TITANIC !

Dans la nuit du 14 avril 1912 au 15 avril 1912, le Titanic, le plus grand navire jamais conçu par l’homme, va couler…

.Ce navire reste légendaire et fascinant. Conçu pour être le top de la technologie du 20ème siècle, et il est réel qu’on ne fera pas mieux sur le plan de la sécurité en ce qui concerne les compartiments pouvant être envahis par l’eau.

Après lui, restait à oublier l’idée de l’insubmersible, et mettre assez de canots de sauvetages à bord, organiser des simulations de naufrage. En imaginant que cela pouvait se passer un jour de réelle tempête, et la mer est une mère impitoyable quand elle se fâche.

Top de la technologie ou pas il va néanmoins s’anéantir dans les profondeurs de l’Atlantique nord, par une nuit calme, une mer d’huile, la nuit du Titanic, une nuit étoilée où la voie lactée était bien visible.

Lors de son voyage inaugural de Southampton à New York, il va percuter un Iceberg sur le flanc tribord, le 14 avril 1912 à 23 H, à peu près l’heure où ma petite soeur est née, bien longtemps après. Pour couler le 15 avril 1912 toujours, à 2 H 20 au large de Terre Neuve.

Les conditions requises pour ce naufrage du premier navire insubmersible de l’histoire ont été exceptionnelles. Dans le bon sens du terme.

  • Un calme plat comme on en voit rarement dans l’Atlantique nord
  • Une mer d’huile
  • Un ciel tellement beau que les survivants s’en sont toujours souvenu.
  • Tout ce qu’il fallait pour porter les canots de sauvetage sans danger

Le bémol c’est :

  • Un seul navire pouvant respecter les lois de la mer et venir au secours, bien trop loin pour arriver à temps.

Tout ceci faisant des chaloupes de réels canots de sauvetage, bien loin de la comtesse de Ségur pour laquelle un naufrage était réellement une malédiction, la chaloupe pouvant être prise par la tempête AUSSI.

Pas de tempête pour le Titanic. Des forces qui nous échappent ont cru bon rappeler à l’homme qu’il ne dominait pas la nature et que l’insubmersible n’esistait pas, ne pouvait exister. Mais l’homme n’en a pas réellement retenu les leçons. Il a continué sa course  vers le progrès…

Parce que ce naufrage, lors du voyage inaugural, d’une nuit calme n’avait qu’une raison d’exister : nous rappeler que nous ne sommes que des hommes. Généralement, je dis que la vie n’est qu’un long calvaire.

Hommage à tous ceux qui, munis de leur gilet de sauvetage, sont morts de froid dans l’eau glacée, en ne comprenant pas pourquoi le navire le plus sur du monde venait de couler.

Le premier, le seul, insubmersible…

Il semblerait pour les marins de chez marins que c’est insulter Neptune que de déclarer un navire insubmersible.

Et que donc, dieu n’est finalement pas seul dans certains secteurs

8 réponses sur “TITANIC !”

  1. Avec aussi l’aide la négligence, de l’arrogance, et du chacun pour soi. Un peu plus de solidarité et de respect des lois de la mer aurait sans doute éviter ce pire là.

  2. évité !!
    faut pas commenter avant d’être vraiment réveillée, faut pas commenter avant d’être vraiment réveillée, faut pas commenter avant d’être vraiment réveillée (je copie 100 fois ?)

  3. En effet l’homme n’a pas encore vraiment compris que la nature était la plus forte… Elle nous le rappel de temps à autre, mais on a souvent tendance a l’oublier malheureusement…

  4. Cette nuit là sur le pont, le commandant s’est tourné vers le ciel en criant « POOOURRRQUOOOOIIII » ?
    Alors une voix descendit du ciel et lui répondit : « PAAARRRCE-QUUUEEEE » !
    Faut pas chercher à comprendre Coraline, quand c’est l’heure, c’est l’heure.

    Connais-tu la tragédie demeurée longtemps secrète du Lancastria ? qui fit beaucoup plus de victimes que celle du Titanic et sur laquelle Chruchill imposa la censure pour ne pas démoraliser davantage la population britannique ?
    http://www.lelancastria.com

  5. Réponses en vrac !

    Dom : un prêté pour un rendu : moi je commente chez toi avant d’aller me coucher bien trop tard, et toi tu fais de même mais bien trop tôt. Le Titanic est l’illustration absolue de la connerie humaine qui atteignait son apogée à cette époque (avons-nous beaucoup changé depuis ?)

    Vladyk : la nature est la plus forte. Elle nous le rappelle régulièrement effectivement, mais nous sommes encore trop peu à l’entendre.

    Marcus : oui je connais cette histoire bien sûr, elle est évoquée lorsque l’on parle du Titanic. Ce qui a frappé les esprits à l’époque, c’était le concept de l’insubmersible coulant, et surtout le fait que le navire avait coulé lors de son voyage inaugural. Et puis oui, l’heure c’est l’heure, mais c’était l’heure justement de terrasser l’orgueil de l’homme et cela fait réfléchir…

  6. Heu! pas grand chose à voir avec ton sujet, mais à propos de navires et d’arrogance, il y a eu aussi l’invincible armada. Vaincue par les Anglais, puis par les éléments!

  7. Réponses en vrac !

    domi : le rapport est tout de même dans l’appellation « invincible ». Il semblerait que cela ne porterait pas chance…

    arpenteur : pourvu que la nature reste effectivement la plus forte. Merci pour le lien, j’y vais de ce pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *