Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Celle là, c’est la meilleure…

6222-000049En achetant mon appartement j’avais le choix entre : un garage fermé (à l’autre bout de la résidence), ou une place sous mes fenêtres, vu que l’appartement était vendu avec les deux. J’ai opté pour la place (je le regrette l’hiver quand je dois gratter mon pare-brise)  qui coûtait moins. Car figurez-vous que ces places réservées, nous les achetons, nous payons même taxe foncière et taxe d’habitation (un comble) pour.

Les places sont numérotées, il est précisé à l’entrée que les places non numérotées sont des places visiteurs. On ne peut être plus clair.

Aux débuts, les filles se sont beaucoup amusées. En effet, peu de personnes prenaient la peine de prévenir leurs visiteurs du problème des places numérotées, et je retrouvais régulièrement la mienne occupée par des voitures squatters. Généralement quand je revenais de courses avec le coffre plein. Cela met de bonne humeur, surtout une personne comme moi qui s’agace de peu de choses.

Quand les filles étaient rentrées avant moi, elles me guettaient en commentant “Mouth (c’est moi) va piquer une crise”. Ce n’était pas grave vu que du coup elles étaient fin prêtes à descendre m’aider à vider le coffre…

J’ai donc pris l’habitude dès le départ, de klaxonner jusqu’à ce que quelqu’un vienne déplacer sa voiture. Généralement les personnes ne s’excusent pas, elles ont en plus un air outragé qui en dit long. M’en fous, pour peu qu’elles dégagent.

Ma réputation a été assez vite faite, et il est devenue très rare que l’on me prenne ma place. J’ai même fait école : les autres occupants d’une place numérotée au lieu d’aller se garer en visiteur à 200 mètres en maugréant, se sont mis à faire comme moi. Les rares copropriétaires qui ne prenaient pas la peine de prévenir leurs visiteurs, ont été rapidement mis à l’index et ont fini par prévenir leurs visiteurs… Vous avouerez que c’est la moindre des choses !

Revenant du muguet, (comme chaque année, c’est sacré) voici ma place prise. Rien ne me fait tourner le sang plus vite donc je klaxonne. D’autant que deux places visiteurs sont libres. Je ne dis rien que quand la voiture porte un caducée, mais c’est rare (infirmières, kinés, et médecins trouvent toujours à se garer où il le faut !)

Je klaxonne, je klaxonne, je klaxonne. Je suis têtue, que l’on ne compte pas que j’aille me garer ailleurs que chez moi. Un jour j’ai même sonné chez tout le monde, jusqu’à ce que le coupable se dénonce. Tout le monde regarde par la fenêtre et je ne sais qui, a dû dire à son visiteur d’aller dégager sa voiture vite fait, vu que j’ai empêché l’immeuble de sauter, tout de même (vieille histoire qu’il faudra que je réédite un jour), et que de toute évidence, je ne bougerai pas de là sans avoir récupéré MA place.

Je vois donc arriver un monsieur à l’air pas content. Il s’approche de moi l’air mauvais (même pas peur) en jouant avec ses clefs de voiture.

  • C’est quoi le problème ? (il essaye de m’intimider ce naïf)
  • Vous êtes garé à ma place monsieur, et je vous prie de bien vouloir me la rendre
  • Votre place, votre place… Vous… avez le sens de la propriété hypertrophié non ? (les bras m’en tombent)
  • Pour les voitures on peut faire échange ? Je préfère la vôtre à la mienne, et puisqu’elle est chez moi…  (elle est flambant neuve)
  • Vous voulez garder votre voiture ? Prendre la mienne ? Voici mes clefs, donnez-moi les vôtres…
  • … (air stupéfait)
  • Vous avez le sens de la propriété sacrément hypertrophié dites moi ! Sinon, je vois que vous êtes immatriculé en Côtes d’Armor. J’aimerais avoir votre adresse : si j’ai l’occasion de m’y rendre, je viendrais me garer chez vous avec plaisir…

Il a dégagé. Pour aller se mettre sur une autre place numérotée. Pas de bol pour lui, le propriétaire de la dite place, rentrant du boulot avait aussi le sens de la propriété hypertrophié… Et mauvais caractère figurez-vous, car comme l’autre ne daignait pas se montrer, il lui a dégonflé un pneu…

Ceci après avoir juste klaxonné deux fois, car la patience n’est visiblement pas son fort…

Puis une heure après, il est redescendu poser un autocollant plastifié (par lui) format 21 X 29,7, juste devant la tronche du conducteur, sur le pare-brise (où donc, d’ailleurs ?)…

C’est un voisin qui est charmant d’ordinaire, mais a mauvais caractère et je regrette fort, quand j’avais la main mise chez Truchon, sur la plastifieuse, de ne pas avoir eu cette merveilleuse idée de me préparer une trentaine d’autocollants “vous êtes sur une place réservée, le parking visiteur n’est pas fait que pour des cons” (authentique).

J’ai guetté, sadique, le propriétaire de la voiture,  mais il a dû repartir trop tard. Dommage.  Le voir ôter le truc ultra collant en grattant bien après coup + mettre sa galette de secours (maintenant les roues de secours n’existent plus), m’aurait certainement réjouie…

On n’a pas idée non plus, d’avoir le sens de la propriété hypertrophié ET plastifié ! (+ autocollant).

Un jour, je le sens, il y aura une bataille rangée sur ce parking. Car ce n’est pas la première fois qu’il y a des drames rapport à “c’est MA place”, “m’en fous”, etc…

Il y a des jours comme ça, où un rien m’amuse.

Car la vie n’est pas toujours un long calvaire…

Posté le 18 mai '14 par , dans Histoire de sorcière.
Tags : , ,

16 commentaires »

Comment par Saskia
2014-05-18 20:10:37

Excellent post !
Bravo !!

 
Comment par Madame Patate
2014-05-18 20:58:04

J’ADORE !!!!
Je ne sais pas si j’aurais les couilles (car il en faut et je t’en félicite) de défendre mes droits comme ça, mais j’adore !

Je me sens vengée de toutes les fois où je suis allée me garer à trois bornes (toujours en revenant du supermarché) parce qu’un con bloquait l’entrée du garage et que j’avais peur de la confrontation.

MERCI !

 
Comment par Louise
2014-05-18 23:40:19

Aaaaah! C’est pareil chez moi!! Je me souviens notamment d’un retour de dîner vers deux heures du matin , en plein hiver, avec la neige qui commençait à tomber…. J’ai du aller me garer hyper loin, et le lendemain la neige étant bien tombée pendant la nuit, mes enfants (dont un nouveau né) et moi nous frayant difficilement un chemin pour arriver à la voiture…. Mais moi aussi je me suis sentie vengée, quand un voisin (hyper costaud) a attendu un malotru qui s’était garé sur sa place pour un remontage de bretelles gratiné sous les yeux ravis des habitants de l’immeuble…. Le coup de l’autocollant c’est excellent ! Je me contente de mots rageurs sur le pare-brise des voleurs de place, car cela m’arrive hélas souvent ( et toujours tard le soir etc…donc je n’ose pas klaxonner) bref, un long calvaire répétitif……

 
Comment par Louisianne
2014-05-19 09:03:21

Super ! Tu as raison, je devrais faire pareil et klaxonner ! Mais chez moi ceux qui se garent ne sont pas des visiteurs, mais des gens qui habitent parfois à une ou deux rues, donc klaxonner n’aide pas, ils ne bougeront pas.
J’avais acheté des autocollants, que je collais sur la vitre du chauffeur. Je ne sais pas si ça existe encore, c’était : je ne sais pas me garer !
Dans une résidence près de chez moi ce sont de gros autocollant en forme de panneau “INTERDIT DE STATIONNER3

 
Comment par Aline
2014-05-19 17:57:20

Je ne sais pas si la fourrière peut intervenir sur un parking privé . Je n’ai pas ce genre de problème mais je vis dans une ville ou le stationnement en double file est toléré .alors imagine tu dois partir rapidement et tu es bloquée par un c…
Tu klaxonnes 1/2 heure personne alors tu appelles la fourrière et elle arrive en même temps que l’abruti qui te coinces et demande qui a appelé la fourrière ;-((((

 
Comment par Meg
2014-05-20 08:32:01

J’adore !
Ca n’a rien à voir mais ça me rappelle aussi les gens qui prennent les voies uniques en sens inverse et qui t’engueulent quand tu te trouves nez à nez avec eux…
J’ai retrouvé un jour une personne garée devant chez moi (précision : j’habitais une maison près d’une pharmacie). J’avais passé 1h à déneiger mon entrée et elle avait pris ma belle place sèche car elle pensait ne mettre que quelques minutes à récupérer ses médicaments…

 
Comment par Gisèle Subscribed to comments via email
2014-05-20 13:34:38

Malheureusement on est dans un pays où les gens ne pensent qu’à eux et ne respectent rien…
A Marseille je travaillais pour un médecin qui régulièrement trouvait des voitures stationnées devant son garage… que ça ne dérangeait apparemment de l’empêcher de sortir en cas d’urgence !
C’est comme pour les places pour handicapés… à ce propos j’ai été étonnée de voir sur une de ces places en Suisse (je les croyais plus respectueux que les Français… mais ça doit déteindre chez eux) le slogan habituel en France : “Si vous prenez ma place, prenez aussi mon handicap !”. Franchement c’est tout ce qu’on souhaite à ces irresponsables… d’avoir un jour besoin de ces places et qu’on les leur pique…
Pour en revenir à ton problème, il faudrait investir dans un arceau pour bloquer la place… mais payer, toujours payer… alors que la place t’appartient, ce n’est quand même pas normal. Et je présume que le syndic s’en moque…

 
Comment par Calpurnia
2014-05-20 14:58:43

Saskia : de rien. J’ai un sale caractère en ce qui concerne certaines choses, et je rumine également depuis que certains prennent le trottoir pour un parking et en bloquent donc l’accès (non loin de chez moi…)
Que fait le gouvernement ? Il y aurait du fric à prendre là…

 
Comment par Calpurnia
2014-05-20 15:00:30

Madame Patate : il faut dire que depuis le temps que je klaxonne, je n’avais jamais eu de réflexion, mais que j’avais ma réponse toute prête depuis un petit bout de temps !

 
Comment par Calpurnia
2014-05-20 15:02:30

Louise : certains se croient tout autorisé. Le problème c’est quand tout le monde se tait. J’ai fait école, et fort heureusement les nouveaux arrivants sont comme moi, du coup, il y a moins d’histoires depuis quelques temps.
Il faudra du temps pour qu’il n’y en ait plus du tout…

 
Comment par Calpurnia
2014-05-20 15:05:35

Louisianne : je crois que c’est un peu partout pareil… Il y en a un qui un jour s’était garé juste devant la porte du garage de mes parents (ancienne maison), sauf que c’était une petite voiture, que mon père avait une voiture nettement plus conséquente, et qu’il a poussé sans scrupule la R5. Le propriétaire était furieux rapport à sa boîte de vitesses, (il était resté en prise) mais devant l’air aimable de mon père, il a filé sans demandé son reste. Et il n’est pas revenu se venger, ayant été prévenu que sa plaque avait été notée…

 
Comment par Calpurnia
2014-05-20 15:07:00

Aline : un de mes voisins s’était renseigné car quelqu’un squattait sa place depuis 2 semaines… Mais la fourrière n’intervient pas plus que les flics, car effectivement c’est privé !
Au bout de 2 semaines évidemment, l’autre avait deux pneus dégonflés…

 
Comment par Calpurnia
2014-05-20 15:09:08

Mag : j’ai vu ce cas de figure un jour, sauf que le contrevenant ayant emprunté le sens interdit pour arriver tout de suite chez lui, s’est retrouvé face à la gendarmerie…
Quant au fait de déneiger mes parents ont longtemps connu le problème : du coup, devant chez eux, c’était idéal pour aller chercher les mômes à l’école (40 pas d’économisés…)…

 
Comment par Calpurnia
2014-05-20 15:11:11

Gisèle : les places handicapées prises par ceux qui ne le sont pas, c’est tout le temps, et partout ! Comme toi, je trouve cela inadmissible !
Un arceau j’y avais bien pensé quand j’avais des sous, et je regrette bien de ne pas l’avoir fait poser, comme d’autres, plus malins que moi. Là, pas de problème !

 
Comment par Princesse Strudel
2014-05-21 07:48:19

Je suis en trainde prospecter pour acheter une place de parking. Et je me suis un peu étonnée de voir une “quille” barrer l’entrée des emplacements intérieurs (parking commun sous résidence). L’agent m’a expliqué que ça visait à empêcher quelqu’un de se garer sur une place appartenant à quelqu’un d’autre, j’avoue que j’étais surprise: il ne me viendrait pas à l’idée de me garer dans un box numéroté qui ne m’appartient pas. Mais à vous lire, c’est monnaie courante.

 
Comment par Calpurnia
2014-05-25 12:03:42

Princesse Strudel : c’est plus que monnaie courante, c’est tout les jour. Dans la série : ce qui est à toi est à moi, mais ce qui est à moi n’est pas à toi…
Ardu à vivre…

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI