Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Les gendarmes sont des farceurs… Pas de bol, ils tombaient mal…

85905922Le sale jour de la mort de petite n’Héra je voulais accompagner mes parents jusqu’au bout. J’ai donc après ramassage de prunes, garé ma voiture sous le prunier, pour que le vétérinaire puisse entrer avec sa voiture.

Je ne vais pas vous faire un plan non plus, de la cour, du prunier, et du reste Tout simplement, bref, n’est-ce pas, pour laisser entrer le vétérinaire, il me fallait me garer sous le prunier.

J’espère que vous aviez compris qu’il y avait un prunier agressif dans la cours de mes parents…

Papa se souvenant de ma réaction à la mort de ma chienne (limite épave à ramasser à la serpillère), se souvenant que je les avais déjà accompagnés pour d’autres sales coups de ce genre, m’a dit à 17 H “tu sais, tu peux y aller, nous sommes deux à nous soutenir, pas la peine de te foutre la rate au court bouillon”.

J’ai compris le message : ils préféraient pleurer dans les bras l’un de l’autre sans témoin, et je suis donc partie pour pleurer toute seule chez moi… En les comprenant et épargnant leur pudeur : je suis certaine qu’ils ont passé leur soirée à se soutenir, s’aimer, et encore se soutenir. N’héra, c’était leur dernière fille !

Place de l’Eglise : je ralentis (c’est un carrefour un peu dangereux). Les gendarmes sont là, comme souvent. Généralement je ne regarde jamais gendarme ou flic dans les yeux : du coup, ils vous arrêtent (c’est statistiquement prouvé, même si vous n’avez rien fait).

Et là, coup de sifflet. Je m’arrête, en me demandant ce que j’ai fait (on a le droit de pleurer en conduisant ?).

Salutation du gendarme l’air sévère :

  • Madame vous avez deux prunes
  • Moi (les yeux coulants, complètement à côté de la plaque) : “mais je n’ai rien fait !”
  • J’ai dit “prunes” pas “contravention”. Vous avez deux prunes sur votre toit. (Les salopes n’étaient pas sur le toit de la voiture quand j’y suis montée, elles ont dû tomber au moment où je démarrais).
  • Ah ! fichu prunier, vous comprenez j’étais garée dessous et…
  • Ce n’est pas grave madame, nous allons les retirer, ce serait dommage qu’elle aillent s’abimer sur le pare brise de la personne qui vous suit et ça pourrait même être dangereux”
  • Là c’est l’ouverture des vannes divines, mes glandes lacrymales cèdent. Le pote du gendarme approche, le sourire au lèvres. C’était une gentille blague que les “2 prunes”. Il se fige.
  • Ca ne va pas madame ?
  • Noooooon, vous comprenez…… Si j’étais garéééée sous le prunieeeer, c’était pour laisser de la place au vétérinaiiiiire qui venait piiiiiquer la chienne. SNIIIIFFFFF

Ils se sont regardés un peu confus. Même pas de contrôle de papiers afférents à la conduite du véhicule. J’ai été priée de me garer un peu mieux, sur la droite ou je ne pouvais gêner personne, et ils m’ont offert un coca frais pour que je me remette (tiens pas de cognac pour les cas désespérés ?).

Sympas les gendarmes parce que votre sorcière qui laisse s’ouvrir le robinet, ce n’est pas de la tarte (aux prunes), et ça fait concurrence aux grandes eaux de Versailles.

Sans savoir que je déteste le coca et que du coup, j’ai pleuré encore plus fort… Parce que la vie n’est qu’un long calvaire.

D’un autre côté, si j’avais eu un cadavre dans le coffre, j’étais d’avance tirée d’affaire… A leur décharge, ils m’ont laissée repartir quand ils ont vu que j’avais récupéré mon si peu… Mon très si peu d’ailleurs. Une côte à monter, et 1 km à faire, j’étais bonne d’après eux (et comme qu’ils avaient raison !)

Un jour je vous raconterai comment que je n’ai même pas soufflé dans le ballon et que les flics s’en souviennent certainement encore…

Posté le 15 août '09 par , dans Histoire de sorcière, Nos grands moments de solitude.
Tags :

Commentaires »

Comment par JR
2009-08-15 08:04:48

Hehe, effectivement, ils ont l’air plutôt sympa les gendarmes dans ton coin.

Comment par Calpurnia
2009-08-15 16:09:48

Je n’en ai jamais rencontré de désagréables (là je n’avais rien fait en plus).
Et je n’ai jamais entendu dire qu’ils n’étaient pas serviables et si besoin est, compatissants…

 
 
Comment par Galstar
2009-08-15 22:26:04

Trop mimis ces gendarmes!
C’est quoi ton si peu très si peu?

Comment par Calpurnia
2009-08-16 15:17:03

le “si peu”, dans la famille c’est avoir toute sa tête.
C’est recherché non ? :-)

Comment par Galstar
2009-08-16 18:42:49

Pas mal cet expression. C’est juste familial ou c’est régional?

(Comments wont nest below this level)
Comment par Calpurnia
2009-08-16 19:18:26

C’est familial…

 
 
 
 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI