Appelez moi conne aussi, pendant que vous y êtes… (à consommer avec modération)

Ben non, je ne m’adresse pas à mon lectorat.
Manquerait plus que cela…

Non, là j’ai piqué un coup de sang contre le dernier couple de personnes âgées, qui habite l’escalier d’en face (un hall, deux escaliers)  (sinon j’en ai encore dans mon escalier à moi, heureusement charmants maintenant que le vieux con est parti en maison de retraite).

Le monsieur s’est cassé salement le pied sur la neige fondue, tassée, regelée, et ne peut donc plus se déplacer pour aller faire les courses

Depuis la neige de novembre, le couple se fait livrer  ou au pire, fait appel à ses enfants le WE. SAUF…

Sauf pour le vin (à consommer avec modération).

Ils ont 85 ans tous les deux, et on va les emmerder avec ce qu’ils boivent… En maison de retraite vous pouvez toujours vous asseoir sur votre coup de rouge (à consommer avec modération) avec le claquos de la mort qui tue, même à 99 ans, cela révoltait tante Hortense (« avec ce qu’il me reste à vivre »…). Adieu pour elle, le rhum dans le thé (à consommer avec modération) et ses deux verres de vin quotidiens (à consommer avec modération). T’en foutrais moi de la santé quand tu as 99 ans… Sauf que tante Hortense était du genre à remettre vertement les infirmières à leur place quand elle descendait prendre son thé avec son petit flacon de rhum (importé illégalement par maman) (à consommer avec modération), et qu’elle se gardait son claquos pour le manger dans sa chambre en buvant son verre de bordeau (importé idem) (à consommer avec modération).

Enfin bref, j’avais croisé un jour le monsieur chez le petit arabe du secteur, qui achetait pour sa femme et lui, un cubi de vin rosé de 5 litres (à consommer avec modération), pour leur petite semaine.

La ligue de la tempérance, inutile de me dire qu’à deux 5 litres par semaine c’est beaucoup trop (ou pas) et à consommer avec modération. A leur âge ils font ce qu’ils veulent et des galipettes après un petit coup de trop s’ils le peuvent encore (ce que je leur souhaite ne leur souhaite plus)

Du coup, petite question « Madame Dabra, vous qui allez chez le petit arabe régulièrement apparemment » (oui je vais chez le petit arabe 2 fois par semaine pour des bricoles, mais comme beaucoup dans le coin, je l’aide à vivre, il nous est précieux… Et lui-même se dénomme « le petit arabe de la rue de la gare », quand il se présente, alors ne venez pas me chercher des poux dans la tête) – « pourrais-je vous demander de nous ramener une fois par semaine un cubi de vin rosé ? (à consommer avec modération) ».

Pourquoi pas ? Je n’ai que cela à faire d’aider mon prochain et j’ai toujours prôné l’entraide entre voisins.

Donc depuis la chute de novembre je leur ramène (discrètement attention !) leur cubi de 5 litres de rosé (à consommer avec modération) pour la semaine. Qu’ils me paient cubi rubis sur l’ongle. Cela me fait mon petit apport en « liquide » (hi hi, je m’admire au passage pour ce jeu de mot follement hilarant…) sans passer par la case « banque » et sans toucher 20 000 F (je sais, ça date).

Sauf que mardi soir, il n’y avait plus de leur vin favori et que j’ai pris une autre marque, toujours en 5 litres… (à consommer avec modération)

20 H, je regarde « scènes de ménage » et on sonne à ma porte. C’est l’épouse du pied cassé, une bouteille et un verre à la main.

  • « Madame Dabra, regardez ce que VOUS nous avez acheté »
  • « Théoriquement c’est du rosé (à consommer avec modération), mais vous ne le trouvez pas un peu foncé.? » (effectivement, et je loupe des engueulades certainement hilarantes)
  • « Et vous ne le trouvez pas trouble ce vin à consommer avec modération.? » (effectivement également, il est trouble, et moi je suis troublée, car, mauvaise habitude, j’essaye d’entendre ce qui sort du poste, mine de rien)
  • « Goutez ! »
  • Je goûte. C’est du rosé, correct, trouble peut-être et un peu foncé, mais pas de quoi cracher d’horreur sur le paillasson !
  • « Nous sommes certains qu‘ILS ont mélangé du rouge et du blanc pour faite cette mixture infâme ! » (allons bon, ILS sont partout ! Mais effectivement le rosé a une drôle de tronche).
  • « Madame Dabra, merci de nous rendre nos 12 euros, ce vin n’est pas du tout conforme à NOS ACCORDS… »
  • Je fais « glups ». Normalement je suis polie. Elle va me sortir un « Grenelle » du bâtiment B6, je le sens bien, et automatiquement je vais contester…
  • « Heu… » (lui rembourser ses 12 euros, hors de question)
  • « Ne discutez pas, nous nous sommes faits avoir » (et moi donc).

Je réfléchis 1/4 de seconde. Le rosé (à consommer avec modération) est correct même si pas aussi clair qu’il le devrait. Je lui demande donc, de me rapporter le cubi pour aller négocier avec le petit arabe charmant, qui ne fait jamais d’histoires quand on peut lui prouver que ce n’était pas bon.

  • « Ah bah ça ce n’est pas possible, nous étions tellement dégoutés mon mari et moi que nous avons tout versé dans l’évier« .

Alors son fric elle s’est assise dessus non sans faire un scandaleJe leur fais leurs petites courses régulièrement, LE PRODUCTEUR SE FOUT D’EUX, et C’EST DE MA FAUTE ! Genre j’ai pissé dans le cubi pour troubler le vin (à consommer avec modération) (sauf que le cubi était scellé…)

Et qu’ils ne viennent plus me demander de leur ramener une botte de radis, une batavia, des cerises et 2 boîtes de maquereaux au vin blanc de chez Champion (ça s’appelle toujours comme ça) comme en juin dernier quand il s’était foulé la cheville… Sans parler du reste, parce que je leur semble tout à fait valide pour déneiger leur voiture en cas de besoin (peuvent crever maintenant).

Parce que les jeunes qui se croient tout permis, qui sont mal élevés, et gnagnagna, ça va bien 2 minutes, mais certains du 3ème âge sont gonflants grave, eux ils n’ont pas fait 14/18, ça se voit tout de suite… Ca va de madame Vampire qui te décollait sous le nez avec l’ascenseur comme si elle ne t’avait pas vu, au vieux d’en dessous qui voulait tout faire sauter et  pourrissait la vie de toute la cage d’escalier avec sa TV à fond, et maintenant les ceusses qui veulent que je perdre mon fric à leur acheter du vin qu’ils apprécieront ou pas, et que je devrais donc payer de ma poche si c’est l’option ou pas

Et quand je lui ai dit « appelez moi conne aussi pendant que vous y êtes« , elle s’est redressée, outrée.

Ah ces jeunes !!! (c’était moi !)

La vie n’est qu’un long calvaire…

PS : pour le « à consommer avec modération« , je tiens à vous préciser que j’ai rédigé cet article en écoutant d’une oreille distraite « un diner presque parfait » et que si l’andouille de commentateur (qui mérite son post exclusif) n’a pas répété cette phrase au moins 15 fois, c’est que j’ai perdu la tête.

Je veux bien que des lois obligent à rappeler que l’alcool est dangereux pour la santé et à consommer avec modération, qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour, faire de l’exercice, éviter le gras, le sucre, le tabac, les excès de vitesse, et j’en passe, mais qu’on nous le rabâche à longueur d’émission, ça me saoule sans modération.!!!

Des cons débiles, infantiles et stupides, voilà ce que nous sommes sans doute, pour le petit écran… (et le législateur, qui ne s’est jamais regardé dans une glace)…

Enervée moi ? Jamais. Juste un peu agacée…

0 réponse sur “Appelez moi conne aussi, pendant que vous y êtes… (à consommer avec modération)”

  1. Complètement d’accord avec toi pour dire que tes voisins ont dépassé les bornes (mais qu’est-ce qui leur a pris ?!) ET que le petit écran nous infantilise totalement.

    On entend parfois à la télé des recommandations d’une évidence absolue (style « n’oubliez pas de donner à manger à vos enfants », j’exagère mais à peine !).

    Hihi, je crois que « Scènes de ménage » va commencer dans un instant !

    1. Ca pour dépasser les bornes… Encore des personnes qui s’imaginent que TOUT leur est dû !
      Quant à l’infantilisation à la TV, j’ai l’impression que nous sommes nombreux à être exaspérés…

  2. je suis morte de rire, et la citation m’énerve également au plus haut point, au même titre que l’incitation à manger 5 fruits et légumes par jour, et mangerbouger.com. J’aurais même tendance à faire le contraire tellement ça me saoule et est mis à toutes les sauces comme si on était des enfants de 4 ans ( mais c’est le prix à payer pour qu’ils puissent en faire la pub hélas, c’est bien la seule raison, vu que notre santé, ils s’en fichent comme de l’an 40, ils sont bien plus interessés par notre porte monnaie, de plus en plus raplapla soit dit en passant )
    y’a belle lurette que j’ai opté pour l’habitat individuel pour toutes les raisons que tu nous sers !

  3. Je retiens qu’elle t’a traitée de jeune (à nos ages ça fait plaisir de se faire appeler jeune)et moi aussi ça me gonfle le commentaire sur la moderation,ne change rien tu me fais rire quand tu t’enerves.

  4. « Faites du bien à Bertrand, il vous le rend en caguant » comme on dit chez moi, et avé l’assent svp !
    Quant à toutes les exhortations à faire si et mi ou pas, c’est juste ce que j’appelle du terrorisme sanitaire; ça agace en effet un tantinet quelquefois …ffffff… (soupir et fumée de ma cigarette que je souffle :))
    Quels délicieux voisins vous avez, on en mangerait !

    1. J’adore cet adage, Hi Hi !!! C’est tout à fait ça…
      Ils font tellement suer le monde avec leurs exhortations, que, rapport au matraquage pour la grippe 2009, il y a eu une baisse notable de vaccinations en 2010…
      Moralité : lâchez nous les baskets !!!

      1. si en plus faut supprimer les cons on résout la crise du logement dans le monde entier et il ne restera que des bisounours ( on est toujours le con d’un autre , surtout l autre)

  5. Franchement, je ne sais pas si ton billet me fait rire ou pleurer …
    Je ne m’habitue pas à la connerie et l’ingratitude des gens, et je suis pourtant moins jeune que toi , je crains donc que m’endurcir soit à présent une cause désespérée !
    En tous cas, tu as bien réagi, bravo !

    1. Ce qui est incroyable, c’est leur air de pauvres victimes d’un sort injuste (la vieillesse) qui soudain retrouvent toutes leurs capacités pour t’ESCROQUER !
      Ils peuvent manquer de fromages, je m’en fous, désormais, malgré leur AIR innocent !!!
      (Pour Scènes de ménage, je sais qu’ils font des refiffs…)

  6. Les vieux, c’est mystérieux !
    Je voudrais juste rappeler ce que chantait Brassens a propos de la connerie : « l’âge ne fait rien à l’affaire… » (A consommer sans modération).

    1. Oui, je connais super bien la chanson, mais bon.
      Quand on est con, on est con, J’EN SUIS LA PREUVE VIVANTE !
      Parce que le con dans l’histoire, finalement c’est moi, à me coltiner leur cabas mystérieux d’un air innocent…

  7. Mon mari utilise dans ce cas une très vieille et très jolie (je trouve) expression : « Oignez vilain, il vous poindra, poignez vilain, il vous oindra ! ».
    Traduction trouvée sur Internet: « Caressez un malhonneste homme, il vous fera du mal; faites- luy du mal il vous carressera. »
    Donc, la preuve est faite, si tu en doutais encore, tes voisins sont vraiment de petites gens !!!

    1. Finalement, je crois qu’il faut se faire une raison. Malheureusement, rendre service se retourne souvent contre nous…
      C’est bien dommage, mais il ne faut pas s’étonner après, si de plus en plus, on néglige les autres…

  8. Ah oui, elle est bonne leur blague…

    Je trouve que beaucoup de gens deviennent des M. et Mme Sans-Gene dans leur grand age. Ils perdent le sens de la decence en societe. Bien sur, il y en a qui ne l’ont jamais eu, mais bon…
    Mes grand-parents ont ete des gens polis et plein de tact presque toute leur vie… mais a un moment, je les ai surpris a jouer les Tatie Daniele et faire des crasses a des personnes qui leur rendaient service. C’est meme devenu frequent chez ma grand-mere et la reaction ecoeuree des gens comme toi la faisait rire. Elle en rajoutait expres.

    1. Là tu me scies également : aucun de mes grands parents n’a eu ce genre d’attidude !
      Dans certains cas, il paraît qu’Alzheimer rend certaines personnes méchantes…
      Mais bon, ce doit être la mode : voir le couple le plus âgé de « scènes de ménage » qui passe son temps à faire des crasses aux autres…

  9. Il est vrai que certains donnent tout de même des envies de meurtre…. j’adore le principe de remboursement réclamé à la personne qui a rendu service… bref, la connerie humaine n’a décidément aucune limite !

    Ma chère Coraline, je suis au regret de te dire que ta bonté te perdra ! Pour ce qui est de l’infantilisation de la TV, j’ai réglé le problème : pas de TV ! et je sélectionne les programmes que je souhaite vraiment voir sur le net !

    Je te souhaite néanmoins une excellente journée

    1. Ma bonté va finir par ne plus me perdre, car faire les courses pour des personnes qui en demandent le remboursement, c’est vraiment le comble.
      Quant à la TV, j’ai encore des choses à en dire (que du mal d’ailleurs…)

  10. Ha, je suis bien contente de ne pas être la seule à m’énerver de voir les personnes âgées critiquer les « jeunes » pour leur manque de respect… tout en se croyant tout permis! 😉 Ca me tue! Heureusement que tu n’en perds pas ton sens de l’humour! 😀

  11. @Calpurnia: c’est tout à fait vrai, Alzheimer peut rendre les gens méchants… ce qui est le plus épuisant, c’est que ça marche par phases, donc on ne sait jamais ce qui va vous tomber dessus… Adorable/Tatie Danielle, vous reconnaît/pas, sait où elle est et quel jour on est/divague dans son passé… Durs, durs, les vieux! J’espère ne pas être comme ça au même âge!

    1. C’est vraiment l’horreur de ce truc : on ne peut même pas leur en vouloir, ils ne se rendent pas compte et ont oublié 2 minutes après.
      Qu’on nous épargne à toi et à moi si possible très longtemps…
      On peut toujours espérer, on ne s’en rendra pas compte au bout du compte… (ça y’est, ça commence…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *