Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Le choix des prénoms…

Nous avons vous avez désormais le droit depuis un petit moment, de choisir le prénom de votre enfant, sans que l’officier de l’état civil ne puisse s’y opposer.

C’est un progrès. Une de mes amies voulant appeler sa fille “Maéva” a dû ratisser je ne sais où pour que le père puisse prouver à l’officier d’état civil de Rambouillet, chiant comme pas possible, que “Maéva” existait bien.

Désormais l’enregistrement du prénom doit se faire, l’officier d’état civil pouvant tout de même signaler au procureur de la République tout prénom donnant un mauvais jeu de mots avec le nom patronymique ou carrément ridicule.

Le procureur tranche : il n’a que cela à faire.

Mais chaque progrès a son revers. Depuis quelques années, c’est la course au prénom le plus fantaisiste qui puisse être. Les parents veulent à tout prix être originaux, et j’ai parfois l’impression qu’ils ne se rendent pas compte que le gamin va se trainer son prénom toute sa vie.

Je passe sur les méchants jeux de mots :

  • Claire RIVIERE (ce n’est pas trop moche)
  • LACOURT Martial (faut le faire)
  • MICHEL Michel (c’est malin)
  • Jean PILLAY (je me gausse)
  • ETC

Suivant d’une oreille distraite 100 % Mag (oui on se lasse, alors on blogue en écoutant d’une oreille distraite), j’ai entendu les pires prénoms qui soient. Même pas que je m’en souviens d’ailleurs. Entre Albert regardant avec quoi cela rime (Valentine pas question et en plus c’est la marque d’une peinture), et ceux qui font du grand n’importe quoi, il y a un gouffre !

Truchon et sa femme étaient passés maîtres dans ce truc. Le fils aîné s’appelait… Jamais pu retenir ce prénom connu d’eux seuls. Sauf que le gamin dès ses 6 ans, refusa de répondre à l’appel de la forêt à ce prénom abominable et que les parents se résolurent à se rabattre sur le second prénom (Joffrey, c’était acceptable pour le gamin). La cadette s’appelait Othylie : féminin d’Oton (je n’ai pas l’orthographe exacte). Idem, elle préféra le “Gisèle” lui venant de sa marraine, dès sa dernière année de maternelle. J’ai quitté Truchon qui persistait et signait, trop tôt pour savoir comment la troisième “Azilis” (pas trop moche faut le reconnaître) a réagit un beau jour, en apprenant que son frère et sa soeur avait pratiqué la guerre du prénom.

Je n’aime pas critiquer (surtout pas !). Je savais déjà par un sketch de Mimie Mathy que le couturier Courège avait appelé sa fille “Clafoutis”. Elle précisait d’ailleurs qu’heureusement pour la gamine son père n’aimait pas particulièrement la tarte aux pommes ou le baba au rhum…

Pourquoi pas “gâteau de riz” aussi ?

J’ai des voisins dont les deux fils : Clovis et Clothaire, ont également pratiqué la guerre des prénoms. Maintenant c’est Pierre et Olivier…

Et un jour, en écoutant donc 100 % mag, j’ai appris que des parents avaient jugé bon de baptiser leur fille “Thérébentine”. Le cadet héritera sans doute de “white spirit”…

Et là, intolérante, je me suis dit que c’était du grand n’importe quoi. Ils y pensent les parents de l’enfant prodige, du calvaire que va être sa vie avec de mauvais jeux de mots, ou du grand n’importe quoi dans le choix du prénom ?

En plus avec cette tendance depuis quelques années, il y a toute une génération qui ne pourra pas tricher sur son âge… Car vous pouvez être certains que les prénoms moins originaux auront un jour à nouveau la cote quand on aura épuisé tout le répertoire celte, hongrois ou chinois…

La vie n’est qu’un long calvaire, surtout pour les porteurs d’un prénom abominable…

Posté le 17 juin '13 par , dans Dans la série Diabolique.
Tags : , , , ,

38 commentaires »

Comment par Maëlia
2013-06-17 11:55:09

Clafouti, ha quand meme !
J’ai connu une Myrtille ceci-dit.
Et aussi un César dont le frere s’appelait Ulysse.

 
Comment par Maëlia
2013-06-17 11:55:09

Clafouti, ha quand meme !
J’ai connu une Myrtille ceci-dit.
Et aussi un César dont le frere s’appelait Ulysse.

 
Comment par Meg
2013-06-17 12:32:26

C’est chouette de te lire :-)
Alors, en tant que prof, notre jeu préféré quand on reçoit les nouvelles listes, c’est de regarder les prénoms pour rigoler. Mes préférés restant les petits 6e jumeaux Brandon et Brenda.

 
Comment par Louisianne
2013-06-17 13:00:36

Tu as raison pour la mode ! La mode des héros de Sitcom étant finie (Jennifer, Ryan, Dayle, Jefferson and co), il y a fort à parier qu’après ces prénoms inventés, nous aurons un regain de classissisme !
Kévin était un prénom que j’aimais quand j’étais petite (car c’était un prénom anglais entendu dans un film anglais) maintenant il me ferait fuir !
Chez les bcbg, la mode est de donner des noms de “saints” improbables et importables : Côme, Malo, ce n’est pas parce qu’un saint ou qu’une ville existe que ça peut faire un prénom joli à entendre !

 
Comment par lilly
2013-06-17 13:46:58

Pour le choix du prenom il fallait pour nous un prenom court (je deteste les diminutifs), qui soit prononcable en anglais (vit au US oblige) et en francais (par pitie pour les arriere grand parents) et surtout qui ne soit pas ridicule accole au nom de famille ou prononce dans une langue ou une autre. En plus, comme ici il adore utiliser les initial il fallait etre sur que les initiales allaient pas forme un acronyme a la con…
Bah c’est difficile de trouver un prenom qui te plaise avec toutes ces contraintes surtout pour un garcon (et je te le donne dans le mille, on a eu un garcon…). Heureusement on s’est affranchis de la pire des contraintes, ecouter les avis de la famille!

 
Comment par Cocotte
2013-06-17 15:23:10

Bonjour,
Nous avons fait le choix de prénoms longs ( le nom de famille étant court ) , à l’oreille ça sonne mieux ! Il est certain que ma fille est la seule de son école à s’appeler Constance , mon fils Matthieu et la petite dernière Amandine . Qu’il est difficile de choisir un prénom ! Si la dernière choisit son deuxième ou troisième prénom elle est mal : Thérèse ou Georgette …..
C’est vrai que chaque année en regardant les listes scolaires on rigole bien des orthographes tarabiscotées de prénoms simples ou originaux .
Brenda et Brendon je ne m’en remet pas .
Une fois dans un parc d’enfants j’ai entendu une maman appeler sa fille Hymen ( dans leur cuture sûrement un classique mais pour moi ….)
Merci gentille sorcière pour votre blog

 
Comment par Cécile - Une quadra Subscribed to comments via email
2013-06-18 06:11:05

Tu sais qui a appelé sa fille Thérebentine je suppose, notre ministre qui porte le même prénom que moi.
Sinon j’ai croisé une Bégonia, un Clistère (les parents ne devaient pas connaitre la médecine moyennageuse) et une Clitorine qui a très mal vécu ses années de fin de collège et lycée comme tu peux t’en douter.
Pour terroriser la famille quand on cherchait le prénom de notre fille et qu’ilsnous mettaientla pression on leur a dit très sérieusement qu’on allait l’appeler Hilledegarde, je te promet que c’est très efficace et qu’une fois que tu donnes le vrai prénom, assez sobre, on te fiche une paix royale, tellement soulagé que çe ne soit pas un prénom ouvertement con :-D Fallait trouver un prnom qui se prononce aussi facilement, et de façon quasi identique tant qu’à faire, en français qu’en Espagnol c’était pas si simple :D
Sinon nous avons un charcutier qui s’apelle Jean Bon et un mon facteur habituel s’appelle Jean Aymar (verifié sur sa carte d’identité j’étais sceptique; il en rit aujourd’hui mais il a 50 ans, pas certaine que ça toujours été le cas)

 
Comment par Angele2b Subscribed to comments via email
2013-06-18 07:46:41

Ma sœur aînée est allée à l’école avec un Gnol. Guy. Une sœur plus jeune avec Métro. Jean-Paul. Mais son père était prénommé simplement Paul. Et une de mes amies s’est mariée avec un M. Becque. Le prénom de mon amie : Anne.
Mais je crois que nous connaissons tous de ces alliances très malheureuses pour celui ou celle qui porte ce genre de nom.
A la fin des années 70, il nous a fallu apporter tous les documents nécessaires à la Mairie pour prouver que le prénom que nous voulions donner à notre fils était bien un prénom (de famille) qui existait même si inusité depuis le XVIe siècle.

 
Comment par Saskia
2013-06-18 13:58:07

Je connais quelqu’un (mon dieu, pourvu qu’elle ne te lise pas …) qui a appelé deux de ses filles “Flavie-Mazarine” et “Marcie-Agathe” . Et pas question d’abréger, hein , chacune des gamines a droit à ses 4 ou 5 syllabes . (mais les 3 ainés ont des prénoms normaux)

 
Comment par Christelle
2013-06-18 22:00:58

j’adore ça les histoires de noms prénoms ! je connais un Bonargent qui est banquier (si !)

 
Comment par Gisèle Subscribed to comments via email
2013-06-18 22:38:18

J’ai connu un “Francis Francisca”, connu à peine… mais en tout cas jamais oublié ! J’étais bien jeune mais je pensais déjà que ses parents n’avaient pas inventé l’eau tiède…
Sinon ma grand-mère s’appelait Aïda… par curiosité je suis allée faire une recherche sur le net et si quand elle est née, en 1906, elles n’étaient que 10, il y a quand même 88 petites filles qui se sont coltiné ce prénom en 2009… Je ne m’y suis jamais habituée alors que ce n’était que celui de ma grand-mère, je me demande bien si ces gamines vont apprécier quand elles seront assez grandes pour se rendre compte du cadeau !

 
Comment par Filo
2013-06-19 06:39:22

Aziliz est la traduction bretonne du prénom Cécile.
Dans la famille, il parait que mon grand-père a du batailler pour imposer “Yola” à la naissance de sa fille, mais qu’il a plié pour son fils aîné qui aurait dû s’appeler Erwann -comme lui-même- ce qui n’a jamais été accepté par l’officier d’état civil.On en parle encore 80 ans après ;)

Cette histoire de prénom colle à tous les âges, si on farfouille dans les registres d’état civil de 100 ans d’âge, on pêche des prénoms assez curieux aussi, j’ai en tête là tout de suite une “Reine” et Clothaire.Mais il y en avait des bien gratinés aussi, surtout des prénoms composés.

Mais la guerre des prénoms, je trouve cela excellent!(mais pauvres gamins, en effet)

 
Comment par Pascale
2013-06-19 08:44:16

Pour ma grand-mère, ça a commencé fort, née le jour de Noël, ses parents voulaient l’appeller Noëlla: refus total (en 1909), du coup pour l’état civil, elle était Raymonde, pour tout le monde, Noëlla elle est restée… Et je m’interroge: je ne suis jamais retournée sur le tombe de mes grands-parents depuis son décès à elle, je ne sais même pas quel prénom ma mère a fait graver…
Sinon, règle numéro un pour les futurs parents: ne JAMAIS avouer le prénom avant la naissance!!
Y’aura toujours un emmerdeur (style: ma mère) qui connait un Truc qui louche, un Machin pas aimable, un Bidule qui a de grands pieds etc.

Moi j’ai un Thomas (subtil mélange de celui-qui-ne-croit-que-ce-qu’il-voit et de Torquémada, vu son habitude de nous passer à la Question (pouuuurquoiiiiiiiii?????)) : “ah, c’est banal non comme prénom?? je n’aurais pas choisi ça moi” (heu Maman, je te rappelle que tu avais choisi Olivier, si j’avais été un garçon, le summum de l’originalité, au début des années 70…)(bon, merci quand même d’avoir imposé Pascale, plutôt qu’Aline, avec Christophe, j’aurai morflé!!)(désolé Papa pour le prénom de ta grand-mère, cel dit, j’aime beaucoup mon troisième prénom du coup!)

Et une Soline, oui, S.O.L.I.N.E. Non, pas Solène, ni Céline, oui, ça existe, non on l’a pas inventé, comment ça tu ne nous crois pas? Et Sainte Soline, martyre vers 290 qui a donné son nom à la ville de Ste Soline dans le Poitou (oui, avec ma mère, faut blinder l’info!), je l’ai inventée aussi??

Cela dit, y’en a qui ont juste pas de bol, mes parents avaient une amie, Chantal, tombée amoureuse d’un M. Chantal…

 
Comment par Cathy
2013-06-19 12:55:25

L’individualisme et (il faut bien le reconnaître) le règne de l’enfant “roi” conduisent certains à affubler leur chérubin d’un prénom “original “, le secret espoir étant qu’il soit le SEUL à le porter.
Le narcissisme de certains occulte leur bon sens, les répercussions sont souvent terribles pour l’enfant.

 
Comment par Cathy
2013-06-19 12:58:06

@ Cécile – Une quadra – : « Clistère » et « Clitorine » vont me faire la journée c’est dingue…… . Et quand des parents osent donner un prénom produisant un jeu de mot avec le nom de famille on peut comprendre que l’ officier d’état civil s’en émeuve si il estime que ça peut causer préjudice au destinataire du prénom.

 
Comment par Nita
2013-06-19 15:20:06

J’ai connu un Monsieur Sèze….

que ses parents avaient baptisé Louis. Voui.

Quand je pense que l’état civil avait failli refuser à mon père de s’appeler Yannick…

Quant à Malo, il y en a beaucoup dans la nouvelle génération bretonne…

 
Comment par Kuri
2013-06-19 18:03:07

Une connaissance, decedee, s’appelait Monsieur Kuhl et… disons que c’est sa fete bientot.

Je dois frequenter des originaux car des Reine, Clothaire, Aida (sans trema, y’en a pas mal), Come, Clovis, Cesar, Ulysse et Valentine… c’est juste alt-modish je pense,car ils sont tous nes avant 1930, mais j’ai vu des petits Ulysse et Come, car la mode semble revenir.
Le pire cas que j’ai connu, c’est Auguste, qui n’est deja pas tres moderne, mais c’etait pour une petite fille…

Il y aura toujours des mauvais choix, ou meme des bons choix qui deviendront mauvais quand l’enfant grandira. Le probleme est que la loi francaise est totalement arrieree. Dans les autres pays, on peut changer de prenom, pas comme de chemise, mais on peut rectifier certaines erreurs lourdes a porter sans un parcours administratif plus lourd qu’un proces en canonisation. Je ne comprends pas pourquoi c’est impossible en France.

Cathy, oui, vouloit un prenom unique, c’est pretentieux. Mais un prenom comme Cathy/Catherine ce n’est pas parfois genant ? J’ai aussi un prenom extremement courant… et si je devais choisir, je me renommerais de facon un peu plus originale, sans aller jusqu’a Youplala ou Kunegrondine… Juste un peu moins courant. J’avais toujours entre 2 et 5 homonymes dans ma classe et tout groupe de sport ou autre. Et encore, mon nom de famille est rare.
Ma famille a plein de doublons (meme prenom + nom) qui se marchent sur les pieds parce que les parents se sentaient obliges de choisir parmis les 20 plus donnes.
Comme le patronyme est bizarre, personne ne doute. Donc mon pere continue a recevoir les courriers de son cousin-homonyme et vice-versa, car s’etant suivis du debut a la fin pour leurs etudes, ils exercent la meme profession liberale dans la meme ville, et ils se ressemblent bien sur. On a 12 paires du genre.

Alors maintenant, pour les jeunes, on fait dans le prenom rare. Pour mes neveux, ma soeur a pris des prenoms assez a la mode et elle a change une lettre. C’est pas unique au monde quand meme, mais il n’y en aura pas 3 dans la meme classe.

 
Comment par tandm
2013-06-19 19:08:59

Mes filles ont des prénoms originaux, leur papa a un nom de famille commun et on voulait à tout prix éviter les soucis d’homonymie.
Ma fille ainée s’appelle Aëlys, elles sont très peu nombreuses mais ça n’est pas un prénom inventé mais un prénom médiéval.
Ma petite deuxième c’est Prune, et ça lui va très bien :)
Pour mon ou ma troisième, on connaitra le sexe à la naissance dans trois mois, son papa (pas le même) et moi avons choisi des prénoms très classiques mais riches de sens :)

 
Comment par Mary Faou Subscribed to comments via email
2013-06-20 09:09:42

Sur le choix du prénom, j’ai vu un chouette film récemment, en tout cas il se regarde bien, qui s’appelle… “Le Prénom”. Pas mal.
Dans ma famille, on est assez gâté avec les prénoms également, je ne dévoilerais pas le mien ni celui de mon frère (ils doivent être deux en France à s’appeler comme ça). Mais dans la famille éloignée, y a du cousin Clovis, de la Célestine, du Philibert, Victorine, Hortense, etc. Une belle brochette ! Pour finir, j’ai entendu parler d’une Anne-Sixtine, prénom donné par le père, prof de fac, hum, particulier tout de même :-)

 
Comment par Calpurnia
2013-06-21 12:24:18

Je vois que cela vous inspire pas mal :-)
Pour des raisons familiales je suis un peu/beaucoup absente de chez moi, mais vers le milieu de la semaine prochaine, je pourrai à nouveau faire mes “réponses en vrac”
Bizz à tous

 
Comment par Pascale
2013-06-22 12:08:44

J’ai vu le “Prénom” il y a peu, j’ai bien aimé moi aussi :-)
Tiens, c’est rigolo, je connais un prof de fac dont la troisième fille s’appelle Anne-Sixtine, la première c’est Constance et la troisième Marie-Caroline…

 
Comment par Mary Faou Subscribed to comments via email
2013-06-22 14:06:32

Tiens, c’est marrant Pascale pour le prof de fac, c’est probablement le même…

 
Comment par Pascale
2013-06-22 14:08:39

Prof à la fac de lettres de Nantes ?!?

 
Comment par Mary Faou Subscribed to comments via email
2013-06-22 15:41:35

Le monde est petit décidément…

 
Comment par Mary Faou Subscribed to comments via email
2013-06-22 17:33:01

Ah et je suppose que tu parles bien de monsieur T.P.

 
Comment par Le Nain
2013-06-23 00:48:38

Il y a eu un Myrtille dans la famille de ma femme, et un Faustin dans la mienne. Nos enfants portent des prénoms classiques, Louis (parce que vive le Roy), Laurent, parce que c’est le magnifique, et un peu original pour le troisième, Landry, parce qu’il fallait un L pour aller avec les deux autres, que Léon, c’est pas terrible, que Léonidas, ça ne le fait pas, mais que j’avais bien aimé le livre du chevalier de la Tour-Landry.

Mon père n’a pas aimé, faisant un rapprochement Landry-Landru, mais c’était trop tard, et il s’y est fait.

 
Comment par Pascale
2013-06-23 12:40:26

Tout à fait Mary!! Tu le connais d’où toi?
Je l’ai eu en cours magistral et en TP quand j’étais étudiante, je suis partie en voyage en Turquie avec l’asso d’étudiants en histoire quelques années plus tard, et il se trouve que mon Chéri était très ami avec une autre prof de la fac (enfin, il l’est toujours et moi aussi, c’est l’une des marraines de notre fille!) et TP faisait parti de sa bande de bons copains.

 
Comment par Mary Faou Subscribed to comments via email
2013-06-23 12:48:56

Je l’ai également eu en CM et en TD lors de ma première année, puis après j’ai changé de filière ! Cela dit, j’ai une amie qui est partie en Turquie également lorsqu’elle était étudiante là-bas, vous étiez peut-être ensemble… Je sais qu’une de ses filles s’appelle comme ça car une autre prof m’en avait parlé, tout simplement :-) Le monde est vraiment petit comme je disais… Mais c’est rigolo !

 
Comment par Meg
2013-06-23 13:25:38

Pascale et Mary Faou, moi aussi j’ai eu ce prof à la fac !!
Je n’ai eu que des notes catastrophiques avec lui, dur de l’oublier… (désolée d’être HS Mme Dabra…)

 
Comment par Pascale
2013-06-23 15:57:02

Ah, une de plus!!! C’est rigolo ça :-D
Il y a eu plusieurs voyages, moi ça remonte à 1997 quand même!
Ça n’était pas mon prof préféré, on était en géographie donc mépris ++++, bah, oui y’a que l’histoire qui compte… En privé, il était vite fatigant aussi cela dit, le côté pontifiant meilleur que tout le monde à la fin, c’est gonflant. Enfin, en même temps, ça n’est pas la modestie qui étouffe les profs de fac :-P
Et oui, pardon, on a un peu dévié, là!

 
Comment par Cathy
2013-06-23 21:43:36

……. “Yolà” et “Ombeline” sont les prénoms portées par deux petites filles en maternelle dans la classe de ma petite nièce. je ne peux évidemment pas donner le nom de famille d’Ombeline mais c’est…….heu croquignolet ( y en a qui on vraiment pas de chance ). Donc les parents, pour “compenser” ont choisi un prénom “original” :grave erreur à mon sens car parfois le remède est pire que le mal.

 
Comment par Calpurnia
2013-06-25 13:53:51

Bon, je m’absente et on fait forum…
Ne vous excusez pas : j’aime bien…
A très bientôt pour de plus fraiches nouvelles!

 
Comment par Lidia Z. David Subscribed to comments via email
2013-06-26 22:45:20

Bonjour, il faut voir ce que tu entends par “prénom original”. Comme Ktilou l’a bien expliqué, le prénom choisi pour l’enfant par les parents ne doit pas être ridicule. Cela m’étonnerai fort que l’officier d’état civil te laisse choisir un prénom comme Yahoo ou Roxérouki. Un prénom original qui ne sera pas fardeau à trainer pour l’enfant quand il grandira peut tout à fait être validé lors du choix du prénom. Nombreuses sont les familles à avoir du passer devant le procureur de la République à cause de l’orthographe du prénom choisi. La Maire préfère Geoffrey à Jaufré par exemple… Reste à leur tenir tête pour valider le prénom de ton enfant. Rassure toi, il y a encore des gens qui appellent leur gamin Vercingétorix.

 
Comment par Rita K. Mathews Subscribed to comments via email
2013-07-03 12:05:15

Toute personne peut demander à changer de prénom si elle justifie d’un intérêt légitime.

 
Comment par Antinéa Subscribed to comments via email
2013-07-03 22:54:33

Je suis ce qu’on pourrait dire une lectrice de l’ombre car j’ai peu l’habitude de commenter des articles sur des blogs mais cet article sur les prénoms originaux m’a particulièrement plu et je me lance donc car mes parents ne m’ont pas donné 1 prenom orignal mais 3! Car je m’appelle Antinéa et le reste de mes prenoms sont Cassandre Cassiopée Catherine Marie. Étonnamment j’en ai jamais souffert car il y a pas de possibilité de jeu de mot avec mon nom de famille (connu pour les plus de 20 ans ou fan de théâtre).
Je tiens à souligner que je suis aussi l’exception dans ma famille car des “deux cotés” ils ont des prénoms assez classiques! Je crois bien que mes parents voulaient jouer les rebelles!

 
Comment par Vern W. Mullins Subscribed to comments via email
2013-07-04 03:51:30

Mais il y a également ceux qui passent mal… ou pas du tout. Des Daemon, aux Mégane, avec un détour chez les Titeuf, papa et maman s’engagent parfois sur des chemins de traverse plus originaux, voire farfelus. Sauf que la justice veille. Certes, les parents jouissent depuis 1993 d’une grande liberté. Fini le temps du choix restreint sur calendrier, vive les prénoms de fleurs, de fruits. Maintenant, on a le droit de se faire plaisir. Mais les géniteurs doivent se projeter dans le futur et penser aux quolibets que leur progéniture pourrait subir dans la cour de l’école, au poids historique de certains prénoms difficile a assumer pour de frêles épaules (dans le genre populaire, le petit Benito sera mal barré, son seul copain de récré risque d’être Adolf Junior), aux associations néfastes de certaines appellations (gare au Jean Bon), bref à tous les préjudices que pourrait subir leur enfant. Que dit la loi?

 
Comment par Marcie Agathe
2016-09-03 21:05:56

on peut savoir qui t es? parce que si Saskia c’est ton prénom c’est vraiment pas mieux alors gardes tes commentaires de ***** pour toi . Par ailleurs, pour quelqu’un qui fait genre de nous connaître tu n’as pas l’air de savoir que nos prénoms s’écrivent sans trait-d’union. Donc quand on ne sait pas écrire on ferme sa bouche ça vaut mieux pour tous le monde et surtout pour toi! A bon entendeur, salut!

 
Comment par Calpurnia
2016-09-04 11:37:39

Réponse à Marie Agathe (qui se manifeste après 3 années) : tu peux régler tes comptes avec Saskia ici, mais il n’est pas question pour moi, rapport à ton mail, de te donner ses coordonnées ou pire, de supprimer son commentaire. Si tu te sens mal à l’aise c’est ton problème.
Ici c’est un espace de libre discussion et point barre.

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI