
  • OUIINNNNNNN Blaise vouloir retourner chez la nounou

Pendant ce temps là sa soeur se marre et elle est bien la seule, et continue comme si de rien n’était, à raconter sa vie pendant que son frère braille meugle.

De temps à autre je croise le père ou la mère, ou les deux, l’oeil éteint ou hagard, trainant derrière yeux un martyr de TOUT, hésitant devant témoin à en coller une à ce chiard qui n’est jamais content… Ils n’ont l’air épanoui que quand Blaise ne les accompagne pas (l’un ou l’autre se sacrifiant pour garder la bête).

Parce qu’évidemment je vous ai épargné les pleurs et hurlements qui rythment régulièrement la montée ou la descente de la voiture, et tout le reste…

Je ne suis pas spécialement pour les châtiments corporels, mais j’ai été une mère qui avait la main leste. Et, allant courageusement à l’encontre de certains spots qui vous montrent une claque exagérée, au son de “il n’y a pas de petite claque”, je vais dire que “si, il y a des petites claques”.

Une sur les fesses, surtout que les enfants portent des couches de plus en plus tard, ne risque que d’être vexante.

De toute évidence, quand les parents ont tout tenté : raisonnement, pourquoi ? comment ? explique-toi ? mise en garde : tu vas voir, tu vas aller dans ta chambre,  c’est l’option qu’ils retiennent. Parce qu’après le “maintenant on sait pourquoi tu pleure”, on n’entend plus le pauvre gamin et c’est net, immédiat.

Depuis le 15 aout les parents en sont à la troisième nounou, les grands-parents n’en veulent qu’à la dernière extrémité (j’ai entendu un jour une très intéressante conversation sur le balcon, alors que la mère consolait sa fille effondrée par le comportement de Blaise).

Peut-être qu’un jour le très beau Blaise sera un adolescent rigolard et facétieux, un patron sympa, un amoureux transis et plein d’attention, on ne sait pas ce qu’il va devenir, après tout, il n’a que 2 ans… Mais le voir en rigolo est difficile à envisager.

Peut-être que dans les travaux bruyants il y avait l’insonorisation de sa chambre…

OUIINNNNNNN LA VIE N’EST QU’UN LONG CALVAIRE

PS : c’est là que je réalise qu’avec mes filles, j’ai eu beaucoup de chance (mais vous n’en doutiez pas…)

Posté le 18 septembre '13 par , dans Dans la série Diabolique, Faites des gosses !.
Tags : , , , ,

13 commentaires »

Comment par Charlotte
2013-09-18 20:07:52

N’ayant encore pas eu d’enfant à moi, je vais m’abstenir d’avoir un avis tranché (j’ai eu des retours d’expérience de mères autour de moi, j’ai l’impression que peu importe la décision prise, on a toujours tort. Une petite claque et on passe pour un tortionnaire, pas de claques et on est un laxiste qui va conduire tout droit ses gosses vers la délinquance) sur les châtiments corporels.
Mais là, des exemplaires comme Blaise, j’en ai pas vu souvent, et je ne sais vraiment pas comment je réagirais. En investissant dans des boules quiès?

 
Comment par Cathy
2013-09-18 20:45:19

……on a eu “ça” dans notre immeuble: heureusement (pour nous) notre appart n’était pas proche de celui des 2 chi******. Les voisins du dessous et ceux du dessus ont failli devenir dingues car c’était 24/24 : quand l’une avait fini de hurler l’autre prenait le relai…..ça a duré environ 4 ans. Le père avait l’air de très mal supporter, il a eu une forme de déprime liée à l’épuisement. Forcément, vivre dans les hurlements et ne pas dormir la nuit…..A chaque fois que je rencontrais la mère dans l’escalier, accompagnée de ses hurlements ambulants, elle était très génée et j’avais droit systématiquement à ” désolée, elle est un peu fatiguée là……”Je mesure ma chance d’avoir des enfants calmes et faciles à vivre.

 
Comment par Pascale
2013-09-19 08:23:15

Ahhhh le “Terribeul Two” :-D
La petiote que je garde a 22 mois, de bébé adorable, calme, souriante, commence à se transformer en sirème hurlante se roulant par terre dès qu’on lui dit “non”. Ce qui arrive un nombre non négligeable de fois par jour, forcément, elle touche à tout ce qu’elle ne devrait pas toucher et dès qu’on lui pose une question sa réponse est invariable: non.
Tu mets le blouson? Non.
Tu viens manger? Non.
Tu ranges la peluche/le jeu/le livre? Non.
On met les chaussures? Non.
Le pire: tu donnes la main? Là c’est même pas en rêve, donc elle hurle, je la mets dans la poussette elle redouble d’intensité….
Dur parfois. D’autant que les miens n’ont jamais été comme ça (je rassure tout le monde, ils ont d’autres côtés pénibles!!)
Heuresement elle est plus zen que Blaise quand même, je comprends ses nounous!
J’avoue que si la petiote était comme lui…. je ne sais pas trop ce que je ferais (et j’ai pas le droit de taper!! )(non pas que je tarte les miens à tour de bras hein ;-) )

On eu deux modèles du genre dans l’appart au dessus du nôtre, le gamin était bruyant et incouchable, à 23h il galopait encore, à 6h il recommençait.
Les actuels ont une petite de presque 4 ans, il y a deux ans quand ils ont emménagés, mes enfants avaient surnommés la petite la “chenille beuglante” (un épisode des Simpsons!!), la sieste et le coucher du soir, c’était un poème!! Et elle me réveillait chaque nuit en hurlant pendant en gros une heure, bizarrement je n’entendais pas les parents se lever… La bonne nouvelle c’est que ça lui est passé.

 
Comment par Meg
2013-09-19 08:46:03

Je n’entrerai pas dans le débat sur la fessée car je vais m’enflammer mais j’ai toujours trouvé ça facile de mettre une “tape” (fessée, baffe ou autre) à un petit qui nous énerve et de lui dire après “ah non, faut pas taper ton frère/copain/maître…” comment peut-il comprendre…
Bref.
J’ai connu des commerçants qui avaient eu une fille du genre de Blaise, elle a beuglé pendant 3 ans, non stop. Ils l’endormaient en la mettant dans la voiture à minuit et roulaient jusqu’à ce qu’elle dorme. Ils ont failli divorcer, n’ont pas eu de 2e alors qu’ils rêvaient de famille nombreuse tout ça pour qu’à l’adolescence, elle se transforme en chose toute molle, enfermée dans sa chambre, dormant jusqu’à 14h…
La vie n’est qu’un long…

 
Comment par Louisianne
2013-09-19 12:38:29

Ma soeur a braillé des années ! Mon père la bercait dans la cuisine pour ne pas réveiller les autres ! De plus une malédiction la frappait (ou frappait mes pauvres parents) il suffisait qu’elle s’endorme enfin l’après midi dans le jardin pour qu’une guêpe la pique et redéclenche les hurlements !
Ces enfants là changent-ils ? J’en doute ! Elle est hyper nerveuse, n’a pas de sommeil, elle est prof et a de l’autorité (elle sait crier assez fort) elle crie sur ses enfants ou son homme, elle se fait remarquer partout où elle va, car elle parle tout le temps et raconte sa vie !

On ne peut que plaindre les pauvres parents ! Heureusement quand il y a plusieurs enfants ils ne se ressemblent pas tous !

 
Comment par Calpurnia
2013-09-20 09:29:14

Charlotte : effectivement quand on n’a jamais été confronté au problème on aurait des solutions.
Mais je crois qu’en tant que parents, nous sommes considérés comme ayant tout faux, de toutes manières…

 
Comment par Calpurnia
2013-09-20 09:31:31

Cathy : dans certains cas, des gosses qui pleurent tout le temps peuvent avoir un problème physique (surtout chez les nourrisons : oesophagite), mais là c’est bien un gamin qui ne veut jamais rien, et qui le fait savoir…
Enfin, depuis le dernier changement de nounou, il se fait moins entendre, on verra la suite…

 
Comment par Calpurnia
2013-09-20 09:33:28

Pascale : la période du “non” systématique j’ai connu, mais sans pleurs. A faire comme si de rien n’était “ah bon tu ne veux pas ? tant pis pour toi”, c’est passé assez rapidement.
Ca revient à l’adolescence, c’est ça le pire… Non le pire c’est l’argumentation qui va avec…

 
Comment par Calpurnia
2013-09-20 09:36:07

Meg : une amie de Delphine a hurlé toutes les nuits jusqu’à l’âge de 4 ans ! Idem, ses parents n’ont jamais tenté le 2ème qui aurait peut-être été charmant…
Difficile de savoir ce qu’il se passe dans leur tête. Là pour mes voisins il est évident que pour les parents, se fâcher vraiment apporte quelque chose. C’est peut-être un enfant qui a besoin de limites très strictes, on ne sait jamais finalement…

 
Comment par Calpurnia
2013-09-20 09:39:17

Louisianne : finalement peut-être y a-t-il des tempéraments dès la naissance ? Eternel débat entre l’inné et l’acquis…
J’ai connu une braillarde éternelle insatisfaite, qui a changé du tout au tout quand ses parents sur le conseil d’un psy, ont cessé de la prendre pour la 7ème merveille du monde et qu’elle a eu un petit frère…
C’est aussi l’époque où ils ont cessé de la consulter pour tout : c’était comme ça et point final, et avec elle cela a marché…
Mais d’autres enfants ne supportent pas l’autorité, et là c’est mal barré pour toute la vie…

 
Comment par Madame Patate
2013-09-23 19:45:36

Oh l’enfer !!!
C’est une de mes grandes trouilles quand un appart se libère : l’étudiant fêtard ou bien les jeunes parents.
Causes différentes mais nuisances égales…

Tu as tout mon soutien.
Tu veux des boules Quiès ?

 
Comment par Calpurnia
2013-09-26 16:30:39

Madame Patate : pour la nouvelle voisine du dessus, je suis rassurée (comme toi, je n’aime pas savoir qu’il va y avoir de nouveaux occupants) : c’est une vieille dame, mais qui n’est pas sourde.
Sinon, fort hélas, je ne supporte pas les boules Quiès… Et puis bon, c’est juste dans la journée, alors supportable… :-)

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI