BON ANNIVERSAIRE DELPHINE !

Estelle_Sainte_marie
Déjà cet âge là ? Je sais que le temps est assassin, mais là, je le réalise tout simplement…
Bisous ma chérie.

Tu avais commencé ton chemin bien avant ta naissance à 1 H 35 le 12 octobre 1984, pour moi tu étais déjà quelqu’un, parce que tu existais pour moi seule, dans mon ventre. Mais là tu es un quelqu’un qui commence à me faire prendre de la bouteille… Alors que dans ma tête je suis toujours la jeune maman sur le ventre de laquelle on a posé ce bébé qui était toi… Et que j’allais tant aimer…

BIZZ ma puce et que le j’JTM ne soit jamais vain dans nos vies

0 réponse sur “BON ANNIVERSAIRE DELPHINE !”

  1. Bon anniversaire Delphine (cette fois-ci).
    Ma mère était persuadée que j’avais 30 ans la dernière fois… Je ne dirais pas combien il fallait rajouter !!

  2. Réponses en vrac !

    shalima : oui c’est toujours le nouveau né que l’on m’a posé sur le ventre et pour la deuxième fois j’ai pleuré de joie… Je comprends pourquoi mes parents me voient encore comme un bébé…

    Estel : oui ? Quelque part on voudrait arrêter le temps à un moment donné, celui que l’on regrettera dans quelques années.

    Marcus : avec les filles nous nous sommes promis jadis de ne jamais négliger le « je t’aime ». Il me pèse trop d’être incapable de le dire à mes parents, même s’ils le savent… Et tu n’as pas besoin de kleenex, toi qui aime tant tes enfants !

  3. Joyeux anniversaire Delphine ! Superbe déclaration je trouve :o)

    Cette photo me fait penser que l’une des choses que j’aime bien faire de temps à autre c’est regarder les vieilles photos avec mon gars, du temps d’avant qu’il naisse et ces premières photos à lui… C’est dingue de voir comment j’ai changé de style et une chance je vous jure car j’avais vraiment un style affreux !

  4. Bleck : elle avait des joues à bisous, et elle adorait les bisous et les câlins, contrairement à sa soeur qui n’a jamais été démonstrative. Son surnom a longtemps été « Bizounet »…

  5. Un excellent anniversaire à elle 🙂
    C’est très émouvant ce que tu lui écris. J’aimerais bien que ma maman me dise ça, me raconte ma naissance. Surtout qu’elle aurait des choses à dire : non contente d’être arrivée le 27 octobre au lieu du 17, il a quand même fallu me tirer avec des machines (et c’est tout ce que je sais)

  6. Unutma : avec mes filles ça a été toujours comme ça. Pulchérie est née aussi aux forceps, mais ça n’empêche pas.
    Parfois ce n’est pas l’amour qui bloque c’est la pudeur. Hors, j’ai décidé qu’à mes filles, dès leurs premiers jours, je dirais « je t’aime », tout simplement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *