Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Suis-je bien française ?

République qui pleureJe commence à me poser sérieusement la question, devant les discours de nos chers (à tous les sens du terme), politiciens, qui briguent l’honneur de s’installer à la fonction suprême…

Tout ce que je retiens, c’est que la place doit être bonne, parce qu’ils la veulent cette place. Mais bien sûr, j’ai mauvais esprit : ILS NE PENSENT QU’AU BIEN DE LA FRANCE !!! (et jamais à leur gloire…)

Jamais depuis 1976 où j’ai eu enfin le droit de vote, vu que j’étais enfin majeure (et vaccinée) une campagne présidentielle ne m’aura autant fait CHIER !

Et encore, je suis polie (si si…)

Ce qui m’inquiète le plus, et là je n’exagère pas, ce sont ces discours de plus en plus nationalistes, qui insistent bien sur ce qu’est être français, l’art français, l’esprit français, etc…

Déjà que, je me suis déjà exprimée là-dessus, le fait que l’on parle un peu trop religion, me gave grave…

Alors je me pose la question, suis-je bien française ? A combien de générations doit-on faire appel pour prétendre l’être ? Je ne sais pas si vous savez que les nazis comptaient bien éliminer une personne qui aurait eu ne serait-ce qu’un seul grand-parent ou arrière-grand parent juif. Pour être français, il faut remonter à quand ?

Parce que j’ai la malchance d’être issue d’une famille qui comptait :

  • Du côté de papa : des savoyards, provençaux, bretons, alsaciens
  • Du côté de maman :  des normands, des berrichons + un ancêtre venant du Languedoc (longtemps anglais, à cause d’Aliénor d’Aquitaine qui avait épousé un roi d’Angleterre cette salope !!!  (même si ce dernier descendait en zigzag de Guillaume dont je vais parler juste après)). Il est à noter qu’à la fin de la guerre dite de cent ans qui fit de l’Aquitaine enfin un domaine de France et non plus une simple province vassale pendant longtemps, le coeur de l’Aquitaine resta acquis aux anglais. Il faut dire que les français (les vrais, puisqu’il y en a des faux) avaient laissé de mauvais souvenirs lors de la croisade contre les albigeois. On se demande pourquoi 2 millions de morts et des bûchers trop nombreux pour être comptés, ont laissé d’aussi mauvais souvenirs, mais je m’égare…
  • Je n’ai aucun ancêtre du chnord, d’aucun côté, cela m’évitera de vous faire un petit chapitre relatant le fait que dans le nord nord, on a préféré longtemps dépendre des flamands, ou des anglais, et que ce n’est qu’à regret que l’on y est devenu français… A regret, c’est faible, cela s’est fait à coup de batailles meurtrières.
  • Ironie du sort : mes parents issus d’un peu partout, sont nés respectivement à Neuilly sur Seine, et Paris 14ème, mais est-ce que cela compte ?

Donc devant par exemple, le spot de Marine Le Pen, diffusé à l’émission “quotidien”, je me suis posé pas mal de questions.

  • Elle se tient debout avec une cape (les trois mousquetaires c’est très français, sauf que je ne sais plus lequel des Alexandre Dumas était métis noir/blanc, et pas marine), en haut d’une falaise, à regarder la mer. Cela ressemble à la Bretagne ou à la Normandie.
  • SAUF QUE : et bien la Normandie, si j’ai été bien instruite, a été donnée aux hommes du nord (d’où le nom, dérivé de North-man) pour qu’ils cessent de piller le secteur. C’est de là qu’est parti  en 1066 un certain Guillaume, pour conquérir l’Angleterre (le traitre! ). Ce n’est qu’en 1204 que la Normandie sera annexée à la France millénaire de Marine et cessera de faire partie de la terre des angles (dire Angleterre me fait trop mal au bide)
  • ET SAUF QUE : et bien la Bretagne va rester longtemps un duché indépendant, même si vassale assez tiède de la couronne de France, jusqu’en 1532. La Bretagne, contestera longtemps le traité de mariage hallucinant d’Anne de Bretagne avec le roi de France. C’est simple : les bretons ne voulaient pas être français. On croit rêver. : comment cela, ne pas vouloir être français ???
  • EXIT DONC mes ancêtres normands et bretons.
  • Je reviens à Marine, on ne sait pas pourquoi elle scrute la mer : pour voir si des migrants arrivent, ou s’ils ont bien été coulés après un tir bien précis et discret surtout.
  • Elle parle donc de la France millénaire, alors que la France telle que nous la connaissons, est un pays relativement récent, comme pour nos voisins d’ailleurs.
  • Après cela, elle prend la mer, au gouvernail d’un bateau (moi je sais gouverner), avec une jambe en l’air dans un pantalon blanc : digne publicité comme celles concernant les anti-fuites urinaires qui m’exaspèrent…

Maintenant que de la Normandie, où de la Bretagne, je ne suis plus vraiment française, il me reste le Languedoc, c’est déjà fait. J’ai les cheveux qui se dressent tout debout sur la tête en imaginant certains de mes ancêtres pleurant la Grande Bretagne…

  • La Savoie maintenant :  qui tire son nom d’un ancien duché cédé par ses princes à la France en 1860 en échange de son aide militaire contre l’empire d’Autriche lors de la deuxième guerre d’indépendance italienne. Je savais que l’annexion de la Savoie et de la Haute Savoie était assez récente, mais pas à ce point là. En tous cas, ce n’est pas millénaire. Le prisonnier (et donc son fils, et donc ses petits enfants), n’était finalement français que depuis peu…
  • La Provence maintenant : vous ne vous en tirerez pas comme cela. Il faut attendre 1481 pour que la Provence reviennent à Louis XI donc à la France, ou ce qu’elle était à l’époque (les cartes n’arrêtent pas de changer, vous n’avez pas idée). C’était hier, si  l’on compare à la Normandie !!!
  • Le Berry serait tout de même français depuis pas mal de temps. Cela remonte aux premiers capétiens,  mais c’est du coup, bien après le coup des normands ! Dommage que les grottes de Lascaux ne se soient pas trouvées là : on pourrait faire remonter la France à la préhistoire.
  • Je vous ai gardé le meilleur pour la fin : mon arrière arrière grand-père alsacien (qui avait épousé une bretonne). Sommé de savoir s’il voulait être français, il répondit oui PARCE QU’IL N’AVAIT PAS LE CHOIX. Il était en effet tambour major dans l’armée française, et  de l’autre côté on ne lui proposait pas grand-chose de mieux… QUE C’EST BEAU LE PATRIOTISME ! Je ne lui jette pas la pierre : il a fait ce que font nos hommes politiques : passer ses intérêts avant ceux du pays.
  • VOILA JE NE SUIS PAS FRANCAISE PURE SOUCHE : mais c’est quoi finalement, la pure souche ? Je me le demande. Et le côté pur, je n’aime pas, cela voudrait dire qu’il y aurait des français impurs…
  • JE NE SUIS PAS MILLENAIRE COMME LA FRANCE ! J’en pleure.

Du coup nous avons pleins de tares, et de preuves physiques que nous descendons tous de mouvements migratoires perpétuels. Je pense que nous sommes dans ma famille, tous impurs.

  • Problèmes de hanche (la Bretagne) ou de pieds (idem)
  • Groupe sanguin pour la majorité venant des Huns (cherchez l’erreur, et revoyez un peu les mouvements migratoires appelés jadis “les invasions barbares) ou des ancêtres du nord.( La mère de ma meilleure amie, bretonne, aimait lui rappeler régulièrement qu’en certaines régions de sa Bretagne, on rencontrait encore des gens très bruns, aux yeux légèrement bridés, et lui avait intelligemment expliqué qu’on n’est JAMAIS 100 % CECI OU CELA ! )
  • D’ailleurs ces derniers (les vikings) nous ont laissé le dupuytren comme héritage : nous les remercions. Mais les médecins devant la tronche du mien, hérité de papa, déclarent désormais avec une unanimité consternante que cela nous vient des vikings : c’est très répandu dans les pays nordiques, et inexistant en Afrique ou en Asie. On est contents de le savoir, avec une opération à venir de 1000 Euros de dépassement d’honoraires pour le chirurgien + 700 Euros pour l’anesthésiste.
  • A leur décharge (les vikings): personne n’a jamais souffert du mal de mer dans la famille, c’est toujours cela de positif.
  • Les cheveux blonds, c’est un coup de bol quand on voit le succès du blond, sauf que cela fonce avec le temps : peut-être le gène d’un vrai français s’activant passé un certain âge. Allez donc savoir, avec la génétique…
  • ETC…

Je suis née à Versailles, de parents nés comme je l’ai dit plus haut, mais je me demande et pour longtemps, si je suis vraiment française PURE SOUCHE.

Déjà que je suis athée et que les achats de crucifix (devant des journalistes qui tout à coup ne dérangent pas) me gonflent, je ne sais plus trop.

Et si vous n’en avez pas eu l’occasion, je vous conseille vivement un livre : “nos ancêtres les gaulois et autres fadaises”. C’est vraiment l’histoire de la France, d’un pays qui s’est CONSTRUIT siècle après siècle avec de farouches résistances, de peuples qui se sont mélangés avec plus ou moins de tolérance, notre véritable histoire, et non pas celle, linéaire, d’un peuple qui  en l’an 1017 se serait senti déjà français !

Je ne taperai évidemment pas sur Jeanne d’Arc que même les historiens les plus intransigeants respectent. Mais il faut savoir que la malheureuse a été sortie de l’histoire pour devenir un symbole de la France et de la résistance française face à l’oppression (!) après 1918 pour être canonisée en 1920… Sinon avant, pfuit, tout le monde l’avait oubliée… On ne sait même pas si François 1er savait qui elle était…

Mais la vie n’est qu’un long calvaire… (et moi une râleuse impénitente, mais vous le saviez déjà).

Posté le 11 mars '17 par , dans Coup de gueule, J'aime bien l'histoire.
Tags : , , , , , , , , , ,

8 commentaires »

Comment par Angele2b Subscribed to comments via email
2017-03-12 17:14:33

Merci Calpurnia! Comme tu exprimes bien ce que nous sommes nombreux à ressentir.
Mes enfants ont pour grand-parents: une Nordiste, une Lorraine, un Corse, un Parisien venu de je ne sais où.
Et d’où venaient-ils ces gens??? Lorsque je disais à ma Tante – la sœur du Corse -: “Mais vous avez du sang arabe dans les veines!”, elle me répondait très sincèrement: “Ah non! du sang espagnol!”. Bon, moi je veux bien, mais je ne vois pas vraiment la différence.
Et dans toute la famille, on retrouve Africain, Américain, Asiatique etc. Comment nos ancêtres auraient-ils pu croître et se multiplier s’ils ne s’étaient pas mélangés???

 
Comment par Rathilde
2017-03-15 09:55:08

Non, tu n’es pas française pure souche, mais rassure toi: personne ne l’est parce que la France millénaire ça n’existe pas! Les Capétiens n’avaient pas la moindre idée de ce que c’est qu’un “Français”, quand à Jeanne d’Arc, pauvre mimine… ce qu’elle appelle la France, c’est le territoire du seul roi qu’elle reconnaît comme légitime. On lui aurait parlé de récupérer le pays basque, elle aurait rigolé.
Cela dit ton texte (avec lequel je suis totalement d’accord, au cas où ça ne se verrait pas – vu que je suis bretonne mais que dans ma famille on ressemble plus à des sarrasins qu’aux rouquins de la pub pour le beurre salé) me rappelle un texte de Desproges qui explique les intérêts d’organiser une guerre franco-française, une guerre bien de chez nous qu’on serait sûrs de gagner. Chaque région en prenait pour son grade, et la conclusion était”sus mes preux! Morts aux…” (auvergnats, bretons, normands…)

 
Comment par Sabrina
2017-03-16 10:02:15

J’adore ! ça me donne très très envie de retourner à mes livres d’histoires.
Et ça a évidemment un lien avec les questions religieuses : certains peuvent nous seriner qu’on est un pays de culture catholique. Mais on peut tout à fait faire le choix d’une autre vision (j’avais presque envie de dire une autre “propagande”) qui puiserait ses racines dans l’idéal révolutionnaire de 1789 ou dans une culture greco-romaine qui a quand même inspiré 2000 ans d’arts en tout genre.

 
Comment par Estelle
2017-03-19 07:33:19

Un article qui fait du bien. Merci !

 
Comment par Calpurnia
2017-03-21 14:42:31

Angel2b : quand on fait de la généalogie, on remarque que finalement les gens bougeaient beaucoup. Mais bon je ne suis pas remontée avant 1800 alors je n’en sais finalement que peu !

 
Comment par Calpurnia
2017-03-21 14:45:48

Rathilde : c’est justement ce que je voulais faire comprendre : la France millénaire, ça n’existe pas. Dans le livre que je conseille d’ailleurs, l’auteur prétend que quasi tous nos rois auraient été bien surpris d’apprendre qu’ils descendaient des gaulois.
Je ne me rappelle pas ce texte de Desproges, je me suis juste inspirée de mon arbre généalogique je je mets à jour, et du livre déjà cité !!!
De toutes manières il n’y a qu’à voir comment s’envoient des vannes ENTRE REGIONS pour comprendre que la France s’est DIFFICILEMENT construite au fil des siècles !

 
Comment par Calpurnia
2017-03-21 14:47:45

Sabrina : ce livre là est vraiment intéressant. Il est sans chauvinisme aucun, et a été fait avec l’aide de beaucoup d’historiens sérieux.
Quant à nos racines elles sont tellement multiples. Mais effectivement on oublie les grecs et les romains, qui ont pourtant laissé de sacrées constructions, et ont même inspiré le code civil à Napoléon…

 
Comment par Calpurnia
2017-03-21 14:48:45

Estelle : de rien. Il n’a eu qu’un morne succès, ou alors il en a vexé certains, ou bien d’autres découvrent en se morfondant qu’il n’y a pas de France millénaire…
:-)

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI