Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Les cyclistes

J’ai la chance extrêêêême d’habiter un parc naturel régional plutôt sympa.

Nombreux sont ceux qui profitent de ce parc naturel régional et particulièrement les cyclistes dès que le soleil montre son nez (autant vous dire que durant l’été 2007 nous avons eu une paix royale).

Vous allez dire que je suis une râleuse impénitente, une rouspéteuse incorrigible, une emmerdeuse de première (pas faux !). Mais je HAIS les cyclistes, particulièrement le week-end.

Déjà au départ le vélo et moi on fait 5. J’en ai trop bavé à remonter la pente pour revenir du lycée au home sweet home douillet. Ah, pour y aller au lycée, c’était facile : cela descendait injustement tout le temps. J’en ai trop bavé pour me payer la mobylette que papa me refusait (tu as des mollets, à toi de t’en servir). J’en ai trop bavé de mes hanches dont le médecin déclara un jour à Jean-Poirotte et Mrs Bibelot que le vélo était très mauvais pour elles (et j’ai eu ma mobylettei).

Oh, j’ai le droit de pédaler. Sur du plat exclusivement et il est très rare de pouvoir faire 60 bornes sur du plat exclusif (surtout dans mon coin). Enfin en gros, je n’aime pas le vélo. Regarder mon père avachi étendu avec grâce sur son canapé à contempler le tour de France me flanque de l’urticaire. Bref.

Je n’en reste pas moins tolérante. Si ceux qui aiment le vélo veulent pédaler, c’est leur problème, sauf que sur les petites routes de campagne, cela devient rapidement le mien également.

  • Ils roulent de front. C’est interdit par la loi. Si si, à moins d’une autorisation préfectorale (comme pendant le tour de France) et de la police les suivant. 2 qui roulent de front et se rabattent en vous entendant arriver devient une denrée rare. C’est pourtant la première chose que j’ai appris à mes filles. Rouler de front quand il n’y a personne, sinon, prendre sa portion de bitume et n’emmerder personne (d’ailleurs c’est la loi : n’emmerder personne)

  • Comme ils roulent de front, on ne peut pas les doubler. Ce n’est pas que je sois spécialement pressée le WE, mais quand je sais que je vais me cogner le peloton pendant 12 bornes, je deviens très grossière.

  • Parce que très souvent, ils roulent tous en peloton, se prenant pour le tour de France, avec tous le même maillot “France bleue Mayenne”. Ils sont tellement en peloton d’ailleurs que les doubler est impossible et que les croiser relève en plus de la haute voltige (avec suite et fin dans le fossé)

  • On les klaxonne pour leur demander le passage : que n’avons nous pas fait là ? La route est à eux, elle leur appartient. Ils se regroupent encore plus pour bloquer définitivement le passage.

  • Le peloton passe à vitesse grand V au stop. Les cyclistes s’arrêter au stop ? Vous rêvez vous !!! Le code de la route est pourtant autant pour eux que pour les motards (en règle générale). Les feux rouges, connaissent pas non plus. L’automobiliste derrière respecte le stop, puis le feu rouge, mais hélas, il retrouvera le peloton d’ici peu.

Quand on suit un peloton pendant un nombre respectable de km (pas de bol), non seulement la vie n’est qu’un long calvaire, mais en plus on devient un tueur en puissance. Comment qu’on les écraserait tous et dieu reconnaîtra les siens…

D’ailleurs c’est simple, par chez moi, nombre d’automobilistes règlent leurs laves-vitres de manière à les arroser en les doublant. Moi j’avais dressé les filles (parfaitement), avant que la ceinture à l’arrière ne soit obligatoire, pour qu’elles leur fasse les pires grimaces quand j’avais enfin réussi à les doubler. Et puis vicieuse, j’écrasais sur le frein, mais jamais assez pour les laisser me doubler, mais pour qu’ils profitent bien des grimaces des filles. Enfin bref, je leur pourrissais la vie dès que c’était mon tour (donc je ne pénalisais jamais les rares gentlemen de la pédale, respectueux du code de la route)

Nous pourrir la vie, c’est ce qu’ils font. Le gentleman cycliste, par ici, on ne connait pas… Et c’est l’emmerdeur de première du dimanche matin, qui au volant de sa voiture va pester contre la personne qui va faire ses courses en vélo, ne bloque pas la route, mais l’empêche de doubler dans une côte, en plein virage…

Posté le 22 juin '08 par , dans Je m'insurge.
Tags :

Commentaires »

Comment par Vannina
2008-06-22 13:29:34

J’habite le sud et ici on a droit aussi à des hordes d’abrutis avec leurs beaux costumes de sportifs qui te pourrissent la vie ,ceux là tu ne les vois qu’en bord de mer là ou c’est plat,faudrait pas non plus transpirer dans le beau maillot,je ne connaissait pas le coup du lave vitres ça me tente bien .

 
Comment par Bleck
2008-06-22 18:04:37

Les hordes de cyclistes regroupés en peloton se foutant éperdument des autres usagers de la route… on devrait avoir le droit de les pendre ! Pire, on devrait avoir une prime à l’écrasage ! Mieux les enfants devaient s’exercer au jet de pierre sur le peloton (non, là c’est une mauvaise idée dans le groupe des marmots il y bien quelques mecs qui ne rêvent que d’enfiler cet immonde cuissard et ces casquettes débiles…)

Mais je ferai, un distingo entre l’utilisateur de bicyclette et celui du vélo dit “sportif” . Entre la famille utilisatrice des voies piétonnes (et nous sommes gâtés dans notre région Gironde). Entre la paire de fesses féminine délicatement posée sur une élégante bicyclette urbaine et un “gros” rougeot, les genoux bien écartés, transpirant dans son maillot anciennement jaune et noir…

Le vélo… Non, j’aime pas trop…

Bleck

 
Comment par Bleck
2008-06-22 18:07:52

@Bleck:

Si tu te relisais, blaireau, tu n’aurais pas écrit : “…famille utilisatrice des voies piétonnes…” mais famille utilisatrice des voies cyclables !!!

 
Comment par Calpurnia
2008-06-22 18:17:01

Premières réponses en vrac !

Vannina : j’ai même connu une personne exaspérée qui avait mis du bleu de méthylène dans son lave vitre pré-réglé…

Bleck : j’aime bien les gens qui s’engueulent eux-mêmes ici :-) )) Moi je me suis dit depuis longtemps qu’au lieu de ponctionner toujours les automobilistes, on pourrait ponctionner les cyclistes. Papiers obligatoires en vélo, voiture balais des flics. Pas de papiers ? embarquement du vélo à récupérer contre amende après être rentré à pied. Ca les calmerait les hordes…

 
Comment par shalima
2008-06-22 19:44:26

Huhu, alors ne viens pas en Bretagne, c’est LE pays des cyclistes, ils se prennent tous pour Bernard Hinault, la vitesse en moins ! le WE, c’est l’enfer !!

 
Comment par Marie-Christine
2008-06-23 11:02:29

Je hais le vélo et les cyclistes (pardon à Pénélope B. si elle passe par là) ! surtout à Paris où très peu d’entre eux respectent les feux, et si on leur fait la remarque qu’on aimerait bien traverser, ils répondent qu’ils ne polluent pas donc ils ont le droit (authentique)

 
Comment par Macaron
2008-06-23 11:42:56

Ca me rassure, y a pas que moi que ça éxaspère !

 
Comment par Louisianne
2008-06-23 13:26:33

A qui le dis tu ! La vallée de Chevreuse, ou la vallée de la Bièvres de week-end ! Une seule route qui serpente pour descendre à Jouy-en-Josas et les cyclistes l’adorent !
En tout cas merci pour l’idée du lave vitre, je vais m’amuser ! Hihi !
Et en ville c’est pareil ! Les feux rouges c’est pas pour eux ! Je manque de me faire renverser en traversant au moins deux fois par semaine, car pour aller travailler, je coupe une route qui vient tout droit de la forêt et que les cyclistes adoooorent ! Et ça descend, il ne vont quand même pas freiner en bas pour un feu rouge !

 
Comment par Louisianne
2008-06-23 13:30:03

@ Bleck : la paire de fesses féminine et les genoux rouges écartés, ça devient chaud chez la sorcière !

 
Comment par Louisianne
2008-06-23 13:31:43

Encore moi ! Hihi je vais passer top commenteuse !
Calpurnia tu as que ton billet a généré des pubs Séjours cyclo et XC sports vtt en bas de page !
Quelle ironie hihi !

 
Comment par ophise
2008-06-23 13:59:25

On rigole on rigole mais pour ma part UN seul malheureux cycliste suffit à m’angoisser… Traumatisme de ma première tentative de permis de conduire ratée (vous n’êtes pas passée à UN mètre du cycliste !!!) ??? Depuis je hais cette engeance (à part ceux bien collés au bord de la route), je n’ose pas doubler UN seul et unique vélocypède (et s’il zigzaguait hmmm ?) bref je me fais en plus détester par les autres bagnoles…. la vie est un long calvaire comme dirait qq un que je connais :)

 
Comment par Dom
2008-06-23 14:43:45

Les cyclistes, y en a pas trop par ici sur les routes de campagne, et puis, je dois reconnaître que depuis que moi même suis en deux roues, j’ai un peu plus de compréhension pour eux. Par contre, je suis proprement hallucinée de les voir rouler à toute vitesse en centre ville, l’autre jour, y en avait même un, sans casque, avec son gosse derrière lui, sans casque également, à slalomer entre les files de voitures.

 
Comment par Calpurnia
2008-06-23 18:55:02

Réponses en vrac !

shalima : c’est l’horreur partout, ils se prennent tous pour Bernard Hinault ! Je crois que c’est cela le plus exaspérant…

Marie-Christine : le manque de conscience et de respect des autres est assez hallucinant chez les cyclistes…

Lousianne : pourquoi veux-tu qu’ils freinent pour un feu rouge ? et pour les pubs à l’heure où je te réponds il y a “repérez les radars” et je suis morte de rire, sauf que les cyclistes vont y croire…

ophise : engeance : c’est le mot que je cherchais !!!!

Dom : dieu soit loué il y a des cyclistes corrects et conscients. Hélas ce n’est pas la majorité loin de là. Et que fait le gouvernement ?

 
Comment par Melusine
2008-06-24 11:55:19

Ici la municipalité encourage le velo et franchement les cyclistes se croient les rois du monde. J’ai failli plusieurs fois en avoir un sur le capot et vas-y que je change de ligne sans prevenir ni regarder si une voiture arrive. La joie quoi. J’ai encore les souvenirs dans les environs de Marseille ou le week end tu n’avais pas interrer à sortir de chez toi en voiture si tu ne voulais pas des emm…

Et si on créer une association : “Non au velo”

 
Comment par Calpurnia
2008-06-24 12:50:52

Melusine : ça pourrait se faire… ZUT AU VELO !

 
Comment par Mariebruxelles
2008-06-24 12:55:42

Les cyclistes m’exaspèrent.
J’en croise souvent nonchalamment en train de papoter sur leur GSM ou qui roulent avec les mains dans les poches ou, pire encore, qui n’ont pas de loupiotes. Ce sont généralement ces derniers qui prennent les rues à sens unique à contre-sens (encore une brillante idée de les avoir autorisés à faire ça !). Quand il fait clair, passe encore, on peut les voir débouler à temps. Mais quand il fait sombre – ce qui arrive quand même souvent par ici – c’est mortel ! L’année dernière, j’ai failli m’en prendre un de plein fouet. Quand je l’ai engueulé parce qu’il n’avait pas de loupiotes, il s’est mis à donner des coups de pieds dans ma portière. J’ai eu toutes les peines du monde à m’en débarrasser.

 
Comment par Calpurnia
2008-06-24 14:48:37

Mariebruxelles : je vois que j’ai mis le doigts sur un sujet épineux… En majorité les cyclistes sont d’un sans gêne hallucinant…

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI