Le guet-apens, le traquenard, le piège…

ikea-copierJe suis d’une naïveté, parfois je me mettrais des claques…

Pulchérie et le gentil (Vianney), devaient venir vérifier et ranger leurs colis le samedi 27 février.

Et puis au passage aller faire un tour chez Emmaus (toujours pour acheter des trucs pour le mariage) et puis éventuellement chez Ik*a. Irais-je avec eux pour ces « petites courses » ?

A 50 km de là, derrière son écran, Pulchérie a dû me sentir me crisper au mot Ik*a. Je déteste y aller (même si ce n’est pas moi qui conduit). Trop de monde, trop de bruit, trop chaud, des lumières qui me déclenchent des étourdissements, l’obligation de passer un peu partout, bref, je déteste. Et puis tourner avec elle dans les rayons en rajoute une couche pour les étourdissements…

Ma fille est d’une rapidité diabolique quand elle sillonne les allées du suédois. Elle marche comme une parisienne : elle sèmerait un montagnard pure souche en 2 minutes 60…

La dernière fois que je les avais accompagnés, il n’y avait pas trop de monde (c’était le soir), mais je m’étais promis de ne plus jamais renouveler cette expérience, le tournicotage dans les rayons, l’attente à la caisse, etc…

Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent c’est bien connu

Je vais donc chercher mes deux jeunes à la gare, qui ont besoin de la voiture de Jean Poirotte (on ne sait jamais ce qu’ils vont dégoter, un break c’est toujours pratique). Finalement, bonne nouvelle,  Ik*a NON, ils ne vont qu’à Emmaus…

Tu peux bien venir avec nous maman, on ne se voit pas si souvent (exact). Ce n’est pas pour dire mais je n’ai pas la majorité de mes conversations avec mon ainée quand elle fait des courses. Je me traîne plutôt derrière elle, la repérant à la haute taille du gentil qui est lui, résigné, en soupirant au fur et à mesure que le temps passe et qu’elle retourne sur ses pas.

Je ne me suis pas méfiée (voila ce que c’est que de faire confiance), car à la sortie d’Emmaus, paf, il manque des trucs : il va falloir aller chez le suédois…

Comme il n’y avait qu’une voiture bien sûr, j’étais coincée, piégée, obligée de supporter l’interminable périple chez le nordique, qui vend peut-être du bien et du pratique à pas cher, mais chez lequel je me sens aussi à l’aise qu’une dorade dans un bac à sable…

Le gentil contrôlait tout de même un peu (lui non plus n’adore pas aller chez le suédois) et nous sommes sortis juste au moment où un mal de tête pointait chez moi, et une légère exaspération qui devait être visible.

Non, je ne suis pas asociale comme mon aînée le prétend, non je ne souhaite pas passer mes journées enfermée chez moi. Simplement les trop grands magasin, je ne supporte plus, et ça ne date pas d’hier. Plus le temps passe et plus c’est grand. Les hyper marchés sont désormais à mon sens inhumains, je déteste l’ambiance de presse et de stress qui y règne, les lumières me dérangent, le bruit aussi, c’est TOUT que j’y déteste, y compris y parcourir des km pour avoir tout ce qu’il y a sur la liste parce que c’est rangé n’importe comment (ceci étant fait volontairement pour nous pousser à acheter).

J’étais d’autant plus exaspérée que feu mon lampadaire hallucinogène étant à remplacer, je me suis dit que j’allais profiter de l’occasion pour en acheter un neuf, et que je n’ai pas trouvé ce qu’il me fallait, ni aucun vendeur pour me renseigner, en essayant de ne pas me perdre…

J’imaginais bien en effet, mon aînée passant une annonce genre « la petite Coraline Dabra est attendue à l’accueil par sa maman », comme je l’avais fait un jour pour Mrs Bibelot.

Je n’avais en effet pas oser dire que j’avais perdu ma mère, à 40 ans passés… (quand ma mère traîne, elle traîne…)

Enfin pour le Suédois, je pense qu’elle aurait préféré la solution du portable… Vive le modernisme ! (« où es-tu maman ? » – « J’essaye un lit »…)

Pour un prochain guet-apens, je pense qu’ils vont avoir plus de mal… S’ils y arrivent, ils viendront me récupérer dans la piscine à balles où j’irais m’éclater avec les gosses en me coinçant 3 vertèbres.

La vie n’est qu’un long calvaire…

(PS : NON je ne me fiche pas du tout du mariage de Pulchérie, mais face à sa logistique, je me sens tout simplement comme une poule qui a pondu une clef anglaise (en pensant chier une pastèque)…)

0 réponse sur “Le guet-apens, le traquenard, le piège…”

  1. Moi aussi j’ai tenté la piscine à balles mais les grands messieurs en costume ils veulent jamais! Ouiiiiiin!!!
    Pour ce genre de traquenard (parfaitement prévisible) la parade est simple:
    – prévoir un livre
    – lire le plan du magazin à l’entrée pour savoir comment couper à travers les rayons (2 minutes de marche au lieu de 15, c’est plus qu’appréciable)
    – s’installer sur le canapé le plus confortable (ou le fauteuil, je suis pas raciste)
    😉

    1. Une de mes amies m’avait perdue (ou bien c’est moi que l’avait perdue). Nous avons tenté mutuellement le téléphone portable. Et bien entendu cela ne marche pas. Ou bien dans une zone on arrive à écouter le message laissé sur le répondeur après coup. Donc je me suis résignée à attendre aux caisses…. Super la sortie !

  2. Tu fais bien d’en parler ! Lors de mon dernier séjour Athéna m’avait trainé chez Ikéa et sa voiture est trop petite. Là elle vient de me dire que puisque je descends avec ma break (quelle idée d’avoir une break) on pourrait peut-être aller chercher la commode qui ne rentre pas dans sa voiture ! Ouf ! Et je peux te dire que dans le Sud ils ont plus de place, les Ikea sont énooooormes ! Beurk ! Moi elles me traitent de râleuse sous prétexte que je n’aime pas les magasins !

    1. Moi c’est pire : elles ne comprennent pas que je déteste les magasins trop grands…
      Du coup j’ai droit au sermon « mais maman, tu n’es pas vieille… etc… ».
      Et oui… qu’elle idée que d’avoir une grande voiture 🙂

  3. Je repousse tout le temps mon séjour chez cet enseigne, pourtant j’ai un bon d’achat à utiliser d’ici peu. Mon intuition me dit que je vais le perdre.
    J’ai bien essayé de le refiler à quelqu’un mais je n’ai trouvé personne.

    1. Je comprends que cette enseigne attire : c’est bien conçu, les prix sont attractifs, on trouve de tout…
      MAIS c’est trop grand, trop bruyant, saoulant !
      Sinon tu peux proposer ton bon d’achat à Pulchérie, sur son blog (ma méchante à moi), je suis certaine qu’elle sera RA-VIE !

  4. Sta dire y font quameme tout pour te contrarier:
    – T’es toujours a 3 mn a vol d’oiseau en voiture, mais par contre pour trouver l’entree du magasin faut limite se garer dans les vignes et traverser l’autoroute en courant
    – T’as pas l’air fine quand tu demandes ou se trouve l’etagere PLïtwåkq
    – L’etagere PLïtwåkq est celle qui se trouve a 16 metre de haut dans le rayon entrepot « libre service »
    – Il y a 5 femmes enceintes dans la queue avant toi, avec des caddies pleins commes des oeufs et personne pour les aider
    – Y pas le prix sur l’arrosoir que tu as trouve dans un salon d’expo, a l’entree, i.e. a 29km de la caisse
    – Y a plus de hot dog Madame
    – Tiens, je me rappelle plus ou j’ai gare ma voiture
    – L’etagere PLïtwåkq fait 6 cm de plus de long que ma voiture
    – L’etagere PLïtwåkq pese 8 tonnes et je dois la monter dans le loft par l’echelle
    – Il manque le sachet de vis de l’etagere PLïtwåkq. Tu t’en ai apercue quand tu t’es fait sectionner le petit doigt entre les deux planches ou y a la place pour le sachet.

    1. PS : d’ordinaire tu écrits mieux que ça… Tu as été frappée par la sorcière de la fOte ?
      Je n’aime pas faire ce genre de remarque mais là, tu as fait fort !!!
      NON 🙂

  5. Là je ne peux que compatir à ta douleur, étant donné que je connais les rayons d’Ikea par coeur et suis sûre que je peux mettre battre Pulchérie à ce jeu là (en même temps quand t’en as un à 10 minutes à pieds de chez toi durant 5 ans, ça aide).
    Pour le reste, comme toi, je déteste la foule, les grands magasins, donc je ne te jette pas la pierre.

    1. Merci de ta compréhension.
      Battre Pulchérie à la course DANS N’IMPORTE QUEL MAGASIN, est IMPOSSIBLE…
      Et c’est ma fille…
      Et j’en suis certaine : il n’y a pas eu d’échange à la maternité… (la fossette au menton est sans précédent…)
      Cela doit venir de son père (encore que je n’ai aucun souvenir de lui dans un magasin : un hasard ?)

  6. arfff ! j’ai horreur des magasins ! vivent les courses sur le net , confortablement installée dans un fauteuil en sirotant un thé !
    même la virée hebdomadaire chez Auch** c’est en drive ! quelques clics et hop, on me dépose les courses dans la voiture ( ou encore mieux dans celle du zhom ! )
    quand en plus quelqu’un viendra tout ranger dans le frigo et les placards, ce sera le pied !!!!!

  7. C’est pas gentil ! Moi J’adoooorrrre IK***A(rk)
    J’y ai passé des moment inoubliables en compagnie d’une copine enceinte jusque là . On n’a jamais tant rigolé . D’accord , après on a pleuré beaucoup, et le lit bébé a finit en petit bois pour le feu, mais c’est grand, c’est beau, c’est mode , non ?

  8. Comme je comprends !
    Je suis allée 3 (TROIS !) fois chez IK.A en deux jours.
    lundi, on achète une armoire de toilette pour une salle de bains.
    ce qui veut dire, trouver un vendeur qui remplit un bon avec les références pour l’armoire, les tablettes et la poignée. faire la queue à la caisse puis faire la queue à la livraison.
    mardi, l’homme me signale que les tablettes en verre ne sont pas de la bonne taille et que contrairement à ce qu’avait dit le vendeur, la poignée est comprise.
    donc pendant qu’il monte et pose l’armoire, je retourne, je prends un ticket au service après-vente, j’attends, je rends mes tablettes et ma poignée.
    puis je fais la queue pour obtenir un bon avec les bonnes tablettes.
    je repasse à la caisse et attends encore au service livraison.
    je rentre à la maison et là, la poisse, il manque une pièce pour fixer les tablettes.
    je retourne chez le suédois et reprends un ticket au service après-vente me disant que la fille va plonger sa main dans ses petites boîtes et me donner la pièce manquante : c’est vrai, quoi, ils en ont des dizaines de vis, de butées etc.
    eh ben la seule qu’ils n’ont pas c’est la mienne : alors la fille après avoir vérifié auprès d’une chef de secteur, elle commande au service livraison une tablette, j’attends qu’ils viennent la livrer, elle ouvre le sachet, récupère la pièce manquante et VOILA…

    Je ne sais même pas combien de temps j’ai perdu avec C….rie même si j’habite pas très loin du suédois et qu’en semaine c’est relativement calme. Et hier soir fallait pas me chercher.

  9. Petit comme grand magasin, j’aime pas les courses, ni le shopping, encore moins quand c’est pas pour moi.
    Je suis un schtroumpf grognon pis c’est tout.
    (et en plus, le suédois, il pue du cul).

    C’était mon commentaire très puéril du jour !

    1. Ah là, tu fais fort dans le genre grognon.
      Globalement je suis comme toi, plus le temps passe et plus le shopping, les courses, le lèche vitrine m’indisposent…

  10. Je déteste aller chez Ikea, surtout avec ma mère et ma soeur qui adorent regarder TOUS les articles un par un!
    Du coup ma solution, c’est d’aller à la cafet avec un livre et d’attendre qu’elles viennent me chercher à la fin.
    Mais j’avoue que la piscine à boule me tenterait bien quand même!

    1. Chic une copine de plus de ras le bol !
      Ah un bon livre avec un thé et qu’on me foute la paix…
      Mais je pense qu’il faut envisager la piscine à boules pour adultes un jour ou l’autre !

  11. Si tu lances une pétition afin d’obtenir une piscine à boules pour adultes dans tous les IKEYAH, je suis prêt à la relayer!

  12. J’adoooooore Ikea, en ce moment j’y passe tous mes samedis et je ramène toujours plein plein plein de bricoles (un arrosoir pour les plantes, un arrosoir pour le chat, etc etc)

    1. Ca ne m’étonne pas, tu adore aussi faire du shopping, etc (comme ma fille quoi).
      Alors que moi je suis devenue allergique depuis que je déprime…
      Attention, je n’ai pas dit que ce magasin n’offrait pas un choix inégalable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *